Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport

Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

Et voilà ce qu’il faut savoir pour les pratiquer sans se blesser.

Jean-Pierre de Mondenard

Jean-Pierre de Mondenard

Jean-Pierre de Mondenard est un médecin du sport français. 

Il a exercé à l'Institut national des sports de 1974 à 1979 et suivi en tant que médecin la plupart des grandes épreuves cyclistes, notamment le Tour de France à trois reprises de 1973 à 1975 où il était en charge des contrôles anti-dopage.

Il est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages de médecine du sport dont six sur le dopage sportif. Il est l'auteur du livre : Tour de France : tous dopé ? (Editions Hugo doc, 2011) ainsi que de "Dopage dans le football, la loi du silence", éd. Gawsewitch, 2010, "33 vainqueurs du Tour de France face au dopage", éd. Hugo-Sport, 2011, "Histoires extraordinaires des géants de la route", éd. Hugo-Sport, 2012, "Les Grandes Premières du Tour de France", éd. Hugo-Sport, 2013

 

Voir la bio »

Atlantico.fr : Les vacances d'été ont débuté. Quels sont les sports privilégiés et ceux que vous conseilleriez ? 

Jean-Pierre de Mondenard : À chaque saison ses sports, il faut s’adapter au mieux aux conditions ambiantes. Je pense qu'il est nécessaire tout d'abord de faire une distinction entre les sports complets, incomplets, ceux favorables et ceux qui le sont moins. Cet été, comme tous les autres, la natation va être au rendez-vous. 

C'est un sport facile et accessible surtout les côtes. Mais contrairement à ce que l’on raconte ce n’est pas un sport complet pour le corps. Premièrement,  parce que les bras et les jambes sont actives certes, mais il y a un élément essentiel qui est absent dans la natation : celui de lutter contre la gravité, c'est à dire la pression du corps lorsque nous sommes debout et qui nous permet d’entretenir les muscles. La natation joue sur différents facteurs, mais toutes les nages ne sont pas forcément bonnes... comme la nage papillon ! En tout cas, la natation devra être complétée avec d’autres activités sportives. Il existe un sport complet : l’aviron ! Puisque vous faites travailler les jambes et les bras. Mais encore une fois, la lutte de la gravité n'est pas incroyable mais le reste davantage que la natation !

Le sport à privilégier car il est complet est le décathlon ! Mais ce n’est pas un sport de vacances... Il y a ensuite les sports de santé, avec le coeur plantaire, le coeur, et les poumons. Parmi ces activités, ce sont elles qui font travailler les membres inférieurs, car il s'agit de l'endroit où se trouve le plus de muscles, et différents sports sont favorables : la marche, la marche nordique... Avec le coronavirus les Français vont marcher cet été. Il y aura des randonnées en France avec des endroits désertés. Une chose est sûre : il faut promener son coeur plantaire, car si on passe la journée assis, l’ensemble du corps devient moins performant. "Plus le corps est faible, plus il commande; plus il est fort, plus il obéit" disait Jean Jacques Rousseau. Cet été, et après, il faudra entretenir son corps pour le promener et avoir un retour sur investissement.  Marche nordique, course à pied, vélo, VTT…

Constatez-vous des tendances à la rentrée ? Des sports qui auraient séduit à cette période de l'année ? 

Je m’occupe des traumatismes qui arrivent souvent quelques temps après une activité. Ce que je constate, c'est que lorsque l'on fait trop rapidement un changement d'intensité sportive, ce qui est  par ailleurs propice aux vacances, on se retrouve vite à l'arrêt. Faire un surplus d’activité pendant quelques jours n'est pas bon. Si nous n'écoutons pas notre corps, on est vaincu, et vous serez forcément un jour ou l’autre à l’arrêt. Il faut mettre le corps en situation, c’est un partenaire, il faut l’échauffer. Si on part froid, on risque de pénaliser, de l’agresser. Ceux qui font du parachute à l’année par exemple, ils sont adaptés. Pour ceux qui pratiquent des activités similaires pour l'amusement, ce n'est pas le cas. Les pulsations liées au stress ne sont pas les mêmes qu’un footing bien sûr. L’effet sur l’appareil cardiovasculaire n’est pas le même. C’est plus facile de bien se préparer pour faire du vélo que faire du parachutisme, du parapente et ces activités ne sont pas les meilleures pour votre corps. 

Il y a aussi les sports qui marchent bien : la musculation. Mais cela fait travailler la carapace et pas vraiment le moteur. Et pourtant, c’est le moteur qui marche et qui nous fait avancer dans la vie. Mais cela est tout de même moins efficace que certains sports précédemment cités, car quand vous faites des efforts avec des altères, vous portez des poids plus ou moins importants. Il faut un thorax bloqué à ce moment et le coeur n’est plus irrigué ! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !