Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ultra-terrestres : pourquoi l’hypothèse de civilisations humaines nous ayant précédés il y a des millions d’années en ne laissant aucune trace est moins impossible qu’il n’y parait

Dans un récent article de The Atlantic vendredi 13 avril 2018, Gavin Schmidt, directeur de l'Institut Goddard pour les études spatiales de la NASA, évoque l'idée qu'il ait pu exister des civilisations technologiquement avancées antérieure à la nôtre.

Il y a bien longtemps...

Publié le
Ultra-terrestres : pourquoi l’hypothèse de civilisations humaines nous ayant précédés il y a des millions d’années en ne laissant aucune trace est moins impossible qu’il n’y parait

Atlantico : Supposant donc que nous ne serions peut être pas la première civilisation industrielle sur notre propre planète. Quelle est la plus ancienne civilisation connue aujourd'hui et quelles sont les preuves qui nous restent ? 

Philippe Fabry : Rappelons tout d’abord que l’on parle de civilisation dès lors qu’on peut observer l’apparition de villes, nourries par la pratique de l’agriculture et développant une forme d’écriture, ce qui crée une société vraiment différente des chasseurs-cueilleurs primitifs.

On a longtemps pensé que la civilisation était apparue en Mésopotamie, à Sumer, il y a environ 5500 ans, suivie de près par l’Egypte. Puis on a découvert la civilisation harappéenne, dans la vallée de l’Indus, au Pakistan actuel, que l’on a d’abord cru légèrement postérieure à Sumer et l’Egypte, avant de découvrir tout récemment qu’elle pourrait remonter à 8000 ans, ce qui en ferait l’aînée de la civilisation humaine. Au-delà, nous ne disposons d’aucune preuve de l’existence d’une civilisation plus ancienne. Il existe beaucoup de théories ésotériques à ce sujet, mais rien de sérieux, hormis quelques cas étranges, comme la structure sous-marine de Yonaguni, au Japon, dont certains pensent, sans que cela soit (encore ?) prouvé, qu’il s’agirait d’une structure artificielle, faite de main d’homme.

 

Ce qu’il nous reste des cas avérés, Sumer, l’Egypte ou l’Indus, ce sont des ruines, et les vestiges archéologiques classiques ensevelis avec elles : tessons de poterie, tablettes d’argile, outils, statuettes, sceaux, ossements…

 

Quand il s'agit de retrouver des preuves directes d'une civilisation industrielle - des villes, des routes… -, nous pouvons remonter à quelques milliers d'années. Mais que faire lorsque l'on tente de remonter plusieurs millions d'années auparavant ? Toutes les preuves directes auraient disparu … Est-il possible selon vous qu'une ou plusieurs civilisations sophistiquées aient existé par le passé  sans que nous le sachions ? Comment le prouver ?

Dans la mesure où, d’une part, au-delà de deux ou trois millions d’années les mouvements géologiques et l’érosion suffisent à supprimer tous vestiges de l’ordre de ceux que l’on trouve habituellement en archéologie, et d’autre part où l’apparition de l’homme comme être conscient et pensant, capable de civilisation, n’a pris « que » deux millions d’années à partir de Lucy, on peut imaginer qu’une, voire plusieurs civilisations industrielles ont existé ne serait-ce que depuis l’extinction des dinosaures (qui, en fait, en ont connu plusieurs, le règne des dinosaures ayant duré près de deux cents millions d’années). Si l’évolution a produit sur Terre, dans un passé lointain, une espèce intelligente, on peut supposer qu’elle a pu découvrir les lois de la physique, qui sont toujours les mêmes, inventer la roue, etc.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A M A - 18/04/2018 - 09:37 - Signaler un abus Même en l'absence de preuve

    Même en l'absence de preuve il est hautement improbable que notre civilisation actuelle soit un cas unique et la première et la seule à avoir exister sur terre. Ce n'est pas pensable.

  • Par tast - 18/04/2018 - 12:08 - Signaler un abus Intéressant. On pourrait

    Intéressant. On pourrait aussi émettre l'hypothèse que l'homme soit apparu il y a plus de 300 000 ans ?

  • Par Anouman - 18/04/2018 - 18:19 - Signaler un abus absence de preuves

    Dans ces conditions on pourrait aussi penser que la Terre était un club med pour Aliens. On peut tout imaginer en matière de science fiction, mais tous les livres ne sont pas intéressants.

  • Par VV1792 - 18/04/2018 - 21:51 - Signaler un abus Les Raeliens avaient raison!

    Les Raeliens avaient raison! vite aux abris avant notre totale submersion!

  • Par kelenborn - 19/04/2018 - 17:37 - Signaler un abus !!!!!!!

    C'est un poisson d'avril retardé à cause des grèves de la SNCF ou Atlantico a vraiment trouvé un con proche de la trisomie qui a raconté ça après avoir ingurgité 25 litres de Calva!!!! Vous vouliez savoir si Atlantico vous tenait pour des cons ! vous avez la réponse !!! Oh quand la NASA a besoin de sous elle invente des histoires! Ce crétin coûte moins cher que la farce du réchauffement et est moins dangereux que Pablo Escobar ! Pitoyable!

  • Par mark de san - 21/04/2018 - 07:25 - Signaler un abus Peu scientifique

    Lier la découverte d'une civilisation le long de l'Indus antérieure de 2500 antérieure à la civilisation Egyptienne au fait que l'on "pourrait" découvrir une civilisation hyper développée antérieure à ce que l'on connait est un argument peu scientifique. On trouve bien des fossiles humains vieux de millions d'années et on ne trouverait aucune trace d'une civilisation ancienne technologiquement avancée......il faut vraiment avoir la foi pour croire dans ce genre d'ffirmation. Enfin, cela fait rêver, alors pourquoi pas!

  • Par A M A - 21/04/2018 - 13:39 - Signaler un abus Je ne vois rien, donc il n'y

    Je ne vois rien, donc il n'y a rien, et la question est réglée.

  • Par cloette - 21/04/2018 - 20:22 - Signaler un abus c'est farfelu

    Dans un autre lieu de l'univers, oui, mais sur la terre ça semble farfelu .

  • Par kelenborn - 22/04/2018 - 13:49 - Signaler un abus surtout imbécile

    Il y a 65 millions d'années en raison des l'eruption des traps du Dekkan ( voir Courtillot) qui a duré 3000 ans: 500 000km2 sur 1 km de profondeur de basalte , toute vie a disparu sur terre: nous sommes donc sortis des océans ( pas sous la forme humaine évidemment) et....si on plonge un nouveau né dans l'eau il nage! Pour arriver à la créature que nous sommes et qui partage 90% de ses gènes avec le chimpanzé et 40 % avec la .... carotte , il a fallu une infinité de contraintes et de hasards, comme une suite de jets de dés! Imaginer qu'il y ait des hommes ailleurs est déjà idiot, qu'il y en ait eu avant,sur terre, est profondément débile et relève de la science trisomique!

  • Par kelenborn - 22/04/2018 - 13:52 - Signaler un abus correction

    99% des gènes avec le chimpanzé et 95 avec le cochon!!! Pour les cyclistes du dimanche et les supporters du PSG ça doit être entre les deux!

  • Par Alain Proviste - 24/04/2018 - 16:52 - Signaler un abus Et les ressources dans tout ça ?

    Une civilisation humaine industrielle semblable à la nôtre aurait beaucoup tiré sur le charbon, le pétrole et les minerais. Après seulement quelques dizaines de milliers d'années on aurait peut-être pu détecter d'anciens prélèvements, c'est moins évident après des dizaines de millions d'années, le charbon et le pétrole se seraient en partie reconstitués.Ou peut-être que les matières premières étaient hyper-abondantes avant cette civilisation passée et que sans le savoir on vit sur les rogatons.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Fabry

Philippe Fabry est historien et tient le blog Historionomie, principalement dédié à l'étude des schémas historiques et leur emploi à des fins d'analyse géopolitique et de prospective. Il a publié Rome du libéralisme au socialisme, Leçon antique pour notre temps (2014), Histoire du Siècle à Venir (2015), Atlas des guerres à venir (2017). Son nouveau livre, La Structure de l'Histoirevient de paraître.

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€