Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi ce grand silence politique sur la litanie de faits divers de plus en plus violents qui émaille le quotidien des Français ?

La multiplication d'agressions et d'actes violents ces derniers jours (le bus à Angoulême ou bien encore le meurtre du chef de la police municipale Pascal Filoé à Rodez) n'a pas fait réagir la classe politique. Ces violences empoisonnent pourtant la vie des Français.

Braquage au molosse, attaques à la batte de baseball, coups de poignard mortels…

Publié le
Pourquoi ce grand silence politique sur la litanie de faits divers de plus en plus violents qui émaille le quotidien des Français ?

 Crédit CHRISTOPHE SIMON / AFP

Atlantico : Comment interpréter cette recrudescence de faits-divers violents ? De quoi est-ce le marqueur ?

 
Xavier Raufer : D'abord : Interpréter dans le champ du social, c'est poser un diagnostic - exercice impossible sans vocabulaire étalonné.
En médecine, où la vie des gens est en jeu, c'est la cruciale nosographie, description méticuleuse des maladies et symptômes, partant de termes d'une précision - justement dite "chirurgicale". En criminologie, ou la vie des gens est autant en jeu, pareil. Donc par pitié, pas de faits-divers, expression du mépris de caste de journalistes soumis. Il s'agit bien plutôt de crimes traumatisant tous un quartier et une famille. Votre fils part fêter son anniversaire, on vous ramène un cadavre en sang. Ces médias écumant au moindre gros mot devraient mieux orienter leur sensibilité.
 
Sur le fond : nous récoltons ce que Taubira, Cazeneuve et leurs médias aux ordres, ont semé. Des voyous ont la bride sur le cou. Partout en France, Ils lynchent, surinent, s'entretuent à la kalachnikov. D'autant que - comme récemment prouvé dans Atlantico pour la Justice - le gouvernement Macron-Philippe ignore la sécurité. Un ministre de l'intérieur quasiment en cavale et une garde des Sceaux donnant la pénible impression de tomber de l'armoire. Quant au président, il n'a nul intérêt pour la sécurité : les grands flics - qui ont du flair - le sentent. Quand il aborde le sujet, il y a un peu en lui de Marie-Antoinette : "qu'ils mangent de la brioche". L'effet sur les racailles est évident - il y a même un proverbe pour cela : "Quand le chat n'est pas là, les souris dansent".
 

L'insécurité et la violence "gratuite" inquiètent les citoyens, mais ces affaires sont rarement vues comme significatives par les études concernant la hausse des violences. Quel poids leur accorder ? N'y-a-t-il pas un décalage entre les statistiques qui recensent ces agressions et le carnet de bal des faits divers tel qu'on le voit dans la PQR tous les jours ? 

 
Quand les médias-du-système parlent avec mépris de "politiser des faits-divers", ils font comme leurs géniteurs maoïstes qui, naguère en Chine, exaltaient la révolution devant de misérables esclaves crevant de faim. 
 
De même, nier le réel criminel est absurde - voire contre-productif. Ces propagandistes de la collective Pravda du vivre-ensemble on beau peindre Malmö en aimable thébaïde, appeler "rixe" des émeutes ; "délinquants" des tueurs ; dire "subtiliser" ou "dérober" pour éviter le mot vol ; hypnotiquement écrire "personne" pour anonymiser le criminel, ils n'arriveront à rien. Pas plus qu'en jouant les Précieuses Ridicules, en baptisant un taulard "personne-en-situation-de-privation-de-liberté". 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Bobby Watson - 28/09/2018 - 12:02 - Signaler un abus Le syndrome Papy Voise ?

    Le Figaro censure tous mes commentaires concernant les faits-divers et constatant la violence croissante dans notre beau pays. Sans que je pointe la moindre responsabilité. Il s'agit de toute évidence d'une amnésie voulue par les pouvoir et les cercles médiatiques qui lui sont affiliés: le souvenir de Papy Voise en 2002 ?

  • Par Olivier62 - 28/09/2018 - 12:43 - Signaler un abus La délinquance comme moyen politique ?

    La délinquance est en fait délibérément acceptée par la classe politique; elle est un moyen puissant de rupture du lien social et des valeurs collectives qui pourraient être dangereuses pour les projets de l'élite. Par ailleurs l'impunité dont bénéficient les délinquants (très souvent d'origine immigrée) est un message subluminal qui leur est envoyé pour les assurer de la complicité tacite des pouvoirs publics. En effet les victimes sont majoritairement des "de souche", qui sont dans les projets mondialistes une population "résiduelle" en voie de remplacement, et donc d'élimination à long terme. Au fond la racaille d'en haut a les mêmes objectifs que la racaille d'en bas. Voir les relations troubles de Benalla, garde du corps et barbouze de Macron, avec certains terroristes [voir http://www.alterinfo.net/Alexandre-Benalla-a-t-il-un-lien-avec-les-attentats-du-13-novembre_a140187.html]

  • Par jakem - 28/09/2018 - 12:48 - Signaler un abus Très bien, M. Raufer!

    c'est un article que je vais m'employer à diffuser.

  • Par Loupdessteppes - 28/09/2018 - 13:19 - Signaler un abus Le silence des agneaux, des pétochards et des collabos

    Merci pour cet article qui espérons le va en déranger plus d'un...@Bien vu Bobby Watson : le Figaro et le Monde sont les pires au niveau de la censure. On se croirait sous l'occupation.

  • Par vangog - 28/09/2018 - 13:43 - Signaler un abus Les patriotes RN vous avaient pourtant prévenus !

    Voter Macron-Rothschild (ou s’absten, ce qui revenait au même...) c’était voter pour l’abandon des fonctions régaliennes de l’etat: éducation, Justice, Police sont tous à la ramasse totale! Les deux premiers, à cause de la médiocrité des personnels que la gauche y a placé, le troisième à cause de la médiocrité de la hiérarchie qu’a placé la gauche à leur tête (la hiérarchie des banlieues...un contre-sens total!). Et un patriote RN vous prévient: « ça ne va pas s’arrêter là ! Les deux prochaines années seront une déflagration de haine anti-française, inutilement tue par la propagande d’etat PS-Macroniste, comme aux heures les plus sombres de notre histoire...vous l’avez voulu, alors supportez-le maintenant! »

  • Par Carl Van Eduine - 28/09/2018 - 15:57 - Signaler un abus Laissez venir le populisme

    Pourquoi vouloir que l'Etat qui augmente les impôts et en contrepartie diminuer la sécurité vante son inefficacité ? Pourquoi vouloir que les élites de la république s'encombrent des faits divers de société ? Elles sont branchées sur les luttes sociétales : PMA GPA, Vegan, gratuites laïques voire obligatoires pour tous les les bobos qui souffrent (dixit le Comité Ethique) de leurs choix de vie et qui au nom de l'égalité, de l'équité demandent les mêmes droits que ceux qui ont fait d'autres choix de vie ? Et que ces droits soient financés à terme n'en doutons pas par la collectivité. Collectivité qui a majoritairement le droit de souffrir _ du fait des autres _ dans les banlieues. Là où l'élite ne vit pas et où l'Etat n'est là qu'en visite. Ne vous énervez pas : laissez venir le populisme, qui est la réponse des petits au terrorisme physique des voyous, au terrorisme mental et politique des élites et à la déstabilisation d'une immigration pas tant pléthorique que mal gérée. Presse incluse ou pas, ce n'est pas le débat. Le débat est "quand l'individualisme des riches hédonistes fait voler en éclat le vivre-ensemble, pourquoi vouloir qu'ils s'intéressent aux souffrances du peuple ?"

  • Par Septentrionale - 28/09/2018 - 16:55 - Signaler un abus "Oh! la las" dirait le morne sectaire Gérard Leclerc, lassé

    Cet abêti en service collabo, formaté à la politique de la pensée uniK qui ne croit pas que des enfants juifs puissent être refusés à l'école publique par protection.

  • Par Atlante13 - 28/09/2018 - 17:24 - Signaler un abus Vous pouvez résumer ça très simplement,

    c'est la victoire du progressisme sur les valeurs traditionnelles. Merci la gauche-gangrène, vous avez fait du bon boulot. Merci la classe politique, vous vous êtes bien gavés, le reste vous n'en avez rien à fiche. Et merci aux bons veaux français, dont nous faisons partie.

  • Par Kreuzer - 28/09/2018 - 18:01 - Signaler un abus Hyperviolence endémique? Un non-sujet pour les médias soudoyés.

