En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 36 min 36 sec
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 1 heure 23 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 9 heures 17 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 20 heures 45 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 23 heures 45 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 1 heure 2 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 8 heures 28 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 9 heures 4 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 19 heures 50 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 23 heures 4 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 1 jour 17 min
© Reuters
© Reuters
Dent pour dent

Et paf dans le pif du modèle allemand : si l’Allemagne avait la démographie de la France, elle serait à 11% de chômage

Publié le 27 novembre 2014
Il ne fait plus aucun doute, pour personne, que l’économie allemande est supérieure à celle de la France. Il n’y a qu’à regarder les chiffres du chômage pour s’en rendre compte. Alors que l’Allemagne est en situation proche du plein emploi avec 5.1% de sa population active au chômage, la France navigue dans des eaux plus troubles, avec un taux de chômage de 10.2%. C’est-à-dire le double. Tout simplement.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il ne fait plus aucun doute, pour personne, que l’économie allemande est supérieure à celle de la France. Il n’y a qu’à regarder les chiffres du chômage pour s’en rendre compte. Alors que l’Allemagne est en situation proche du plein emploi avec 5.1% de sa population active au chômage, la France navigue dans des eaux plus troubles, avec un taux de chômage de 10.2%. C’est-à-dire le double. Tout simplement.

ces chiffres ne suffisent pas à comprendre la dynamique sous-jacente. Il reste à déterminer les raisons du décalage existant entre les deux pays et à chercher les causes ayant permis à l’Allemagne de faire baisser son taux de chômage.

En prenant en compte les données depuis 1991, c’est-à-dire les statistiques post-réunification allemande, la période devient suffisamment longue pour être représentative. Et le constat est clair, en dehors de la courte éclaircie comprise entre 2002 et 2008, le taux de chômage français, au sens du Bureau International du travail a durablement été plus élevé :

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

Pourtant, dans la construction du taux de chômage, plusieurs variables sont à l’œuvre pour permettre un mouvement. D’une part, l’évolution de la population active, et d’autre part la dynamique entre création d’emplois et nombre de personnes au chômage. Ce sont ces trois données prises ensemble qui sont susceptibles de faire varier le taux de chômage. Il est alors nécessaire d’aller dans le détail pour connaître les causes du mouvement.

La première variable est la population active. Entre 1991 et 2013, selon l’institut officiel de statistiques allemande, Destatis, la population active allemande est passée de 41.01 millions à 44.496 millions de personnes. Le solde atteint ainsi un total de 3.486 millions de personnes soit une progression de la population active de 8.5% entre 1991 et 2013.

Concernant la France métropolitaine, la population active (données INSEE) est passée de 24.813 millions au 1er trimestre 1991 à 28.701 à ce jour, pour un solde de 3,888 millions de personnes. C’est à dire une progression de 15.67%.

La seconde variable à prendre en compte est la création d’emplois. Entre les deux périodes, l’Allemagne est passé de 38.851 millions d’emplois en 1991 (salariés et non-salariés) à un total de 42.226 millions en 2013. La création nette est ainsi de 3.375 millions d’emplois soit une hausse de 8.68%.

Du côté français, et toujours selon les données INSEE, le total des emplois salariés et non-salariés était de 23.206 millions en 1991 et de 26 366 millions en 2013, pour un solde de 3.160 millions d’emplois. Soit une progression de 13.62%, c’est-à-dire plus de 5 points de plus que le voisin d’outre-Rhin.

Le bilan a de quoi surprendre. Au cours de ces 23 dernières années, la France a créé presque autant d’emplois que l’Allemagne tout en ayant une population bien moins importante. En relatif, l’avantage est clairement en faveur de la France. De la même façon, la population active française a progressé bien plus rapidement que la population active allemande.

Il reste à comparer « effectivement » les chiffres en relatif. En considérant la capacité de créer des emplois comme étant LA variable « clé » de la baisse du chômage, c’est-à-dire celle dépendant des capacités économiques du pays, cette comparaison devient possible. Il suffit d’appliquer la progression de la population active de la France à l’Allemagne tout en lui conservant ses propres chiffres de création d’emplois. Et inversement.

Le résultat est saisissant. Si la population active allemande avait progressé de 15.67% (comme la France) elle serait aujourd’hui de 47,436 millions. En prenant une création d’emplois identique le nombre de personnes employées est donc toujours de 42.226 millions. Le solde représente le nombre de chômeurs, soit 5.210 millions ou 11% de la population active allemande. C’est-à-dire plus que la France d’aujourd’hui puisque le taux est de 10.2%. En faisant le raisonnement inverse, c’est-à-dire en appliquant la croissance de la population active allemande à la France tout en conservant les emplois créés par la France, le taux de chômage français retombe à 2.1%.

Il reste possible d’avancer que ce sont les mini jobs, la flexibilité, l’absence de salaire minimum etc… c’est-à-dire toutes les « techniques » utilisées par le pays pour faire baisser son chômage qui sont à l’origine du succès du modèle allemand. Il n’en reste pas moins que la principale cause de la baisse de chômage en Allemagne, relativement à la France, est sa démographie. Le « modèle » allemand, quel modèle ?

Ces chiffres ne traduisent qu’une seule chose. La France a simplement besoin de plus de croissance que l’Allemagne pour permettre une baisse de son taux de chômage. C’est-à-dire que son potentiel de croissance est plus important. Et plus ce potentiel est ignoré, plus le chômage français continuera d’augmenter.

 

 

A lire également, le nouveau livre de Nicolas Goetzmann : Sortir l'Europe de la crise : le modèle japonais, (Atlantico éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.


 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 28/11/2014 - 15:44
Là démographie, en France...
crée des chômeurs car les enfants qui naissent depuis 10 ans sont en majorité enfants d'immigrés dont l'insertion n'est pas assurée ni d'ailleurs assurable dans les conditions économiques actuelles....on en fera des centaines de milliers d'emplois d'avenir....suivez le guide.....
Jardinier
- 27/11/2014 - 18:41
La demographie génère naturellement de la croissance.
Si l’Allemagne avait eu une meilleure démographie, elle aurait créé plus d'emplois. Ce qu'il faut regarder, c'est le nombre d'emplois crées par rapport a la démographie, 8,68% par rapport a 8,5% pour l’Allemagne, contre 13,62% par rapport a 15,67% pour la France, l'Allemagne fait mieux. Seule madame irma pourrait dire ce qui se passerait pour l’Allemagne avec une meilleure démographie, mais on a vu cette année qu'elle a autorisée 800 000 titres de séjour, ce qui reviens a peu près au même, et qu'elle a vu son chômage baisser. L'Allemagne va mieux que nous, un aveugle le verrait.
jmpbea
- 27/11/2014 - 17:01
Et Monsieur Goetzmann
peut bien continuer de nous débiter des fadaises keynésiennes...