Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !
©Reuters

Amis complotistes, c’est pour vous.

Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le drame du coronavirus s’accompagne d’un virus qui détruit tout discernement : le complotisme. Ils sont, hélas, nombreux à croire qu’à l’origine de la maladie il y a une main secrète et maléfique. Cette main pour certains, plutôt rares, serait celle des extraterrestres. D’autres, assez nombreux en Russie, pensent que c’est Trump  qui est à la manœuvre. Mais la majorité des illuminés (voir les réseaux sociaux) pointent la responsabilité des Juifs.

Rien de surprenant à cela : la race maudite ne complote –t-elle pas depuis plus de 2.000 ans ? Cette accusation remporte un franc succès dans beaucoup de pays musulmans et dans des  parties très bien définies de notre territoire.

Tout l’alimente .La presse israélienne, toujours bien informée mais tenue à rester floue pour des raisons de sécurité nationale, annonce que le Mossad a effectué des vols pour récupérer 100.000 kits de dépistage. Mais où ? 

L’hypothèse la plus plausible, rapportée par Le Figaro, est que ces vols avaient pour destination un pays du Golfe Persique. Pourquoi sont-ils restés secrets ? Parce que ce pays, comme d’autres de la région, n’entretient pas officiellement de rapports avec l’Etat hébreu mais coopère discrètement avec lui.

Et là, la machine à fabriquer des complots s’emballe et tourne à fond. Ces kits, nous annonce-t-on, ont de toute évidence, été volés et arrachés à leurs légitimes propriétaires. Elémentaire, mon cher complotiste!. Le crétin moyen ignore que l’espace aérien israélien est fermé pour cause de coronavirus et que ce n’est pas le cas pour les aéroports du Golfe ou la maladie n’a pas frappé. 

Le complotiste n’est pas qu’un illuminé. Il essaie toujours de fournir des arguments supposés rationnels pour étayer ses délires. On l’a déjà constaté lors des attentats du 11 septembre. Photos truquées à l’appui on a essayé de démontrer que les Twin Towers avaient été détruites par la CIA pour en faire porter la responsabilité aux musulmans innocents. D’ailleurs, le Mossad était déjà-si, si !- dans le coup puisqu’il a demandé aux Juifs travaillant dans les tours jumelles de les évacuer avant leur destruction. Elémentaire, mon cher complotiste.

Une théorie très en vogue et elle aussi, rationalisée, désigne Israël comme le responsable intéressé du coronavirus. Sa logique est imparable. Donald Trump a un gendre, Jared  Kushner, qui est juif. Il serait à la tête d’un laboratoire pharmaceutique (il est bêtement dans l’immobilier). Ce labo coopérerait étroitement avec un labo israélien.

Et alors ? Mais ça saute aux yeux ! Les Israéliens très en pointe dans le domaine de la médecine sont en passe de trouver un vaccin contre le coronavirus. Et en commercialisant ce vaccin, ils vont se faire des milliards. Voilà pourquoi ils ont inoculé le coronavirus à la planète. Elémentaire non?

Il y a bien sur d’autres théories du complot qui ne concernent pas les Juifs. Mais dans cette triste compétition, ils sont toujours sur la plus haute marche du podium. Le coronavirus sera vaincu un jour. Pas le complotisme : les labos juifs n’ont pas encore trouvé le vaccin pour l’éradiquer...

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !