Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran

Evincée

Comment Marine Le Pen a été discrètement écartée de l’hommage à "Johnny"

Un article du Figaro revient sur l'absence de la présidente frontiste lors de l'évènement.

Samedi dernier, l’hommage national rendu à Johnny Hallyday était constellé de responsable politiques de droite ou de gauche… mais point de Marine Le Pen à l’horizon.  La famille du chanteur défunt avait explicitement indiqué qu'elle ne souhaitait pas sa venue, a en effet révélé Le Parisien. Un article du Figaro en dit un peu plus sur cette non-venue, tandis que des membres du Front national déplorent un manque de communication de l’Elysée sur cette affaire.

Alors que tous les députés avaient été invités à l’évènement, le parti frontiste avait indiqué à la présidence de la République que sa présidente serait présente. Mais Marine Le Pen a finalement fait marche arrière, apprenant qu’elle n’était pas la bienvenue. Pourtant, la leader frontiste affirme n'avoir jamais été informée, de manière officielle, de l'hostilité de la famille. "Elle l'aurait appris via un autre canal, proche des services de sécurité, suppose-t-on dans son entourage" relate Le Figaro. L'Elysée se borne à parler de "démarche" entrprise.

Au grand dam de Sébastien Chenu, porte-parole du parti frontiste. "Marine Le Pen a été invitée officiellement par l'Assemblée, puis désinvitée par voie de presse. Franchement, l'organisation à l'Élysée est un peu chaotique et l'apprendre dans les médias est plutôt désagréable" fustige-t-il.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !