Embauches en CDI : elles chutent de 6% au premier trimestre 2013 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les déclarations d'embauche en CDI au premier trimestre 2013 ont chuté de 6% par rapport au trimestre précédent et de 12,7% sur un an.
Les déclarations d'embauche en CDI au premier trimestre 2013 ont chuté de 6% par rapport au trimestre précédent et de 12,7% sur un an.
©Reuters

Chute libre

Embauches en CDI : elles chutent de 6% au premier trimestre 2013

Les déclarations d'embauche en CDI au premier trimestre 2013 ont chuté de 6% par rapport au trimestre précédent et de 12,7% sur un an, selon des données publiées mardi par l'Acoss, la caisse nationale des Urssaf.

La chute est brutale. Les déclarations d'embauche en contrat à durée indéterminée (CDI) au premier trimestre 2013 ont baissé de 6% par rapport au trimestre précédent et de 12,7% sur un an, selon des données publiées mardi par l'Acoss, la caisse nationale des Urssaf. Plus généralement, pour l'ensemble des contrats de plus d'un mois (hors intérim), la baisse mesurée par la banque de la Sécurité sociale est de 3,3% sur un trimestre (-7,2% en glissement annuel), portant les recrutements "au niveau enregistré fin 2009".

Alors que les embauches de plus d'un mois diminuent sur un an dans la quasi-totalité des régions, les embauches en contrats à durée déterminée (CDD) de moins d'un mois progressent légèrement (+0,9% sur le trimestre, +6,9% sur un an), souligne L'Expansion.

Sur un an, le repli concerne pour le cinquième trimestre consécutif tous les grands secteurs d'activité : - 9,9% dans l'industrie, - 7,5 % dans le BTP et - 7 % dans le tertiaire. Au total, 5,3 millions d'embauches (hors intérim) ont été déclarées auprès des Urssaf au cours du premier trimestre, dont 13,5 % en CDI, 18 % en CDD supérieurs à 1 mois et 68,5 % en CDD de moins d'1 mois.

Lu sur L'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !