En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 2 heures 18 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 3 heures 54 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 7 heures 3 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 11 heures 20 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 20 heures 44 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 22 heures 11 sec
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 23 heures 26 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 3 heures 4 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 5 heures 21 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 8 heures 18 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 8 heures 47 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 11 heures 45 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 21 heures 18 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 22 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
L'OLP et le Hamas ont formé un accord dans la nuit du 23 avril : c'est le 5e en 7 ans.
© Reuters
L'OLP et le Hamas ont formé un accord dans la nuit du 23 avril : c'est le 5e en 7 ans.
Trompe l’œil

OLP Hamas : le vrai faux accord qui risque de poser plus de problèmes qu’il n’en règle

Publié le 26 avril 2014
L'Organisation de libération de la Palestine et le Hamas ont formé un accord dans la nuit du 23 avril pour former un gouvernement d'union "d'ici cinq semaines". Accord qui est pourtant loin d'être inédit dans l'histoire palestinienne et qui aura bien du mal à supplanter les dissensions internes au Hamas et au Fatah.
Frédéric Encel Docteur HDR en géopolitique de l'Université Paris 8, maître de conférences à Sciences-Po Paris et à la Paris School of Business, fondateur et animateur des Rencontres internationales géopolitiques de Trouville. A paraître à la rentrée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Encel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Encel Docteur HDR en géopolitique de l'Université Paris 8, maître de conférences à Sciences-Po Paris et à la Paris School of Business, fondateur et animateur des Rencontres internationales géopolitiques de Trouville. A paraître à la rentrée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Organisation de libération de la Palestine et le Hamas ont formé un accord dans la nuit du 23 avril pour former un gouvernement d'union "d'ici cinq semaines". Accord qui est pourtant loin d'être inédit dans l'histoire palestinienne et qui aura bien du mal à supplanter les dissensions internes au Hamas et au Fatah.

Atlantico : L'OLP et le Hamas ont formé un accord dans la nuit du 23 avril pour former un gouvernement d'union "d'ici cinq semaines". Faut-il voir dans cette entente la fin des dissensions qui ont jusqu'ici animé les différents responsables politiques palestiniens ?

Frédéric Encel : Non, et cela pour deux raisons. D'abord, c'est le cinquième accord en sept ans ! A chaque fois, l'annonce est triomphale qui précède de peu la rupture. Je ne crois pas davantage à cet accord qu'aux précédents, du moins dans la durée. Ensuite, même si cet arrangement tient un certain temps, il correspond à une simple trève ; le Hamas a en effet non seulement des stratégies mais des objectifs très différents de ceux de l'Autorité palestinienne. En clair, il joue respectivement la tension constante avec Israël et la non reconnaissance des accords d'Oslo, et envisage in fine de supplanter carrément l'Autorité palestinienne pour contrôler l'ensemble des Palestiniens des Territoires et au-delà. On rappellera qu'il a déjà perpétré un véritable putsch contre l'Autorité palestinienne à Gaza, en juin 2007, et qu'il constitue la branche palestinienne dure des Frères musulmans...

Les divisions au sein du Hamas pourront-elles être atténuées par cette accord ? 

Je ne crois pas que les radicaux poseront problème car ils perçoivent cet accord comme un moyen efficace d'être enfin reconnu comme interlocuteur des Occidentaux. Sempiternelle tactique du cheval de Troie ! Mais à terme, c'est l'ensemble des leaders du Hamas qui prônent la lutte armée...

Cet accord serait aussi le moyen pour Mahmoud Abbas de faire pression sur les Etats-Unis et Israël alors que le processus de paix semble patiner à nouveau. Quel pouvoir cette union offre t-elle concrètement aux Palestiniens ?

Mahmoud Abbas est pris entre enclume et marteau. A chaque blocage du processus de paix avec Israël, il menace de s'allier au Hamas. En réalité, il sait que ce mouvement demeure son ennemi mortel, mais il s'agit de sa seule carte face au gouvernement Netanyahou. Abbas s'évertue à tenter de convaincre ses interlocuteurs que sans une concession substantielle, il perdra pied dans l'opinion face aux islamistes de Gaza. Nous sommes dans un jeu à trois acteurs et non pas à deux comme beaucoup le croient. Concrètement, cet accord fait apparaître le vieux président palestinien comme un leader duplice, ce qu'il n'est pas à mon avis. Il a toutjours démontré depuis sa prise de pouvoir démocratique - suite à la mort naturelle d'Arafat en novembre 2004 - qu'il renonçait à la violence.

Israël a réagi dans la matinée du 23 avril en dénonçant cet accord, Benyamin Netanyahou allant jusqu'à dire que " Quiconque choisit le Hamas ne choisit pas la paix". Un regain des tensions est-il à craindre dans la région ?

Paradoxalement, je ne crois pas à un vrai regain de violence. L'Autorité palestinienne gère sérieusement à la fois le socio-économique et le sécuritaire. Mais il va de soi que l'interruption du processus de pourparlers, même si personne ne va en faire publiquement le deuil ainsi - et surtout pas John Kerry ! - pour ne pas désespérer les populations, est une mauvaise nouvelle. 

Au fond, le plus problématique pour l'Autorité palestinienne, c'est à la fois l'environnement immédiat en pleine ébullition - la situation en Egypte et en Syrie préoccupant bien davantage les puissances occidentales (ainsi que la Russie et la Chine) que la question de Jérusalem - et l'absence de vrai soutien extérieur. Sauf sur le plan financier de façon occasionnelle par l'Arabie saoudite, le pouvoir de Mahmoud Abbas ne peut guère compter sur une aide conséquente. Même la Ligue arabe, contrairement à ce qu'imaginent encore ses vieux amis gaullo-mitterrandiens, a fait la preuve de son inefficacité voire de son impéritie totale ! Et de ce point de vue-là, le Printemps arabe n'a rien arrangé. Enfin, pour les Etats-Unis et l'Union européenne, les crises ukrainienne, sino-japonaise et même indo-pakistanaise représentent des enjeux infiniment plus sérieux que le conflit (de plus en plus perçu dans les grandes chancelleries comme un contentieux secondaire) israélo-palestinien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gile
- 27/04/2014 - 08:43
Evidence

S'il est vrai que le conflit israélo-palestinien apparaît de plus en plus secondaire pour la communauté internationale, hormis peut être certains cercles français, il est tout aussi vrai que pour les israéliens ce conflit a perdu de son importance.

Il faut bien comprendre que les israéliens travaillent d'arrache pied, se développent, progressent. Il suffit de voir leur niveau de vie qui n'a rien à envier au nôtre alors même qu'ils leur reste encore beaucoup de marge de progression.

C'est cela qui constitue la préoccupation première des israéliens: le travail et l'éducation de leurs enfants. Allez jeter un coup d’œil sur les statistiques du pays en matière de formation d'ingénieurs. Regardez leurs succès dans la high tech, la médecine, et les sciences en général.

Alors, que abbas tente un énième gvt d'union avec le hamas, cela leur importe peu car ils savent qu'en toute hypothèse ils devront rester forts et travailler encore plus dur pour mériter de vivre libres et prospères.

Cela dit, le petit jeu de abbas ne fait que renforcer la méfiance des dirigeants israéliens à son égard.
Henricanan
- 27/04/2014 - 07:32
Opération Takyia
Peut importe au fond qu'Abou Mazen reconnaisse Israël comme état juif. Tant que cet Etat restera puissant, ce qu'il est, et pourra s'imposer y compris à ses alliés comme tel, il peut s'en passer.
L'important est que derrière ce refus, se démasque le vrai profil du leader palestinien. Il est remarquable qu'en ce jour de commémoration de la Shoah, celui qui, jadis à l'université Lumumba de Moscou la rouge, a soutenu avec succès la thèse de doctorat consistant à nier totalement la réalité de cette Shoah, ce que peu de gens savent mais que les israéliens ont toujours en tête quand ils le considèrent, renoue avec son ennemi, le Hamas, dont le but stipulé est d'exterminer tous les juifs, pas uniquement les israéliens.
J'ajoute, ô miracle, que le même Abbas s'apprêterait à formuler dès lundi 28, dans le New York Times, que "a Shoah fut "incontestablement le plus grand crime jamais commis par l’humanité".
Que voilà bien un repentant, diriez-vous ! Un docteur ruinant du même coup son titre académique, quoique usurpé...
Sauf que la Takiya, cette licence religieuse - notre révolutionnaire progressiste et laïc est un assidu des mosquées - permet de mentir à un non musulman pour la bonne cau
Marie-E
- 26/04/2014 - 23:28
Aux idiots utiles
qui parlent de camp de concentration pour Gaza alors qu'ils ne connaissent pas Israël. Si vous y rendez, Vous pourrez vous rendre compte par vous même combien vous êtes loin de la réalité. Visitez les hôpitaux, vous pourrez y trouver des Palestiniens et des Syriens également. Et s'il est vrai que j'aime Israël, ce n'est pas pour cela que je ne souhaite pas la paix avec les Palestiniens. Mais il faut des concessions des 2 côtés pour y arriver. Et des énormités comme celles que vous énoncez ne servent à rien surtout en cette veille du Jour de la Déportation