Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
©AFP

Justice

Un homme a été condamné à 2 mois de prison avec sursis pour des injures antisémites envers Alain Finkielkraut

Un homme a été condamné à deux mois de prison avec sursis ce vendredi pour avoir proféré des injures antisémites contre Alain Finkielkraut. Les faits s'étaient déroulés en marge d'une manifestation des Gilets jaunes en février dernier.

L'homme jugé pour avoir proféré des injures antisémites contre Alain Finkielkraut, lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Paris, a été condamné à deux mois de prison avec sursis ce vendredi 12 juillet.

Six mois avec sursis avaient été requis contre lui. Alain Finkielkraut ne s'était pas constitué partie civile dans cette affaire. Le philosophe avait néanmoins témoigné lors de l'audience en mai. 

Alain Finkielkraut avait été violemment invectivé par des manifestants. Cette scène s'était déroulée lors de l'acte 14 du mouvement, le 16 février dernier. 

Benjamin W., l'homme le plus reconnaissable sur les vidéos de l'incident, avait prononcé les mots suivants : 

"Elle est à nous, la France", "sale race", "t'es un haineux et tu vas mourir", "Espèce de sioniste". 

L’avocat de Benjamin W., Me Ouadie Elhamamouchi, a annoncé son intention de faire appel.

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !