En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 1 heure 24 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 2 heures 32 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 3 heures 36 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 6 heures 1 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 11 heures 2 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 11 heures 38 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 22 heures 24 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 2 heures 9 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 3 heures 10 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 3 heures 57 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 11 heures 51 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 23 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

2000 milliards de dette et tout le monde s’en fout

Publié le 01 octobre 2014
La France a franchi, mardi soir, le seuil des 2000 milliards de dette et ça ne choque personne. D’abord au gouvernement mais aussi dans la classe politique : c’est tout juste si ça ne fait pas rigoler. Quant à l’opinion publique, vu que l’on ne lui a rien expliqué, elle ne bronche pas. En fait, il n’y a que les vieux grincheux de la Cour des comptes pour s’en inquiéter.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France a franchi, mardi soir, le seuil des 2000 milliards de dette et ça ne choque personne. D’abord au gouvernement mais aussi dans la classe politique : c’est tout juste si ça ne fait pas rigoler. Quant à l’opinion publique, vu que l’on ne lui a rien expliqué, elle ne bronche pas. En fait, il n’y a que les vieux grincheux de la Cour des comptes pour s’en inquiéter.

La dette publique a atteint 2023,7 milliards d’euros au second trimestre, soit 95,1% du PIB. C’est l’Insee qui publie le chiffre. Le gouvernement pensait atteindre les 2000 milliards à la fin de l’année 2014, c’est raté. A Noël, il faudra ajouter 30 ou 40 milliards de plus.

Ces chiffres sont absolument incroyables car ils ne représentent plus rien et personne ne s’y intéresse. Pourtant ces 2000 milliards représentent 28.000 euros de dette par Français en moyenne. Chaque bébé nait avec un emprunt sur le dos, ça fait cher le berceau !

Au prix actuel, cette dette représente 50 années de recettes fiscales, à supposer que l’on accepte encore de payer des impôts à ce moment-là. Ce qui est affligeant, c’est que nous empruntons de l’argent pour que nos enfants, petits-enfants le remboursent. C’est indécent.


[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz 


Si encore cette dette avait payé des autoroutes, des chemins de fer, des médicaments contre le Sida ou Ebola… Mais non, cet argent a servi à faire la fête. On paie des fonctionnaires, on n’éteint pas l’électricité dans les bureaux et on dégage, en brulant ces milliards, du gaz carbonique qui perce la couche d’ozone. Donc, non seulement on les endette, mais avec cette dette on leur empoisonne l’atmosphère.

Mais alors, pourquoi trouvons-nous toujours à emprunter ?  Pourquoi y-a-t-il encore des banques assez folles pour nous prêter de l’argent quand elles baissent le rideau dès qu’il faut couvrir un découvert d’artisan ?

Tout simplement parce que la France est un pays très riche en patrimoine et que nos préteurs se disent qu’en cas de pépins, ils viendront s’installer dans les châteaux et ils pourront vendre les bijoux. Il y a une deuxième raison moins rigolote.

On trouve de l’argent très facilement parce que la France représente un risque systémique. S’il fallait déclarer la France en faillite, la planète toute entière exploserait. Ce serait pire que Lehman-Brothers. Donc, on nous finance en demandant au régisseur en chef de faire des efforts de redressement. François Hollande dit qu’il fera ces efforts mais ne les fait pas et donc, ça continue. 

Autrefois, un chef d’entreprise assez facétieux disait à qui voulait l’entendre, "si vous faites des dettes, essayez d’en faire de très grosses. Si vous faites de petites dettes, la banque vous tient. Si vous faites de grosses dettes, c’est vous qui tenez la banque." En fait, François Hollande fait d’énormes dettes pour paralyser les banquiers. Malin, finalement le Président…

Comment fera-t-on pour rembourser ? On ne fera pas. On ne remboursera pas. On réinventera le principe de la rente perpétuelle. On rééchelonnera et en attendant on sera humilié et pauvre. Il nous restera comme à Venise des châteaux de la Loire que les riches Chinois ou Africains viendront visiter en jet privé pilotés par les petits-enfants des pilotes de l’ancienne compagnie Air France qui se sera écrasée sur une montagne de privilèges financés par la dette publique. Tout se tient.

Donc, tout le monde s’en fout parce que tous ceux qui gouvernent aujourd’hui seront morts. John Maynard Keynes, l’économiste jouisseur que le monde entier a adoré pendant 50 ans pour avoir inventé l’inflation et la spéculation financière, raisonnait toujours à court terme.

Un jour, un de ses élèves lui demande pourquoi tous les raisonnements économiques qu’il faisait étaient à court terme alors que la création de richesses engage des générations entières. Sa réponse ? "A long terme mon petit on sera tous mort !" Cet économiste a impacté la pensée économique des social-démocraties pendant 50 ans. A priori il a encore de l’influence.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
chrisbord
- 15/10/2014 - 13:01
Incapables
C'est à se demander ou passent les prélèvements fiscaux draconiens effectués sur nos revenus ? De plus "TOUT" augmente, les salaires ne suivent pas. Ou va cet argent ? Il faudra demander des comptes a toutes ces personnes élues pour gérer la France !
vangog
- 02/10/2014 - 03:06
Les menteurs raisonnent à court-terme...pour eux seuls!
Les honnêtes gens raisonnent à long-terme, pour leur famille, leurs enfants, leurs petits-enfants et les amis de leurs petits-enfants. Voilà toute la différence entre gauchistes et non-gauchistes!