Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Crédits Photo: Laetitia PERON / AFP

Justice

Meurtre de Mireille Knoll : le parquet de Paris demande un procès aux assises et retient le caractère antisémite du crime

Le parquet de Paris demande un procès aux assises pour les deux suspects. Le caractère antisémite du meurtre de cette femme âgée de 85 ans a également été retenu. Les faits s'étaient déroulés en mars 2018.

Dans l'affaire du meurtre de Mireille Knoll, tuée chez elle à Paris (en mars 2018), le parquet de Paris réclame un procès aux assises pour deux des trois personnes mises en examen pour "homicide volontaire", selon des informations du Parisien. Le parquet de Paris a notifié ce jeudi son réquisitoire dans l'affaire du meurtre de Mireille Knoll. Le parquet a également retenu le caractère antisémite du meurtre de cette femme de 85 ans. 

Une troisième personne mise en examen dans l'affaire est accusée d'avoir altéré ou détruit des preuves. Mireille Knoll, atteinte de la maladie de Parkinson, avait été poignardé à onze reprises. Son corps était partiellement carbonisé. 

Deux hommes, le fils d'une voisine et un marginal, qui se rejettent la responsabilité du crime, ont été mis en examen au cours de l'enquête. Le parquet de Paris n'exclut pas que les suspects aient porté les coups à tour de rôle.

Le parquet de Paris souhaite donc que les deux suspects du meurtre de Mireille Knoll soient jugés aux assises pour crime à caractère antisémite. La décision de renvoyer ou non les suspects devant une cour d'assises sous cette qualification pénale revient désormais aux juges d'instruction.

Le 23 mars 2018, le corps sans vie et en partie brûlé de l'octogénaire avait été retrouvé à son domicile, dans un appartement HLM de l’est parisien, dans le XIe arrondissement.

Plusieurs "marches blanches" avaient été organisées afin de rendre hommage à la victime. Le président de la République Emmanuel Macron avait déclaré que "Mireille Knoll avait été tuée parce que juive". Mireille Knoll fut une survivante de la rafle du Vel d'Hiv.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !