En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 6 heures 38 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 7 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 8 heures 39 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 10 heures 11 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 11 heures 35 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 14 heures 8 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 14 heures 57 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 16 heures 41 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 7 heures 58 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 8 heures 17 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 10 heures 59 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 13 heures 57 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 15 heures 40 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 16 heures 45 min
Paris est magique

Rachat du PSG par le Qatar : un dossier politique ?

Publié le 31 mai 2011
C'est désormais officiel : le PSG change de propriétaires ! Des investisseurs venus du Qatar vont désormais diriger le club de la capitale. Un rachat qui soulève de nombreuses questions sportives... et politiques.
Philippe Verneaux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Verneaux est journaliste sportif et auteur de L'argent dans le sport (2005, Flammarion). Il anime le blog sportmood.fr. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est désormais officiel : le PSG change de propriétaires ! Des investisseurs venus du Qatar vont désormais diriger le club de la capitale. Un rachat qui soulève de nombreuses questions sportives... et politiques.

Le Qatar est tenace. Et convaincant, très convaincant. Au terme de six ans de tentatives d’approches infructueuses, l’État du Golfe, qui avait failli entrer dans le tour de table du rachat du Paris Saint-Germain en 2006, est parvenu à ses fins. S’offrir, sous la forme de 70 % de ses parts, le PSG, détenu en majorité par le fonds américain Colony Capital.

Il était donc temps… En premier lieu, pour les dirigeants parisiens, ou plutôt ses propriétaires. A Los Angeles, les actionnaires devaient commencer à trouver le temps long en observant année après année les comptes de leur soi-disant pépite se plomber sans cesse davantage. Sébastien Bazin, leur représentant français à Paris par le biais de Colony Europe, se creusait pourtant les méninges depuis un bon moment pour présenter du PSG une image la plus attractive possible pour en tirer à la vente un bénéfice au moins honorable. Une cession devenue, par la force des ennuis, une priorité. Car, racheté à l’époque à Canal + contre un chèque relativement peu excessif de 26 millions d’euros, le club phare de la capitale a ensuite coûté cher, très cher, en cinq saisons où le bilan sportif a beaucoup ressemblé à celui du comptable, ce dernier ayant enregistré pour le seul dernier exercice un déficit de 20 millions.

L'ombre de Nicolas Sarkozy

Tout a été compliqué dans cette affaire où l’environnement du club, la  politique, voire la géopolitique, se sont sans cesse et inextricablement mêlés. Ce qui explique que l’une et l’autre partie aient pris leur temps pour peser soigneusement son prix et ses conditions. Le PSG est plus qu’un club, comme l’on dirait à Barcelone. Et les business plans ont eu bien du mal à intégrer tous les paramètres, celui des supporters parisiens n’en constituant pas le plus facile à dénouer.

Colony Capital et Butler Capital Partners (qui détient le solde de la SASP, soit 4,5 % contre 95,5 % au premier), ont donc cédé aux sirènes des milliards (50) de Qatar Investment Authorities (QIA), fonds souverain qatari, piloté par le prince héritier de l’émirat, le Cheick Tamin Bin Hamal Al-Thani. Les raisons sautent aux yeux, même des plus naïfs. Une telle puissance de feu sait faire taire certains scrupules. Et puis, dans ce dossier hautement politique, on l’a dit, un élément a probablement pesé de tout son poids. La voix de Nicolas Sarkozy, supporter non dissimulé du PSG, a porté aux oreilles de Sébastien Bazin, un de ses proches, à qui il a fait valoir l’intérêt de ne pas négliger un partenaire à l’implication économique déjà très affirmée dans l’hexagone.

La fin du patriotisme sportif

Quant à ceux ayant sans doute manœuvré en coulisses pour torpiller le projet, les porteurs de l’étendard du patriotisme, ils ont dû se résoudre aux nouvelles mœurs en vogue. Comme en Angleterre (Manchester, Chelsea, Liverpool…) ou en Espagne (Malaga), où les capitaux extérieurs affluant en masse ne provoquent plus de révolution de palais et encore moins d’émeutes.

Au bout d’une transaction si ardue, les protagonistes auront donc fini par trouver leur compte. Le PSG, on l’a dit, qui, fort d’une surface financière accrue, pourrait enfin faire éclater ses ambitions sur le terrain en s’attachant les services de joueurs de renom et performants, mais également d’un grand entraîneur comme Arsène Wenger. De son côté, le Qatar, dont la volonté d’investissement  tous azimuts de ses pétro-dollars ne se dément plus ni ne se cache, y voit certainement une véritable occasion d’étendre et de rentabiliser son nouvel empire d’activités. Après avoir obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2022 ou de s’afficher en toutes lettres (d’or, contre 165 millions d’euros !) sur la poitrine du club le plus prestigieux de la planète (FC Barcelone) lors des cinq prochaines années, le Qatar a frappé un nouveau coup. D’épée, ou dans l’eau ?...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Tom
- 01/06/2011 - 16:34
parano
@mathanoe : je dis pas que le lien sera aussi évident que ça et qu'ils vont lancer l'appel du muezzin dans les travées du Parc, mais simplement qu'il faut bien comprendre les motivations profondes et à long terme de cet investisseur en particulier. Je les vois faire, avec le Barça aussi, ils sont très malins et visent juste. Faut pas être dupe, c'est pas pour l'argent ni pour l'amour du sport.
mathanoe
- 01/06/2011 - 13:42
ARRETEZ VOS DELIRES
Alexis, avant de critiquer, il serai bon de commencer par essayer de comprendre ce que tu lis, 50 Milliards, c est pas le prix du club mais la fortune du Cheick. Et Tom tu crois franchement que les voir investir dans le psg, ca va changer la religion des supporters? Arrete ta parano. Non Jpense qu il faut attendre de voir si ils vont gérer intelligemment, pas faire comme Monaco.
NOVY12
- 01/06/2011 - 07:15
@fayed yasser Vous avez oublié la mauvaise météo !!
C'est également de la faute de N. Sarkozy si la sécheresse frappe plusieurs départements Français....
Avant 2007 la météo était beaucoup plus clémente !!!
Votre commentaire est totalement stupide j'espère que vous en avez conscience !! Relisez vous...