En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Principales leçons

En France, le virus tue. Et les Amateurs apprennent la communication…

il y a 39 min 11 sec
décryptage > Santé
Contrefaçon

La crise du Coronavirus fait flamber la circulation de faux médicaments

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Economie
Or noir

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

il y a 1 heure 44 min
décryptage > France
Obstacles

Ces 5 maux français qui nous entravent face à la crise du Coronavirus

il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 3 heures 36 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 13 heures 39 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 16 heures 21 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 17 heures 11 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 19 heures 18 min
décryptage > Défense
Silence des armes après le déluge de feu ?

Le Coronavirus, candidat au prix Nobel de la Paix ?

il y a 55 min 23 sec
décryptage > Education
Peut mieux faire

Les diplômes pour tous et sans examens ! C’est ce que réclame l’UNEF, syndicat résolument révolutionnaire

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Economie
Nouvelle étape dans la guerre commerciale ?

Dé-mondialisation passagère ou profonde ? Les entreprises américaines ont commencé à se désengager de Chine

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Politique
Entretien

David Lisnard : "A Cannes, nous nous sommes très vite inspirés des exemples étrangers pour pallier les défaillances de la bureaucratie d’Etat"

il y a 3 heures 13 min
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 13 heures 3 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 14 heures 1 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 16 heures 43 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 18 heures 8 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 20 heures 2 min
Editorial

Comment la France s'est mise dans la triste et humiliante situation de devoir négocier son budget avec Bruxelles

Publié le 24 octobre 2014
La France a reçu un courrier de recadrage de la Commission européenne lui demandant des explications sur son projet de budget 2015.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France a reçu un courrier de recadrage de la Commission européenne lui demandant des explications sur son projet de budget 2015.

La fin de l’année approche et le millésime 2014 restera comme celui où le pays s’enferme dans la morosité et s’enfonce dans une véritable impasse économique. Tous les signaux concordent : les carnets de commande restent à plat, de sorte que l’activité se contracte. Les indices PMI de l’institut Markit ne voient aucune amélioration pour le deuxième semestre alors que le premier reflétait une croissance nulle. Le chômage continue sa progression inexorable. Après l’industrie, c’est au tour du commerce de perdre des emplois, tandis que la construction ne se remet pas des ravages provoqués par la loi Duflot et poursuit son passage à vide. Car la confiance n’est toujours pas au rendez-vous.

Dans ce contexte morose, le discours gouvernemental a changé. Officiellement, on courtise désormais les patrons, comme le répète inlassablement le Premier ministre. On affirme vouloir remettre à niveau l’appareil productif et amorcer une véritable réduction des dépenses publiques. On tente aussi une opération de séduction sur les investisseurs étrangers. Vingt-cinq patrons de grandes firmes étrangères ont été récemment reçus en grande pompe à l’Elysée, sans parvenir à dissiper la chape de méfiance qui étreint la communauté internationale et que résume David Einhorn, un des gourous de Wall Street, qui avait prévu un an à l’avance la chute de Lehman Brother : "la France est trop fière pour se réformer", alors prétend-il qu’elle ressemble davantage à la Grèce qu’à l’Allemagne. Aujourd’hui, douze pour cent seulement des dirigeants des firmes américaines installées en France ont une perception positive du pays et une proportion encore plus faible encourage l’investissement dans l’Hexagone.

Il est vrai que si le discours officiel a changé, il est constamment démenti par les faits : pris dans ses contradictions, le parti socialiste est incapable de définir un cap. Ses divisions s’étalent sur la place publique entre une gauche moderne que voudrait incarner Manuel Valls et celle qu’il qualifie de "passéiste", uniquement préoccupée à pratiquer une redistribution permanente en recourant à une politique de hausse des impôts frappant une proportion de plus en plus réduite de la population tentée par le départ pour échapper à une fiscalité débridée sans exemple chez nos partenaires.

Aujourd’hui, le gouvernement n’a plus de véritable majorité. De plus, l’administration toute puissante brise toute velléité de changement et conclut un pacte tacite avec les différents lobbies pour que rien ne bouge, ratifiant ainsi l’attitude immobiliste qui est la marque du chef de l’Etat. "La France continue de vivre à l’heure de son clocher", prophétisait déjà il y a plusieurs décennies l’observateur Herbert Lüthy, sans se soucier d’une concurrence internationale de plus en plus vive qui fait des ravages sur nos grandes entreprises à l’international, celles-ci ne bénéficiant plus du soutien d’un Etat qui se désengage progressivement en raison de ses difficultés financières. Et l’on se trouve aujourd’hui dans la triste et humiliante situation d’un pays obligé de négocier d’une façon mesquine un arrangement à Bruxelles avec nos partenaires européens pour afficher des économies supplémentaires de plusieurs milliards dans le prochain budget afin de masquer notre impéritie à redresser nos comptes extérieurs par nous-mêmes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 25/10/2014 - 09:20
UN BON COUP SUR LE BEC!
Ce qu'on peut espérer de mieux pour l'Europe et pour la France, c'est que cette fois ayant bien fait le tour sur trente mois des mensonges et des dérobades constants de "Moi, Président,je" et de sa clique, Moscovici inclus, la Commission prenne enfin les mesures de contrôle, d'injonction et éventuellement les sanctions qui achèvent de déconsidérer complètement une équipe de menteurs et d'incapables. Cela lui serait aujourd'hui d'autant plus facile qu'au lieu de jouer profil bas , notamment en l'absence de réforme véritable, notre Président se met en posture d'aboyer et de défier ceux qui avaient cru benoitement pouvoir lui faire confiance. Or aujourd'hui même ceux qui sont les plus critiques vis-à-vis de la construction européenne attendent le respect des traités et des engagements solennellement pris par un pays jusqu'alors respecté.

Ni l'Europe, ni la France n'ont rien à gagner à de nouveaux atermoiements qui récompenseraient la mauvais foi insigne d'une équipe qui mois après mois étale son incompétence et sa duplicité, à l'intérieur, comme à l'extérieur.
Leucate
- 24/10/2014 - 23:42
@sheldon - qu'en savez-vous ?
On sait ce qu'a donné l'UMPS et si nous sommes dans cette situation, ce sont bien eux qui en portent la responsabilité totale ainsi d'ailleurs que ceux qui ont voté pour eux, même si certains commencent à s'en mordre les doigts.
Pour le reste, il existe des anti-stress, des antalgiques anti-anxiogènes.
Si vous voulez citer un pays qui s'en est sorti, plutôt qu'un pays d'Amérique du sud, pourquoi ne pas prendre un pays comparable, la Russie par exemple, qui a su utiliser son défaut de paiement pour rebondir en 1998 http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financière_russe_de_1998
Depuis, la Russie va très bien, demandez à Poutine.
Mais nous n'en sommes pas encore là et, n'exagérons rien, 33 ans de mauvaise gouvernance UMPS, ça n'équivaut quand même pas à 73 ans de "socialisme scientifique" à la sauce moujik. Eux là-bas reviennent de loin.
quesako
- 24/10/2014 - 21:20
@Anguerrand : Avec Le Pen ça serait cent mille fois pire !
Au moins Hollande ne rejette pas le monde dans lequel on vit et la globalisation qui s'impose à tous les pays. Nos taux d'intérêt sont encore très bas. Avec la populiste de l' ultra-gauche raciste il ne nous resterait plus que de copier au mieux l' Argentine (quel résultat !) et plus s^r le Venezuela de Chavez sans pétrole !