En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 2 heures 1 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 3 heures 31 sec
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 9 heures 9 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 11 heures 38 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 12 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 12 heures 44 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 13 heures 15 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 13 heures 52 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 13 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 6 heures 15 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 8 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 9 heures 30 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 11 heures 28 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 11 heures 52 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 12 heures 24 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 12 heures 55 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 14 heures 1 min
© REUTERS/Regis Duvignau
De nouvelles études ont démontré que les femmes seraient passées d'une moyenne de 160 cm pour 59 kg en 1954 à 162 cm pour 62,4 kg
© REUTERS/Regis Duvignau
De nouvelles études ont démontré que les femmes seraient passées d'une moyenne de 160 cm pour 59 kg en 1954 à 162 cm pour 62,4 kg
On est (mal) foutues !

Et pourtant mémé ne faisait pas de régime… Comment les Françaises sont devenues (nettement) plus rondes qu’il y a 60 ans

Publié le 04 juillet 2014
Si vous rêvez de la silhouette d'Audrey Hepburn ou d'Elizabeth Taylor, sachez toutefois qu'elles avaient un avantage non-négligeable : les femmes des années 1950 pesaient en moyenne 3 kilos de moins et mesuraient 2 centimètres de moins que les femmes d'aujourd'hui. Les femmes ont donc grossi, et cette croissance n'est visiblement pas prête de s'arrêter.
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si vous rêvez de la silhouette d'Audrey Hepburn ou d'Elizabeth Taylor, sachez toutefois qu'elles avaient un avantage non-négligeable : les femmes des années 1950 pesaient en moyenne 3 kilos de moins et mesuraient 2 centimètres de moins que les femmes d'aujourd'hui. Les femmes ont donc grossi, et cette croissance n'est visiblement pas prête de s'arrêter.

Atlantico : De nouvelles études ont démontré que les femmes seraient passées d'une moyenne de 160 cm pour 59 kg en 1954 à 162 cm pour 62,4 kg. Comment expliquer cette évolution morphologique ? Est-ce dû à l'évolution naturelle de l'Homme ou est-ce que cette accélération morphologique concerne-t-elle plutôt le changement de modes de vie des femmes ?

Arnaud Cocaul : La nouvelle de campagne de mensurations initiée par l'Union Française des Industries de l'Habillement (UFIH) a montré que la stature moyenne des Françaises se situe à 1,62 m pour un poids moyen de 62,4 kg et un tour de taille de 79,9 cm (taille 40). Ces chiffres sont strictement normaux mais montrent une évolution à la hausse depuis 1970 particulièrement : la moyenne des femmes était de 160,4 cm pour un poids moyen de 60,6 kg et une taille 38. Ainsi les femmes françaises ont plus grossi que grandi en 40 ans.

Les raisons de cette prise de poids sont multiples. D'abord la pression médiatique concernant la silhouette féminine ne tarit pas. Au contraire, le diktat de l'Indice de Masse Corporelle (IMC) persiste même si originellement, il permet seulement de comparer des individus entre eux, comme par exemple des Marseillaises par rapport à des Parisiennes, des Bretonnes par rapport à des Alsaciennes, des Françaises par rapport à des Espagnoles, mais il ne rend pas compte d'un quelconque objectif individuel. On peut tout à fait être ronde du fait d'un phénotype qui favorise la prise de poids sans qu'il y ait de risque pour la santé. Cette pression illustrée par des régimes à succès comme le régime Dukan est profondément perturbante pour bon nombre de femmes tiraillées entre la réalité et l'idéal minceur.

La prise de poids peut également être liée à un mode de vie inadapté car de plus en plus sédentaire et de plus en plus stressant. Comprimer l'espace-temps est un non-sens. On veut remplir sa vie et on remplit son estomac. Les troubles du comportement alimentaire flambent, on passe moins de temps à bouger, à manger ensemble, à se détendre, à ne pas être parasité par des images issues des nouvelles technologies, on dort moins et on fait moins de cuisine qu'avant (même si les émissions ont un réel succès), on mange comme on zappe c'est à dire sans prendre le temps de s'écouter et de s'intéresser à ce que l'on met en bouche.

D'un point de vue alimentaire, qu'est-ce qui a changé dans la manière de manger des femmes depuis 1954 ?

Le plus étonnant est que l'on mange mieux que nos ancêtres. J'en veux pour preuve que les toxi-infections alimentaires décroissent. Cependant, bien que l'on mange de façon plus sécurisante, notre alimentation est mal adaptée à nos dépenses physiques. Je pense par ailleurs que les femmes sont plus touchées par cette dérive pondérale, surtout dans le cas des obésités massives.

Concernant l'activité physique, les femmes en font-elles moins que celles des années 1950 ?

Contrairement aux idées reçues, en 1954, les femmes occupaient un véritable travail à temps plein, à savoir l'entretien d'un foyer, de la logistique familiale des devoirs à la cuisine. Actuellement, les femmes travaillent bien plus qu'avant en dehors de la maison. Elles ont acquis leur indépendance au détriment de leur qualité de vie et de la paix avec leur corps. Tiraillées entre l'être et l'avoir, entre la représentation graphique de femmes surréalistes, de femmes porte-manteaux et l'envie de craquer sur les nouveautés alimentaires tentantes, elles alternent les phases de dérive alimentaire et les régimes insensés. A moins de prendre conscience de l'impasse dans laquelle elles se mettent, rien ne pourra empêcher la dérive pondérale. Les perturbateurs endocriniens, la pollution des villes, le manque d'espaces verts, le stress, la crise économique et la réduction du budget accordé à l'alimentation sont les moteurs de perturbations en cours qui ne vont pas permettre d'infléchir la dégradation du poids actuellement observée à l'échelle mondiale, et ce, quel que soit le pays. En France, on avoisine les 50 % de gens en surcharge pondérale et en obésité. Le seul moyen d'infléchir ce mouvement observé dans les deux sexes est de faire comprendre définitivement que les régimes font grossir et que la société évolue trop rapidement par rapport à nos gènes, ce qui favorise le stockage d'énergie sous forme de gras.

A quoi ressemblera la silhouette féminine dans 60 ans ?

Les femmes comme les hommes vont continuer à grossir mais pour certains d'entre nous, le fait de grossir permet la survie ! Ce n'est pas forcément, une mauvaise chose de grossir, c'est surprenant mais n'oubliez pas qu'en médecine : "je sais que je ne sais rien".

Qu'en est-il des hommes ? Ont-ils également grossi ? Est-ce pour les mêmes raisons ?

Les hommes font la politique de l'autruche (ce qui n'est pas une bonne chose). Et pourtant, eux aussi ont grossi. Cependant, à l'inverse des femmes qui médicalisent trop leur problème pondéral et s'embarquent dans des restrictions alimentaires prolongées, abîmant parfois définitivement leur capacité à réguler ce qu'elles mangent, les hommes sont peut-être moins préoccupés par ce problème. 

Propos recueillis par Clémence de Ligny

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 28/06/2014 - 16:34
Pertubateurs Endocriniens
Cet article aura au moins cité la cause réelle de l'explosion de l'obésité partout dans le monde, quelles que soient les cultures, et de préférence chez les plus pauvres.
Au gymnaste ci-dessus : bravo pour vos performances (le soir aussi, au lit, avec madame ?), mais votre cas ne peut servir d'exemple général !
MC
- 28/06/2014 - 13:36
Bougez-vous le cul !
Réveil : 4h30 - Au chantier : 5h00 - Pause midi (1h30) - Retour à 17h00.
Journée de 10h30 à monter-descendre des échelles, des échafaudages,
Ca vaut toutes les salles de gym ! J' ai 61 ans, artisan dans le bâtiment, et je pète une forme olympique. Et question bouffe, je ne me prive de rien. Pourvu que ça dure !!!!! (Tout le monde ne peut pas avoir un boulot à 35h/hebdo, dans une salle climatisée, à 3000 €/mois + 13ème, pour "s' offrir le luxe" d' un jogging le samedi et d'une balade en vélo le dimanche).
Une dernière chose : nous ne sommes pas tous égaux devant la santé. J'ai beaucoup de chance et j'ai l' honnêteté de le reconnaître.
Au final, je dirai que tout est dans le mental. si vous prenez du poids, c'est d' une part que vous êtes mal dans votre peau, et d' autre part, c' est le manque d' exercice.