En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 41 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 15 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 16 heures 31 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 19 heures 49 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 21 heures 34 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 14 heures 25 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 16 heures 27 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 21 heures 23 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 21 heures 41 min
info atlantico
© Reuters
© Reuters
Fin de la partie

Alstom : le président de la République s’oppose à la solution General Electric, mais Siemens va annoncer qu’il se retire du jeu

Publié le 09 mai 2014
Alstom vient de publier un résultat net en recul de 28% pour l'exercice 2013-2014 et une baisse des prises de commandes. Selon nos informations, la présidence de la République est revenue sur le dossier Alstom en déclarant que l’offre faite par G.E n’était pas acceptable tandis que les Allemands vont faire savoir en coulisses qu’ils se retirent du jeu.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alstom vient de publier un résultat net en recul de 28% pour l'exercice 2013-2014 et une baisse des prises de commandes. Selon nos informations, la présidence de la République est revenue sur le dossier Alstom en déclarant que l’offre faite par G.E n’était pas acceptable tandis que les Allemands vont faire savoir en coulisses qu’ils se retirent du jeu.

L’affaire Alstom n’est donc pas encore bouclée. Alors qu’on pensait que la rencontre entre le président de General Electric et les autorités françaises s’était plutôt bien passée, alors que la direction d’Alstom avait choisi d’aller se vendre au conglomérat américain, non sans promettre d’examiner les offres de Siemens pendant un mois, on pensait que cette affaire allait entrer dans une phase très technique pour finaliser les accords.

C’était sans compter avec les particularités françaises puisque le président de la République comme son ministre de l’économie ont précisé hier que "le deal proposé par General Electric n’était pas acceptable en l’état". Ils reviennent donc sur un avis qu'ils avaient donné et que tout le monde croyait favorable à l’américain.

Théoriquement, nous voici revenu à la case départ. Théoriquement, Alstom pourrait se passer de la bénédiction de l’Elysée, mais ça ferait désordre. Il va donc falloir ménager les apparences et faire semblant de renégocier les termes de l’accord.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz
 

 

Il s’agit bien d’un faux semblant, parce qu'à moins d’une solution miracle, il n’y a pas d’autres moyens de permettre au principal actionnaire Martin Bouygues de liquider sa participation de 29%, pas d’autres moyens de sécuriser l’activité énergie d’Alstom que de l’adosser à un autre groupe international. Et il n’y a pas d’autres solutions que General Electric.

Si Arnaud Montebourg pensait décider Siemens à venir jouer au Monopoly européen, il s’illusionnait. Au départ des négociations ça paraissait déjà difficile (les deux groupes sont très proches et ne s’entendent pas) maintenant c’est carrément impossible.

Siemens devrait très prochainement annoncer qu’il renonce complètement à cette compétition. Le conseil de surveillance du groupe allemand ne s’est pas prononcé mais la moitié de ses membres y serait opposée. Or pour acter ce type de décision stratégique, il faudrait l’unanimité du conseil. Le plus paradoxal dans cette affaire allemande c’est que la moitié récalcitrante est portée par les représentants des salariés. Ce sont les salariés du groupe, les syndicats allemands, les opposés.

Les responsables politiques français ne peuvent pas ignorer ce que la totalité du monde des affaires murmure depuis des semaines. A savoir que cette affaire ne pouvait pas déboucher sur la constitution d’un groupe européen de l'énergie. Il aurait fallu prendre le dossier très en amont avec une impulsion politique très forte. Le miracle Airbus n’a pas pu se dénouer en 48 heures et surtout sans une ambition politique partagée entre Paris et Berlin (à l’époque, la chancellerie était à Bonn).

En dépit des remontrances de l’Elysée et de Bercy, le projet d’unir la division énergie à General Electric dans les conditions négociées à toute chance d’aboutir. Reste que la division transport, celle qui fabrique les TGV, le métro et les trams, va rester isolée dans la coquille Alstom. Il faudra donc rejouer la pièce et trouver une solution pour donner à la division transport une dimension internationale qu’elle n’a pas. C’est peut-être dans cette deuxième partie que les dirigeants d’Alstom, aidés par les services du gouvernement pourraient préparer un nouveau Monopoly a l’échelle européenne. Il y a beaucoup de joueurs en Europe sur ce marché qui est aussi gigantesque. Pour cela il faudrait étudier les dossiers, savoir de quoi on parle exactement et, ne pas partir trop tard en négociation. Sinon on se réveille un beau matin du côté de Bercy et on se plaint de ne pas avoir été informé.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hgo04
- 08/05/2014 - 10:03
Un ministère de l'inutile
Un ministre inutile, un président absent, une entreprise sur le départ, des chômeurs à l'arrivée, des technologies qui foutent le camps,

Bref la France d'aujourd'hui ...
JBSERBIST
- 08/05/2014 - 08:50
Jimmy Carter
Billy Carter, le frère de Jimmy Carter, célèbre Président américain dont la médiocrité est légendaire mais qui, comparé à Hollande, peut être considéré comme un phénix, avait coutume, lorsqu'il hésitait sur une décision à prendre, d'aller demander conseil à son président de frère. Armé de ce précieux conseil, il avait comme règle de faire exactement le contraire, ce qui participa à sa réussite dans son entreprise. Une telle règle devrait être adoptée par tous ceux qui hésitent entre plusieurs choix importants. Demander son avis à Hollande et faire exactement le contraire. Dans le cas d'Alstom, le choix de GE ne peut être que le bon.
Jean-Pierre
- 07/05/2014 - 21:55
RIDEAU !
.
Rideau sur cette ridicule pièce de vaudeville à la mode socialiste tricolore, qui voulait que le mariage de la belle Alstom alanguie se fasse avec un Prince d'Outre-Rhin, trop consanguin et non désiré...
.
Rideau sur un fleuron industriel en tant que fierté nationale séculaire, fleuron agonisant pour lequel s'ouvre une nouvelle vie pleine des promesses d'un géant industriel nourri au grains de libéralisme et qui a toujours rempli ses engagements !
.
Reste de quoi jouer au petit train entre Monsieur Hollande et Monsieur Montebourg...
.