    Depuis les années Mitterrand, la violence émanant des "jeunes"--- pour ne pas parler des immigrés coranistes se sentant autorisés à agir, car impunis--- a crû, en des proportions que les médias taisent: ils reçoi- vent des subventions si confortables, via nos impôts, qu'il serait dérai- sonnable de renoncer à des rentes assurées par la docilité. Par ailleurs, nous le savons, ces délinquants viennent de familles bénéficiant d'allocations et aides sociales souvent importantes , de la part de leur mairie ( de gauche). Cela fait des clientèles assurées, pour longtemps. Enfin, n'est-il pas convenu de faire passer les bourreaux pour des victimes de la société ? Auriez-vous le coeur de vous en prendre à des "victimes", M. Raufer ?

  • Par A M A - 28/09/2018 - 18:14 - Signaler un abus C'est effectivement à se

    C'est effectivement à se demander pourquoi? Normalement l'exaspération devrait conduire à la révolte. Alors n'est-ce pas le but recherché pour mettre en route un répression de l'OTAN comme en Bosnie, répression et prise de pouvoir outenues par les Frères Musulmans comme lors des Printemps arabes … Evidemment ce sont des élucubrations déraisonnables, mais rien n'est fait pour enrayer cette incompréhensible pagaille.

  • Par OLYTTEUS - 29/09/2018 - 08:22 - Signaler un abus Pendant qu'on assassine des Français

    nos politiques regardent ailleurs.... je confirme la censure de mes avis (par principe, je reste toujours courtoise) dans le Figaro. ajoutons à cette désolation progressiste les attaques contre la "clause de conscience" qui se multiplient et sont gravissimes, toujours au nom du droit bien sûr (pharmacien pour les ordonnances ,qui sous couvert de soigner,permettent l'euthanasie;droit à l'avortement,pour lequel,la Rossignol veut abattre toute réflexion.

  • Par xenophon - 29/09/2018 - 09:40 - Signaler un abus Osons l'hérésie!

    Il faut commencer par un recensement ethnique. On verrait alors qui fantasme. Nos élus parlent, la caravane passe, aboie et mord.

  • Par lasenorita - 29/09/2018 - 11:52 - Signaler un abus Les ''faits divers'' et l'islamo-racaille.

    Le silence des médias sur les nombreux ''faits divers'' s'explique par leur ''complicité'' envers les islamos-racailles,qui sont les auteurs de ces ''faits divers'',ainsi que la bienveillance de notre Justice et de nos politicards envers les musulmans....Quand un ''Blanc'' commet un délit,nos médias donnent son nom,son âge,etc...mais si ce ''délit'' est commis par un musulman,nos médias diront un ''jeune'',ou un ''déséquilibré'',etc,sans donner le nom de ce terroriste,de cet assassin!Or,on sait bien que 80% de nos prisonniers sont musulmans et qu'on est obligé de servir des repas ''hallal'' dans la majorité de nos prisons!Avant 1962 (date de ''l'indépendance'' de l'Algérie):les femmes pouvaient sortir,seules,le soir,sans se faire agresser,nos maisons n'étaient pas cambriolées,nos voitures n'étaient pas saccagées ni brûlées,nos forces de police n'étaient pas caillassées,on pouvait déposer ses bagages dans les consignes des gares,on ne vendait pas de la drogue à nos enfants,ceux-ci n'étaient pas importunés dans les piscines,les écoles,les jardins publics,il n'y avait pas de ''zones de non-droit'',ni de ''quartiers sensibles'',ni de prières dans les rues.

  • Par Pharamond - 29/09/2018 - 12:17 - Signaler un abus Appeler un chat,un chat

    Nier la réalité est une constante nationale. R.Aron écrivait:"ils se refusent à voir ce qui leur crève les yeux...les dirigeants n'osent pas dire au public ce que celui-ci,au fond de lui même sait déjà...". Obstination dans l'irréel...". Ajouté à cela,l'espèce de dépression chronique qui affecte beaucoup de personnes en France:dans son livre "Guérir",le regretté Docteur David Servan-Schreiber,grand spécialiste de ces questions,notait:"selon des études préalablement citées (rapport de l'Observatoire national du médicament (1998) la France aurait un des taux de dépression les plus élevés de la planète (à égalité avec le Liban qui a connu vingt-cinq ans de guerre civile). "Nous sommes aussi les plus grands consommateurs d'antidépresseurs au monde". Les chiffres les plus récents ne modifient pas sensiblement ce constat. Quand aux médias(qui sont eux aussi dans cet état dépréssif! sauf Atlantico!),ils appliquent une lecture manichéenne des choses et de ce fait, n'aident pas à appeler un chat un chat

  • Par gilbert perrin - 29/09/2018 - 14:12 - Signaler un abus quelques bonnes réponses mais ?

    Nous ne le savons pas, parce que notre classe politique toute entière est censurée au profit du macronisme, par l'ensemble des médias français; la classe politique et quelques clairvoyants qui dénoncent et qu'on fait passer pour des rêveurs ???? quand on ne dit pas qu'ils sont fous, alors on censure ? POURQUOI parce que MACRON a créé la DICTATURE tout simplement… Mais que, aussi depuis longtemps on a entrainé tour le monde y compris les partis d('opposition à la tolérance, il n'est pas bon de dire certains points de vue ? car, le SYSTEME SANCTIONNE … financièrement et avantagement aussi les récalcitrants !!! EN OUTRE le président est devenu en priorité le président de l'étranger et du terrorisme, il en résulte que les plaignants se trouvent souvent contredis… c'est aussi ce que l'on retrouve dans le pouvoir du féminisme qui ne parle que du harcèlement et ne disent jamais qui harcèle ?????? on ne parle jamais de ceux qui harcèle, les hommes aussi sot concernés… Enfin la justice, les juges ne sont pas indépendants… ALORS !!!! TOUT CELA participe à la désinformation de la nature des faits et au transfert des responsabilités… la responsabilité est la responsabilité du président ??

  • Par lasenorita - 29/09/2018 - 15:38 - Signaler un abus Angélisme envers la racaille.

    La tolérance est synonyme de soumission,nos politicards encouragent notre Justice de plus en plus tolérante envers les musulmans.La religion musulmane est incompatible avec notre mode de vie,nos valeurs culturelles,morales,le dire ce n'est pas du ''racisme'' mais un CONSTAT.Depuis 4 décennies les délinquants musulmans vivent dans l'impunité,les médias et la justice sont à la solde d'un système mis en place par le mensonge et le complot permanents.Les parents de l'islamo-racaille touchent des ''aides'' de l'Etat:allocations familiales,de logement,de rentrée scolaire et laissent leurs enfants tout détruire,voler,etc.,peut-être même ils les encouragent(ils les encouragent à voler)..Ma mère avait 6 enfants et elle ne les laissait pas vagabonder dans les rues,mes frères ne volaient pas,ne brûlaient pas des voitures,etc,pourtant ma mère était veuve et n'avait pas toutes les ''allocations'' que l'on donne aux musulmans actuellement...Il faut faire la REMIGRATION de TOUS les musulmans et interdire l'islam en France...eux,les musulmans ne se sont pas gênés pour chasser TOUS les non-musulmans de leur pays natal...

  • Par gilbert perrin - 29/09/2018 - 16:55 - Signaler un abus à lasenorita

    merci ! il faudrait un livre pour détailler tous les points qui doivent l'être et qui nous ont conduit à la situation d'aujourd'hui. Bien évidemment çà vient de très loin !!! j'ai voulu quant à moi apporter une liste (non exhaustive bien sur) des raisons qui nous ont conduit là.. c'est en fait le laxisme de tous nos dirigeants depuis 50 ans … qui nous a conduit à un excès de solidarité incompréhensible ? QUESTION ? comment comprenez vous que la plupart des communes et institutions de FRANCE, ne votent jamais NON à une décision de la MAJORITE ? NON est une réponse honteuse, ils S'ABSTIENNENT au nom de la SOLIDARITE ???? gilbert perrin Pour ceux qui ne le savaient pas, je suis FIER de vous l'apprendre ? et voila pourquoi tout va si mal e FRANCE ..

  • Par Anguerrand - 29/09/2018 - 18:12 - Signaler un abus Nous ne sommes plus en démocratie

    La presse ne diffuse plus que les infos favorables à Macron en oubliants toutes les violences maintenant quotidiennes, souvent très graves et sa Majesté Mavro, et sa femme décident de notre vie, des impôts, en un mot de tout, ce n’est pas sans raisons si les ministres quittent le gouvernement, il serait même question du départ du 1 er ministre qui n’est que la marionnette du gouvernement et le sait

  • Par lasenorita - 29/09/2018 - 18:24 - Signaler un abus La victimisation.

    gilbert perrin Les musulmans se plaignent toujours d'avoir été exploités par les non-musulmans,mais à présent qu'ils sont ''indépendants'' ils fuient ''leur'' pays voir http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/09/27/31003-20180927ARTFIG00357-ivan-rioufol-la-victimisation-passeport-pour-le-pouvoir.php et voir https://www.breizh-info.com/2018/08/30/101527/viols-meurtres-agressions-chronique-des-exactions-recentes-commises-par-des-migrants et voir http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/20/01016-20171120ARTFIG00312-la-france-va-chercher-des-refugies-au-niger-et-au-tchad.php La région Occitanie(P.S.) donne des sous de mes impôts à SOS Méditerranée qui va chercher des clandestins au large des côtes libyennes contrairement aux lois maritimes concernant les migrants voir http://www.imo.org/fr/mediacentre/hottopics/seamigration/pages/default.aspx ces ''migrants'' musulmans qui ont tué des ''civils innocents'' pour être ''indépendants''...

  • Par Anguerrand - 29/09/2018 - 19:25 - Signaler un abus Jamais les français n’ont été consulté sur l’immigration

    Jamais un référendum n’a été réalisé pour nous demander notre avis sur cette immigration qui nous été IMPOSÉE et qui comme toutes les sociétés multiraciales pose des problèmes graves, très grave et qui veut faire de notre pays un état islamique. Tous les jours des nouveaux méfaits, vols , crimes . Le pire c’est que m’on nous soumettent à leurs mœurs moyenâgeuse, et que les lois sont maintenant faites contre nous. 80 % d’immigrés dans nos prisons, va veut bien dire quelque chose, avec les matons qui obéissent aux prisonniers au risques de représailles , c’est ça la France du dictateur Macron

  • Par gilbert perrin - 29/09/2018 - 20:56 - Signaler un abus clairement...

    La gauche est à l'origine de toutes les guerres que nous avons connues depuis 100 ans… l'algérie a été en guerre et des jeunes de 20 ans des militaires du contingent y ont été incorporés, je suis de ceux là… Cette guerre a été une guerre civile entre exploitants et exploités !!! je vous le dis en toutes franchises les exploités n'avaient tous les torts. Nous avons été envoyés pour pacifier le pays, mais avec une arme ?? et nous étions là contre arabes principalement musulmans… et défendions les colons … chacun son avis, mais en tant que militaire je n'ai jamais accuser les arabes, car j'ai vu certains procédés que je ne peux développer ici. Les politiques défendaient alors les colons et aujourd'hui, ils ont tourné leur veste et considèrent mieux les arabes que les français. Ils ont créé la situation de guerre civile à l'envers de ce que j'ai connu en Algérie. La situation est inversée, l'immigration soutenue par le (les) gouvernements a mis la FRANCE en péril et les autochtones, français de souche en situation d'esclavagisme… Qui plus est, ceux qui, descendants des colons nous ont envoyé en Algérie pour faire la guerre, nous mettent en face des descendants des arabes combattus

  • Par jurgio - 30/09/2018 - 10:07 - Signaler un abus C'est, après tant d'années, malheureusement un fait avéré

    qu'en politique, on peut mener bien plus facilement des pétochards par le bout du nez (nez ou naseau ?) Les promesses sont gobées et les ponctions fiscales passent inaperçues dans la peur et la douleur.

  • Par MIMINE 95 - 30/09/2018 - 10:22 - Signaler un abus Je vais faire des copies de ce papier en indiquant la "source"

    et je vais en distribuer une grosse poignée en boite aux lettres, et au diable l'avarice, je vais aussi envoyer quelques uns par la poste, le tout en, demandant aux destinataires de le diffuser au maximum ... qui sait, avec un peu de chance ........!!! En tout cas , bravo pour l'anti langue de bois . Par contre : «  souvenons-nous de la récente présidentielle. Avez-vous entendu Mme Le Pen parler de sécurité ? Pas moi. ». Petite piqure de rappel, cet article du journal La Croix : « Banlieues sensibles, que proposent les candidats ? Par Laurent de Boissieu , le 13/02/2017 à 17h14 » . Mais il est vrai que dès que l’on parle de « ces choses là ! », on est immédiatement taxé de réac , de raciste de fasciste …. voire pire, et si c’est un membre du parti maudit alors !!!! inutile de dire que les personnes du RN marchent sur des œufs lorsqu’il s’expriment .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€