En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Dangereuses stations-service

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 13 min 57 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 36 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 1 heure 17 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 3 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 4 heures 42 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 5 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 7 heures 10 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 10 heures 9 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 23 min 22 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 1 heure 5 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 1 heure 44 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 4 heures 18 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 5 heures 23 sec
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 5 heures 30 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 8 heures 18 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 9 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 10 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
L'union fait la force

Tous unis contre les causes qui produisent le FN !

Publié le 31 mai 2014
Dès le soir du 25 mai, fleurissait sur les réseaux sociaux, le slogan "tous unis contre le FN". Une tribune de Zohra Bitan.
Zohra Bitan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Membre fondatrice de La Transition, Zohra Bitan est cadre de la fonction publique territoriale depuis 1989, ancienne conseillère municipale PS de l'opposition àThiais (94), et était porte-parole de Manuel Valls pendant la primaire socialiste de 2011...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dès le soir du 25 mai, fleurissait sur les réseaux sociaux, le slogan "tous unis contre le FN". Une tribune de Zohra Bitan.

Incorrigibles militants, citoyens, perroquets d’une classe politique qui, durant toute la soirée, la nuit et le lendemain, nous abreuve de commentaires dont aucun n’aborde les causes de ce résultat. Allons y donc encore, gaiement, en fanfare, "tous unis contre le FN", comme depuis des décennies ; c’est payant, c’est efficace et surtout ça ne mange pas de pain, n’est-ce pas ?

Après une raclée historique aux municipales, balayée dès le lendemain par la formation d’un nouveau gouvernement, puis un nouveau séisme un mois plus tard, balayé à son tour par une affaire de plus qui ne va pas faire les affaires des républicains, la percée du FN va finir, une fois de plus en "accident", dont évidemment, personne n’est responsable.

On se couche avec un FN a 25% le 25 mars et on se réveille avec Bygmalion le lendemain. On ouvre le quinquennat avec un ministre menteur, et ses amis poursuivent leur chemin sans que rien ne change.

"Tous unis contre le FN", une fois de plus, et personne pour crier "Tous unis contre les causes qui produisent le FN".

Sont-ils idiots ? Non certainement pas ! Ont-il des choses à cacher, tous autant qu’ils sont, ceux qui nous font croire depuis des décennies que le FN est l’ennemi à abattre ? Peut-être, sûrement ; mais ils ont surtout un bilan et la responsabilité d’une politique qui a conduit au résultat d’aujourd’hui !

Tant que personne ne voudra vider les poubelles de toutes les ordures qui ont nourri le FN, ni produire ce qui pourrait le faire reculer, nous n’avancerons pas et pire, le FN continuera sa fulgurante progression.

Je pourrais évoquer l’échec des politiques d’intégration, qui là encore, sont un des ingrédients qui ont nourri le FN, mais face à l’ampleur de la corruption, qui frappe quasiment tous les partis politiques, et aux ridicules 13% de crédibilité accordés par les français à leurs dirigeants politiques, je me dis que l’échec de l’action en banlieue en devient presque un épiphénomène.

La démocratie a la tête à l’envers… les urnes sont soit un défouloir soit un piège à éviter. La haine ou l’abstention, voilà la première grande œuvre du massacre de la démocratie.

Tant que personne n’identifiera et n’agira sur les CAUSES, le peuple traitera la démocratie soit avec des gifles, soit avec du mépris.

"Il faut s’unir… il faut un sursaut républicain…" ! Comme ces slogans sentent la naphtaline, servis par les mêmes qui hier, il y a des dizaines d’années, n’hésitaient pas à faire les pleureuses face à un peuple effaré de voir un FN au second tour d’une présidentielle.

La priorité d’aujourd’hui est donc de tuer d’urgence les causes qui produisent le succès du FN, et l’on peut en citer quelques-unes :

- La gangrène de la corruption

- L’absence de crédibilité de la classe politique, composée de politiciens professionnels sans aucune motivation pour l’intérêt général

- La pauvreté, le chômage, l’exclusion, conséquences de l’incompétence et de l’incapacité des partis politiques de gérer sainement les finances publiques pour dégager les excédents qui permettraient de s’attaquer à ces fléaux 

- Les peurs d’où découle souvent la recherche de coupables (immigration, banlieues), la crainte et l’incompréhension d’une Europe trop lointaine

- L’échec de l’intégration d’une partie des populations immigrées

- Le sentiment de mépris à l’égard du monde rural en particulier

- L’abandon des ouvriers…

Ce n’est pas tant la suppression du cumul des mandats qui changerait la donne, mais le cumul de raisons nobles de faire de la politique pour l’intérêt général.

Politicien, voilà un terme devenu quasi un gros mot ; si l’on devait lui donner un sens dans la rue ce serait une personne qui raconte des histoires à d’autres pour acquérir du pouvoir sur eux et pour en vivre.

Alors, si faire de la politique c’est juste être un bonimenteur, un vendeur de tapis ou à la criée, c’est la démocratie qui doit se tordre de douleur.

L’échec de l’intégration en banlieue, sujet qui me tient à cœur, arrive donc loin derrière la corruption que produit une classe politique, dont presque plus personne ne croit plus en sa capacité à améliorer la vie des français.

C’est fou qu’en 2014, plus de douze ans après le 21 avril 2002, une certaine gauche, se plaise encore a entonner le refrain du sursaut, et du slogan "tous unis contre le FN" sans se pencher une seconde sur les causes qui produisent le succès de ce parti qu’elle prétend combattre.

Et folie ou lâcheté supplémentaire, que dire de ceux qui menacent de quitter le pays (ex : Y. Noah) si le FN arrivait au pouvoir ? Juste une honte, un mépris, une forme de lâcheté et de grande irresponsabilité à l’égard de ceux, qui dans, l’incapacité de partir si le vent tournait, se verraient livrer aux barbares ! On crie contre le FN du haut de sa terrasse parisienne, on ne fait rien pour lutter contre les causes qui le produisent, et si ça ne sert à rien, débrouillez-vous avec la bête, nous on se tire !

Plus belle la gauche dans ses pulls en cachemire, qui fait répéter à ses militants comme des perroquets ses slogans de littérature à l’eau de rose et leur fait porter ses créations tendance… On pourrait en rire… mais non, c’est trop grave. Il n’y a que ceux qui craignent vraiment la résurgence de la haine, de la xénophobie qui s’attaquent aux causes qui mettraient le FN en tête de gondole de notre société… Mais ils ne sont pas nombreux !

Mais apparemment, ça n’intéresse encore personne ; cause toujours, tu m’intéresses… "le FN c’est des méchants"… Ce slogan nous mènera-t-il à un FN qui dirige notre pays ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 01/06/2014 - 08:50
bonne analyse
de Mme Z.Bitan, il manque quand meme un petit quelque chose, qu evidement elle taira, c est l immigration inconsideree et l incitation de l etat a la non integration des musulmans,et le laxisme de la justice.Pour le reste si tout les socialistes etaient comme elle cela irait mieux.


Anguerrand
- 01/06/2014 - 07:18
Idiot de combattre le Fn
Il faudrait plutôt que les partis comprennent ce que veulent les français et quand on on voit certaines analyses du type Hollande n'est pas assez à gauche et que c'est pour cela que la défaite à été lourde, on se dit qu'ils n'ont rien compris. Les français veulent avant tout garder leur identité, leurs valeurs, et des emprisonnements réels et non fictifs. Il faut donc arrêter la pompe aspirante actuelle des aides qui a pour effet de faire venir des millions d'immigrés. Il faut absolument un redémarrage puissant de l'économie en favorisant l'entreprise à tout prix et donc l'emploi, et pour cela réaliser des économies drastiques de l'état et collectivités locales.
Le FN pourrait représenter cela mais s'il semble décider à lutter contre l'immigration, sa politique économique ne fera pas redémarrer la France. Sa politique se rapproche de plus en plus de ses nouveaux électeurs, à gauche.
Je n'ai qu'un espoir c'est la scission de l'UMP, la droite n'a rien à faire avec le centre et que la "droite forte "s'organise indépendamment de l'UMP. C'est eux qui ont le programme, me semble t il le plus près des préoccupation des français.
GERARD SEELEN
- 01/06/2014 - 04:45
un oubli majeur !
Zora Bitan oublie , je suis tenté de dire volontairement la principale cause qui bénéficie au FN , a savoir une immigration outrancière liée à des avantages indécents ; mais quoi que pensent ces gens-là , dont fait parti Z.B. , il faut rester politiquement correct ! donc on amplifie les causes mineures pour ne pas parler de la vraie cause .