Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Roms ou la France bobo face à ses hypocrisies

Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a provoqué un tollé médiatique ce mardi en affirmant à propos des Roms "qu’il faut chercher à les faire retourner d’où ils viennent", tentant de justifier une politique de fermeté qui doit "rester humaine". Mais , en réalité, pour que l’intégration fonctionne, il ne faut pas la rendre impossible par une facilitation sans limite de l’immigration, qui conduirait à un phénomène Roms bien plus explosif encore.

Polémique

Publié le
Les Roms ou la France bobo face à ses hypocrisies

Une note interne à un commissariat du 6e arrondissement de Paris demande "de localiser les familles roms vivant dans la rue et de les évincer systématiquement"  Crédit Reuters

Atlantico : La polémique sur les Roms s'invite à nouveau dans le débat alors que Stéphane Le Foll a déclaré ce mardi qu'il fallait "chercher à faire retourner [les Roms] d'où ils viennent". Des propos qui ont provoqué un petit tollé médiatique. Comment expliquer une position aussi ferme de la part d'un dirigeant socialiste ? Pourquoi un tel retournement ?

Guylain Chevrier : On se rappelle des propos de l’actuel Premier ministre en septembre 2013 sur les Roms, lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, qu'il n'y aurait qu'une minorité de Roms à vouloir s'intégrer en France et pour résumer qu’il serait " illusoire de penser qu'on réglera le problème des populations Roms à travers uniquement l'insertion". Aujourd’hui, c’est le porte-parole de l’Elysée qui explique à propos des Roms « qu’il faut chercher à les faire retourner d’où ils viennent », tentant de justifier une politique de fermeté qui doit « rester humaine ».

Interviewé sur RTL, il a répondu à un auditeur en colère contre ce qu’il désignait comme une "invasion" de camps, "véritables bidonvilles" près de Paris : "Je ne crois pas qu'il y ait à dire ce matin qu'il y a une invasion et qu'il y aurait une augmentation du nombre de Roms qui arriveraient aujourd'hui…"

En réalité, nous nous trouvons face à un phénomène de plus en plus prégnant qui contraint le gouvernement à évoluer. Bien sûr, parler d’invasion est hors de propos, mais la situation actuelle est des plus favorable à une immigration intra-européenne appelée à prendre de l’ampleur, surtout chez ceux qui sont poussés par le vent de la misère alors que s’offre à eux un espace européen ouvert au nom du marché sans frontière que l’Union européenne a cru bon de créer. En réalité, on a fait prévaloir dans la construction européenne le Marché sur toute autre considération, en créant un espace de libre circulation des hommes parallèlement aux capitaux, sans le moins du monde anticiper sur les disparités sociales des Etats membres. C’est cela qui crée le phénomène d’immigration actuel des anciens pays de l’Est communistes vers les pays développés de l’Ouest à fort niveau de protection sociale. La France est de ce point de vue d’ailleurs en haut du palmarès et de plus en plus prisée.

Le gouvernement devrait en tirer les conséquences et envoyer un signal d’alarme à l’Europe, car cette situation ne sera gérable qu’un temps. S’il n’y a pas pour l’instant "invasion", dans les quartiers situés à proximité de l’implantation des camps de Roms, il peut il y avoir un sentiment de mal être face à une misère importée que l’on ne connaissait plus à cette échelle en France, avec tous ses attributs dont l’insalubrité, des enfants vivant dans le dénuement total, une mendicité parfois agressive et même avec un climat d’insécurité qui en résulte.

A l'origine du scandale, une note récemment révélée du commissariat du VIe arrondissement de Paris qui évoquait la nécessité "d'évincer" ces populations du quartier. Comment expliquer une telle mesure alors que des bidonvilles Roms fleurissent en banlieue parisienne depuis des années ?

Cette note qui émane de la police résonne d’une certaine façon d’une situation un peu désespérée. Il faut dire qu’elle a fort à faire face à ces situations de familles avec enfants sur le trottoir, fréquemment face à des mineurs quasi dans l’impunité qui jouent de cette situation, pris parfois dans des réseaux mafieux, sans que leurs familles ne mesurent la réalité des choses du fait d’une véritable culture de la misère que ces populations apportent avec elles. On en arrive ainsi à des mots exprimés sur un mode administratif qui peuvent être perçus effectivement comme stigmatisant, mais qui reflètent malgré tout un vrai problème susceptible d’interroger toute personne normalement constituée qui ne peut qu’être affectée par les situations terribles qui se donnent à voir. Pour autant, on ne peut laisser les choses en l’état et ne pas réagir, sans pour autant bien sûr suivre le contenu de cette note qui franchit la limite.

Quelles que soient les villes, toutes recourent à des expulsions de camps de Roms car on ne peut laisser des situations d’insalubrité et d’insécurité pour les familles Roms elles-mêmes perdurer sans risques pour tous. Mais ces camps ne font que se déplacer après avoir été rasés, car les solutions miracles n’existent pas. Il est un fait que ce n’est pas à l’échelle d’une ville ou de notre pays que les choses peuvent trouver des réponses, mais à l’échelle de cette Europe qui en a créé le problème.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par credule - 16/04/2014 - 09:14 - Signaler un abus Hélène Jouan

    Il n'y avait qu'à voir le regard énamouré de H. Jouan au Grand Journal hier s'adressant à une ex-étudiante Rom venue en France grâce au programme Erasmus (merci qui ?) et installée en France pour travailler au sein d'une association (merci qui ?) où elle aide les Roms à scolariser les enfants ! Un scénariste n'oserait pas écrire un goulbi goulba pareil

  • Par Gamelledebouse - 16/04/2014 - 09:55 - Signaler un abus Trop bons , trop c...

    Attention à ce que les psy appellent la fatigue de compassion . Il arrive un moment où les réserves d'humanité et d'altruisme s'épuisent et alors le cynisme prend vite le dessus .On ne fait pas de bonne politique avec des bons sentiments . L'angélisme de la gauche et la veulerie de la "droite" nous ont mis dans une situation ingérable et des réactions violentes sont toujours possibles . Qui sera responsable ? Trop bons , trop c... se disent les Français .

  • Par anakyn - 16/04/2014 - 09:59 - Signaler un abus Pourquoi un tel retournement ?

    Ben, en prévision des Européennes, tiens ! La débâcle prévisible des partis de Gauche et des Écologistes aux prochaines élections européennes en incitent certains à mettre de l'eau dans leur vin et à tenter de mettre un frein à une éventuelle poussée des partis d'extrême droite. On sait que les partis populistes des Pays-Bas, de Flandre, d'Italie, de Grèce ou d'Espagne, voire de France, risquent fort de voir le nombre de leurs sièges augmenter de façon significative, du fait notamment d'un certain ras-le-bol de la présence invasive de certaines populations exogènes, lesquels créent inévitablement un sentiment d'insécurité. ... Dés lors, comment s'étonner de ces tentatives maladroites de certains ténors des partis de Gauche de renverser la vapeur, sans toutefois proposer des alternatives sérieuses qui pourraient, sinon convaincre, du moins influencer les votes ?

  • Par vangog - 16/04/2014 - 10:17 - Signaler un abus Comme les socialo-communistes du front populaire

    avaient collaboré avec les socialistes d'Hitler, les socialo-cocos d'aujourd'hui collaborent avec les envahisseurs d'Europe centrale dans le but de décomposer notre pays. Deux buts à cela: Créer une croissance artificielle à coups d'aides sociales et de progéniture nombreuse et quémandeuse. Et favoriser le renouvellement électeurs gauchistes et immigrationnistes, de moins en moins Français, mais de plus en plus étrangers. Regardez les gauchistes du gouvernement...quasiment tous issus de l'immigration! Une façon de remercier ceux qui les ont accueillis, sans doute...

  • Par zouk - 16/04/2014 - 10:29 - Signaler un abus Le Foll et les Roms

    Pour une fois qu'un Ministre socialiste manifeste du bon sens...., nous devrions le décorer, au lieu de le laisser insulter par ses collègues.

  • Par Anguerrand - 16/04/2014 - 10:37 - Signaler un abus À vangog

    Tout à fait d'accord avec vous, mais en France on " oublie " que la libre circulation en Europe doit s'accompagner de moyens de subsistance, c'est à dire un travail, un toit. Bien sur nos politiques sous la pression du politiquement correct n'osent pas intervenir au risque d'être un horrible raciste, idem pour les maghrébins ou africains. Ces populations par ailleurs se reproduisent à grande vitesse, en Roumanie, les roumains, les vrais deviennent minoritaires dans leurs propres ville, ça les rend fous, d'autant que leur vie réelle est loin des reportages vus à la tv de gauche française. Je parle en connaissance de cause connaissant la Roumanie. Les roumains, tout comme nous veulent se débarrasser des roms pour les mêmes raisons que nous; oisiveté , vols, et natalité effrayante. Les roms sont fiers après un séjour en France de vous montrer la plus belle maison du village construite grâce à l'argent " gagné" chez nous.

  • Par Anguerrand - 16/04/2014 - 10:46 - Signaler un abus À anakyn

    Vous avez sûrement raison, les socialistes sont internationalistes, aussi ce revirement est suspect juste avant les élections. Le naturel reviendra vite après ces élections, tous comme l'avalanche de mauvaises nouvelles divulguées le lendemain des municipales. Les roms , gens du voyage, immigrés de tout poils sont des à l'origine de 80% des vols, crimes, tout comme la " population de nos prisons.

  • Par mich2pains - 16/04/2014 - 10:58 - Signaler un abus Passons du REVE à la ...REALITE !

    Dire qu'il suffirait d'imposer à toute personne qui se dit " en faveur des ROMS ou autres immigrés en France " de communiquer ses propres coordonnées aux diverses Administrations qui se chargeront de mettre ces ROMS à la seule charge financière de cette personne ! Journaleux , Politicards , et autres Mondes Associatifs , préparez-vous à assumer VOS propres envies , plutôt que de charger la barque des autres contribuables !

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 11:15 - Signaler un abus il y a 15 ans

    JMLP disait 3 millions de chômeurs, 3 millions d'émigrés de trop ! maintenant nous sommes avec 5 millions de chômeurs, donc...

  • Par tubixray - 16/04/2014 - 11:30 - Signaler un abus Intégration mode d'emploi

    Pour qu'un immigré s'intègre dans un pays, le meilleur moyen est qu'il ait un emploi. Nous avons en France officiellement 3 millions de chomeurs, en réalité 5... comment peut on offrir un emploi dans ces conditions ??? Concernant l'Europe et la libre circulation des personnes, c'est un erreur tragique dont nous mesurons désormais la conséquence, il faut rétablir les frontières.

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 11:46 - Signaler un abus Sérieusement....

    On a pas autre chose de plus urgent à traiter en France que 15 à 20.000 Roms? Il y a des menaces plus urgentes non?

  • Par Pourquoi-pas31 - 16/04/2014 - 12:07 - Signaler un abus Hommes politiques,

    Quittez les dorures de la République, descendez de vos limousines, allez prendre le métro à Lyon, vous promener place Gabriel Perry, rue de la République, et vous reviendrez convaincus qu'il faut faire quelque chose pour ces populations déshéritées. Vous les accueillerez chez vous immédiatement, leur ferez une place à votre domicile, pour la plus grande satisfaction morale de vos épouses et de vous mêmes. Le soir, vous vous endormirez le cœur léger, sachant ces malheureux bien à l'abri, près de vous, dans la pièce à côté. Voilà les signes de fraternité que les français attendent de vous. Donnez l'exemple !

  • Par pierre325 - 16/04/2014 - 12:32 - Signaler un abus sauf qu'il ya pas 20 000roms

    @SteakKnife Et c'est bien la le problême. Valls c'étati bien grillé avec son annonce de reconduite a la frontière de 30 000 roms alors qu'il avait précisé que c'était censé être le nombre maximum en France. On peut donc raisonablement pensé qu'on c'est fait endonfé pour tout les autre types d'immigrés en toute logique.

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 12:36 - Signaler un abus @ SteakKnife

    Vous avez raison mais en temps de crise la délinquance perpétrée par des marginaux qui n'ont pas d'autres moyens de survie, ça agace tout le monde ! les 25 000 ROMS recensés, ils vivent de quoi d'après vous ? de la charité publique, ou pour une bonne partie d'actes délictueux, commis aussi bien par des adultes que par des enfants ? L’Europe a versé des sommes énormes, à la Bulgarie et la Roumanie, alors dehors ! on ne vas pas payer 2 fois, nous n'en avons plus les moyens, et cela vaut pour les autres indésirables, les 25% de chômeurs allogènes ! pas de boulot en France, retour au pays, et la population carcérale où les étrangers représentent 70 à 80 % de l'effectif. Humain oui, maso et aveugle non !

  • Par siegfred71 - 16/04/2014 - 12:38 - Signaler un abus tout va bien...

    le beret...la baguette de pain....out...la france d'haujourd'hui et de demain,elle est la avec son modele sociale et rom ou pas,nos socialos gastronomiquement repus nous enfument et continuent de se gaver sur notre compte,alors moi j'attends...no souciii....ca va peter....... juste une question de temps.

  • Par pemmore - 16/04/2014 - 13:06 - Signaler un abus On ne doit pas voir les mêmes Rom,

    dans la petite ville d'à côté, ils ont leur camping et leurs caravanes, ils n'emmerdent personne et petit à parlent Français, leurs enfants s'intègrent bien en classe. Au lieu de grogner, les Franciliiens feraient mieux d'organiser leur mode de vie, surtout que ça ne coûte pas cher , avec 250000 euro on peut loger 10 familles, bien moins que 10 familles africaines au chômage, et ces rom souvent ils bossent quand ils trouvent.

  • Par nok - 16/04/2014 - 13:26 - Signaler un abus LES PROPOS DE LE FOLL SONT D'UNE HYPOCRISIE CRIANTE,

    De préconiser le renvoi de ces voleurs arrogants dans leur pays ! Les européennes approchant, le discours de tous ces angélistes bobos de gauches - caviar (se partageant l'argent de tous nos impôts entre eux et l'immigration) change de ton. IL N'Y A JAMAIS EU DE GESTION DE L'IMMIGRATION ! ILS ONT DETRUIT NOTRE FRANCE ! Craignent - ils maintenant, lui et ses compères assoiffés d'argent de pouvoirs et de privilèges, le présage et la défaite des Européennes ? Ces incompétents sur - payés ne méritent que la DEFAITE !

  • Par l'anar civilisé - 16/04/2014 - 13:26 - Signaler un abus que rapporte et que coutent

    Que rapportent et que coutent les roms a la France. les roms et beaucoup d'autres; soit le rapport est positif et il faut accepter soit il est négatif et il faut defendre nos frontières de l'invasion; Tout n'est qu'une question de décision et de moyens a mettre en œuvre pour parvenir au résultat; Il est impensable que notre territoire soit livré gratuitement a toites les misères du monde sans que nous puissions nous défendre; c'est aux politiques de prendre les décisions ,a la police voir a l'armée de faire respecter ces décisions quite a dissoudre toutes ces associations de droit de l'homme et autre guignoleries de la sorte

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 13:48 - Signaler un abus @pave777

    Ce que vous ignorez, c'est que la France dispose d'un fond européen de 23 milliards d'euro pour la période 2007-2013 pour intégrer les Roms. Elle n'en a utilisé même pas 1 milliard. Les 22 milliards restants dorment bien au chaud dans les caisses de Bruxelles: http://www.liberation.fr/societe/2013/10/14/ou-sont-passes-les-50-milliards-pour-les-roms_938780

  • Par jaco25 - 16/04/2014 - 14:50 - Signaler un abus Arrêtons les frais

    Nous ne pouvons plus supporter les agressions quotidienbes dans certaines rues de paris ainsi que dans le métro et certaines gares. Appel à tous les bobos gauchos parisiens...ouvrez vos portes aux familles roms ..logez les soignez les ...nourrissez les...instruisez les ...trouvez un métier à chacun d'entre eux...plutôt que de venir jouer les bonnes âmes sur tous les plateaux de TV et radio admirés par vos potes journaleux

  • Par golvan - 16/04/2014 - 14:59 - Signaler un abus Il est coutumier d'affirmer

    Il est coutumier d'affirmer que l'origine des Roms est l'Inde. En Inde les Roms seraient considérés comme une caste de mendiants, des gens qui vivent des débris d'une société organisée. C'est d'ailleurs exactement leur comportement en Roumanie et en Bulgarie, comportement qu'ils comptent évidemment pérenniser en France. Cela tout le monde le sait depuis des lustres mais ne pose problème que lorsque des technocrates sans aucune culture nationale prétendent que tous les hommes peuvent s'adapter partout en Europe et ceci de manière indifférenciée. En d'autres termes les Roms ne peuvent s'adapter que s'ils ne sont plus des Roms mais des individus sédentarisés et totalement coupés de leur groupe d'origine, ne vivant plus de rapines et de mendicité, mais d'un travail régulier, le meilleur vecteur de socialisation en Europe de l'Ouest. La question est de savoir si c'est véritablement leur souhait, ou si des Rsa et des allocations, agrémentés de vols divers, ne sont pas beaucoup plus séduisants.

  • Par prochain - 16/04/2014 - 15:49 - Signaler un abus 10 000 000 Roms originaires d'Europe centrale sont bien...

    obligés de s'arrêter quelque part parce qu'il y a Océan Atlantique à l'Ouest, la Méditerranée au Sud et au Nord il fait froid. Heureusement que les statistiques ethniques sont interdites.

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 16:06 - Signaler un abus @ SteakKnife

    Bruxelles n'est pas la France ! Par contre l'Europe a versé 20 milliards d'euros de financement alloués pour 2007-2013, à la Roumanie !!! ce qui est quand même une somme importante, mais ce sont les mafias qui les empochent... ce n'est pas perdu pour tout le monde. La belle acquisition que cette entrée de la Roumanie dans l'Europe !!! où avez vous vu, qu'un pays qui n'a pas de boulot pour ses propres ressortissants doit accueillir des individus qui ne savent rien faire, et dont il n'a pas besoin ! il est temps d'arrêter le délire, pour les roms, et pour le reste !

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 16:19 - Signaler un abus @golvan

    Sacré golvan, toujours le premier à colporter les idées toutes faites. On peut pas vous en vouloir, celles-ci sont matraquées toute la journée à la télé. 90% des Roms sont sédentaires. Voici un peu de lecture pour vous ramener à la réalité: - Les Roms, sédentaires comme des gens du voyage (http://www1.rfi.fr/actufr/articles/105/article_72429.asp) - Non, les Tsiganes ne sont pas des nomades (http://www.monde-diplomatique.fr/2012/10/ASSEO/48249) Bonne lecture!

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 16:21 - Signaler un abus @pave777

    Vous avez raison, on devrait faire comme pendant la Deuxième Guerre. On se sentirait soulagés avec 200.000 Roms en moins n'est-ce pas...

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 17:03 - Signaler un abus @ SteakKnife

    Vous me connaissez bien mal SteakKnife, pas de saloperie contre l'humain, nous sommes tous des humains, mais chacun a sa place au bon endroit, à être UTILE à sa collectivité d'origine, c'est la raison pour laquelle je ne suis pas internationaliste comme les gauchistes. Quand à la période que vous évoquez, je ne souhaite nullement la revoir ! ni nazi, ni coco, juste français.

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 17:37 - Signaler un abus @pave777

    Dans ce cas, poussez votre raisonnement jusqu'au bout, et demandez vous ce qui pousser des gens à tout quitter pour vivre dans la crasse d'un cabanon sur le périphérique.

  • Par golvan - 16/04/2014 - 18:04 - Signaler un abus @ steaknife

    Mon post ne fait référence qu'une seule fois au nomadisme, et ceci car une partie des arguments développés par des "pro-roms" aujourd'hui même sur des chaînes d'info y faisait référence pour expliquer doctement qu'il est difficile d'interdire à des populations nomades de bouger au gré de leurs désirs. Je sais pertinemment qu'une grande partie des roms n'est pas nomade et votre avis pourrait être éventuellement intéressant si vous développiez la notion de "caste mendiante", histoire de nous éclairer sur le comportement à développer vis-à-vis du parasitisme des roms que chacun peut constater au jour le jour. Pour ma part les Roms, de par leur faible nombre, ne m'intéressent pas vraiment, et à mes yeux ne menacent pas vraiment la France. Ils ne sont que le révélateur de l'imbécilité européenne et de l'impuissance des institutions de l'Europe de l'ouest. Ce que je trouve amusant sur ce sujet , par contre, c'est de lire des posts comme les vôtres dont la seule constance est de prendre la défense de populations non originaires de France, quelles que soient ces populations, comme un témoignage d'une sorte de désamour de vos concitoyens, à supposer que vous soyez français.

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 18:12 - Signaler un abus @ SteakKnife

    les maitres du monde et nos politicards pourris nous on fabriqué un monde de merde, ce n'est pas une raison pour que j'accepte que mon pays devienne une poubelle. NO PASARAN.

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 19:24 - Signaler un abus @golvan

    Il est quand même bon de rappeler quelques vérités. Vous dites savoir que la vaste majorité des Roms ne sont pas nomades, mais ca va mieux en le disant n'est-ce pas. Quant à votre parallèle minable avec la caste mendiate en Inde, à l'époque où les Roms étaient en Inde, "nos ancêtres les Gaulois" parlaient des langues germaniques quelque part dans l'ouest de l'Allemagne actuelle et passez leurs journées à faire la guéguerre aux voisins. Mais vous pouvez continuer à vous croire l'héritier de Platon et Aristote si ca vous plaisir. Enfin, je ne défends pas les populations étrangères, je défends des populations misérables qui en plus subissent toute la journée rumeurs et mensonges, que vous colportez gaiement dans vos commentaires. Si ces gens étaient blonds aux yeux bleus et s'appelaient tous Francois, ca ne changerait pas grand chose pour moi. Pour vous, oui, visiblement, vu que vous êtes le pro de l'indignation à géométrie variable.

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 19:26 - Signaler un abus @pave777

    C'est tout à votre honneur de vouloir protéger votre culture judéo-chrétienne, mais j'ai l'impression que votre culture judéo-chrétienne se met en sourdine quand il s'agit d'aimer son prochain et d'être solidaire de miséreux.

  • Par golvan - 16/04/2014 - 19:43 - Signaler un abus @ steak

    Si au lieu de faire des procès d'intention du niveau d'un débat de MJC vous répondiez aux questions posées au lieu de vous donner bonne conscience à pas cher en défendant des populations que vous ne connaissez probablement pas, ça irait également beaucoup mieux. Vous ne défendez personne, vous étalez à longueur de posts une bonne conscience façon FDG, sans jamais rien proposer. Au sujet d'une caste de mendiants, ça existe toujours en Inde et c'est tout-à-fait impensable pour des Occidentaux, et il est évident que les Roms à Paris correspondent exactement à cette définition, même si ça écorche votre belle âme tellement solidaire derrière un clavier. Quant au parallèle avec les Gaulois, à part détourner la conversation pour ne pas répondre, procédé trotskar habituel, ça n'a rigoureusement rien à voir, ou plutôt si: des Gaulois jusqu'à maintenant les Français ont connu une évolution, dont vous faites partie, alors que la façon de vivre des Roms semble figé dans une époque lointaine dont il semble difficile de s'extraire. Le plus drôle c'est que vos posts ne sont qu'un tissu de banalités gauchistes démagogues, et de pure posture. Ah la belle âme qui défend les miséreux. Farceur.

  • Par pave777 - 16/04/2014 - 19:49 - Signaler un abus @ SteakKnife

    Je suis agnostique, et je ne me réjouis pas du malheur d'autrui. Je suis pour la formule du vieux Le Pen, je préfère, mes enfants à mes frères, mes frères à mes cousins, mes cousins à mes voisins, et les français aux étrangers. Mais jusqu'à présent on ne me demandait pas mon avis, pour transformer mon pays en poubelle, et le lavage de cerveau gauchiste associé à la perfidie d'un patronat exploiteur de mendigots étrangers et apatride, permettait n'importe quoi, c'est terminé, demain on devrait retrouver des marges de manœuvre pour nettoyer tout ça. Jésus comprendra et les autres aussi, de toute façon RAF des bêtes à bon dieu.

  • Par prochain - 16/04/2014 - 20:19 - Signaler un abus Le simplisme du bifteck de cheval

    Les pays de l'Europe centrale aux biftecks donneurs de leçons : depuis un bon moment nous écoutons vos leçons gratuites, maintenant vous allez nous montrer ce que vous savez faire les kamarades bifteck. Good riddance!

  • Par cloette - 16/04/2014 - 22:45 - Signaler un abus Les roms

    @steaknife On peut avoir de la compassion pour autrui, ne pas être xénophobe, voire aimer les étrangers, et penser que les Roms sont un problème, difficile à résoudre puisque perdurant depuis au moins 7 siècles. Puisqu'ils sont roumains c'est à la Roumanie a s'en occuper , elle reçoit beaucoup d'aides pour cela . Cela n'empêche pas la compassion, mais on a des compatriotes qui souffrent autant et qui ont besoin aussi de compassion

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 22:49 - Signaler un abus @golvan

    Procès d'intention? Je vous lis gerber sur les étrangers à longueur de journées, les Arabes ceci, les Roms cela…Je ne me donne pas bonne conscience, je n'ai rien à prouver merci. Par contre ce qui m'agace c'est quand je lis des personnes répéter encore et toujours les mêmes clichés sur les musulmans ou les Roms, en essentialisant encore et toujours les mêmes populations, les Roms sont comme ci, les Arabes sont comme ca, tous et partout et depuis toujours. Ce que vous ne comprenez toujours pas, aveuglé par votre haine pour l'étranger, c'est qu'un bon Français dans la misère vis de la même facon qu'un Rom dans la misère, et lui n'a pas connu cette incroyable évolution de notre peuple élu. Mes postes sont peut-être des banalités de gauchistes, les vôtres sont des clichés de réactionnaire trop terrifié par la perte de son petit confort pour avoir la moindre empathie. J'imagine que vous êtes expert en Roms, comme vous êtes expert en Raymon Aron (rappelez vous on a bien rigolé là dessus la dernière fois, M Je sais Tout). Y a qu'à faire les théories historico-anthropologiques à 2 balles que vous nous sortez...

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 22:52 - Signaler un abus @cloette

    Vous avez tout à fait raison, et comme je l'expliquais, je ne fais pas de différence entre un Rom qui crève la faim et un Francais qui crève la faim. Le problème des Roms est très complexe, et c'est pour ca qu'on entend souvent des clichés qui sont démentis par les faits, comme "les Roms sont tous nomades", ou "les Roms sont tous roumains". On pourrait peut-etre commencé par surveiller l'argent distribué en Roumanie, Hongrie, Bulgaire pour les intégrer, et utiliser celui mis à disposition de la France pour les mêmes raisons. Quant au soit-disant problème persistant depuis des siècles, on a dit la même chose des Juifs jusqu'à y a pas très longtemps. Malheureusement, même si les Roms ont egalement subi de plein fouet la folie génocidaire, les clichés et les fantasmes les concernant ont la peau dure....

  • Par SteakKnife - 16/04/2014 - 22:53 - Signaler un abus @pave777

    Et comment vous comptez vous y prendre exactement pour "nettoyer" tout ca?

  • Par Citoyen plumé - 16/04/2014 - 23:56 - Signaler un abus Je me marre

    quand j'apprends que Mme Valls fait intervenir son mari pour virer 3 SDF qui font tâche quand ses copines viennent la voir (sans compter les interventions du même mari pour faire sauter les contraventions des mêmes copines !). On a les dirigeants qu'on mérite !

  • Par ignace - 17/04/2014 - 00:09 - Signaler un abus article trés interessant ...merci

    .....

  • Par En Colère - 17/04/2014 - 08:03 - Signaler un abus La France ne peut accueillir etc etc ...

    SteakKnife vivre dans la crasse d'un cabanon sur le périphérique ou en Roumanie ou est la différence si ce n’est les aides qui leur sont attribuées en France.

  • Par pave777 - 17/04/2014 - 10:02 - Signaler un abus @ SteakKnife

    Rétablir nos frontières, et mettre de l'autre côté tous les étrangers indésirables, les inemployables et les inutiles sans exceptions : les allogènes qui peuplent nos prisons et leurs famille proche, tous les allogènes qui ont un casier judiciaire et leur famille proche, ceux qui partent faire le djihad et leur famille proche qui sont en soutien logistique, tous les chômeurs de longues durée allogènes et leur famille proche, supprimer la double nationalité, et ne recevoir si nécessaire, et sur demande explicite d'un employeur, que des travailleurs qualifiés européens en contrat de travail à durée déterminée . Fin du regroupement familial. Fin de la France terre d' asile, pour raison politique réelle, ou supposée. Renvoi dans les familles d'origines étrangères, des milliers d' enfants handicapés placés dans des familles d’accueil en France. Suppression des associations de soutien aux délinquants étrangers. Saisir l'argent et les biens des mafieux et trafiquants étrangers pour indemniser les victimes des trafics, Changement des lois et de la constitution en fonction des critères précités, et rétablissement du droit du sang, après consultation des français par référendum.

  • Par Kulashaker - 17/04/2014 - 11:11 - Signaler un abus Ce n'est pas les Roms le problème...

    Les Roms, à part quelques cambriolages vite réprimés, ne sont pas le problème. Ils n'emmerdent personne, ils vivent entre eux. A la rigueur, ils divertissent avec leur musique dans le métro... Il y a beaucoup plus à craindre d'une autre catégorie de la population qui emmerdent vraiment son monde, qui fonctionnent quasi systématiquement par troupeau (eh oui, trop lâche pour agresser seul!), qui fait du prosélytisme avec sa religion fanatique et extrémiste... Les Roms sont un faux problème, personnellement il ne m'ont jamais emmerdé une seule fois dans la vie, ils sont même amusant je dirais...

  • Par Kulashaker - 17/04/2014 - 11:16 - Signaler un abus @ pave777

    D'accord avec vos propositions. Mais, renseignez-vous, c'est le droit du sang qui est effectif en France (pas le droit du sol qui n'existe plus depuis 1909). Sauf que ce droit du sang est extrêmement "faible" et qu'il devrait être durci.

  • Par SteakKnife - 17/04/2014 - 11:47 - Signaler un abus @pave777

    Le programme du FN en somme. Il suffisait de me dire ca seulement, ca vous aurait fait gagner du temps.

  • Par SteakKnife - 17/04/2014 - 11:47 - Signaler un abus @Kulashaker

    Vous pensez à qui exactement?

  • Par golvan - 17/04/2014 - 12:16 - Signaler un abus @ steaknife

    Salut à l'apôtre du bien. C'est amusant comme un type vexé raconte n'importe quoi et surtout continue son monologue sans lire les posts pour surtout ne pas avoir à écorner sont petit catéchisme. J' ai bien écrit hier qu'à mes yeux, puisque j'ai le bonheur de vivre dans une région qui n'a pas à subir les nuisances des populations roms, que je ne considère le problème rom que comme le révélateur de l'impuissance de la France à la remorque de l'éradication des lois nationales par les fous bruxellois. Quant aux "banalités" sur les Roms, c'est plutôt vous qui nous les débitez en tentant désespérément de nous la jouer façon lutte des classes. C'est d'ailleurs une des faiblesses du marxisme de ne pas vouloir tenir compte des spécificités culturelles et religieuses, au point de vouloir les éradiquer, car elles n'entrent pas dans la case appropriée. Il ne s'agit pas que de misère, mais également d'un mode de vie qui ne peut que nous échapper, à vous en particulier, c'est pourquoi on peut parler d'une caste de mendiants, même si ça défrise votre petite tête de marxiste. Par contre, si l'on éduque les femmes et les enfants et qu'on les sort de la caste, ils changeront. (suite)

  • Par golvan - 17/04/2014 - 12:33 - Signaler un abus @ steak (suite)

    Mais il faudra alors les arracher à tout "déterminisme" comme dirait notre brave Peillon, et cela devra se faire sous la contrainte, car les profiteurs roms du système ne veulent absolument pas que ça change. Pour l'instant la population rom accepte toutes les aides mais ne semble pas comprendre qu'il faille changer son mode de vie reposant sur la mendicité, le vol, et la prostitution. Ces trois domaines ne sont pas des "banalités" ou des "affabulations" mais de simples rapports de police, qui évidemment ne vous intéressent pas. Rappelez vous que Marx expliquait qu'il faudrait éradiquer populations des Balkans, Basques, Bretons, Highlanders, au prétexte qu'ils ne pourraient pas participer à la grande révolution prolétarienne puisqu'ils n'avaient pas encore atteint le stade du prolétariat, puisque non industrialisés !... Votre compassion envers les pauvres roms , touchante au demeurant, reste ridicule puisqu'elle ne tient pas compte du caractère particulier de la population rom qui ne demande à personne de prendre son destin en mains et qui se contente de reproduire son mode de vie parasite, sédentaire ou pas, partout en Europe.

  • Par SteakKnife - 17/04/2014 - 13:16 - Signaler un abus @golvan

    C'est vous qui visiblement ne lisez pas mes posts, et continuez dans ce que je vous reproche depuis le début: vous essentialisez systématiquement les étrangers, et les Roms dans le cas qui nous intéresse aujourd'hui. Pour vous, si on a des Roms qui pratiquent la mendicité, le vol, et les autres formes de délinquance, c'est culturel, c'est à cause de leur mode de vie, et c'est parce qu'il y a 15 siècles en Inde ils constituaient une classe de mendiants. Vous tenez le discours colonialiste du XIXe siècle qui attribue à des populations entières vices culturels. Pour vous, tous les Roms sont des voleurs mais hé c'est pas de leur faute c'est à cause de leur culture de voleur pluriséculaire. C'est drôle vous évitez toujours le point qui démolit immédiatement toutes vos argumentations essentialistes et racistes, à savoir qu'il est prouvé partout dans le monde et depuis toujours que plus les gens sont pauvres, plus ils ont de chance de devenir des délinquants. Tant qu'il y aura des miséreux, il y aura de la délinquance, avec ou sans immigrés. Et toutes vos élucubrations pseudo-anthropologiques n'y changeront rien. Il va falloir un jour voir la réalité en face, même si c'est difficile.

  • Par golvan - 17/04/2014 - 14:22 - Signaler un abus @ steak

    Continuez votre couplet sur les miséreux qui sont forcément délinquants. Ca donne une petite idée de l'estime que vous portez aux gens pauvres qui ne sont pas délinquants. Contre toutes les observations que l'on peut faire quotidiennement partout où les Roms sévissent, les farceurs dans votre genre viennent expliquer que c'est partout la même chose et que la pauvreté amène inéluctablement la délinquance: c'est le discours marxiste classique que l'on subit au quotidien depuis cinquante ans en France. Le raisonnement le plus logique en accord avec ce poncif de la gauche à bonne conscience devrait donc être: évitons d'importer de la misère dans un pays de cinq millions de chômeurs, car autoriser l'immigration de populations misérables, ne parlant pas la langue du pays d'accueil, sans diplôme et souvent analphabète, c'est forcément condamner ces populations à la délinquance. Mais je suis persuadé que vous allez encore trouver une explication alambiquée pour expliquer qu'il est du devoir de la France d'assumer le désarroi de ces pauvres Roms qui ne sont ni voleurs ni mendiants c'est évident. A propos que pensez vous du projet de Marx d'éradiquer la population des Balkans ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guylain Chevrier

Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant.

Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration.

Dernier ouvrage : LAÏCITÉ, ÉMANCIPATION ET TRAVAIL SOCIAL
 
L’Harmattan, Sous la direction de Guylain Chevrier, Les Ecrits de BUC Ressources SOCIOLOGIE TRAVAIL SOCIAL, juillet 2017, 270 pages.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€