En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Zone franche

Palestine souveraine : Sarkozy en maître-horloger ?

Publié le 23 septembre 2011
OK, avant l’heure, c’est pas l’heure. Mais à quelle heure c’est l’heure ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
OK, avant l’heure, c’est pas l’heure. Mais à quelle heure c’est l’heure ?

Sauf à faire partie de l’une ou l’autre des deux équipes de supporters de foot qui, abdiquant tout regard objectif, se contentent d’applaudir les buts marqués par un camp pour mieux conspuer le goal d’en-face, l’initiative de Mahmoud Abbas est difficile à apprécier…

Assurément, le président de l’Autorité palestinienne, fatigué d’être baladé par un gouvernement israélien empêtré dans ses coalitions (autant que dans ses contradictions), est fondé à reprendre la main et à forcer un peu le destin en demandant la reconnaissance d'un État souverain par les Nations-Unies.

Les promesses d’Obama, à quelques mois de la fin du mandat de l’homme dont on attendait tout mais dont le bilan est plutôt maigrelet, se sont révélées n’être, justement, que des promesses. Le Hamas, médiatiquement renfloué par une poignée « d’indignés » tout-terrains confondant parfois Palestiniens et bébés phoques, avance ses pions en Cisjordanie. Quant au « quartet » censé faire avancer le schmilblick depuis bientôt dix ans, ce n’est pas céder à la métaphore leste que de dire qu’il s’est surtout contenté de pisser dans un violon…

Une entrée triomphale de la Palestine dans la communauté des pays « authentiques », de ce point de vue, serait donc une sacrée façon de relancer le mécanisme grippé de la négociation. Elle rassurerait aussi les réfractaires à l’islamisme qui, de Ramallah à Bethléem, s’alarment des nouvelles qui leur parviennent de Gaza

Bon, on pourra  toujours rappeler que tout ça aurait pu se faire dans la joie et la bonne humeur dès le 29 novembre 1947, l’ONU ayant alors voté la partition de la Palestine mandataire en deux États souverains, mais ce serait jouer les footeux dont on vient tout juste de se moquer. Vu le nombre d’occasions perdues par les uns comme par les autres, on serait d'ailleurs plus dans le basket ou dans le rugby …

L’unilatéralisme, on a déjà vu ce que ça donnait à Gaza…

Pour autant, les raisons d’être inquiet à l’idée de voir la Palestine reconnue aujourd’hui comme État souverain ne peuvent pas être balayées si facilement : trop de questions restent en suspens, de la manière dont serait découpé l'intriguant « Jérusalem-Est » à la question des réfugiés ― pour ne rien dire des échanges de territoires sur lesquels les deux parties sont officieusement d’accord mais qui rendent obsolète la fameuse « ligne verte ».

Plus néo-gaulliste qu’il ne l’a jamais été, voici toutefois l’ami Sarkozy qui s’avance avec ses idées simples vers l’Orient compliqué. Tellement simples, en fait, que même Obama ne l’envoie pas promener, lui qui parlait déjà de veto pur et simple.

« Pourquoi ne pas commencer par un statut d'observateur Vatican-style, suggère en substance l'hyperprésident français, histoire de ne pas déclencher une guerre nucléaire inutilement, de marquer tout de même le coup, et de reprendre tranquillement un vrai dialogue menant à une vraie souveraineté sur un vrai pays ? Tiens, je vous organise à tous un petit séjour à Paris et on discute de tout ça ! »

Il est sympa, ce Sarko ! Tellement sympa que Abbas a trouvé l'idée intéressante et que même Netanyahou a dit qu'il « en prenait acte » sans l'envoyer promener comme il fait d'habitude ― c'est dire...

Si son plan B convainc, il aura manifestement mérité ses galons de maître-horloger et engrangé une nouvelle victoire à l'international dans la perspective de la présidentielle. Dans le cas contraire, il passera sans doute pour un mégalo inconséquent à la maison (il en a l'habitude), mais il sera difficile à ses adversaires de s'en réjouir sur fond de 3e intifada. C'est que, les décisions majeures prises unilatéralement dans le secteur, on a déjà vu ce que ça donnait avec le départ des colons de Gaza.

En tout cas, la journée va être intéressante.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
faded yasser
- 23/09/2011 - 23:53
La déclaration unilatérale est un désastre:
En 48 l'ONU a accepté et a reconnu la déclaration unilatérale de la reconnaissance de l'état d'Israel et depuis la région n'a connu que des guerres ,des destructions,des transferts, des déportations, des génocides, de la haine, de l'apartheid et tout ce qu'on connait comme atteinte à la paix et à l'amitié comme preuve que la déclaration de la reconnaissance de cette entité n'a été qu'un désastre
maloussa
- 23/09/2011 - 22:51
C'est fait !
Ça y est! Mahmoud Abbas a déposé sa demande d'adhésion à l'ONU. Certes, ils n'ont pas grand-chose à gagner, car le Veto américain est certain. Mais il n'ont plus rien à perdre non plus. puisque la communauté internationale est sourde et aveugle quand il s'agit des droits des palestiniens à la dignité et même à la vie. A partir de ce moment, ils sont en droit de tenter le tout pour le tout
quesako
- 23/09/2011 - 20:40
@ Chamaco : allez y sur la Bible, vous ne risquez rien !
Il y a d'autres livres religieux pour lesquels une remise en cause de la lettre peut conduire à des conséquences vitales.