Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Jean-Christophe MAGNENET / AFP

France Culture

Pour Nicolas Sarkozy, l'important n'est pas la démission de Nicolas Hulot, mais bien l'immigration ou le poids des impôts

Invité de France Culture, l'ancien président Nicolas Sarkozy a assuré que la démission de Nicolas Hulot n'était que de peu d'importance par rapport aux questions centrales comme l'immigration ou le poids des impôts.

La démission de Nicolas Hulot ne serait qu'un "soubresaut de la vie politique dans son quotidien" pour Nicolas Sarkozy, invité de France Culture ce matin. Pour l'ancien président, ce sujet n'est que de peu d'importance par rapport au thème de l'immigration. Nicolas Sarkozy explique : " Le problème de l'immigration est devant nous. […] Dans 30 ans, le Nigeria sera plus peuplé que les États-Unis d'Amérique. » « L'immigration ne doit pas être gérée par la Commission (européenne) mais par un gouvernement des ministres de l'Intérieur européens". Il ajoute que "Si l'Europe ne veut pas disparaître économiquement et culturellement, elle doit être unie" et que "les 120 millions de Russes doivent être alliés avec les 450 millions d'Européens"

Sur le cas de Nicolas Hulot, il explique que "  Dans tous les gouvernements, il y a des gens qui démissionnent, il y a des gens qui abandonnent, il y a des gens qui sont en désaccord, j'ai connu ça moi-même ".

Une intervention très politique pour celui qui ne veut plus en faire.

 
Lu sur Valeurs Actuelles

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !