Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Eric Dupond-Moretti texte contre les casseurs black blocs
Eric Dupond-Moretti texte contre les casseurs black blocs
©CHARLES PLATIAU / POOL / AFP

Nouvel outil efficace ?

Lutte contre les violences des casseurs et des black blocs : Eric Dupond-Moretti dit "travailler" à un texte

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a indiqué ce mercredi « travailler » à un texte pour « renforcer le dispositif » de lutte contre les casseurs lors des manifestations. Les black blocs seraient notamment concernés.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a indiqué ce mercredi « travailler » à un texte pour « renforcer le dispositif » de lutte contre les casseurs lors des manifestations, selon des infomations de La Provence et de France Inter. La journée de samedi a été marquée par des manifestations contre la loi sur la sécurité globale. Des violences et des dégradations ont été commises par des casseurs et des black blocs, notamment à Paris. Des commerces, une agence immobilière et des banques ont été visés.

Eric Dupond-Moretti s’est confié sur ce sujet en répondant à une auditrice de France Inter qui s'inquiétait des violences lors des manifestations.

« On va réunir très prochainement les procureurs, les policiers, les préfets. J'ai lancé cette initiative pour qu'on puisse mieux travailler ensemble » et « renforcer le dispositif ».

Les images des violences ont ému une grande partie de l'opinion et de l'échiquier politique.

L'intervention des forces de l'ordre face aux casseurs pose deux problèmes, selon le ministre de la Justice; celui des « risques de dégâts collatéraux » (des manifestants non-concernés qui pourraient être violentés) et le « problème de la preuve » :

« Autrefois, nous avions mis en oeuvre une intervention préventive sur autorisation du procureur de la République. Elle a porté ses fruits. On ouvrait les sacs et on y découvrait des masques, des armes, des marteaux, du gaz lacrymogène, des vêtements noirs, des cagoules ».

Eric Dupond-Moretti a indiqué qu’un texte était à l’étude sur la question des blacks blocs :

« Or, ceux-là ce sont organisés. Ils viennent clairsemer leurs outils, la veille, l'avant-veille » puis se « glissent dans la manifestation au côté de gens honnêtes. Je travaille (à un texte) avec méthode et précision ».

En 2019, le Conseil constitutionnel avait censuré un article d'une proposition de loi « anticasseurs » portant sur l'interdiction administrative de manifester.

La Provence

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !