Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Stonehenge : la découverte qui bouleverse toutes les hypothèses sur le mystère de l’origine du monument mythique

Une équipe de chercheurs autrichiens et britanniques a récemment publié les conclusions d'une étude menée sur le célèbre site de Stonehenge, en Angleterre. Le lieu aurait ainsi été habité par l'homme dès 8820 av. J-C...

Découverte

Publié le - Mis à jour le 1 Septembre 2014
Stonehenge : la découverte qui bouleverse toutes les hypothèses sur le mystère de l’origine du monument mythique

Des scientifiques ont récemment découvert 15 nouveaux monuments souterrains sur le site de Stonehenge, en Angleterre.

C'est l'un des plus anciens mystères de la planète : à quoi servait le temple de Stonehenge, vestige préhistorique du sud de l'Angleterre ? Les scientifiques ont réalisé des progrès considérables ces dernières années pour parvenir à décoder ses secrets, mais un pas conséquent semble toutefois avoir été récemment accompli.

D'après les conclusions d'une étude menée par des chercheurs britanniques et autrichiens publiées mercredi 27 août, la zone dans laquelle se trouvent ces célèbres "pierres suspendues" abrite également plusieurs monuments néolithiques souvent méconnus, enterrés juste en-dessous de la surface du sol. Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont utilisé un radar et un laser 3D permettant de sonder le sous-sol sans avoir à creuser, évitant ainsi d'altérer les lieux. Ils ont alors réalisé que le site, initialement daté à 1848 av.

J-C grâce au carbone 14, aurait en fait accueilli une activité humaine en 8822 av. J-C...

Baptisée "Stonehenge Hidden Landscape Project", cette étude a permis aux chercheurs de découvrir 15 nouveaux monuments autour du site initial et d'identifier notamment des puits, des auges ou encore des tranchées. Une vaste fosse de 4,5 mètres a précisément retenu l'attention de Vince Gaffney, professeur à l'université de Birmingham, qui a co-dirigé cette étude : ce dernier pense que les hommes y mettaient le feu pour que le site puisse être aperçu de jour comme de nuit. "Il s'agit certainement d'un des sites les plus importants et les plus étudiés du monde (...) le lieu a été complètement transformé par cette étude, il ne sera plus jamais le même" a-t-il déclaré ce mercredi 27 août.  

Les chercheurs se sont particulièrement intéressés au cursus de Stonehenge (un long fossé orienté d'est en ouest, datant du néolithique, comme il est possible d'en trouver à travers toute la Grande-Bretagne, et souvent considéré comme le type de structure préhistorique le plus ancien du pays).

La fonction initiale des "cursus" a longtemps été un sujet de débat, voire de discorde entre les différents spécialistes. Les scientifiques affirment que les "cursus" étaient des routes utilisées pour des processions ; ces dernières suivent souvent l'alignement des planètes, comme à Stonehenge, où le "cursus" indique le lever du soleil le jour des équinoxes d'automne et de printemps selon plusieurs chercheurs. Contredisant certaines hypothèses formulées dans le passé, les 15 nouveaux monuments découverts à Stonehenge laissent ainsi penser aux scientifiques qu'il ne s'agissait pas d'un site isolé, fréquenté uniquement pour des occasions particulières, mais que le lieu était au contraire plutôt animé par une multitude d'activités. 

Grâce à ces récentes découvertes, les chercheurs pourront bientôt élaborer une carte illustrant avec fidélité la géographie du site à l'ère néolithique. "Je pense que ce que nous sommes en train de prouver, c'est la présence d'un mouvement liturgique complexe (...) nous devrions désormais mieux comprendre la zone puisque nous savons où se situent les monuments" a précisé Vince Gaffney. L'histoire n'est jamais figée...

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€