Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
©

Dérapage(s)

Galliano, bouc-émissaire trop facile ?

Pour Causeur, le véritable antisémitisme à combattre est ailleurs.

Et si les médias en avaient déjà trop fait sur Galliano. C'est la thèse défendue par le journaliste de Causeur, Marc Cohen, qui consacrait une tribune au vitriol à l'affaire, quelques heures avant que la maison Christian Dior ne décide de lancer une procédure de licenciement contre son designer :

"Si l’antisémitisme est une réelle menace dans notre pays, alors autant aller le débusquer là où il est, et pas là où on voudrait qu’il soit, chez Galliano, Frèche ou Christian Jacob. Ce n’est sûrement pas à cause de la dernière collection croisière de Dior que la kippa est interdite de fait dans maintes communes de banlieue…"

D'après lui, on accorde trop d'importance aux propos incohérents de ce fêtard un peu trop souvent éméché qu'est John Galliano, alors que des menaces réelles pèsent sur les citoyens juifs dans certains quartiers français. Sans se prononcer sur le fond de l'affaire, Marc Cohen estime que les faits reprochés au couturier auraient dû être rapportés avec moins de complaisance et de détails dans la presse :

"Au lieu de quoi, on a jeté Galliano en pâture aux pigistes et aux moralistes. Il a été suspendu de ses fonctions par LVMH en toute illégalité et en toute quiétude. Son nom a été suffisamment accolé à l’adjectif antisémite pour qu’il ne s’en remette jamais."

Lu sur Causeur.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !