Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen chat stratégie rassemblement national pouvoir élection

Inoffensive

Et si les chats de Marine Le Pen brisaient le plafond de verre qui la sépare de l’Elysée

Dans un récent article publié par Le Point, Marine Le Pen révèle sa passion pour les félins. Quelle est l'image que cherche à renvoyer Marine Le Pen ? Cette stratégie pourrait-elle la rapprocher du pouvoir ?

Paul-François Paoli

Paul-François Paoli

Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il publie "Confessions d'un enfant du demi-siècle" aux éditions du Cerf et "L'imposture du vivre ensemble: Quelques points de repères" aux éditions de L'Artilleur. 

Voir la bio »

Atlantico.fr : Dans un article du Point paru cette semaine, Marine Le Pen révèle sa passion pour les félins et l'obtention d'un certificat pour travailler avec des animaux à domicile. En affichant ce drôle de hobby, quelle est l'image que cherche à renvoyer Marine Le Pen ? 

Paul-François Paoli : De très grands esprits ont aimé les chats et les félins, souvenons nous de Jean Cocteau  de l'écrivain Colette et de tant d'autres. Et il vrai que la vogue animalière semble irrésistible en ce moment. Il est tout de même assez consternant qu'il faille aujourd'hui, pour apparaitre humaniste, démontrer sa tendresse et son empathie envers les animaux. Ne connaissant pas Marine Le Pen je n'ai aucun à priori la concernant et je n'ai aucune raison de douter qu'elle puisse être aussi une femme de coeur tout en étant, par ailleurs, impitoyable comme tous les hommes politiques. Mais là n'est pas la question.

D'une certaine manière la politique est tombée si bas dans ce pays qu'on ne peut pas lui reprocher d'exposer sa passion pour les chats si cela peut rassurer les Français qui sont, parait il, passionnés par les animaux domestiques.

Jusqu'à présent l'obstacle principal de son accession au pouvoir semblait être son incompétence notamment démontrée lors du débat de l'entre deux tours. Est-ce que cette incompétence affichée pourrait devenir une force en se rapprochant des politiques au pouvoir ?

Marine Le Pen souffre en effet d'un manque de crédit dans l'opinion, y compris parmi les gens qui ont voté ou voteront pour elle. Mitterrand était incompétent en économie, souvenez vous du mot de Michel Rocard à ce sujet, mais cela ne l'a pas empêché de conquerir le pouvoir et d'y rester. Et de subjuguer son monde car il avait du charisme.

Le problème avec Marine Le Pen c'est qu'elle semble limitée dans certains domaines importants, ce qui est beaucoup plus ennuyeux qu'être incompétente. Elle  n'est pas la seule dans un monde politique devenu assez médiocre. Quand on voit l'ignorance historique sans parler de l'inculture générale de tant de leaders on ne peut guère lui reprocher ses limites. Sauf qu'elle aspire à la magistrature suprême et que les Français, même quand ils lui donnent raison sur les sujets régaliens, n'ont guère envie d'être représentés par elle. Donc je ne la vois pas franchir son plafond de verre

En convainquant les votants que la choisir serait inoffensif, n'est-ce pas sa seule chance d'atteindre l'Élysée ?

Marine Le Pen n'est pas le diable et elle ne met pas en cause la démocratie. Elle ne suscite tout simplement pas l'enthousiasme, même dans son propre camp. Personnellement je ne crois plus que puisse émerger de la droite politique une personnalité charismatique nouvelle. Celle-ci viendra peut être d'ailleurs, de la société civile ou pourquoi pas de l'armée, je pense ici à Pierre de Villiers. Cette personnalité devra parvenir à réunir sous sa coupe le camp conservateur qui s'est mobilisé contre le mariage pour tous et le populisme des Gilets jaunes. Comme l'a écrit Jérôme Fourquet le secret de la victoire de Trump aux Usa fut de faire le lien entre le monde des élites conservatrices et celui des classes populaires. Celui qui y parviendra en France a un boulevard devant lui.

Paul-François Paoli a publié "Aux sources du malaise identitaire français, valeurs, identité, instinct de collaboration", aux éditions de L'Artilleur. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !