Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le Stade de France va se transformer en centre de vaccination dans les mois à venir.
Le Stade de France va se transformer en centre de vaccination dans les mois à venir.
©MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Vaccinodrome

Un « grand centre de vaccination » sera installé au Stade de France au début du mois d’avril

Afin d’accélérer la campagne de vaccination en Ile-de-France, le Stade de France va se transformer en centre de vaccination dans les mois à venir. Ce « vaccinodrome » permettra, selon le président du département de Seine-Saint-Denis et le maire de Saint-Denis, de « vacciner chaque semaine des milliers de personnes ». Un dispositif similaire a été déjà lancé à Marseille, au Stade Vélodrome.

Un « vaccinodrome » pour lutter contre la Covid-19 devrait ouvrir, au début du mois d’avril, au Stade de France à Saint-Denis, selon des informations de Franceinfo auprès de la mairie de Saint-Denis et du département de Seine-Saint-Denis, confirmant une information de l'AFP.

Le président du département de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel et le maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, ont publié un communiqué :

« Alors que de nouvelles mesures de restrictions ont été prises pour faire face à l'épidémie, nous sommes persuadés que seule une campagne de vaccination massive et rapide permettra de sortir durablement de cette crise, qui touche particulièrement les habitantes et habitants de la Seine-Saint-Denis. Dans ce contexte, nos collectivités travaillent avec l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, la préfecture de Seine-Saint-Denis et la brigade des sapeurs-pompiers de Paris à l'ouverture tout début avril d'un grand centre de vaccination au Stade de France à Saint-Denis ».

Selon eux, ce « vaccinodrome » permettra de « vacciner chaque semaine des milliers d'habitantes et habitants de la Seine-Saint-Denis, mais aussi de l'Ile-de-France ».

Franceinfo - France 3 Régions

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !