Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sarkozy et les millions libyens : petits éléments de contexte pour distinguer ce qui relève d’une forme d’acharnement judiciaire et ce qui pourrait vraiment inquiéter l’ancien président

Nicolas Sarkozy a été entendu dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre ce 20 mars 2018, dans le cadre de l'enquête "libyenne" relative aux soupçons de financement illicite de la campagne électorale de la présidentielle 2007.

Un rappel

Publié le
Sarkozy et les millions libyens : petits éléments de contexte pour distinguer ce qui relève d’une forme d’acharnement judiciaire et ce qui pourrait vraiment inquiéter l’ancien président

Nicolas Sarkozy a été entendu dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre ce 20 mars 2018, dans le cadre de l'enquête "libyenne" relative aux soupçons de financement illicite de la campagne électorale de la présidentielle 2007. Concernant cette enquête, comment faire la part des choses entre les faits eux-mêmes et ce qui pourrait apparaître comme une forme d'acharnement médiatique dénoncée par sa famille politique ? En s​'​en​ tenant simplement aux faits établis, quel degré d'implication peut-être reproché à Nicolas Sarkozy ​dans cette affaire ​?

 

Edouard Husson : On a affaire à une sorte de soufflé médiatique, régulièrement resservi. Vous remarquerez comment s’est passé la journée sur les chaînes d’info: aucune information nouvelle, plus de douze heures de garde à vue au moment où je réponds à votre question et on a juste eu droit à la répétition d’élements antérieurs, eux-mêmes très peu étayés. Un dictateur aujourd’hui décédé et qui avait, peu avant de perdre le pouvoir, lancé des accusations contre l’ancien président français; des témoins qui n’apportent aucune preuve; un document libyen dont on l’authenticité n’a jamais été examinée mais qu’un média français a mis en avant comme preuve etc.....Et comme on n’a rien à se mettre sous la dent, on arrive à des enchaînements du genre : X dit avoir versé du cash à Sarkozy et Guéant de la part de Kadhafi; or des militants UMP ont raconté avoir reçu du cash à la fin de la campagne de 2007 donc le financement libyen est prouvé. Tout ceci est, pour l’instant, inconsistant. 

 

Alors que les précédents concernant les LR et la Justice sont pointés du doigt; des affaires précédentes déjà portées par le juge ​ Serge ​  Tournaire, l'affaire du mur des cons, la crédibilité ​de Ziad Takieddine, le choix de la garde à vue comme mode d'audition, comment en arriver à la description d'une situation objective dans un environnement aussi peu propice à un tel objectif ? 

 

Evidemment, il se joue quelque chose de profond. Au fur et à mesure que la France transférait une partie de sa souveraineté à l’Union Européenne, le pouvoir exécutiuf s’est affaibli; et le pouvoir judiciaire a occupé le vide qui était apparu. Mitterrand avait réussi à maintenir les juges à distance de sa personne mais c’est durant les quatorze ans de la première présidence faible de l’histoire de la Vè République que les juges ont pris l’habitude de poursuivre les politiques sans être arrêtés par l’opinion. Jacques Chirac, un président encoire plus faible que Mitterrand, fut le premier à être trainé devant les tribunaux après avoir quitté la présidence. Maintenant c’est au tour de Sarkozy. La fonction présidentielle est toujours plus amoindrie. La société française ne se rend pas compte des coups qu’elle se porte à elle-même en dévalorisant ainsi l’élu du peuple tout entier. En même temps, ces élus sont largement responsables de ce qui leur arrive puisqu’ils ont abandonné une grande partie de la souveraineté qu’ils sont supposés défendre.  Ce ne sont pas seulement les personnes qui sont en cause: c’est tout le système européen: on transfère une partie de la souveraineté nationale mais pas tout; on ne crée pas un vrai pouvoir fédéral européen; on laisse subsister une souveraineté partielle au niveau national. L’Europe est faible, les Etats nationaux sont faibles. Le système laisse toute latitude au « pouvoir des juges » en même temps qu’au populisme. Ce sont deux symptômes da la même crise, celle de la souveraineté. ​

 

Alors que le dernier candidat LR à la présidentielle avait déjà pu être visé par une enquête en pleine campagne électorale, ce qui, au dela des faits, a pu provoquer une forme de "durcissement" des positions des sympathisants de droite l'électorat, ne peut-on pas voir ici un risque politique concernant l'électorat LR ? Derrière les faits, quels sont les risques que pourrait faire peser une forme d'acharnement judiciaire ou médiatique ? 

 

Oui, cela fait beaucoup. Fillon privé de toute chance sérieuse d’être président par des accusations dont on attend toujours, aujourd’hui, les suites judiciaires. A présent Sarkozy. L’électorat de droite a, à tort ou à raison, le sentiment de s’être fait voler la victoire à la présidentiielle. Et comment, ne pas être choqué, ce soir, de voir le traitement réservé à un ancien président qui, au-delà des entraves européennes auto-infligées dont je parlais, a déployé une énergie phénoménale aussi bien pour réaliser des réformes que pour combattre, avec ses confrères étrangers la crise? Sarkozy est admirable par tout ce qu’il a fait alors même que le cadre européen décourage l’initiative des nations. Mais remarquez bien comme la droite, cadres politiques et électeurs, a lâché Fillon en 2017, au lieu de se souder autour de lui pour conquérir la présidence. Aujourd’hui les électeurs de droite devraient avoir le réflexe de dire que l’affaiblissement de Sarkozy est mauvais pour l’avenir. Et les ténors de la droite devraient faire bloc. « Right or wrong, my party ». Mais nous ne sommes pas dans un pays de stabilité des grands partis, comme en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis. Nous sommes dans le pays des partis éphémères, qui disparaissent avec celui qui les a coalisés. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Laurent DUBOIS - 21/03/2018 - 08:51 - Signaler un abus Juges rouges

    Tant qu'un de ces juges n'aura pas été pendu haut et court ils continueront à se faire mousser.

  • Par moneo - 21/03/2018 - 09:03 - Signaler un abus Hypocrisie

    je ne sais pas si Sarkozy a touché, s'il est victime de dénonciations fallacieuses d'anciens dignitaires libyens pleurant leurs sorts enviables disparus, d'une rancune de gens qu'il a froissé mais je trouve que c'est beaucoup ,dans un pays comme le notre, quand on sait le rôle que la France Afrique a joué dans le passé et ou tous les partis venaient faire la queue pour avoir leurs malettes c'est du niveau d'un Fillon mis à terre pour des pratiques que l ensemble des élus a pratiqué depuis toujours

  • Par assougoudrel - 21/03/2018 - 09:19 - Signaler un abus On pourrait même dire

    Juge rouge Kiravi, qui ravit les journalistes en ce moment. Je me souviens de ce "vin" rouge qui tache servit en chopine jusque dans les années 70 dans certains restaurants, abordable pour le clochard qui restait rouge indélébile à vie. Ces juges ont pris cette couleur pourpre et leur rêve est d'épingler comme trophée un ex-président de la république (de Droite), comme certains qui montrent fièrement un trophée de chasse. Dans beaucoup de pays, ils seraient déjà déglingués et cela les calmerait. Je paris qu'ils ont une statue de Dieu (Mitterrand) dans une pièce où ils le vénèrent, contrairement à N. Sarkozy qu'ils abhorrent.

  • Par cloette - 21/03/2018 - 09:19 - Signaler un abus @moneo

    Très bon rappel au sujet de la "France Afrique" ! ( Bokassa, etc ...)

  • Par Alua - 21/03/2018 - 09:24 - Signaler un abus Présomptions

    Comment justifier le triomphe que Sarkozy a offert à Khadafi le 14 juillet, puis l'acharnement à sa disparition en outrepassant la resolution du conseil de sécurité, sinon par des liens inavouables entre les deux hommes? Avec le brillant résultat que l'on connaît sur la maîtrise des flux migratoires. Mais peu importe, un témoin gênant a été éliminé.

  • Par Ganesha - 21/03/2018 - 09:33 - Signaler un abus Hyperfan de Sarko... avec l'âge mental d'une gamine de huit ans

    Voici, au moins, un mystère éclairci ! Jusqu'à présent, on savait que mr. Husson n'était pas ''macronien''. Et je me souviens de paroles très dures sur l'avenir politique de Laurent Wauquiez. Bien sûr, ce chroniqueur est férocement ''antipopuliste'' : c'est une ''condition sine qua non'' pour être publié sur Atlantico. En fait, mr. Husson est ''hyperfan de Sarko''... avec l'âge mental d'une gamine de huit ans ! Il nous affirme que le juge de Nanterre n'a rien dans son dossier ! L'a-t-il consulté ? Et, mr Husson se ridiculise en niant la réalité : il écrit : '' (NS) a déployé une énergie phénoménale aussi bien pour réaliser des réformes que pour combattre, avec ses confrères étrangers la crise. Sarkozy est admirable par tout ce qu’il a fait alors même que le cadre européen décourage l’initiative des nations'' Hilarité générale ! En n'osant pas imposer aux banques la séparation entre les activités de dépôt et de spéculation, nous sommes, dix ans plus tard, au bord de l'explosion d'une bulle financière encore bien plus énorme que la précédente...

  • Par cloette - 21/03/2018 - 09:54 - Signaler un abus @Alua

    présomption n'est pas preuve . En ce domaine une preuve est quelque chose de matériel.

  • Par cloette - 21/03/2018 - 10:04 - Signaler un abus Ceci dit

    La guerre en Libye et l'élimination de Kadhafi a été une énorme connerie .

  • Par Ganesha - 21/03/2018 - 10:27 - Signaler un abus Cloette

    Ce qui est ''amusant'', c'est que l'on sent bien que tous les ''fans de Sarko'' savent, au fond d'eux même, que, oui, Sarko a bien reçu de l'argent de Libye ! Tout comme le système Bygmalion a bel et bien existé : simplement, ses conseillers juridiques avaient soigneusement expliqué à ce petit gnome, quel étaient les documents qu'il ne devait jamais signer, afin de pouvoir prétendre que cela s'était passé ''à l'insu de son plein gré'', selon la formule célèbre de Richard Virenque. Vous êtes en adoration devant ce petit homme, comme vous l'avez été autrefois envers Claude François, puis George Clooney. C'est votre ''Robin des Bois''. Mais, dans la réalité, ce n'est qu'un sinistre Al Capone !

  • Par cloette - 21/03/2018 - 10:40 - Signaler un abus Ganesha

    Je n'ai jamais aimé Claude François, ( à l'époque je préférais les chanteurs noirs américains) .Pour Sarkozy, je n'ai pas d'avis sur ce qu'il a fait ou pas, mais ses dénégations semblent sincères, et depuis qu'on le traque, il n'a eu que des "non lieu" . La Justice se doit d'être impartiale, Macron a eu des meetings démentiels qui ont couté très chers, les adhérents faisaient parait il de petits dons, j'espère que ses comptes seront épluchés, mais j'en doute, car le "mur des cons" et le quinquennat Hollande ont laissé des souvenirs consternants .

  • Par vangog - 21/03/2018 - 11:24 - Signaler un abus Oui, la justice devrait être impartiale...

    elle l’était, avant que le gauchisme ne l’ait pervertie! Il faut revenir à une justice par le peuple, et pour le peuple (Oooooooh, populiste!), et non une justice au service d’une petite caste consanguine et perverse. Seul le Front National sera capable de rétablir la partialité de la justice française. Sarkozy n’y avait pas réussi, lui non plus, et c’est un des reproches principaux qu’on peut faire à quelqu’un qui a institué la triche électorale comme méthode politique d’acces au pouvoir...

  • Par Pharamond - 21/03/2018 - 12:34 - Signaler un abus Le bon sens

    Quand un sujet est ou parait être complexe,il vaut mieux s'en tenir au simple bon sens. Ainsi,NS aurait demandé et reçu de l'argent de M.Kadhafi. Combien? Le Libanais Takhiedine dit avoir transporté par deux fois cinq millions d'euros; cela ne fait que fait dix millions; le reste? Plenel affirme lui 50 millions. Par quel canaux? Tout cela sans la moindre preuve,excepté un document produit par ce même Plenel dont les journalistes qui suivent l'affaire,disent que c'est un faux. On s'interroge:les Libyens seraient-ils d'innocents agneaux distribuant des sommes conséquentes sans en garder une trace? exemple,une vidéo du type caméra-cachée,un document sonore enregistré à l'insu des protagonistes,un document signé par les négociateurs? Difficile à croire. Il est vrai qu'il peut y avoir,comme ce fut le cas dans la mafia newyorkaise, un "directeur financier" hyper-mnésique,Meyer Lansky, qui enregistrait dans sa mémoire toutes les" transactions" du groupe sans jamais se tromper . Plus sérieusement,pourquoi NS,politique expérimenté,ancien ministre de l'Intérieur,sachant donc fort bien comment fonctionnent les services secrets français et étrangers,les fuites fortuites ou intentionnelles

  • Par Pharamond - 21/03/2018 - 12:43 - Signaler un abus Le bon sens: (2)

    ...pourquoi donc prendrait-il le risque de s'acoquiner avec un personnage fantasque,pervers et sournois comme Kadhafi? S' il avait besoin d'argent,le bon sens voudrait qu'il sollicita son ami le Roi Qatarien Khalifa bin Hamad al Thani avec lequel il n'y avait pas de risque de fuite,voire même son ami Poutine?

  • Par gerard JOURDAIN - 21/03/2018 - 13:00 - Signaler un abus ce n'est pas Sarko.....

    le problème.... c'est la justice Française. elle est discrédité tous les jours. elle est pire que le politique en terme d'image.... en fait, elle est la représentation de la France et des Français. je suis triste pour les juges qui bossent bien...mais ça va tout passer à la trappe un jour...

  • Par ajm - 21/03/2018 - 13:23 - Signaler un abus Paradoxe absurde.

    En fait cette accusation contre Sarkozy repose sur un paradoxe absurde, à savoir le projet d'éliminer un chef d'État en lui declarant une vraie guerre sous le prétexte que ce dernier vous a donné de l'argent et peut vous faire chanter . Au premier degré, si quelqu'un vous a rendu un grand service vous le laisser tranquille, surtout si en plus il ne vous demande rien. Si parce que vous craignez qu'il vous demande quelque chose que vous ne souhaitez pas lui accorder , vous decidez de d'éliminer, vous vous arrangez pour le faire faire de façon inattendue et par surprise, certainement pas en déclarant une guerre officielle avec tous les risques de dérapages et d'imprévus qu'une guerre entraîne necessairement. Par ailleurs, dans une guerre officielle, vous utilisez des soldats Français qui obéissent à des ordres d'une hiérarchie . Si l'ordre de tuer Kadhafi avait été donné, comment imaginer qu'aucune fuite dans toute la ligne hiérarchique ne soit produite depuis des années ? Toute cette histoire est invraisemblable et cela finira en non lieu dans x années mais, dans l'intervalle, le mal médiatique aura fait son oeuvre et LR restera discrédité.

  • Par ajm - 21/03/2018 - 13:29 - Signaler un abus Age mental.

    Ganesha si quelqu'un ici a l'âge mental d'un enfant ce n'est pas mr Husson mais vous , avec vos paraboles surréalistes, vos raisonnements improbables et vos références permanentes à des personnages du cinéma populaire ou des feuilletons télé.

  • Par ajm - 21/03/2018 - 13:31 - Signaler un abus Procédure oubliée.

    Au fait, où en est la procédure Fillon ?

  • Par catlaya - 21/03/2018 - 14:36 - Signaler un abus à alm

    d'acc avec vous sur toute la ligne ! Quant à Genesha (élocution et commerce tout comme Mercure/Hermès) élocution et commerce (Hermes / Mercure) celui-là a certainement la trompe mais pas l'odorat ! Bien à vous, Catlaya

  • Par Pharamond - 21/03/2018 - 14:58 - Signaler un abus Le bon sens: (3)

    Recevoir de l'argent n'est qu'une partie du jeu.Le dépenser une autre. Les comptes de campagne de NS ont été examinés ce qui a abouti à l'affaire Bygmalion dont on connait aujourd'hui les mécanismes. Dans son livre "KADHAFI" Vincent Hugeux,grand reporter spécialiste Afrique à l'Express fait parler un proche cousin du dictateur,un certain Ahmed Kaddaf-al-Dam qui déclare le document révélé par le site d'Edwy Plenel est un faux". Et Hugeux de conclure:"si l'enquête opiniâtre de Mediapart accrédite la thèse libyenne,il manque toujours a minima une preuve absolument irréfutable". On ne sera pas plus royaliste que le Roi!

  • Par vieux croco - 21/03/2018 - 17:28 - Signaler un abus qui manipule le premier

    dans cette histoire il y a peut être une autre chronologie . Khadafi propose à Sarkozy des "sous" pour sa campagne .NS qui n'est pas né de la dernière pluie refuse mais négocie la libération des infirmières en échange d'une "réhabilitation"officielle d'où l'épisode de la tente (libération des infirmières et peut être achat de quelques rafales) Sarkozy est rusé mais pas pervers ,c'est plutôt l'inverse pour Khadafi

  • Par JG - 21/03/2018 - 22:38 - Signaler un abus Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

    L'invasion de la Lybie était la plus grosse connerie de Sarkozy à l'époque et on n'a pas fini de la payer très cher. Tout est possible en politique et pourquoi pas un assassinat politique de Khadafi. Je crois Sarkozy plus fin que cela et je ne le vois pas risquer une non réélection en 2012 pour avoir accepté quelques sous d'un dictateur corrompu, beaucoup trop risqué si cela sort dans la presse française. La volonté de détruire LR de la part des juges me paraît beaucoup plus évidente....Place nette pour Macron en 2022 s'il vous plaît messieurs les juges et quoi de mieux qu'une mise en examen, qui même si elle aboutit sur un non lieu quelques années plus tard, fait suffisamment de dégâts dans l'opinion publique au sujet de la personne et du parti concerné pour les rendre l'un et l'autre incapable de prendre le pouvoir pendant 10 ans....

  • Par lepaysan - 21/03/2018 - 22:50 - Signaler un abus Sarkozy était élu donc légitime

    Ce sont les juges et les grévistes qui dirigent la France au détriment des élections. Sarkozy a peut être fait des erreurs, notamment concernant la Libye, mais il était élu, donc légitime. Ce sont les urnes qui dirigent.

  • Par vangog - 22/03/2018 - 13:54 - Signaler un abus @JG vous oubliez la grande nurserie de Mayotte...

    Pour la plus grande khommerie de Sarko-le-tricheur, j’hésite entre la Lybie et Mayotte...après celles là, il n’en a plus réalisé une seule...Wouaaaaarffff!

  • Par jurgio - 22/03/2018 - 15:23 - Signaler un abus Les Français ne sont pas contents de leurs gouvernements ?

    Pourtant, ils sont le reflet de leur faiblesse et de leur bêtise. Quand des rats justiciers mettent des grelots à la queue du chat, il y a une grandeur qui se termine.

  • Par ISABLEUE - 22/03/2018 - 16:08 - Signaler un abus vangog Mayotte Sarkozy ???????

    L'Histoire à RELIRE en urgence..

  • Par Pharamond - 22/03/2018 - 17:34 - Signaler un abus Mise en examen

    Cette mise en examen ne change rien au fond de l'affaire. L'essence du travail d'un juge d'instruction est de soupçonner. C'est un tribunal qui juge.Mis en examen,sur quelles bases?Sur la base du document "secret" publié par Mediapart? Ce matin, sur RFI était interviewé Rami El Obeidi,présenté comme celui qui dirige/a dirigé les services de renseignements extérieurs du nouveau régime libyen (je reconstitue le dialogue): à la question:"pensez-vous que ce document (Mediapart)soit authentique ou un faux? Réponse,sans hésitation et dans un français parfait:"c'est un faux". Question:"qu'est-ce qui vous fait dire que c'est un faux? "Le style,la façon dont il est rédigé;de plus il n'y a jamais de document écrit dans ce genre d'affaire".A suivre donc. On peut se poser la question de savoir si le "juge de fer" est familier de la manière de penser et d'agir des orientaux, avec leur chicaya,taqyia,etc. N'est-ce pas de Gaulle qui écrivait:"j'abordais l'Orient compliqué avec des idées simples"? On verra si dans ce dossier il y a autre chose que des soupçons.

  • Par kuruzawa - 23/03/2018 - 13:53 - Signaler un abus ....en 2022

    Cet acharnement judiciaire contre NS risque de durer des années,dans le but de ternir durablement sa réputation,et par ricochet pour nuire à LR.Outre le fait que le juge Tournaire s'obstine à essayer d'accrocher sarko à son tableau de chasse,depuis un bail.Je ne croie pas à un complot contre,mais à un convergence d'intérêts divers pour casser la réputation de sarko.Le clan kadhafi:le pouvoir,l'argent perdu,la vengeance.PS et affidés,par atavisme.Quant à Macron,ça l'arrange bien:d'un côté,exit le PS,laminé,déconsidéré,ruiné.De l'autre la droite de gouvernement,avec un Wauquier qui lui mâche le boulot et affaiblit durablement LR.Le seul qui conserve un rayonnement et une réelle influence,sarko.Ses ennuis judiciaires arrivent à point nommé.Question de baraka,encore.Que restera t-il des 2 grands partis en ruines?En 2022,Macron se retrouvera sans adversaires "traditionnels",à savoir,PS et LR,explosés façon puzzle.Quels adversaires?:les populistes de droite et de gauche:FN,même rebaptisé,et Mélanchon à l'autre bout du spectre.Conclusion:comment gagner la prochaine élection,les mains dans dans les poches.A mon avis,le gouvernement va même se déporter encore vers la droite.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Edouard Husson

Edouard Husson est spécialiste d’histoire politique contemporaine, en particulier de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne. Il est professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (Université de Cergy-Pontoise). Il a été membre du cabinet de Valérie Pécresse, avant d’être vice-chancelier des universités de Paris puis directeur général d’ESCP Europe et, enfin, vice-président de l’université Paris Sciences et Lettres. Il est membre du conseil scientifique de la Fondation Charles de Gaulle. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€