Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Convergence ?

Syrie : les Saoudiens font savoir qu’ils veulent participer à la coalition contre l’Etat islamique mais la destruction de Daech est le cadet de leurs soucis

Récemment, l'Arabie Saoudite a annoncé vouloir rejoindre la coalition contre Daesh. Entre coup de communication et alliance avec la Russie voici les clés de cette annonce qui peut paraître surprenante.

Alexandre Del Valle

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France SoirIl Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur associé au Cpfa (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment l'auteur des livres Comprendre le chaos syrien (avec Randa Kassis, L'Artilleur, 2016), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (éditions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (éditions du Toucan), Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes (Editions du Toucan) ou bien encore La statégie de l'intimidation (Editions de l'Artilleur). 

Son dernier ouvrage, coécrit avec Emmanuel Razavi, Le Projet: La stratégie de conquête et d'infiltration des frères musulmans en France et dans le monde, est paru en novembre 2019 aux éditions de L'Artilleur. 

 

Voir la bio »

Atlantico : L’Arabie Saoudite annonce vouloir rejoindre la coalition internationale contre Daech… Quels bénéfices espèrent-ils en tirer ?

Alexandre Del ValleL’Arabie Saoudite a annoncé vouloir rejoindre la coalition internationale contre Daesh et ce n’est pas la première fois. Depuis quelques temps, le pays manifeste son intérêt pour cette coalition. Tout d’abord, nous pouvons voir ici une volonté de l’Arabie Saoudite de redorer son image à l’international. La lutte contre Daesh est généralement assez bien perçue à travers le monde. C’est avant tout un effet d’annonce. Cependant, ce type d’annonce de la part de l’Arabie Saoudite peut nous laisser perplexe quand à sa concrétisation. Le pays n’ira pas nécessairement au bout de sa démarche.

Si l’Arabie Saoudite a fait cette annonce c’est qu’ils ont forcément un bénéfice à en tirer. Ils ne feraient pas ce type d’annonce sans une réelle contrepartie avec des retombées positives.

A quelle stratégie est-ce que cette annonce se raccroche ? 

Cette stratégie en plus d’être un effet d’annonce se raccroche probablement avec des rapprochements entre l’Arabie Saoudite et la Russie. En effet rien ne peut se produire au sein de cette coalition sans l’aval de la Russie. Le terrain de la lutte contre Daesh est d’une certaine façon un monopole russe.

Les Saoudiens doivent être relativement motivés en tant qu’ancien “parrain” de Daesh pour lutter contre. L’Etat Islamique se retourne assez souvent contre ses créateurs même contre les plus discrets. Daesh reste un mouvement incontrôlé, imprévisible et totalitaire. Il est possible que l’Arabie Saoudite veuille vraiment entrer dans une lutte active contre Daesh au delà de l’effet d’annonce.

Il est intéressant de constater que malgré de nombreux différents, des nations comme la Turquie, la Russie et l’Iran arrivent à s’allier dans cette lutte contre Daesh. L’Arabie Saoudite est peut être en train de se rendre compte de l'intérêt à lutter contre l’état islamique. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !