En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 2 heures 12 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 2 heures 27 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 2 heures 42 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 3 heures 33 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 3 heures 42 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 17 heures 32 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 2 heures 30 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 3 heures 37 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 16 heures 34 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 18 heures 7 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 20 heures 24 min
Zone franche

Libye : un sans-faute pour l’OTAN ?

Publié le 24 août 2011
Une assistance militaire efficace et désintéressée à des révolutionnaires légitimes et déterminés, la chute d’un dictateur sanguinaire : ça n’est pas du bon boulot ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une assistance militaire efficace et désintéressée à des révolutionnaires légitimes et déterminés, la chute d’un dictateur sanguinaire : ça n’est pas du bon boulot ?

On aura du mal à en convaincre les réfractaires réflexifs à toute initiative sarkozyste (et entre mon appel d’hier à voter la « règle d’or » et le point de vue qui suit, je vais encore me faire pas mal d’amis dans ce vertueux cénacle), mais l’entrée triomphale des rebelles dans Tripoli est le couronnement de la stratégie otanienne.

Un dictateur psychopathe qui menace d’écrabouiller dans le sang ses populations civiles, c’est un peu l’ordinaire de notre petite planète violente et tourmentée. Dans neuf cas sur dix, realpolitik et géostratégies bien comprises commandent d’ailleurs aux grandes démocraties confortables de se contenter de condamner du bout des lèvres, pendant que CNN et MSF les tiennent au courant du nombre de victimes minute par minute.

La Libye, c’est justement le cas n°10, le cas d’espèce : le dictateur sanguinaire est tellement bon dans le rôle que même les usual suspects ont le soutien discret.  Oh, Chavez, Castro et Ortega ont bien tenté le coup au tout début, mais c’était sans réelle conviction…

De fait, Kadhafi est à ce point le « super-vilain » idéal que même la ligue arabe a fini par s’en rendre compte et, à défaut de mettre les mains dans le cambouis, faut pas déconner non plus, a choisi d’observer avec bienveillance le coup de main franco-britannique aux rebelles.

Jack Bauer ou le bourbier ?

D’accord, l’arrivée du Charles-de-Gaulle dans les eaux libyennes a bien fait grincer quelques dents chez les indignés professionnels, ceux pour qui un pays du Nord qui fait tonner le canon dans un pays du Sud est forcément motivé par d’obscures arrière-pensées pétrolifères... Bien sûr, l’incapacité des rebelles Otano-assistés à faire un sort au guide suprême en 24 heures chrono a fait monter le mot « bourbier » dans les « trending topics » de Twitter… Mais au final, on voit mal à quelles branches les pacifistes de principe vont pouvoir se raccrocher ― maintenant que Kadhafi est contraint à manger sa casquette de colonelissime.

Ah oui, je sais : on ne sait pas qui sont exactement ces rebelles, s’ils sont vraiment des types sympas et ont tous fait leur communion solennelle. On ne sait pas non plus s’ils ne vont pas commencer à se bagarrer entre eux comme des chiffonniers au lieu de transformer le pays en paradis à la Scandinave dans les jours qui viennent.

Hum, heureusement que les Américains, il y a soixante-sept ans, ne se sont pas demandés trop longtemps si gaullistes et communistes seraient capables de s’entendre la paix revenue...

Mais ni la France ni la Grande-Bretagne ne sont responsables du SAV de la révolution libyenne. Et c’est justement la beauté de la chose, cette absence d’implication ultérieure. L’intervention de l’Otan en Libye, c’est tout le contraire de l’affaire irakienne, avec ses illusions de « nation building ». C’est même tout le contraire de l’affaire afghane, avec ses projets de… Euh, de quoi déjà ?

Syrie : la ligue arabe en RTT, les « indignés » occupés ailleurs...

Bon, un peu plus haut à droite sur la carte, l’ami Assad continue de massacrer à qui mieux mieux et il n’y a guère que les va-t-en-guerre irresponsables dans mon genre pour espérer que BHL convainque son ami Sarko de redéployer ses troupes dans le secteur (maintenant que le boucher de Damas s’en prend aussi aux Palestiniens, même les progressistes professionnels pourraient valider…).

Mais bon, sur ce coup, la ligue arabe reste sur son quant-à-soi, le Charles-de-Gaulle est en cale sèche et il ne faudrait tout de même pas s’imaginer que tous ces gens qui meurent en combattant pour la liberté intéressent vraiment les indignés professionnels sus-cités.

Allez, pour la Syrie, on se contentera des comptes-rendus de CNN et de MSF. Pour la Libye, en revanche, c'est un sans-faute.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NOVY12
- 24/08/2011 - 13:04
ATTENTION ON A USURPé mon pseudo NOVY 12 ATTENTION
Je dénonce cela à Atlantico qui me paraît bien léger sur ce coup !!
Il n'y a pas de système de sécurité !!!!
Le gorille
- 24/08/2011 - 06:19
Deux avions : in memoriam
Une chose manque dans cet article, qui exprime plutôt un ressenti : les deux avions PANAM et UTA explosés en plein vol. Les Etats ne les ont pas oubliés.
Quant à dire un sans faute, attendons encore un peu. Un point à étudier : que feront les réfugiés ? Retourneront-ils en Lybie ?
Autre inconnue : la reconstruction. Quelle stratégie de la part des puissances belligérantes ?
Orel35
- 23/08/2011 - 19:18
la démocratie dans le monde arabe (suite)
..le monde arabe doit aussi à apprendre à marcher avec la démocratie, il y aura forcément des ratés, c'est logique, mais l'occident doit encourager ces avancés, ne pas s'immiscer dans la politique des autres par peur des islamistes, tant qu'ils restent dans un cadre démocratique légal, le temps et les épreuves feront le reste.
Mais intervenir seulement quand la démocratie ou le monde est en danger