Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Voter Macron pour éviter le Pen ? Les clés pour vraiment comprendre le rapport de force

A partir du sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match sur les rapports de force électoraux à deux mois du second tour, voici les clés sociologiques, politiques, géographiques et idéologiques du possible affrontement Le Pen-Macron.

Duel annoncé

Publié le
Voter Macron pour éviter le Pen ? Les clés pour vraiment comprendre le rapport de force

Atlantico : Vous avez publié récemment un sondage qui donnait Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour. Comment expliquer que ces deux candidats puissent à ce point dépasser ceux des partis traditionnels comme François Fillon et Benoît Hamon ?

Frédéric Dabi : Tout d'abord, il faut bien voir qu'il y a des logiques de vote similaires entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Si cette dernière profite d'un véritable désir d'alternative comparativement aux mandats de ces dernières décennies, c'est aussi le cas pour Emmanuel Macron qui prospère lui sur l'idée du ni-gauche ni-droite, du refus de la bipolarisation, et qui profite largement des difficultés des partis de gouvernements.

Pour autant la sociologie entre ces deux électorats est effectivement extrêmement différente, tous commes les objectifs de ces différents électeurs. Pour résumer le vote en faveur de Macron est celui du "oui" alors que le vote pour Marine Le Pen est celui du "non". Le vote en faveur du Front National est important chez les ouvriers alors que "En Marche !" touche un peu tout le monde mais particulièrement les cadres.

Au-delà de cet antagonisme, les deux candidats se battent pour conquérir la France du travail, celle qui prend le métro pour simplifier. C'est cet électorat qui avait permis à Nicolas Sarkozy de gagner en 2007, alors qu'il a plutôt rejoint le FN en 2012 et partiellement François Hollande. Et ni François Fillon ni Benoît Hamon ne performe au sein de ces catégories. Le premier est surtout présent chez les plus de 65 ans, alors que Benoit Hamon séduit les professions intellectuelles, et les populations urbaines. Aux élections locales d'ailleurs, la France du travail a largement voté pour le FN. C'est peut-être ce point qui sera important pour apprécier le résultat du second tour. 

D'ailleurs lorsque l'on voit la progression de Marine Le pen dans les différentes régions de France, il est très intéressant de voir à quel point elle progresse dans des régions qui lui étaient jusque là interdite, comme en Bretagne (+12%) ou en Normandie (+11%).

 

Mais il ne faut pas sous-estimer la déflagration que provoquerait un second tour entre les deux. Jamais sous la Vème République cela s'est vu. Et il est d'ailleurs peu probable que l'on puisse imaginer que ce que nous avons mesuré en termes de reports de vote se passe de cette façon.

 

Depuis plus de 50 ans, les seconds tours opposent la droite avec la gauche, illustrant bien le clivage qui domine le pays sous la Ve République. En quoi un second tour qui opposerait Emmanuel Macron à Marine Le Pen serait une situation inédite et signifierait une véritable rupture idéologique pour la France ? Qu'est-ce que cela nous apprend sur les enjeux prioritaires aux yeux des Français ?

Vincent Tournier :  Si l’hypothèse d’un second tour Macron/Le Pen vient à se concrétiser, ce qui est à ce jour hautement plausible, ce serait effectivement une grande première. Certes, il y a déjà eu des élections où le second tour n’a pas conduit à un affrontement classique entre la gauche et la droite : c’était le cas en 1969 avec Poher et Pompidou, et c’était bien sûr le cas en 2002 avec Chirac et Le Pen.

Néanmoins, un second tour Macron/Le Pen serait totalement nouveau. Cela signifierait que, pour la première fois, aucune des deux principales forces politiques du pays n’a réussi à se qualifier, ce qui pourrait marquer le début d’une phase de profonde recomposition. Le revers pour le PS comme pour les Républicains serait d’autant plus terrible que tous les deux ont occupé le devant de la scène avec leurs primaires, dont les historiens diront peut-être qu’elles ont été la dernière tentative visant à sauver le navire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 09/03/2017 - 08:19 - Signaler un abus Le centre votera Macron face MLP

    Mais pas la Droite. Le détournement de la candidature Fillon par les medias et le matraquage de BFMacron et France Info Macron poussera la Droite et même les vieux à voter MLP. La question est plutôt comment l'électorat de Mélanchon (comme un camarade de post qui a déjà fait le transfert) se reportera t'il sur MLP?

  • Par Olivier K. - 09/03/2017 - 08:55 - Signaler un abus Article de politologue!

    Article fin de politologue qui démontre la grande compétence des auteurs de cet article dans le domaine. Mais je ne trouve trop fréquemment des articles de politologue et aucun article traitant des propositions des candidats. Comme si les journalistes n'étaient pas capable de sortir des exercices scolaires de science po. Le plus malheureux et que aux deux reprises où ils se sont aventurés à parler des programmes, ils ont juste démontré qu'ils ne les avaient pas lu ou pas compris. Y a t il on journal qui analyse le fond en France, ou les Français doivent-ils tous être victime du fait que tous les journalistes étant passés par le même cursus dans lequel ils n'apprennent que la politilogie? Il n'est pas ici question de théorie du complot mais d'un biais cognitif institutionnalisé par une formation trop homogène...

  • Par Flamel - 09/03/2017 - 10:00 - Signaler un abus Tout sauf une France multiethnique fondue dans la mondialisation

    Je ne partage pas du tout l'analyse de Vincent Tournier, quand il affirme que l'électorat Fillon se reportera massivement sur Emmanuel Macron. Il argumente sur les élections de 2015 et l'effet répulsif. Pour ma part, vous m'auriez demandé en 2015 si je voterais un jour Marine Le Pen, j'aurais répondu "jamais". Mais ce qui vient de se passer avec François Fillon m'a fait comprendre à quel point le système politico-médiatique est capable de manipuler l'opinion pour se débarrasser des candidats dont il ne veut pas. C'est pour cela que ma décision est prise : au second tour, ce sera Marine Le Pen pour mettre un terme à ce système antidémocratique. Si elle gagne, il y aura ensuite un vote massif anti-FN aux législatives, dont LR sortira grand gagnant, mais aussi la gauche si Mélenchon et Hamon s'entendent. Le Fn aura très peu de députés et ne pourra pas appliquer son programme. LR gouvernera majoritairement avec quelques ministres centristes et FN compatibles, ce qui correspondra aux aspirations d'une majorité des Français, qui ne veulent surtout pas du monde libéral muticulturel dont rêve Macron, et feront certainement tout, le jour venu du second tour, pour s'en soustraire.

  • Par vangog - 09/03/2017 - 10:18 - Signaler un abus Le centre votera Marine Le Pen face au gauchiste Macron

    car il a bien révélé qu'il était gauchiste, l'as de la pedale dopé au pot belge sondagier, non?... "je suis gauchiste" nous a révélé Macron-Rothschild, avec tout son cortège de nuisances irrémédiables (excepté par une Présidente énergique et volontaire...): immigrationnisme, soumission aux dictatures Algériennes, Qatari (Ah putain le PSG, équipe cosmopolite de trouducs genre Théo écrasée par une vraie équipe soudée nationale espagnole...Bravo Espagne et misèreeeeere pour Pris-Hidalgomygode!), dictatures Saoudiennes, Chinoises-socialistes, européistes etc...et puis toujours, cet égalitarisme malsain qui nie les différences, cette collusion avec la finance consanguine, ce copinage d'un autre temps avec les journaleux, les juges rouges...Non! les centristes n'en veulent plus de ces perversions sado-maso qui tuent la France à petit feu, et ils voteront, en masse, pour Marine Le Pen, qui incarne un vrai centre de gravité stabilisateur de la vie politique française! Enfin, ce ne seront plus les journaleux et les banquiers gauchistes copains de Macron-le-gauchiste qui feront la politique française, mais le peuple (Ooooooooh, populiste!) qui décidera!

  • Par Marie-E - 09/03/2017 - 10:28 - Signaler un abus je rejoins totalement

    ce qu'a dit Flamel. Vous m'auriez demandé en 2015 si je pouvais voter Le Pen, j'aurais répondu Sûrement pas. Aujourd'hui ce sera Fillon (s'il va jusqu'au bout) ou sinon ce sera Fillonau 1er tour et Le PEn au 2e tour (si Fillon ne passe pas) et en l'absence de Fillon, ce sea Le Pen au 1er et 2eme tour. Finie la gauche et il faut faire barrage à Macron et son non programme pour continuer l'ubérisation de la société, le multi-cu, l'immigration... et qu'on ne me parle plus du front républicain et autres âneries.

  • Par Ganesha - 09/03/2017 - 10:43 - Signaler un abus Effectivement

    Effectivement, pour autant qu'on puisse faire des prévisions, la question logique semble être : qui sera opposé à Marine Le Pen au second tour ? Macron ou Fillon ? Une règle semble également s’être imposée : se débarrasser de ceux qui ont déjà gouverné... et qui ont tous lamentablement échoué ! Comme vous le savez, je suis très ''Anti-Fillon'' ! Si vous avez un minimum de mémoire et d'objectivité, vous reconnaitrez qu'il fut pendant cinq ans, un premier ministre catastrophique ! Accroissement du chômage, de l'immigration, explosion de la dette ! Je suis franchement stupéfait par tous ces ''Fillon-ou-Akhbar'' qui fleurissent sur Atlantico ! Avez-vous vraiment envie de voir sa gueule d'autiste constipé tous les jours à la télé pendant les cinq prochaines années ?

  • Par cloette - 09/03/2017 - 10:44 - Signaler un abus Pas de Macron

    car trop c'est trop! le candidat des lobbies, du multiculturalisme débridé, du carton pâte, du Hollandisme rebelote, ne passera pas , la France ne le voudra pas .

  • Par Ganesha - 09/03/2017 - 10:57 - Signaler un abus Quid de Macron ?

    Quid de Macron ? Un redoutable menteur ? Tout le monde sait que c'est le fondé de pouvoir de la banque Rothschild. Hier, Mr. Dupont-Aignan passait à ''C'est à Vous'' sur France 5'' et il a affirmé que pendant que Macron a été ministre des Finances, il a vendu à l'étranger six grandes entreprises françaises, pour des sommes dérisoires. Et dans quatre de ces opérations, la banque Rothschild était à la manœuvre ! Les français se laisseront-ils abuser et berner par cette pourriture ? Je veux croire que non...

  • Par Rosalain 44 - 09/03/2017 - 11:00 - Signaler un abus Et le cocus seront les Français....

    Que Macron ou Marine Le Pen gagne, la France et les français seront perdants. Avec Macron, seule une intelligentsia friquée s'en sortira, en dépensant l'argent de ceux qui le gagne. Avec Marine c'est la mise au banc des nations assurée et la dèche pour le monde ouvrier. Lorsque cela arrivera la presse et les commentateurs de tout poil, qui ont entretenu, à dessein, le buzz contre Fillion et largement favorisé ses adversaires, prendra peut être conscience de sa responsabilité dans le choix que feront les citoyens ainsi mal informés.

  • Par Philippe Lafleur - 09/03/2017 - 11:01 - Signaler un abus JAMAIS !

    Macron ??..... JAMAIS !

  • Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:07 - Signaler un abus Benoit Hamon ?

    Benoit Hamon sera ce soir dans ''l'émission politique'' sur France 2. Pour l'avoir vu sur d'autres plateaux, je peux dire qu'il me parait être un homme intelligent et convaincant. Je pense que sa cote de popularité va grimper !

  • Par Anguerrand - 09/03/2017 - 11:10 - Signaler un abus Voter socialiste ou...voter socialiste

    Si au second tour le match est MLP - Macron, on aura deux programmes socialistes . Ce matin I- Télé Le comparatif des programmes économiques était flagrant. Entre autres sortie de l'€ Avec explosion de la dette, augmentation des salaires quand nos entreprises sont déjà non concurrentielles, 35 h conservés, sortie de l'UE même totalement remaniée, non alignement public- privé, etc. Le FN récupere une bonne partie de la gauche ( 50% envirojusqu'à la CGT, ou est la droite de JMLP avec Philippot ? Du côté de Macron, Il récupère tous l'actuel gouvernement qui a tout raté et s'allie avec Bayrou un jeune nouveau venu à la politique, dont l'objectif est d'avoir un groupe a l'Assemblée. Ou va t on trouver une majorité cohérentes dans ces conditions ? En gros ce sera le bordel actuel va continuer que ce soit MLP qui n'aura aucune majorité et qui n'a cessé de cracher sur les LR. Du côté de Macron tous les socialistes qui se rallient affirment rester socialistes donc ce sera bien un nouveau PS. Après 5 ans de Hollande qui continuera à aider son poulain Macron Le cabinet noir sera toujours la et à disposition de Macron. Si ces perspectives vous tentent votez socialiste FN ou Socialiste Macron

  • Par Ceolwyn - 09/03/2017 - 11:11 - Signaler un abus Marine sur la bonne voie à vous lire

    Fillon aura été Premier Ministre pendant la crise de 2008 ... donc lui imputer les conséquences et qq que peu malhonnête. Combien de gens voteront Fillon ?? mais je pense beaucoup plus que ce que disent les sondages. Mais s'il s'avère éliminé, beaucoup, dont je fait parti, voteront Marine LP. Oui son programme éco est trop de gauche,un referendum sur une sortie de l'EU, est interessant, il mettra de l'adrenaline aux foctionnaires non élus de Brussels qui nous plombent de regles. retour a monaie nationale etc .. L'application ne peut se faire illico, mais mettre cette idee à table est une tres bonne idee pour amener à des reformes plus que necessaires. Oui son programme economique semble plus a visé electoraliste qu'applicable. Donc ne sera pas appliquer si elle est élue. En revanche cela contribura à un sacré netoyage et des reformes. Esperont le. Mais si vos etes content de la politique actuelle, voter Macron.

  • Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:14 - Signaler un abus Cloette

    Cloette, vous ne m'avez toujours pas expliqué en quoi je serais ''un sous-marin de Soros'' ! Peut-être mes trois textes ci-dessus ont-ils légèrement clarifié ce malentendu ?

  • Par Jean-Louis MICHELET - 09/03/2017 - 11:16 - Signaler un abus Pain béni

    C'est vraiment du pain béni cette élection présidentielle pour les politologues ( qui n'est pas , tout de même, une AOC).... Il ne faudrait pas oublier , bien sûr , les instituts de sondage ( on se demande ce qu'il y a d’institutionnel chez eux , mais bon ...) Ils s'en donnent " à cœur joie " comme aurait dit ma grand-mère. Je me suis toujours demandé à quoi servaient les sciences politiques.... Ouf , j'ai ma réponse! il était temps. Maintenant , je sais pour qui voter .... Enfin , jusqu'à ce soir ...et encore.

  • Par cloette - 09/03/2017 - 11:19 - Signaler un abus Ganesha

    Les temps sont troublés , et ce quinquennat pourri jusqu'à la moelle finit comme il a commencé : Il va sans dire qu'il faudra avoir le courage d voter Marine Le Pen!

  • Par MGPresse - 09/03/2017 - 11:20 - Signaler un abus Macrollande / France

    Je suis d'accord aussi avec Flamel. Avec une petite restiction qui est la véritable clé de tout cela. Comme dans l'affaire Pénéloppe l'on ne traite pas de vérité, mais de pré-verité. Fillon est traité comme ayant été mis en examen, or il ne l'est pas (au moins encore). MLP est traitée comme pro-Franc et anti-Europe, or elle ne l'est pas : elle dit "seulement" à l'Europe : soit vous vous réformez, soit vous forcez le Peuple français à s'en aller - et faites attention chers Bruxellicrates : vous avez accordé beaucoup à l'Angleterre (et nous en voulons autant) mais cela n'a pas suffit. Tout ce que veut MLP (et le peuple français qui va peu à peu le comprendre) c'est la capacité du Président à proposer le référendum constitutionnel d'initiative populaire. Ensuite, ses 30% suffiront pour poser les quesions du peuple au peuple, et à faire trembler les négociateurs européens : une europe des peuples et des nations qui nous va, ou on s'en va. C'est le passage des Etats-Nation aux Peuples-Etats-Nations (PEN). L'inverse de la Macrollandie.

  • Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:28 - Signaler un abus Ceolwyn

    Ceolwyn, je suis d'accord avec vous ! Le retour au Franc serait une folie, une absurdité. De toute évidence, ce qu'il faut, c'est revenir au système précédent : l'Écu. La question, c'est : pourquoi Marine Le Pen ne le dit pas clairement ? En y réfléchissant, la réponse est simple ! Marine ne dirigera que la France ! Il faudra attendre que d'autres pays se joignent à nous pour démarrer la révolte contre la Commission européenne actuelle. Les Pays-Bas votent dimanche prochain...

  • Par DrPal - 09/03/2017 - 11:36 - Signaler un abus un oubli de taille dans cette analyse...

    C'est la colère de l'électorat de droite si Fillon ne passait pas le premier tour, (ce que je ne crois pas une seconde). Dans un tel cas de figure, ce que l'on appelle "l'interdit puissant" vers le vote FN, déjà en net effacement, sera bien moins "puissant" que la rage de s'être fait voler l'alternance par la collusion gauche macroniste, médias et magistrats du clan. Et cette colère se traduira par un vote FN.

  • Par tananarive - 09/03/2017 - 11:56 - Signaler un abus Tout sauf la gauche.

    Plutôt que d'avoir de nouveau un socialiste menteur et nul à la présidence de la république une grande partie des électeurs de Monsieur François Fillion votera Le Pen en sachant que ne pouvant avoir une majorité à l'assemblée elle ne pourra rien faire de son programme. Un seul a un programme qui tient la route, même si certains qui touchent des aides sans rien faire vont être obligés de se mettre au boulot pour le bien de tous.

  • Par MMG - 09/03/2017 - 12:13 - Signaler un abus Non à Macron

    L'électorat de droite ne se laissera pas voler son vote par des moyens honteux. L'analyse des politologues a tort de ne pas tenir compte de cette colère et ce sentiment d' injustice. Si le combat avait été loyal, cela aurait tout changé.

  • Par jc0206 - 09/03/2017 - 12:19 - Signaler un abus Voter Macron ....

    C'est reprendre cinq ans de Hollande ..... Inconcevable !

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 12:22 - Signaler un abus ganache

    Comme vous le savez, je suis très ''Anti-Fillon'' ! Si vous avez un minimum de mémoire et d'objectivité, vous reconnaitrez qu'il fut pendant cinq ans, un premier ministre catastrophique Mais Ganache!!! On ne sait rien tout simplement parce que tout le monde se fout de savoir ce que tu penses, en clair de ce qui peut mijoter dans le poelon qui est supposé te servir de cervelle! De toute manière, ta cervelle c'est un trou noir: rien n'en sort, même pas la lumière et SURTOUT pas la lumière!!!

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 12:24 - Signaler un abus ganache

    Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:07 - Signaler un abus Benoit Hamon ? Benoit Hamon sera ce soir dans ''l'émission politique'' sur France 2. Pour l'avoir vu sur d'autres plateaux, je peux dire qu'il me parait être un homme intelligent et convaincant. Je pense que sa cote de popularité va grimper ! Je crois qu'il est grand temps de te faire soigner!! Essaie les pampers, si...quelque chose peut ...encore fuir!!!

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 12:26 - Signaler un abus ganache

    Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:14 - Signaler un abus Cloette Cloette, vous ne m'avez toujours pas expliqué en quoi je serais ''un sous-marin de Soros'' ! Peut-être mes trois textes ci-dessus ont-ils légèrement clarifié ce malentendu Tu penses bien que l'on attend chaque jour en tirant la langue tes commentaires!!! Idiot crétin et....narcissique en plus! la totale quoi!

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 12:30 - Signaler un abus ganache

    Par Ganesha - 09/03/2017 - 11:28 - Signaler un abus Ceolwyn Ceolwyn, je suis d'accord avec vous ! Le retour au Franc serait une folie, une absurdité. De toute évidence, ce qu'il faut, c'est revenir au système précédent : l'Écu ... Et en plus Ganache fait de l'économie maintenant!!!! C'est comme si on demandait au Docteur PAL de faire une coloscopie!!

  • Par cloette - 09/03/2017 - 12:44 - Signaler un abus Les Français ne sont pas des veaux

    Ils ont fait des progrès et ils ne vont pas veauter mais voter !

  • Par Jean-Benoist - 09/03/2017 - 13:18 - Signaler un abus L'héritier indigeste avec tout ce matraquage médiatique

    Entre le messie ambigu qui refuse de defendre le bilan de son mentor et qui veut poursuivre l'invasion, la mondialisation, le rejet de notre culture et la blonde, je choisis la blonde car Marion a des idees qui ressemblent a celles de Fillon (economie, securite, education et société )

  • Par filc - 09/03/2017 - 13:23 - Signaler un abus Non à Macron, le gauchiste -

    MARRE de ces sondages à 2 balles ! Faites de vrais sondages autour de vous, vous serez surpris ..... Macron on N'EN VEUT PAS !!!!! On va encore être la risée du monde avec sa vielle femme toute ridée. Ca suffit , avec 5 ans de gauche ON N'EN VEUT PAS !!!!!!

  • Par cauchoise - 09/03/2017 - 13:27 - Signaler un abus Erreur de jugement

    Quel programme a Macron pour contrer l'influence du salafisme dans nos banlieues ? Est-il question de supprimer les subventions à des associations clairement anti-françaises ? Non, rien dans le programme, tout continuera donc comme avant, le politiquement correct droit de l'hommiste et pasd'amalgiste va continuer à faire des ravages. Et vous croyez que les électeurs de Fillon vont filer chez Macron, alors qu'ils l'ont choisi pour sa politique de fermeté sur le "sociétal" ? Grave erreur !

  • Par JeanBart - 09/03/2017 - 13:35 - Signaler un abus Prendre le pari Macron

    12 ans après le TCE, 9 mois après le Brexit, 6 mois après Trump, 4 mois après le référendum italien, (et sans m'avancer, le résultats des elections aux Pays-Bas), le Pari Macron est très risqué... Fillon a finalement, et malgré tout, bien plus de chances de l'emporter face à Marine.

  • Par cloette - 09/03/2017 - 13:48 - Signaler un abus La vérité vraie

    Il y a deux possibles : le projet FIllon si le projet Europe est valable car il implique une gestion rigoureuse et l'austeritè les yeux rivés sur la dette , ou la réorganisation de l'Europe solution qui s'approche le plus de celle de Marine Le Pen à mettre au point . Car le troisième est un leurre et avance masqué, Macron étant l'homme du mondialisme ( différent de la mondialisation ) , Le mondialisme étant une idéologie qui veut un gouvernement mondial de la ploutocratie . De plus son égo surdimentionné et son incompétence sont inquiétantes , ainsi que sa proximité avec les médias, les banques les labos et autres lobbies .

  • Par Galadriel - 09/03/2017 - 13:57 - Signaler un abus Galadriel

    Je suis d'accord avec Flamel. J'ajoute qu'il est amusant de constater que "l'exception française" tant revendiquée par nos chers politiciens, surtout au niveau culturel, n'est aujourd'hui défendue que par MLP

  • Par lasenorita - 09/03/2017 - 14:47 - Signaler un abus Les sondages et nos médias!

    Les ''sondages'' n'avaient pas prévu que Trump serait élu président des Etats-Unis, ni que François Fillon serait le candidat choisi par Les Républicains pour la présidence de la République française.. nos médias sont pleins d'indulgence pour les candidats ''de gauche'' à la Présidence de la République française. .évidemment Macron est un ''candidat de gauche'' qui a déjà été ministre sous le gouvernement de Hollande...voir http://www.dailymotion.com/video/x5dhkm7_le-vrai-visage-d-emmanuel-macron_news et http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/david_pujadas_son_interview_d_emmanuel_macron_scandalise_les_internautes_388146?#utm_source=outbrain&utm_medium=cpc&utm_campaign=galaarticle et ces mêmes merdias cherchent ''la petite bête'' quand ils interrogent un candidat ''de droite'' ou du F.N...

  • Par vangog - 09/03/2017 - 15:20 - Signaler un abus Le bilan de Macron?...vous ne l'apprendrez pas

    dans les médias à la botte de l'international-socialisme...baisse de 10% de l'emploi industriel, 6,5 millions de chômeurs, 48 milliards de déficit du commerce extérieur, 96 milliards prévus pour 2017, une recherche française atone, des fusacqs juteuses pour les copains Drahi et compagnie...Ah ben c'est sûr! On ne peut pas inviter le tout-Paris du copinage mediatico-financier et bosser en même temps pour la France! excepté pour le traiteur et le sommelier qui ont du s'en mettre plein les fouilles...

  • Par clint - 09/03/2017 - 15:30 - Signaler un abus On occulte encore le cataclysme économique d'un vote MLP !

    Il y a certes le vote entre la "fermeture" et l'"ouverture", mais même ceux pour qui la fermeture ne pose pas de problème, ils ne veulent pas tous un retrait de l' euro avec un franc qui diminuerait dès les 3 premiers mois et conduirait à un appauvrissement de la population dans les 20% pour commencer. Et beaucoup plus grave car on ne pourrait plus changer de politique au bout de 5 ans si une nouvelle majorité était élue : impossibilité de revenir dans l' UE ! Pour ça, je ne veux pas être acteur pour bousiller les chances de nos enfants et de la France dans le 21ème siècle !

  • Par cloette - 09/03/2017 - 15:57 - Signaler un abus @ Clint

    moins pire que celui de Macron qui a été le conseiller économique puis ministre de l'économie de Hollande . Si on regarde ses dépenses clientélistes dans son programme, elles mènent au statut de la Grèce car il faut choisir austérité à la Fillon, ou changer de paradigme ( 20 % de dévaluation ne change pas grand chose si on vit en France et payer un change pour les vacances ce n'est pas la mer à boire . La question est de relancer l'emploi car le chômage ça doit se financer par des impôts qui augmentent encore et encore ,surtout avec une immigration de masse qu'il faudra entretenir car sans emploi, de toute façon on perd des sous . et avec Fillon on en bave aussi, triste époque de vaches maigres .La vraie question est la méthode Fillon ou celle de MLP .

  • Par WilyB - 09/03/2017 - 16:49 - Signaler un abus Macron?

    Non merci, je sais que je ne voterais pas Macron en aucun cas. Par contre, comme plusieurs ici, si Fillon n'est pas au deuxième tour, mon vote sera probablement blanc ou bien, pour la première fois, peut-être MLP.

  • Par Frangipanier123Paris - 09/03/2017 - 17:08 - Signaler un abus Si par malheur FF était contraint de ne pas être candidat ...

    ... ou s'il était éliminé du second tour, alors je voterais MLP sans hésiter une seule seconde (NB. je suis diplômé d'une grande école, je n'ai jamais séjourné en hôpital psychiatrique, je ne bats pas ma femme, je ne suis pas alcoolique ...)

  • Par bern4243 - 09/03/2017 - 17:17 - Signaler un abus imaginons un scenario d'empechement.

    une majorité LR aux legislatives ; MLP ou Macron à l'élysée. Si personne n'accepte de travailler avec le président élu , qui va céder ? . N'oublions pas que le président est obligé d'attendre 1 an pour dissoudre l'assemblée.

