Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters
L'heure est au nettoyage

Le calme après la tempête

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : un couple d'Allemands retrouvé sain et sauf, deux personnes toujours disparues

Après les inondations meurtrières de ce samedi soir dans la région, le bilan provisoire reste ce mercredi matin à vingt morts et deux disparus. Le trafic ferroviaire est toujours perturbé et plus de 1800 foyers encore privés d'électricité.

Trois jours après les terribles intempéries qui se sont abattues sur le Sud-Est de la France, le bilan provisoire reste ce mercredi à vingt morts et deux disparus. Le trafic ferroviaire est toujours perturbé et 1800 foyers encore privés d'électricité. Ce mardi, la vie reprenait doucement ses droits à Mandelieu-la-Napoule, Cannes, Antibes ou encore Biot, villes sinistrées des Alpes-Maritimes. Toutefois les traces des inondations, parmi les plus meurtrières de ces dernières années en France, restaient encore très présentes. Le nettoyage était au programme de la plupart des habitants touchés et la solidarité se mettait en place.

Deux Allemands retrouvés sains et saufs

Un couple d'Allemands qui était porté disparu depuis les violentes intempéries a été retrouvé sain et sauf ce mardi. "C'est un incroyable concours de circonstances, puisque pendant que tout le monde recherchait ces deux touristes allemands, ils étaient en fait tranquillement installés dans ce camping depuis dimanche matin, et personne ici, n'a imaginé jusqu'à cet après-midi qu'il pouvait s'agir des deux disparus", rapporte Anne-Claire Poignard, en direct de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) pour FranceTVInfo. Le gérant du camping a fait le lien avec les personnes ids=isparues et a prévenu les autorités. Les touristes, eux étaient déboussolés.

Ecoles et lycées toujours fermés

Les communes "s'efforcent de mettre en place un accueil pour les élèves", a assuré ce mardi l'académie de Nice. Toutefois, une quinzaine d'écoles maternelles et primaires étaient fermées ou perturbées dans les communes de Valbonne, Biot, Vallauris, Mougins et Cannes. A Cannes, le lycée Jules-Ferry était encore fermé ce mardi, tout comme le collège des Mûriers, qui ne devrait rouvrir que jeudi, a précisé l'académie.

Deux nouvelles personnes disparues à retrouver

Deux nouvelles disparitions ont été signalées ce mardi, trois jours après les terribles orages qui ont endeuillé les Alpes-Maritimes. Elles ont été signalées à Cannes et Mandelieu, selon Nice Matin. A Cannes, une voiture est immergée et les secours craignent qu'une victime en soit prisonnière. A Mandelieu, un local d'ordinaire occupé a été retrouvé vide, et personne n'a vu depuis les intempéries l'homme qui l'occupe. Néanmoins, la disparition de ces personnes n'a pas été formellement signalée par des proches. Les secours reçoivent depuis samedi de nombreux appels de gens inquiets de ne plus voir leurs voisins ou connaissances, mais sans pouvoir affirmer que ces derniers ont été pris au piège par les intempéries. Le dernier bilan provisoire fait donc état mardi midi de 20 morts (et même 21 si l'autopsie du SDF retrouvé à Nice le confirme) et deux disparus.

Retard dans les trains, report des déplacements conseillés

Concernant le trafic des trains, les intempéries de ce week end dans les Alpes Maritimes ont lourdement endommagé l’infrastructure ferroviaire. Une centaine de cheminots travaillent toujours à rétablir le réseau ferroviaire entre Cannes et Les Arcs. Plus de 200 agents sont mobilisés dans les gares de la Côte d’Azur pour informer et prendre en charge les voyageurs. La réalisation des travaux sur les voies, sur la signalisation et sur les aiguillages progresse. Toutefois, pour des raisons de sécurité la vitesse des trains reste limitée sur une vingtaine de kilomètres. Le temps de parcours de Cannes à Antibes est de 40 minutes au lieu de 15 minutes habituellement. Ainsi, la SNCF conseille le report des déplacements sur la Côte d’Azur. 

 

Un peu plus de 1800 foyers privés d'électricité

Mardi, les services de secours ont continué toute la journée les nettoyages et les remises en état. Un peu plus de 1800 foyers restaient privés d'électricité : 1200 à Mandelieu, 570 à Cannes et 66 à Antibes . Ils étaient 70.000 au plus fort de la crise samedi soir, selon ERDF. La préfecture réitère ses "consignes de grande prudence concernant les coffres électriques et les câbles à terre".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !