Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Lettre d'excuses à l'attention de Mme Marlène Schiappa

Une phrase de trop. Elle était vraiment de trop.

Mes excuses

Publié le
Lettre d'excuses à l'attention de Mme Marlène Schiappa

Ayant appris l'existence d'un de vos livres, passablement coquin, édité à la Musardine sous le pseudonyme de Marie Minelli, je me suis autorisé une expression "la reine des salopes" que je regrette. Vous aurez compris que cette expression, certes fâcheuse, ne pouvait concerner que Marie Minelli. C'était également, vous l'aurez compris, du second degré. Et vous l'aurez d'autant mieux compris que votre livre "Les filles bien n'avalent pas" procède également, je crois, du second degré. Et que pas plus que ma malheureuse expression, il n'est à mettre entre toutes les mains. 

Mais - et c'est ainsi - nombreux sont ceux qui s'indignent à votre place.

Au nom de l'adage bien connu : donnez-moi une phrase d'un homme, et je le ferai pendre…

Moi, s'il le faut, je veux bien être pendu. Mais pour autant, je ne saurai féliciter les pourvoyeurs de gibet. Ou ils n'ont pas compris et cela ne témoigne pas en faveur de leur intelligence. Ou ils ont compris et fait semblant de ne pas comprendre par amour du lynchage. 

Quand à vous, Marlène Schiappa, vous ne pouvez ignorer que je ne vous apprécie guère comme ministre. Mais en tant que femme, je vous dois le respect. Et c'est au nom de ce respect que je vous prie très sincèrement de bien vouloir accepter mes excuses. 

Benoit Rayski

 

NDLR : En tant que directeur de la publication d'Atlantico, j'ai appelé Mme Schiappa à son secrétariat d'Etat pour lui demander de bien vouloir accepter nos excuses.
 
Le surtitre parfaitement déplacé choisi par l'auteur de cet article n'aurait jamais dû être publié, il a malheureusement échappé à notre vigilance qui s'était concentrée sur le Titre et le contenu du papier. Je l'ai fait supprimer dès qu'il a été porté à ma connaissance.
 
Non seulement ce surtitre était injustifiable et déplacé mais quelle qu'ait pu être le 2d degré de l'auteur -qui faisait référence non pas à la ministre mais à l'auteur de romans légers- il entachait la lecture de cet article dont l'intention était de s'amuser de la mise en perspective des activités littéraires de Madame Schiappa avec la réponse qu'elle avait faite à Monsieur Finkielkraut en faisant spécifiquement état de sa qualité de "femme, jeune (...) élevée dans les quartiers populaires". Intention totalement polluée par l'emploi de cette expression en marge de l'article.
 
Indépendamment des excuses dues à Madame Schiappa, quoiqu'en pensent et continueront à en penser les Torquemada de la grandiloquence morale toujours prompts à se faire valoir par des combats qui ne demandent que quelques clics sur un clavier, Atlantico s'autorise parfois à du second degré, du mauvais esprit et du pamphlet pour souligner les ridicules ou les contradictions. Jamais à des attaques sur la dignité des personnes.
 
Ce dérapage contrevenait à cette ligne, j'ai tenu à ce que M. Rayski écrive une lettre à l'attention de Mme Schiappa pour lui faire part, lui aussi, de ses excuses. M. Rayski, avec le recul, l'a parfaitement compris.
 
Jean-Sébastien Ferjou
 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 10/07/2017 - 21:40 - Signaler un abus Monsieur Rayski ...!

    ......vous copierez 200 fois : .........Marie Minelli, la copine de Marlène Schiappa n'est pas une salope, juste une fille bien qui n'avale pas........Marie Minelli, la copine.... Et 200 fois....... ....Marlène Schiappa notre ministre préférée est pour l'égalité homme Femme.. sauf dans le 9.3...Marlène Schiappa ..........est pour l'égalité homme femme sauf dans le 9.3.......En espérant Mr Rayski que cette punition vous servira de leçon, Et que vous n'enverrez plus Mme notre ministre se faire FOUTRE.

  • Par Liberte5 - 10/07/2017 - 22:06 - Signaler un abus J'apporte mon soutien à B. Rayski et lui témoigne

    toute ma sympathie. J.S Ferjou a eu raison devant,certainement une montée de la critique , de faire une mise au point pour dégonfler cette affaire sans importance.

  • Par cloette - 10/07/2017 - 22:28 - Signaler un abus j'apporte mon soutien

    à B Rayski et à S Ferjou, tous les deux d'élégantes personnes, d'ailleurs le style de leur lettre d'excuse est absolument parfait ! J'aime aussi le commentaire de Paulquiroulesansammasserdemousse.

  • Par cloette - 10/07/2017 - 22:28 - Signaler un abus j'apporte mon soutien

    à B Rayski et à S Ferjou, tous les deux d'élégantes personnes, d'ailleurs le style de leur lettre d'excuse est absolument parfait ! J'aime aussi le commentaire de Paulquiroulesansammasserdemousse.

  • Par gerint - 10/07/2017 - 22:53 - Signaler un abus Ces excuses n'enlèvent rien à la vérité

    Sur Marlène Schiappa

  • Par Eldorhaan - 11/07/2017 - 02:17 - Signaler un abus Autres temps autres moeurs

    Il fut un temps au passé, où cela n'aurait guère choqué nos amis humoristes, qui pouvaient, sous liberté d'expression, rentrer directement la gueule des gens sans que cela nécessite des excuses à tout va. Je soutiens Atlantico, car justement, c'est un média qui sort des sentiers battus, j'espère que cela continuera ainsi. Merci encore à monsieur Rayski de nous inonder et divertir par sa prose sans tabou qui n'a pas peur d'aller au charbon.

  • Par Marie-E - 11/07/2017 - 04:11 - Signaler un abus Je comprends

    La demarche d'Atlantico. Il n'empêche que personnellement je soutiens totalement Benoît Rayski que j'adore lire et que je n'en pense pas moins de Marlène Schiappa que je n'apprécie pas vu son comportement et les propos qu' elle a tenus jusqu'à présent...et que je n'ai aucune envie de lire.

  • Par adroitetoutemaintenant - 11/07/2017 - 05:32 - Signaler un abus Le mot ordurier : reine !

    Car traiter de reine une ordure islamo-gauchiste est vraiment intolérable !

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 07:45 - Signaler un abus pitoyable!!!

    Oui pitoyable et .... je ne vais pas me répandre en propos supplémentaires! Ce serait vous faire trop d'honneur, Mr Ferjou! A tout le moins , je souhaite que madame Schiappa lise les réactions ci dessus! Honte à votre canard atteint de la peste aviaire du politiquement correct!

  • Par Borgowrio - 11/07/2017 - 07:45 - Signaler un abus Monsieur Rayski , vous n'êtes pas classé humoriste

    Selon que vous soyez Bedos, humoriste gauche ou Rayski , pamphlétaire libre , traiter quelqu'un de salope vous sera autorisé ou pas .

  • Par Beredan - 11/07/2017 - 08:20 - Signaler un abus C'est trop , Monsieur Rayski ....

    .... on s'en gargarise ....

  • Par pasdesp - 11/07/2017 - 08:43 - Signaler un abus Voila notre gentil pouvoir qui se met en place,

    la chasse aux sorcieres commence, toutes les insultes leur sont permises, normal ils sont le bien incarné, Silence les "rien du tout" et les mal pensants.

  • Par lepaysan - 11/07/2017 - 09:01 - Signaler un abus Un vierge effarouchée...

    Pour écrire de tels livres, ce n'est certainement pas une vierge effarouchée, donc qu'elle assume, ca serait plus honnête. Mais les politiques sont des professionnels de ne rien assumer ...

  • Par JLH - 11/07/2017 - 09:08 - Signaler un abus M. Rayski, surveillez vos propos,

    Déjà une première fois vous vous référiez à la "pensée" de cette dame, et je vous l'ai reproché, "propos" semblait plus approprié, maintenant "reine des salopes", voyez "princesse des fonds de culottes" eut suffit, "comtesse de St Claude", cette ville jurassienne où l'on fait les pipes, reines des salopes, c'est un peu court jeune homme, on pouvait dire bien des choses en somme.....

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 09:13 - Signaler un abus Borgowrio

    Ah oui excellente remarque: ce sinistre guignol qui n'a jamais été drôle peut traiter Morano de salope bof!!! Je m'étais dit que tout cela donnant envie de vomir j'allais la fermer mais...cette phrase de Rayski ne passe pas: "Mais en tant que femme, je vous dois le respect " !!! Imaginerait -on que l'on écrive: en tant qu'homme ( Man and not Human) je vous dois le respect! Voltaire fut rossé par les valets de Rohan -Chabot parce qu'il avait osé dire au comte: "c'est Rohan ou Chabot" ? Et comme cela ne suffisait pas, on l'envoya à la Bastille puis en exil par le moyen d'une lettre de cachet. Le marquis de Ferjou-Calonne compte-t-il demander à Macroléon une lettre de cachet pour insulte à la Montespan de service?

  • Par ikaris - 11/07/2017 - 09:20 - Signaler un abus Insulte d'un Rayski ...

    vaut brevet de résistant dans la gauchosphère ! M'est avis qu'elle s'en prévaudra longtemps !

  • Par vangog - 11/07/2017 - 09:39 - Signaler un abus Ai-je été censuré pour avoir écrit...

    que je ne m'excuse pas, ou pour avoir réitéré que Marlène Chiavalpa est la reine des sal...pes? Selon Rayski, fin connaisseur en la matière, c'est parce que je suis con...mais moi, au moins, j'asssume!...

  • Par mmonmont - 11/07/2017 - 09:41 - Signaler un abus Benoît Rayski ou l'Histoire d'un acharnement.

    Benoît, vos critiques sur Madame La Ministre sont le plus souvent fondées et je les partage. Cependant, pléthore de personalités publiques méritent de telles critiques, voire pires. Pourquoi un tel acharnement sur Marlène Schiappa?

  • Par ISABLEUE - 11/07/2017 - 10:06 - Signaler un abus Hé bé, vla autre chose

    Prosternations et demandes d'excuses..... C'est vrai que ces politiques sont des gens au-dessus de tout, ils planent dans les hautes sphères et on ne doit pas critiquer, même pour se marrer. Non évènement..... Soutien à mon petit Benoit...

  • Par fasanan - 11/07/2017 - 10:11 - Signaler un abus pourquoi un tel acharnement sur Marlène ?

    peut-être parce qu'elle n'avale pas que des couleuvres

  • Par Nap4 - 11/07/2017 - 10:50 - Signaler un abus Prudence.

    La prudence est de mise. Des fois qu'une inquisition servile ne cherche à exécuter notre Rayski favori. On vit une bien drôle d'époque où la grossièreté des gens de pouvoir en vient à être érigée en vertu cardinale.

  • Par Yves3531 - 11/07/2017 - 11:02 - Signaler un abus De quoi s'agit il ...?

    d'une subtile 2eme couche humoristique à laquelle se joindrait Mr Ferjou, ou d'un message de soumission à bien pensance toute puissante ? Dans ce dernier cas, la joie mauvaise des abjects Bedos et autres Guillon serait désespérante ...(incidemment souhaitons l'arrêt de toute subvention à la presse...) quoi qu'il en soit soutien à notre Monsieur Rayski !!!!

  • Par Phlt1 - 11/07/2017 - 11:04 - Signaler un abus @borgowrio, @Nap4

    A deux vous avez tout dit.!.

  • Par Mario - 11/07/2017 - 11:09 - Signaler un abus je comprend atlantico et je

    je comprend atlantico et je soutiens Mr Rayski

  • Par Papinek - 11/07/2017 - 11:12 - Signaler un abus Misère!...

    sommes-nous devenus si rares, Gaulois pour qui, avec monsieur Audiard "salope est souvent un mot d'amour"? Misère....

  • Par Henrik Jah - 11/07/2017 - 11:35 - Signaler un abus Comme Mario

    Je suis bien d'accord avec Mario, je comprends JS Ferjou et il a évidemment raison, même si ça m'étonnerait pas qu'un chef de cabinet de Ministre lui ai mis un peu le pression. Ce qui me dérange profondément derrière tout ça c'est qu'il y a encore deux poids deux mesures, être un peu hard avec une ministre certes c'est pas très courtois mais à la rigueur c'est pas gravissime surtout que les politiques prennent les gens pour des cons en permanence. Mais des juges qui affichent des gens sur le mur des cons ou qui font preuve de leur impartialité et affichent leur appartenance politique (de gauche en l'occurence) ça ne choque pas les rédactions. Comme d'habitude les gens au pouvoir sont au-dessus des autres, les autres qui n'ont pas de copains au pouvoir iront se faire mettre comme d'habitude.

  • Par abracadarixelle - 11/07/2017 - 11:45 - Signaler un abus Je vais ajouter mon caillou.....

    La phrase qui justifierait la lapidation de Mr Rayski, eh bien je vais la reprendre à mon compte pour stigmatiser ( au sens premier) la dame en question lorsqu'elle a estimé que le droit des femmes était à géométrie variable suivant l'endroit où elles vivent ( ce ne sont pas les mots employés mais l'esprit oui). Cette ignominie est bien plus grave que les gaudrioles commises en phase de puberté....

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 12:09 - Signaler un abus abracadarixelle

    Si le droit des femmes est à géométrie variable, il doit l'être pas seulement en fonction des territoires mais aussi en fonction de celui qui s'exprime! Non ! D'ailleurs , si Rayski s'était mis une djellabah et avait braillé dans le cloaque du 9.3, Schiappa est une pute, il aurait sans doute eu droit à toute la compréhension de Touconkhamon et de Joffrin Mouchard!!! Ce qui fait le plus vomir dans cette histoire c'est que Ferjou qui est pourtant très loin d'être le pire des journaleux se soit laissé aller à des méthodes plutôt indignes. Les systèmes staliniens avaient besoin de l'"Aveu" du présumé coupable avant de lui coller une balle dans la nuque. Ce qui a été demandé à Rayski ce n'est pas : demandez pardon à cette poufiasse mais: excusez vous d'avoir péché par rapport au Coran du politiquement correct!

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 12:16 - Signaler un abus a noter

    BEDOS relaxé par la CA de Nancy! "En première instance, le tribunal correctionnel avait estimé que Guy Bedos était "dans son registre habituel" d'humoriste lorsqu'il avait insulté l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy, en octobre 2013 devant 1.300 spectateurs, dans son fief électoral de Toul (Meurthe-et-Moselle). Le tribunal avait notamment jugé que l'artiste était resté dans "la loi du genre" en tant que comique, et qu'il n'avait "pas dépassé ses outrances habituelles". Le parquet avait fait appel de cette décision de relaxe." On a tout compris: Rayski n'a pas l'humour de Bedos, ce qui est rédhibitoire car être moins drôle que ce sac poubelle éventré cela est inconcevable! Que Rayski se mette un nez rouge et il pourra crier: Schiappa est moins salope que Denis Baupin!

  • Par Vincent l'If - 11/07/2017 - 12:26 - Signaler un abus Fin de la récrée !

    Monsieur Rayski devrait bien s'abstenir de déchaîner inutilement les passions des commentateurs attitrés du titre à propos de personnes et de faits sans intérêt aucun. S'il n'y a que cela à dire du gouvernement et de ses ministres c'est bien peu !

  • Par LouisArmandCremet - 11/07/2017 - 12:57 - Signaler un abus M Benoît Rayski

    J'espère bien M Benoît Rayski, que cet incident, ne vous fera rien perdre de votre verve et de votre verbe. J'apprécie tous les jours de vous lire et ce qui vient de se passer ne retire en rien le au plaisir de vous voir égratigner telle personnalité ou tel comportement.

  • Par Eric ADAM CVD - 11/07/2017 - 14:29 - Signaler un abus Pourquoi???

    Je ne comprends vraiment pas ce qu'il y a de mal... les hommes (et quelques femmes... bien!) aiment les "salopes" quand elles se limitent à exprimer leur "salopitude" dans les rapports privés... entre adultes consentants. moi, j'ai quelques "salopes" que j'adore, et qui ne s'offusquent pas de ce mot, bien éloigné de nos MAUX!

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 11/07/2017 - 17:31 - Signaler un abus Je ne suis pas mandaté pour

    Je ne suis pas mandaté pour prendre la défense de G Bedos, célèbre humoriste des années 60 devenu gâteux au point d'entrer en politique aux côtés de Montebourg . .. Lorsque Bedos a traité la Morano de Saloppppe, c'était en référence au SALAUD SARTRIEN donc en rapport avec son activité politique et non par rapport à son activité buccale. Il me paraît donc normal avec Sartre de traiter un homme politique de SALAUD et une femme politique de Salope, surtout quand elle vous dit que l'égalité Femme Homme doit tenir compte de la spécificité des territoires.....Sa vie privée ne nous regarde pas, tout le monde est d'accord pour dire qu'elle a le droit d'avoir une amie Marie qui est une vraie cochonne..

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 18:44 - Signaler un abus ouais

    Je ne suis pas certain que Bedos ait autant de culture!Et, de mémoire, mais ..je ne jure de rien, il a dit la salope parce qu'elle n'était pas venue,enfin, pas le temps de vérifier!Mais Popol a raison: Bedos s'y connait bcp plus en salaud qu'en salope si on en juge par la manière dont ce grand homme de gauche traita sa femme de ménage! Bedos comme son rejeton , on leur dit merde en se disant que la merde porterait bien plainte contre eux pour outrage si elle était assez conne pour faire confiance à la justice!