  • Par toupoilu - 09/03/2017 - 17:39 - Signaler un abus Ce qu'on sait: les reports de la gauche vers LR

    se font sans probleme et quasiment sans déperdition, y compris quand le candidat de LR est vu comme tres marqué à droite, type Estrosi, les régionales ont parlés. Ce qu'on ne sait pas: quid des reports dans l'autre sens. Ici, on est tous tres politisés, mais l'electeur lambda sera t-il à l'image des LR du site, ou beaucoup plus moutonnier ?. Pour que Marine gagne, il faut à mon avis qu'elle soit au dela de 30% au premier tour (ce qui est faisable, mais pas gagné). Ses deux adversaires principaux devraient se partager alors environ 40% des voix. Si elle se retrouve opposé à Fillon, il fera le plein des voix de Macron, et le point de départ du second tour sera pour elle 30% contre 40%, ce sera infaisable, ou tres difficile. Si c'est Macron, par contre, et que les reports sont de 50/50, on se retrouverait avec une position de départ complétement inversée, et la ce serait pas facile mais faisable. La voie étroite mais possible pour Marine, c'est 30% au premier tour et Macron au deuxieme. Donc la voie pour "faire obstacle au front national", c'est FF.

  • Par Rouletabille - 09/03/2017 - 17:45 - Signaler un abus Vote utile

    Certains malins qui voteraient FN dès le 1er tour sont tentés de voter pour leur second choix, c'est à dire Fillon, pour faire barrage à Macron. Ils risquent ainsi de se retrouver comme des idiots avec un second tour Fillon/Macron.

  • Par toupoilu - 09/03/2017 - 17:50 - Signaler un abus En plus ça permettrait d'avoir une finale

    Ou aucun des deux candidats ne pensent qu'il n'y a pas de culture française.

  • Par langue de pivert - 09/03/2017 - 18:34 - Signaler un abus Manu prend tes pilules ! Mais pas toute la boite ! ☺

    Complètement allumé sur la photo ! Un exalté, un mystique, un borderline, un bipolaire ! Là il est sous Prozac tout va bien !

  • Par habert - 09/03/2017 - 18:42 - Signaler un abus Macron ou Le Pen ?

    Le choix est tout fait : pas de cougar à l'Elysée !

  • Par atlante29 - 09/03/2017 - 19:06 - Signaler un abus Programme

    de l'agrégation d'histoire Histoire médiévale Gouverner en Islam entre le xe siècle et le xve siècle (Iraq jusqu'en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al Andalus) Histoire contemporaine Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 le jury considère que cet espace correspond aux États actuels suivants : Arabie saoudite, Bahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Palestine, Qatar, Syrie, Sultanat d’Oman, Turquie et Yémen.

  • Par clint - 09/03/2017 - 19:26 - Signaler un abus @cloette : Allons, avez vous lu le programme de MLP ?

    Revenir au Franc et perdre en quelques mois 20% au plus de vos avoirs vous ne trouvez pas ça une catastrophe ! Car ils seront obligés d'interdire aux Français de posséder des €, autrement out le monde va faire comme en Argentine : se précipiter dans les banques et essayer de récupérer leurs biens en € pour ne pas tout perdre. Même le programme économique de Hamon serait moins dangereux ! Et quand je dis 20% ce n'est qu'au tout début ! On paie en France l'inculture économique due à un refus rampand du capitalisme !

  • Par atlante29 - 09/03/2017 - 19:29 - Signaler un abus Macron

    la voiture-balai de tous les déchets politiques des trente dernières années !

  • Par toupoilu - 09/03/2017 - 19:39 - Signaler un abus Clint a compris qu'elle ne dévaluerait pas.

    On avance. L'euro vient de perdre 30%, est ce que ça a été une catastrophe ?

  • Par clint - 09/03/2017 - 21:00 - Signaler un abus @toutpoilu: énorme différence: l'€ = 340 millions de personnes!

    Et parmi ces 340 millions il y a les économies les plus performantes ! C'est la "connerie" idéologique du FN : sans quitter l' € et l' Europe MLP aurait pu être élue beaucoup plus facilement, notamment avec beaucoup de voix de droite. C'est leur choix dogmatique !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Frédéric Dabi

Frédéric Dabi est directeur général adjoint de l'Ifop et directeur du pôle Opinion et Stratégies d’entreprise.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€