Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 18 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces terribles pièges auxquels font face les victimes de violence conjugales et familiales

Se rendre compte que l'on vit avec quelqu'un de violent ou avec un pervers narcissique est souvent le début d'une épreuve très difficile à surmonter. Car porter plainte, l'étape suivante est loin d'être une sinécure.

Piègé

Publié le
Ces terribles pièges auxquels font face les victimes de violence conjugales et familiales

Atlantico : Dans votre article* "La plainte et la justice face au pervers narcissique", vous expliquez que "la plainte n’indique pas la fin d’un problème, mais bien le début d’un autre : celui d’être prise au sérieux". En matière de divorce, quelles sont les principales difficultés rencontrées par celles qui en font la demande ?

Geneviève Schmit : Effectivement, la prise sincère de décision de se séparer, ou de divorcer d'une personne manipulatrice et abusive est un choix étourdissant, affolant même. Ce choix signe un point de non-retour, et cela même s'il y a déjà eu des "menaces" ou des tentatives avortées dans le passé. Dans tous les cas, il y a une nouvelle dynamique relationnelle dangereuse qui se met en place. En demandant, et parfois même en acceptant le divorce, la victime, homme ou femme, commet un crime de lèse-majesté; elle brise le pacte, elle brise l'image et devient la personne à abattre.

Ce moment ne doit pas être pris à la légère. L'idéal étant de prendre le temps de bien préparer son "coup", son dossier, et de mettre immédiatement à l'abri tout ce qui peut encore l'être. Il est essentiel que la victime se prépare à l'annonce de sa séparation ou du divorce. Il est impératif qu'elle sache se taire, garder le secret de son choix le plus longtemps possible tout en contre manipulant et en se préparant avec détermination.

Le temps joue contre la victime, le temps joue pour le pervers narcissique ou le manipulateur. Le temps joue contre la victime car elle s'épuise, cherchant vainement à se faire entendre, à être crue, à être comprise et aidée. Elle s'épuise aussi dans la panique et l'inquiétude toute légitime qui la ronge. Elle s'épuise à lutter contre elle-même, contre cette partie d'elle qui souhaite rétablir le lien comme si elle pouvait sortir du cauchemar.

Le temps joue pour le pervers narcissique car son flair de prédateur aura su l'informer de ce qui se trame dans son dos et il saura mettre tout cela à profit pour créer des situations critiques pour sa proie. Il saura rassembler une foultitude de témoignages, plus ou moins sérieux, en sa faveur et bien sûr à charge de celle qui est maintenant l'adversaire à abattre. 

Bref, le manipulateur pervers saura mettre à son profit tout ce qu'il a emmagasiné comme informations concernant sa proie, et ce depuis le début de la relation, ne reculant pas devant des révélations de confidences qui auront pour unique but la destruction de sa proie.

Les principales difficultés rencontrées par la victime sont: l'inconscience de l'enjeu réel, la difficulté d'être entendue en tant que victime, d'être crue et prise au sérieux, la difficulté de rassembler les preuves surtout pour ce qui concerne la souffrance psychologique. En effet, même si une loi place la violence psychologique au rang de délit, c'est la preuve qu'il sera bien difficile d'apporter pour que la justice puisse poser une condamnation. N'oublions jamais que la justice se base sur des faits prouvables…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 19/06/2018 - 11:57 - Signaler un abus C'est articles en série

    consistant à convoquer tous les psys de la planète commence à fatiguer! Comment il a fait Joe Starr pour larguer KLM ? Il a claqué la porte! Si c'est une histoire de gros sous, alors vaut mieux demander conseil à Nafissatou Diallo!.... Un certain René Pommier a écrit "Sigmund est fou et Freud a tout faux" Si la nouvelle se diffusait , ce serait la cata pour les loueurs de divans et les marchands de thérapie!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Geneviève Schmit

Geneviève Schmit est psycho praticienne, analyste et coach depuis plus de 15 ans. Elle pratique la psychologique positive avec une approche globale centrée sur la personne. Elle a également été formée à différentes techniques de thérapies brèves telles que l'hypnose Ericksonienne, l'EMDR et l'IMO. Elle propose des consultations individuelles par téléphone ou Skype pour toute personne parlant le français. Elle est également l'auteur du livre "Le manipulateur pervers narcissique. Comment s'en libérer. Victimes prenez le pouvoir sur votre vie!" aux éditions Grancher. Un autre livre, offrant un modèle de reconnaissance du pervers narcissique et de sa victime, paraîtra sous peu aux éditions du Cherche Midi.

http://soutien-psy-en-ligne.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€