Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Laurent Fabius aura été un très mauvais ministre des Affaires étrangères

L'heure du bilan a sonné. Depuis sa nomination le 16 mai 2012 à la tête du Quai d'Orsay, Laurent Fabius a mené une politique hésitante et pleine de revirements. Malgré la COP 21 ou encore l'intervention au Mali, la diplomatie française a multiplié les échecs, parfois très douloureux.

Vivement la quille

Publié le - Mis à jour le 10 Février 2016
Pourquoi Laurent Fabius aura été un très mauvais ministre des Affaires étrangères

Laurent Fabius Crédit Reuters

Atlantico : Quel bilan global peut-on faire de l'action de Laurent Fabius au quai d'Orsay ? Quels adjectifs le qualifieraient le mieux ? 

Roland Hureaux : Désastreux. Il suffit de comparer l'image de la diplomatie française avant lui et aujourd'hui. Elle avait certes pris du plomb dans l'aile avant son arrivée, mais depuis quatre ans rien ne s'est arrangé. A l'alignement euro-atlantique s'est ajouté une impression de servilité qui ne grandit pas l'image de la France.

La seule question est : quelle est dans cette dérive la part de Fabius et la part de Hollande. Il ne faut pas dédouaner trop facilement le président qui, dans cet affaiblissement de la diplomatie française, a la première responsabilité.

Mais sur tous les sujets, il semble que Fabius ait plutôt aggravé les choses.

On pouvait pourtant espérer en 2012 que dans un gouvernement médiocre et inexpérimenté, Fabius, surdiplômé qui avait été premier ministre, qui avait été à l'école de Mitterrand, qui avait fait preuve d'une belle indépendance d'esprit en appelant à voter non au référendum du 29 mai 2005, porterait avec une certaine dignité l'image de la France. Il n'en a rien été.

Sur le fond, notre politique s'est volontairement privée de ce qui pouvait lui rester de marge de manœuvre vis à vis des conditionnements euro-atlantiques. L'affaire clef a été celle des Mistral que Sarkozy avait vendus aux Russes et que, au détriment du crédit de la France, nous avons, sous pression bien entendu, refusé de livrer. Il était pourtant facile de dire : "Je déplore cette affaire mais c'est mon prédécesseur qui l 'a engagée, la France ne peut plus se dédire". Nous avons offert là le spectacle affligeant de l'inféodation la plus servile. Même inféodation dans les affaires de l'Ukraine où la France n'a pas joué le rôle modérateur qui aurait pu être le sien, laissant ce rôle à Mme Merkel, et en Syrie où nous n'avons cessé de verser de l'huile sur le feu. De même Laurent Fabius n'a cessé de vouloir faire échouer la négociation ente les Etats-Unis et l'Iran : qu'elle ait abouti malgré lui montre bien la piteuse place qui est désormais celle de la France. Il n'aura été finalement que la mouche du coche. Dans les affaires européennes, on ne se souvient pas d'une affaire où la France aurait infléchi la position allemande, même dans l'affaire grecque où, ne nous y trompons pas, c'est Obama qui a joué le rôle le plus décisif pour parvenir à un accord.

Sur la forme, il y a eu cette parole malheureuse à l'ONU en 1992 : "Bachar el-Assad n'a pas mérité d'être sur la terre". Ce ne sont pas des choses qui se disent. Quel mépris ! Un chef d'Etat, bon ou mauvais, représente toujours un peuple. Roosevelt n'a jamais parlé ainsi d'Hitler, ni Truman de Staline. Derrière, il y a une grossière erreur d'analyse sur la longévité de ce régime et un comportement qui a contribué à faire durer une guerre atroce. Il y a aussi le reniement de ce qui était tenu, y compris par la République laïque de 1905 pour une mission historique de la France : protéger les chrétiens d'Orient. Fabius a eu beau aller se balader dans leurs camps en Irak, il a armé, avec d'autres, leurs bourreaux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djib - 03/02/2016 - 08:43 - Signaler un abus L'image pitoyable qu'on gardera de Fabius:

    Celle d'un marquis poudré pendant la guerre de sept ans, évoquant avec dédain la marque de lessive "Dash" pour ne pas s'écorcher le bouche en parlant d'islamistes.

  • Par zouk - 03/02/2016 - 09:42 - Signaler un abus Fabius, ministre des affaires étrangères

    Une catastrophe, sans aucune nuance, vis à vis de l'Iran (son opposition au traité sur l'armement nucléaire), de la Russie (le reniement d'un contrat signé, une première dans l'histoire de France, et son opposition aux positions de Poutine sur la Syrie, sa faiblesse sur l'UKraine), des Etats Unis, qu'il n'a nullement suivis mais plutôt combattu, ses indulgences incompréhensibles pour les "rebelles " à B. El Assad (il leur a livré des armes promptement transmises à Daesh), je pourrais allonger la liste mais m'arrêterai à son indulgence pour la Turquie de Erdogan, au total un affaiblissement sans précédent de la position de la France yc en Europe. La diplomatie ne peut être l'expression d'un faux moralisme, elle est l'art d'amener l'adversaire à considérer le point de vue de l'adversaire. Il sera difficile de le dépasser dans l'erreur sur tous les tableaux, et il reste assuré du soutien absolu du Président, dont la faiblesse dépasse probablement la siene.

  • Par tiopere 1 - 03/02/2016 - 11:06 - Signaler un abus une gaffe supplémentaire

    son dernier coup d'éclat parfaitement ridicule et qui a entrainé la fureur des Israéliens a été la menace de reconnaître un état palestinien , vraisemblablement pour s'attirer les bonnes graces de nos clients arabes , mais qui est parfaitement négatif pour la France du point de vue diplomatique .

  • Par fanfoué - 03/02/2016 - 11:43 - Signaler un abus Qui nous prendra au sérieux après lui ?

    Laurent Fabuis aura eu le mérite d'accélérer la "disparition" de la France sur la scène internationale. Qui prendra encore la peine d'écouter notre point de vue après un quinquennat marqué par tant d'erreurs et de faux pas. Djib a parfaitement raison, on se croirait sous Louis XV ...

  • Par VOYAGEUR2 - 03/02/2016 - 11:51 - Signaler un abus C'est normal

    Il est un très mauvais Ministre d'un très mauvais Président !!!

  • Par A M A - 03/02/2016 - 12:40 - Signaler un abus Mais par quel miracle a t'on

    Mais par quel miracle a t'on pu en faire un Ministre des Affaires Etrangères? Surtout dans l'état actuel du Moyen-Orient....

  • Par jurgio - 03/02/2016 - 13:57 - Signaler un abus Fabius occupé de prestige et de prébendes

    Méprisant son patron et connaissant la déchéance française internationale, il n'en avait plus rien à f....aire.

  • Par von straffenberg - 03/02/2016 - 14:19 - Signaler un abus Bien vu.....Zouc

    Notre diplomatie aura été catastrophique ce qui prouve qu'une fois de plus l'attrait du pouvoir peut faire perdre contact avec le sens commun .Fabius n'a jamais su s'imposer pour que l'on ai une politique étrangère indépendante et surtout qui privilégie les intérêts français .Toujours à la remorque d'une idéologie à la petite semaine il est le cocher de la charrette France embourbée dans les errements de son saint patron FHollande a qui il aurait du claquer la porte quand celui ci lui à proposer le quai d'Orsay .

  • Par grou14 - 03/02/2016 - 14:46 - Signaler un abus Fabius travaille d'abord pour Israël...

    avant de travailler pour LA FRANCE.

  • Par Alain Proviste - 03/02/2016 - 16:15 - Signaler un abus A NOTER..

    ...en plus qu'il incarne bien le politique professionnel à la carrière interminable. Pourquoi faire le Ministre des Affaires Étrangères des lustres après avoir été Premier Ministre (30 ans après quand même) ? Un parallèle avec Juppé d'ailleurs. Si encore c'était un gag d'efficacité et de clairvoyance.

  • Par tiopere 1 - 03/02/2016 - 18:52 - Signaler un abus a Grou 14

    vous vous trompez complétement , Fabius est attaché surtout a l'Italie , puisque ainsi que son nom a consonance romaine l'indique , il descend d'un empereur romain

  • Par Borgowrio - 03/02/2016 - 19:30 - Signaler un abus Fabius , Romulus et Rémus

    Tiopère , je pense que votre humour , que j'aime bien, a été mal compris . Ne vous découragez pas

  • Par Semper Fi - 03/02/2016 - 21:34 - Signaler un abus Attendez la suite !!!!

    ... les bruits courent qu'il serait remplacé par Ségolène Royal !!!! Si vous pensiez avoir touché le fond, vous avez tout faux !!!! Il est encore possible de creuser !

  • Par vangog - 03/02/2016 - 22:31 - Signaler un abus Un homme de clan...la grande famille avant la France!

    On ne peut plus se permettre d'avoir ce type de médiocres ministres, car les enjeux mondiaux sont urgents et cruciaux. L'échec de Fabius au Moyen-Orient est partent! Il doit partir, et vite, et la France doit renouer très rapidement avec Poutine, aider Assad à reprendre le pouvoir perdu contre les islamistes, rompre avec l'OTAN et reconstruire sa propre politique de défense. Fabius, dehors, car tu as fait trop de mal! Pourquoi pas Israël pour toi et ton fils? Il y a des casinos...

  • Par Vincennes - 04/02/2016 - 00:06 - Signaler un abus Et pour mettre son ex à sa place, Hollande veut proposer ce NUL

    au CONSEIL CONSTITUTIONNEL !!! alors que n'a toujours pas été éclairci (soigneusement étouffé), cette affaire de compte en Suisse Pas mal ce qui se passe en Hollandie

  • Par Vincennes - 04/02/2016 - 00:10 - Signaler un abus Mais aussi : que sa femme a installé le bureau de son associatio

    (Flag-France Renaissance), au Quai d'Orsay......et qu'il serait intervenu afin que Luc BESSON bénéficie d’une remise sur l’ISF (sa sœur Catherine LETELLIER et son neveu, assistant de production ayant déjà produit « le transporteur…….produit par..... Luc BESSON !!! Chacun fait ce qu'il veut en Hollandie

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 04/02/2016 - 10:45 - Signaler un abus Classe le marquis de Fabius

    dans notre bon royaume électif ,payez manants ! roulez canapés ! oyez la cour élue ,osez le fol,..... Royal évidemment lui succèdera , faudrait quand même aussi s'interroger sur l'action de ses brillantissimes prédecesseurs cornaqués par une administration pas forcément à la hauteur de tous les enjeux.

  • Par Shirine - 04/02/2016 - 12:10 - Signaler un abus Votre ignorance du dossier

    Votre ignorance du dossier syrien est affligeante et vous ne semblez rien connaître du chef mafieux syrien qui est tout sauf le représentant de son peuple, mais celui de la secte alaouite, et par extension du shiisme auquel la communauté internationale, améric

  • Par Shirine - 04/02/2016 - 12:14 - Signaler un abus Arrêtez d'anesthésier l'intelligence des peuples !

    vous ne semblez rien connaître du chef mafieux syrien qui ne représente que la secte alaouite et s'est prostitué aux shiites de la région, implicitement soutenu en cela par les américains. Le peuple syrien souffre suffisamment pour que vous ne le salissiez pas de votre mépris ! Vous n'avez décidément rien compris au conflit syrien !

  • Par alla.ale - 04/02/2016 - 13:42 - Signaler un abus M. Hureaux, Poutin vous a bien payé

    Je ne suis pas fun ni Hollande ni encore moins de Fabius. Mais pour quelqu'un qui suit la politique de la Russie en ce moment avec un dictateur fou au pouvoir sans aucun contrepouvoir, corrompu, agressif (je parle de Poutine) et imprévisible, qui menace de temps en temps d'utiliser la bombe atomique contre l'Occident, qui est un exemple flagrant de l'intolérance insupportable vis a vis des gays, des étrangers, de la démocratie;; livrer lui des Mistrales , permettre lui de renflouer les caisses pour mettre tout dans la fabrication des armes, enrichissement des proches (Poutine par lui même a une Russie entière à sa disposition) est très et très dangereux; M. Hureaux est soit un ignorant de la question soit un cynique soit un des ceux qui sont achetés par le pouvoir russe pour répandre leur propagande. Encore je peux comprendre l'engagement prorusse de Mme Le Pen, de M;Mariani , M; de Villier - ça se paie bien..mais vous, M. Hureaux?

  • Par vangog - 04/02/2016 - 14:58 - Signaler un abus Hureaux connaît très bien la question, et il a souvent des avis

    pénétrants (le crâne des plus dhimmis d'entre les Français...). Pauvres dhimmis qui croient benoîtement qu'un dictateur doit être combattu par les europeistes, détenteurs de la morale mondiale et des brevets de Démocratie...non, car la real-politik est plus que jamais d'actualité! Assad nous défend contre une dictature islamiste mille fois pire, qui sait amadouer nos dhimmis naifs, en s'affublant du faux-nez de résistance syrienne...et Poutine aide efficacement Assad. Ces deux-là doivent être remerciés de nous défendre contre l'islamisme, car s'il fallait compter sur Obama, Fabius, Flamby, Kouchner, BHL, Sarko-le-tricheur...la Tour Eiffel serait déjà transformée en minaret!

  • Par Marie-E - 04/02/2016 - 15:05 - Signaler un abus Reprenons l'histoire de Fabius

    Elle est très claire issu d' une famille paternelle anciennement juive convertie au catholicisme et d'une mère catholique américaine. Fabius digne représentant du Quai d'Orsay est proche non pas d'Israël mais de l'Arabie Saoudite, du Qatar...et de la Turquie : d'où les erreurs sur la Syrie, le règlement du conflit israélo-Hamas en 2014. Quant à sa dernière proposition aboutissant à la reconnaissance de la Palestinec'est une vaste rigolade et seul Mahmoud Abbas est content. Donc une chose est sûre : s'il veut vivre en Israël, il n'y sera pas le bienvenu même s'il se convertit ! Par ailleurs pour ceux qui l'ignorent les casinos, c'est pas terrible en Israël : il y a environ 20 ans que certains demandent et il y a une étude pour un qui serait situé à Eilat. Dinc si vous voulez jouer au casino c'est pas le bon pays aujourd'hui. Donc entre Fabius et Israël rien de rien

  • Par bebert4 - 04/02/2016 - 21:21 - Signaler un abus novlangue

    Les néoconservateurs n'ont rien de conservateur,ils viennent de la gauche americaine

  • Par emem - 04/02/2016 - 21:44 - Signaler un abus Lolo la malice

    Un mauvais ministre mais un sacré vicieux. En juin 2007, devant des millions de téléspectateurs Laurent Fabius avait piégé Jean-Louis Borloo en lui demandant : « Le nouveau gouvernement, va-t-il appliquer ce nouvel impôt la TVA." Borloo avait maladroitement répondu qu'il allait «regarder l'ensemble des sujets, y compris, comme nos amis allemands, l'éventualité de la TVA». Des élus UMP estiment que la sortie du ministre au soir du premier tour a coûté 80 sièges. Sa dernière trouvaille "daech" pour ne pas stigmatiser les musulmans. Cette trouvaille, on ne peut plus ridicule, est néanmoins utilisée aussi bien par les journalistes que par les hommes politiques de tous bords.

  • Par jurgio - 05/02/2016 - 21:50 - Signaler un abus Fabius sera pourtant largement remercié

    puisqu'on parle déjà qu'il pourrait continuer ses siestes au Conseil constitutionnel.

  • Par Deudeuche - 06/02/2016 - 20:10 - Signaler un abus Fabius est un artiste

    qui collectionne pas cher au niveau des impôts et qui fait parfois du sang contaminant. Il s'est toujours revendiqué responsable...mais pas coupable! J'aimais bien sa deux chevaux il y a 30 ans de cela.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de "La grande démolition : La France cassée par les réformes"

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€