Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©MICHEL EULER / POOL / AFP

"Lutter contre l'oubli et le négationnisme"

Emmanuel Macron a inauguré le Mur des Noms rénové au Mémorial de la Shoah

A l'occasion des 75 ans de la libération des camps d'Auschwitz-Birkenau, le président de la République a inauguré ce lundi 27 janvier le Mur des Noms rénové du Mémorial de la Shoah à Paris.

Emmanuel Macron a inauguré ce lundi 27 janvier le Mur des Noms rénové au Mémorial de la Shoah à Paris. Sur ce monument, les noms des 76.000 Juifs déportés de France lors de la Seconde Guerre mondiale sont inscrits.

Ce monument est composé de trois pans en pierres de Jérusalem. Il a été inauguré en 2005 par Jacques Chirac et Simone Veil. De mai 2019 et jusqu'à la fin de l'année 2019, des travaux de rénovation ont été effectués. 

Emmanuel Macron a prononcé un discours à cette occasion :

"le "plus jamais" que nous dicte la Shoah est un impératif catégorique. Le souvenir de l’horreur ne doit pas s’estomper. La Shoah ne doit pas cicatriser. Elle doit rester une plaie vive, au flanc de l’humanité. Au flanc de notre République. Notre vigilance doit sans cesse être éclairée par notre mémoire.[…] Le pire est toujours possible. Le pire rôde, chaque jour".

Selon des informations de La Croix, la rénovation a permis d'ajouter 175 noms manquants, ainsi que "1 498 dates de naissance et de modifier l'orthographe de 1 823 noms et 1 097 prénoms". 

Cette cérémonie s'est déroulée dans le cadre des 75 ans de la libération du camp d'Auschwitz et s'inscrit dans le cadre de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.   

Le Premier ministre Edouard Philippe représente également la France à la cérémonie internationale prévue à Auschwitz en Pologne.   

Ces commémorations se déroulent après la publication ce dimanche par le ministère de l'Intérieur du bilan des actes racistes et xénophobes en 2019. Il établit notamment que les faits à caractère antisémites ont augmenté de 27%, passant de 541 en 2018 à 687 en 2019.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !