En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 36 min 17 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 48 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 8 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 1 heure 19 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 31 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 33 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 17 heures 4 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 41 min
Editorial

Comment le gouvernement muselle méthodiquement toute velléité de reprise de la croissance

Publié le 14 novembre 2014
L'engagement "gravé dans le marbre" qu’il n’y aura plus d’impôts nouveaux est si peu crédible qu’il suscite des controverses au sein même du gouvernement.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'engagement "gravé dans le marbre" qu’il n’y aura plus d’impôts nouveaux est si peu crédible qu’il suscite des controverses au sein même du gouvernement.

Parole, parole… Les discours officiels se succèdent et leurs promesses sont emportées par le vent comme les feuilles d’automne. L’insistance dans les propos, les engagements successifs martelés à longueur de journée ne résistent pas au manque de fermeté dans l’action, aux revirements incessants dans la conduite des affaires de l’Etat. Le tout jalonné par une succession de principes toujours réaffirmés, jamais entrés dans les faits. Il y a eu d’abord l’inversion de la courbe du chômage, leitmotiv quotidien du président de la République pendant les deux premières années du quinquennat, le retour de la croissance affiché à son de trompe. Désormais, c’est l’engagement "gravé dans le marbre" qu’il n’y aura plus d’impôts nouveaux. Un engagement dont la pusillanimité est si forte qu’il suscite des controverses au sein même du gouvernement, tant il est démenti par les faits.

>>>> A lire également : Hausse des impôts : démenti ou pas de Christian Eckert, l’Etat devra trouver au moins 6 milliards en 2015 et voilà où il ira vraisemblablement les chercher

Le véritable étonnement provient de cette opiniâtreté du pouvoir à se tenir en permanence dans un déni de réalité. Pourquoi continuer à égrener en permanence des mensonges sur la situation du pays, alors que les Français peuvent mesurer chaque jour le divorce entre les affirmations tombant de l’Elysée ou de Matignon et l’évolution de la situation à laquelle ils sont confrontés ?

Pour l’instant, le discours tient lieu de réforme. Et les dérapages au niveau des comptes publics risquent de s’accélérer puisqu’on ne voit apparaître aucun signe de réelle maîtrise de la gestion du pays. En premier lieu, les dépenses prévues sont toujours sous-estimées, afin de camoufler le bricolage auquel leurs prévisions donnent lieu. Elles reposent aussi sur une surestimation de la croissance, qui n’atteindra pas le un pour cent affiché dans la loi de finances. De plus, les recettes fiscales sont déjà inférieures de plus de six milliards d’euros au prévisions du collectif de juin et le déficit budgétaire sera lui aussi plus élevé que prévu avec le risque d’approcher en fin d’année la barre des 90 milliards d’euros au lieu des 87 estimés en septembre. Au demeurant, la Commission européenne a toutes les peines du monde à retrouver les 21 milliards d’économies promis par Paris, tandis que les 3,6 milliards supplémentaires sortis du chapeau du ministre des Finances continuent de laisser pantois les observateurs en raison du flou qui les entoure.

Par ailleurs, il y a le resserrement de l’étau fiscal pour les particuliers comme pour les entreprises sous forme de hausses d’impôts, de taxes, de réduction de subventions ou d’avantages divers qui accroissent la pression et vont peser un peu plus sur l’activité. Rien de tel pour museler davantage toute velléité de reprise et ceci malgré l’atout provoqué par l’effondrement des taux d’intérêt qui allège le poids de la dette. Avec trois dangers principaux : l’aggravation des prestations sociales liée à la crise et à un laxisme dans les contrôles, l’emballement des dépenses militaires en raison des engagements des forces armées sur plusieurs théâtres d’opérations extérieures, enfin le risque de voir les collectivités locales accroitre la charge fiscale plutôt que de réduire leurs dépenses à l’image de ce que fait un Etat qui diminue fortement ses crédits d’intervention.

Au total, la situation financière du pays continuera de se dégrader et la France n’a pas fini de se faire tancer par Bruxelles, tant qu’elle ne se décidera pas à prendre à bras de corps le  train de vie de l’Etat et à lutter contre le gaspillage des deniers publics. Pour cela, il faudrait renoncer au laxisme qui reste la pierre angulaire de la politique gouvernementale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Maredesbobos
- 15/11/2014 - 03:47
Espérons qu'ils décident enfin de bloquer le remplacement
Des fonctionnaires partant à la retraite.
Le problème c'est que si c'était le cas, il faudra mettre ceux qui restent au boulot et là il risque d'y avoir une vague de suicides.
Bon on en est pas là. À suivre
vangog
- 14/11/2014 - 18:16
Au vu de leurs mensonges éhontés...
on peut se demander s'ils ne traffiquent pas aussi leurs succès électoraux, comme il était d'usage dans les très vieilles dictatures socialistes?...
superliberal
- 14/11/2014 - 16:46
on y est presque...
Il faudra passer par la faillite pour se débarrasser de tous les parasites du système actuel. C'est comme ça que la France fonctionne, pas d'évolution mais une révolution de temps à autre, espérons que ce ne soit pas trop sanglant...