Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
©MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Révisionnisme

Donald Trump conteste le génocide arménien

Alors que le Sénat a voté à l'unanimité la reconnaissance du génocide arménien perpétré par les turcs, le Président américain a réfuté le terme de "génocide".

Une nouvelle polémique pour Donald Trump sur fond de révisionnisme historique. Le Président américain a refusé de qualifié de "génocide" le massacre des arméniens par l"'Empire Ottoman en 1915. Donald Trump avait déjà refusé le qualificatif de "génocide" lors d'une cérémonie en Avril commémorant le génocide arménien et avait pressé arméniens et turcs de "reconnaître ensemble ces évènements" et de se réconcilier.

Alors que le Sénat a voté à l'unanimité la reconnaissance du génocide arménien, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé de fermer la base aérienne d'Incirlik (Turquie) contenant de l'armement nucléaire américain ainsi que celle de Kurecik qui abrite des radars provenant des Etats-Unis. Il a qualifié ce vote de "dégoûtant" et a expliqué qu'il était une "insulte suprême au peuple turc."

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a de son côté salué le vote du Sénat, parlant d'"un grand pas pour la justice historique." Ce génocide, selon les chiffres arméniens, aurait fait plus de 1,5 millions de morts.

 

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !