Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Remaniement : François Hollande rassemble la famille (et tue Cécile Duflot)

Le nouveau gouvernement Valls a été dévoilé ce jeudi après-midi. Principaux changements : le retour de Jean-Marc Ayrault, l'arrivée de la secrétaire générale d'EELV Emmanuelle Cosse, ou encore de Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche. Un remaniement très stratégique pour François Hollande.

La roue tourne

Publié le
Remaniement : François Hollande rassemble la famille (et tue Cécile Duflot)

Atlantico : Que dire du retour de Jean-Marc Ayrault au gouvernement ? N’est-ce pas surprenant de rejoindre le gouvernement de celui qui l’a remplacé au poste de Premier ministre, Manuel Valls ?

Anita Hausser : Jean-Marc Ayrault n’avait effectivement pas apprécié la manière dont il avait été évincé. Les relations étaient surtout devenues mauvaises avec Manuel Valls à partir du moment où il a compris que celui-ci voulait sa place. On assiste au retour de quelqu’un qui a beaucoup soutenu Hollande, et a été un relais précieux pour lui auprès des élus en général, surtout à l'Assemblée Nationale. En tant qu’ancien Premier ministre, il ne pouvait revenir au gouvernement que pour occuper un poste régalien, là où il ne dépendrait pas du Premier ministre.

Et c’est le cas ici : il ne dépend pas du Premier ministre car les affaires étrangères relèvent du domaine réservé présidentiel .C’est de cette manière que cela s’était passé pour Alain Juppé quand il a rejoint le gouvernement pendant le mandat de Nicolas Sarkozy. Il ne dépendait pas de François Fillon. On voit s’instaurer une sorte de jurisprudence, qui a également été appliquée avec Laurent Fabius. Ce dernier était en ligne direct avec François Hollande. Jean-Marc Ayrault ne déchoit donc pas en revenant : il occupe un très bon rang dans la hiérarchie ministérielle et il incarne le retour d’une sensibilité au PS que Hollande veut voir rassemblé autour de lui. C’est l’objectif évident de ce remaniement : avoir tout ce monde sous un même toit. 

 

François Hollande a voulu élargir sa base politique, ce qui entraîne une augmentation du nombre de postes ministériels, dont certains intitulés sont pour le moins baroques ....Dans les faits il s'agira surtout de redéfinir les périmètres des différents ministériels, ce qui sera beaucoup moins romantique.

Comment analyser la nomination l’écologiste Emmanuelle Cosse au ministère du Logement ?

C’est une claque envoyée à Cécile Duflot et à la tendance la plus à gauche d’Europe Ecologie les Verts (EELV). Le parti vient d’imploser : les écologistes représentés par Barbara Pompili, Jean-Vincent Placé, François de Rugy et la moitié des députés d’un côté s’allient au gouvernement, et de l’autre Cécile Duflot, désormais chef de file de ce qui s’apparente de plus en plus à un groupuscule. Cécile Duflot a du souci à se faire pour son investiture dans le 11e et son avenir politique se rapproche de celui de Jean-Luc Mélenchon. A moins qu’elle se recentre un jour. Elle est jeune et garde un sens certain de l’opportunité.

Mais c'est surtout la nomination d'Emmanuelle Cosse qui est importante dans ce remaniement. Elle s'efforçait jusqu'alors de maintenir un équilibre entre les deux familles. Elle se range dorénavant du côté de ceux qui veulent incarner la ligne raisonnable de l'écologie.

Pourquoi Fleur Pellerin quitte-t-elle le ministère de la Culture ?

Je pense qu’elle n’était pas très appréciée dans le monde de la culture. Or François Hollande en a grand besoin, c’est là-aussi sa base électorale, et la base de la gauche.

Fleur Pellerin était capable de parler au monde du numérique, à la culture moderne, mais pas aux milieux qui structurent la globalité du monde de la culture.

Sa remplaçante Audrey Azoulay est l’ancienne conseillère culture de François Hollande à la Présidence de la République. Elle connait pour le coup parfaitement bien les milieux culturels.

Que dire de Juliette Méadel, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes ?

Il faut souligner que Juliette Méadel fait partie de la jeune génération montante du Parti socialiste. Elle fut une excellente porte-parole du PS, particulièrement combative et douée sur les plateaux de télévision. En la faisant entrer au gouvernement, François Hollande sait qu’elle sera de ceux qui se battront pour lui, avec efficacité.

Et concernant Jean-Michel Baylet ?

L’entrée de Jean-Michel Baylet montre que François Hollande veut soigner les Radicaux de gauche dont le nouveau ministre préside le parti. Ils étaient représentés jusqu’alors par Sylvia Pinel qui quitte le gouvernement pour se consacrer à la vice-présidence de la région Languedoc-Roussillon, et par Thierry Braillard qui est secrétaire d'Etat aux Sports. Par ailleurs M. Baylet attendait depuis plusieurs mois d’être appelé par François Hollande.

Si on veut résumer ce remaniement, l’objectif de François Hollande est de rassembler la famille de gauche sous le même toit avant d’affronter les mois décisifs qui l’attendent avant d'affronter la campagne électorale. Ce gouvernement en sera l'un des instruments.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Alain Proviste - 11/02/2016 - 19:09 - Signaler un abus CONSIDERATIONS POLITICIENNES

    On parle beaucoup d'équilibre de courants et de partis et autres querelles de personnes mais, à part pour la Culture, pas du tout des compétences des nouveaux ministres pour leurs domaines respectifs. Plus ça change plus c'est la même chose.

  • Par vauban - 11/02/2016 - 21:52 - Signaler un abus Après un gouvernement de nazes et d incompétentes ,

    Un gouvernement de nazes et d opportunistes

  • Par vauban - 11/02/2016 - 21:54 - Signaler un abus Opportunistes

    ET INCOMPETENTS

  • Par Yves3531 - 11/02/2016 - 22:11 - Signaler un abus Nazes, opportunistes, incompétents, ...

    mais ce n'est pas ce que dit Madame Hausser ...!

  • Par gerint - 11/02/2016 - 22:38 - Signaler un abus Des déchets remplacent des déchets

    Des créatures nuisibles

  • Par de20 - 11/02/2016 - 23:43 - Signaler un abus A inscrire vite aux registres

    A inscrire vite aux registres des pensions d etat

  • Par vangog - 12/02/2016 - 00:26 - Signaler un abus Bon, ben... juliette Méadel terra nova!

    La seule, à peu près intéressante dans ce gouvernement de nazes...débarquée de l'officine de propagande terranovistes à cause de son désamour envers la finance, et pour un retour de l’industrie en France. "On a besoin d’un outil pro- ductif, et d’un Etat stratège pour y parvenir, assume-t-elle dans un discours très tranché. Aujourd’hui l’économie s’est financia- risée, et les grandes entreprises visent avant tout la rentabilité à court terme ». La jeune femme insiste, à l’instar d’Arnaud Montebourg, pour que l’Etat investisse dans les secteurs de demain : la santé, le numérique, la transition énergétique." elle a raison! Mais elle ne possède pas la bonne boîte à outils... Seul le Front National a les moyens de cette ambition industrielle, anti-financière, anti-Rotschild. Après un an de gouvernement sous la coupe de ce crétin de Flamby, secondé par Valls-la-führer, elle votera pour nous, la seule qui possède un semblant de conviction, par dégoût pour le socialisme et ce qu'il a engendré...

  • Par Anguerrand - 12/02/2016 - 07:16 - Signaler un abus J'ai une crainte pour la France

    J-M Ayrault va terroriser les Poutine, les Erdogan ou les Saoud. Cet homme entre deux siestes fera tres peur à ses interlocuteurs, c'est sur, la France va enfin redevenir une grande puissance politique qu'elle fut. Déjà avec Fabius on etait pas gâté, mais avec Ayrault....! Avec Hollande on ne change pas une équipe qui perd. On crée, à nos frais 4 nouveaux ministres dont le rôle est pour le moins bizarre, mais ce qui comptait pour Hollande c'est de casser son opposition de gauche , toujours à nos frais, le tout pour avoir une chance d'être réélu. Que ne dirait on pas si un president de droite en avait fait le dixième !

  • Par patamoto - 12/02/2016 - 07:41 - Signaler un abus Une équipe pré-électorale

    Une équipe pré-électorale plutôt qu'un gouvernement.

  • Par Mike Desmots - 12/02/2016 - 09:41 - Signaler un abus Pourtant Normal 1er avait créer en 2012 une invention géniale..!

    Le ministère du redressement productif...! qui n'a d'ailleurs, jamais rien redressé ni produit ...! et n'a toujours pas en 2016 de ministre pour au moins rentabiliser ce machin socialiste...! à propos combien à couter au contribuable ce bluff...?

  • Par raslacoiffe - 12/02/2016 - 09:50 - Signaler un abus Que hymne à la subtilité de Hollande!!!

    Me HAUSER a dû faire le service minimum en se contentant du communiqué de presse de l'Elysée ou la dépêche AFP ce qui à peu près pareil. Ce n'est pas ce qu'on est en droit d'attendre d'une journaliste...

  • Par cloette - 12/02/2016 - 10:57 - Signaler un abus Toujours pareil

    Hollande œuvre pour lui, pas pour le pays , depuis le début il ne fait que cela des petits calculs électoraux ( qui font d'ailleurs pschitt ) qui trahissent sa mesquinerie , son manque de dévouement pour le pays , sa malhonnêteté , j'en passe et des meilleures !

  • Par Malaparte - 12/02/2016 - 11:48 - Signaler un abus Cas d'havre de paix !

    La terreur de l'Elysée vient de poignarder la cadavre déjà froid de son ex ministre du logement, d'où sont sortis quelques gros ver(t)s intestinaux qu'il va se faire un devoir de réchauffer en son sein.

  • Par Eolian - 12/02/2016 - 12:26 - Signaler un abus ??????

    Et le Secrétariat à l'Egalité Réelle? QU'en dites-vous? C'est pas beau? Ca vient de sortir...... Commentaire de mon époux? "Quelle ménagerie!"

  • Par Anguerrand - 12/02/2016 - 14:45 - Signaler un abus A Cloette

    Vous avez raison c'est un remaniement politique pour éviter d'avoir une opposition sur sa gauche et au centre. Il n'a rien à faire de la France et des français, ce qui compte pour lui s'est d'être réélu.....à nos frais bien sûr, car 4 nouveaux ministères c'est 4 nouveaux bureaux, équipes, voitures, chauffeurs, etc. Éolien a également raison creer un secreteriat a l'égalité réelle, ça voudrait dire qu'il existe une égalité fausse. Il ont oubliés un ministère du pruneau ou de la fraise, c'est pas juste pour de si bons fruits.

  • Par Liberdom - 12/02/2016 - 14:59 - Signaler un abus Ignominie réelle

    Le dictateur de suif fait son ba

  • Par Liberdom - 12/02/2016 - 15:01 - Signaler un abus Ignominie réelle

    Le dictateur de suif fait son baroud de déshonneur et laissera sa trainée graisseuse et rance dans le cul de basse fosse de l'Histoire.

  • Par jurgio - 12/02/2016 - 16:51 - Signaler un abus Encore un gouvernement

    à la réelle nullité. Mais sans réelle gratuité...

  • Par Mike Desmots - 13/02/2016 - 07:10 - Signaler un abus En fin de règne Nomal 1er invente le ministère du remaniement

    Il est tellement inventif le capitaine de pédalo ...qui a surtout amassé en 4 ans , 5,5 millions de chômeurs , 2 145 milliards de dette d'état ,38 ministres et une pléthore de secrétaires d'état aux noms hallucinogènes.....bon soyons sérieux , au final, combien va être le montant de l'ardoise que cette nomenklatura va laissé au français...?..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires "Femme députée, un homme comme les autres ?" (2014) et "Bruno Le Maire, l'Affranchi" (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€