Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©CHRISTOPHE SIMON / AFP

Pagaille à prévoir

Grève SNCF : vers une journée "très difficile" admet la direction

En moyenne, les usagers vont pouvoir compter ce lundi sur un TGV, un TER ou un Transilien sur trois, et un Intercités sur cinq.

Même la direction de la compagnie ferroviaire l’indique : cette 18e journée de grève à la SNCF risque d’être "très difficile". Les syndicats ont appelé ce lundi 14 mai à une journée "sans trains et sans cheminots, alors que le gouvernement refuse de céder du terrain dans sa réforme. En moyenne, les usagers vont pouvoir compter sur un TGV, un TER ou un Transilien sur trois et un Intercités sur cinq.

Journée galère également pour les Franciliens : le trafic sera "très perturbé" sur toutes les lignes de RER (A, B, C, D et E) avec parfois moins d'un train sur trois. En conséquence, le trafic routier est particulièrement chargé sur les routes de la région parisienne.  A Marseille, des cheminots bloquent l'accès à la gare Saint-Charles pour leurs collègues non-grévistes.

Sur CNews ce matin, Laurent Berger, patron de la CFDT, a réclamé que le gouvernement dise "très clairement qu'il n'y aura pas de cessibilité de quelque filiale que ce soit à la SNCF", ajoutant "Il ne faut pas" de "vente à la découpe à la SNCF".

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !