En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 9 heures 26 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 10 heures 35 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 11 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 14 heures 6 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 14 heures 45 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 15 heures 55 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 16 heures 14 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 16 heures 59 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 10 heures 14 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 11 heures 14 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 11 heures 54 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 15 heures 32 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 16 heures 34 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 16 heures 49 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 17 heures 10 min
© REUTERS/Benoit Tessier
François Hollande.
© REUTERS/Benoit Tessier
François Hollande.
Éditorial

L’amateurisme de François Hollande sanctionné à Paris comme à Berlin

Publié le 08 août 2014
Alors que le Conseil constitutionnel vient de retoquer une des mesures phares du Pacte de responsabilité, la chancelière allemande Angela Merkel n’a pas même pas daigné répondre directement à la complainte française assurant que l’Allemagne était responsable de la faiblesse de la croissance en Europe.
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le Conseil constitutionnel vient de retoquer une des mesures phares du Pacte de responsabilité, la chancelière allemande Angela Merkel n’a pas même pas daigné répondre directement à la complainte française assurant que l’Allemagne était responsable de la faiblesse de la croissance en Europe.

Pas de trêve estivale pour François Hollande : dans son exil provisoire à la Lanterne, dans le parc de Versailles, et entre deux commémorations sur la grande guerre de 1914, il peut méditer sur le cafouillage de la politique française. Le Conseil constitutionnel vient une fois de plus, en retoquant une des mesures phares du Pacte de responsabilité concernant le volet social de mettre en cause la mauvaise pratique du pouvoir à jouer avec une des règles fondamentales en matière de fiscalité pour des raisons de basse politique intérieure. Les Sages rappellent une fois de plus que le gouvernement revient sans cesse à la charge pour tourner les principes réaffirmés régulièrement par le Conseil, en raison de son obsession d’être accusé par sa gauche de favoriser les riches, si ces derniers venaient à bénéficier comme les plus modestes d’un abaissement  de la fiscalité. Pour maintenir l’équilibre précaire entre les fractions de sa majorité et les courants du PS, les sorciers de Bercy sont en effet appelés régulièrement à inventer de nouveaux stratagèmes susceptibles d’être à leur tour censurés et conduisant à un bricolage fiscal d’autant plus insupportable que les règles sont sans cesse modifiées.

Mais le second camouflet enregistré en une semaine par François Hollande est beaucoup plus humiliant parce qu’il émane d’Angela Merkel. Celle-ci n’a pas daigné répondre directement à la complainte française assurant que l’Allemagne, par sa fermeté, était responsable de la faiblesse de la croissance en Europe. Elle a chargé son porte-parole de préciser qu’il n’était nullement question pour Berlin d’apporter le moindre changement à une politique qui porte ses fruits outre-Rhin, alors que certains de ses partenaires manquent cruellement  de courage pour engager les réformes nécessaires à leur redressement. A la France de commencer par régler ses propres affaires et surtout de tenir les engagements pris depuis des années, sans cesse remis en cause en raison de l’absence de résultats. On est désabusé du côté allemand, car on sait bien que la démarche française est d’abord le signal que Paris va demander de nouveaux délais pour ramener sa dette dans les limites des 3% prévues par Bruxelles. Mais on ne veut pas faire un chèque en blanc à un gouvernement qui a perdu toute crédibilité, alors que la cote de popularité du Premier ministre s’effiloche pour glisser progressivement au niveau de celle du président.

La rentrée toute proche s’annonce particulièrement délicate, car le dispositif fiscal est en partie mis en pièces par le Conseil constitutionnel, alors que la moitié des économies annoncées dans le Pacte de responsabilité ne sont toujours pas précisées. Le pouvoir parle toujours de réformes, mais on sent bien qu’au niveau des différentes professions et lobbies de tous ordres, la résistance s’organise à tout changement, car l’idée qu’il puisse y avoir des gagnants et surtout des perdants est insupportable à la majorité de l’opinion. C’est ce qui justifie le slogan de François Hollande de vouloir calmer le jeu, en appliquant la vielle recette issue des moments les plus sombres de la Quatrième république selon laquelle "il n’y a pas de problème qu’une absence de solution ne puisse résoudre".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MEPHISTO
- 10/08/2014 - 18:03
Le peuple peut défaire ce qu 'il a conçu
Il serait de bon augure d 'introduire dans la constitution FRANCAISE , un " rappel devant l 'électorat " à mi-mandat présidentiel , en cas d 'absences de résultats économiques , par tout d 'abord une dissolution de l 'assemblée nationale, à la demande de l 'opposition ou des partis politiques ayant obtenus 10 % ou plus des bulletins de vote. et la nouvelle majorité parlementaire serait en droit d 'exiger que le chef de l 'état soit soumis au référendum d 'initiative populaire , concernant son mandat en cours .cette pratique institutionnelle existe aux USA , elle est effectivement appellée impeachment , mais elle est à l 'attention des gouverneurs de républiques , quand la situation économique l 'état se dégrade et que le chômage s' accentue ...le président fédéral ne peut être destitué que pour fraudes de toute nature , faux-témoignages, atteintes aux libertés publiques et individuelles ou trahison envers la nation ect...ect... mais on devrait aussi appliquer ce recours en FRANCE , sous conditions bien précises parce qu 'il ne faudrait pas retomber dans les travers de la quatrième république
EUROPE
- 10/08/2014 - 08:39
Le chef et sa bande
Le président normal et ses conseillers normaux car énarques, un seul mot peut les qualifier: décontraction (des neurones)
winnie
- 10/08/2014 - 07:36
Alors!
Quelle nouvelle anerie vient donc de faire notre IMPOSTEUR? ah, il voulait faire la lecon a Angela? Maman Angela lui a mis la fessee et la envoyer au coin avec le bonnet d ane,