Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vol d'identité : voilà comment fonctionne la vente de vos données personnelles sur le marché noir du Web et voilà combien elles valent

Au terme de plusieurs mois d'espionnage et d'investigation, les experts informatiques ont conclu que les données personnelles d'une personne étaient en moyenne revendues 19 euros sur le marché noir du Web. Un phénomène très difficile à endiguer.

Au cœur des profondeurs obscures de la toile

Publié le
Vol d'identité : voilà comment fonctionne la vente de vos données personnelles sur le marché noir du Web et voilà combien elles valent

Les données personnelles d'une personne étaient en moyenne revendues 19 euros sur le marché noir du Web. Crédit Reuters

Le 9 juillet dernier, le gouvernement américain annonçait que des hackers avaient piraté les entrailles des pouvoirs publics et que les données personnelles de 19 millions d'Américains avaient été dérobées. Plus tard, le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison était piraté et 37 millions d'identités menacées d'être révélées. Aujourd'hui, l'expansion de la cybercrimininalité n'a d'égale que la sophistication de sa méthodologie. Ainsi, s'il est désormais possible d'acheter des armes, de la drogue ou de faire appel à un tueur à gage en toute impunité sur le Dark web, il est également possible de vendre des données personnelles volées, soit des identités. Des spécialistes de la sécurité informatique ont parcouru les abîmes d'Internet, là où Google et Yahoo n'ont pas leur place, là où une économie souterraine s'est formée et ont étudié les tendances de ces marchés frauduleux. 

Quand votre identité ne vaut rien : devenez un autre pour 19 euros 

Au terme de plusieurs mois d'espionnage et d'investigations, les experts ont conclu que les données personnelles d'une personne étaient en moyenne revendues 19 euros dans les recoins obscurs du web.

En effet, sur ce marché noir, le lot de plusieurs données personnelles (adresse, mail, numéro de téléphone, de sécurité sociale ou de carte bancaire …) est appelé un fullz. Ces fullz sont selon les chercheurs, classés par prix, allant de 1 dollar à 450 dollars, soit 410 euros. Convertis à partir des bitcoins, la monnaie virtuelle utilisée par le Dark web, ces jeux de données sont revendus en moyenne 21,35 dollars, soit 19 euros. Jérôme Granger, chargé de la communication de ce groupe d’experts a expliqué que "les vendeurs accordent beaucoup d’importance à leur réputation et [qu']ils vont de ce fait, proposer des prix défiant toute concurrence pour un produit de qualité".

Les tarifs des fullz sont établis en fonction de leur rentabilité et de leur qualité. Ils seront pas exemple plus élevés si les coordonnées d'une carte bancaire sont inclues et que le plafond de celle-ci permet encore d'effectuer des achats frauduleux. Les spécialistes à l'origine de cette enquête ont révélé dans Quartz que le fullz le plus cher qu'ils avaient trouvé valait 454,05 dollars. Parfait pour souscrire un crédit de voiture précise le vendeur. Un autre fullz à 248,22 dollars promet les coordonnées d'une carte bancaire American Express plafonnée à 10 000 dollars. Le vendeur se veut rassurant et indique que nom, prénom, date de naissance, adresse et toutes les informations liées à la carte font partie du package. Nous voilà rassurés.

Carte bancaire volée, faux compte Paypal, fausse pièce d'identité ou cocaïne ?

Les adresses mails sont également très convoitées sur le Dark web. Car si de nombreuses entreprises se ruinent pour acheter des bases de données leur permettant d'envoyer de la publicité et ainsi, démarcher de nouveaux clients potentiels, le marché noir propose des prix défiant toute concurrence. En moyenne, comptez 75 dollars pour un million d'adresses mails valides et 20 dollars pour un lot de 40 000 adresses mails avec identifiants. Une carte bancaire seule ou un compte Paypal sont accessibles moyennant environ 50 dollars. Le parfait kit de l'escroc est donc en vente libre sur le Dark web pour une poignée d'euros et quelques clics. Le site O1Net explique qu'une "fausse pièce d'identité d’un pays européen se négocie aux alentours de 1000 euros" et qu’il faut "verser 4000 euros pour un passeport". "Au rayon drogues, un gramme de cocaïne de qualité (provenant d'Amérique du Sud) se vend à partir de 75 euros alors qu’un gramme d’ecstasy avec un taux de pureté de 84% vaut 19 euros".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€