  • Par kelenborn - 11/07/2017 - 18:50 - Signaler un abus oui popol

    oui, si on en croit l'Est Republicain, Sartre n'a pas été appelé au banc des témoins! ""Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l'avez échappé belle ! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne !", aurait notamment lancé l'artiste à un public de 1 300 personnes. Mais aussi "ah la salope". Certaines personnes de l'assistance auraient sifflé l'artiste, d'autres se seraient levées pour quitter la salle" C'est bien ce que je pensais,la culture de Bedos c'est plutôt les lapins crétins

  • Par SD.. - 11/07/2017 - 18:56 - Signaler un abus Ah la bien-pensance de gauche !!

    Pris sur le fait, en pleine action !!

  • Par Lapalatine - 11/07/2017 - 19:11 - Signaler un abus Mr Rayski..

    Je continuerai à vous lire avec plaisir...Et si vous êtes un peu...abrupt parfois...ça ne fait pas de mal...Enfin, pas à moi! Soutien :)

  • Par Jasmin84 - 11/07/2017 - 19:30 - Signaler un abus L'inquisition est donc de

    L'inquisition est donc de retour ! J'aime Atlantico pour sa liberté de ton et ses articles anti conformistes. Le voilà revenu dans la ligne la plus orthodoxe du politiquement correct ave en prime les excuses publiques et la contrition dignes des procès staliniens. Mr Rayski je vous admire et je vous approuve la plupart du temps mais là vous avez eu tort. Ces excuses ne vous grandissent pas. Il ne fallait pas les faire

  • Par 2bout - 11/07/2017 - 19:57 - Signaler un abus Pour en revenir à l'essentiel …

    puisque c'est à priori le sens de ses excuses, si les femmes bien ne l'avalent pas, qu'en font-elles alors ? Le recrachent-elles ? Le conservent-elles ? Le congèlent-elles ? https://www.youtube.com/watch?v=ZvLKTSVRPfs

  • Par Anouman - 11/07/2017 - 20:23 - Signaler un abus Excuses

    Personnellement je n'avais pas fait attention, ce qui prouve que ce n'était qu'un détail de l'article. Mais c'est la mode de s'excuser à tout va. On n'échappe pas à la mode.

  • Par Louna - 11/07/2017 - 22:50 - Signaler un abus Messieurs Rayski et Ferjou

    Je suis d'accord avec @Jasmin84. Nous aimons votre liberté de ton et vos articles anti-conformistes. Pourquoi ces excuses, à qui obéissez-vous, devant quel crétin baissez-vous votre pantalon et reniez-vous vos pensées et vos propos ? Vous avez dit "salope", et alors ? Tous les jours, dans certaines banlieues, des femmes se font traiter de "salopes" par des machos islamoconnards sans que pour cela quiconque soit choqué et présente des excuses.

  • Par gwirioné - 12/07/2017 - 01:09 - Signaler un abus Benoît Bedos ou Nicolas Rayski?

    M. Rayski, vous auriez du signer Bedos, ce qui permet de t:raiter de "salope fascisante" Marine Le Pen. Mais il est vrai que vous n'êtes pas classé dans la catégorie Humoriste Bobo et qu'il ne s'agissait pas de Mme Le Pen...

  • Par Lapalatine - 12/07/2017 - 08:15 - Signaler un abus Ce qui prouve....

    ..Ce que je dis depuis le "macronisme": nous sommes dans une dictature camouflée....car: et la liberté d'expression dans tout çà????

  • Par OLYTTEUS - 12/07/2017 - 14:04 - Signaler un abus Excuses de Droite!

    Il faut vraiment être de droite pour avoir l'élégance de s'excuser car à gauche, ça ne leur vient même pas à l'esprit! Merci M.Rayski pour vos articles que je lis toujours avec plaisir car vous tapez juste. Continuez surtout.

  • Par lasenorita - 12/07/2017 - 14:39 - Signaler un abus Les ''quartiers populaires''..

    Ce n'est pas une raison parce qu'on a été ''élevée dans des quartiers populaires'' pour être vulgaire.. La maison où j'habitais, à Alger, était située près de la Cathédrale d'Alger et de la Casbah: mon quartier était ce qu'on appelle, maintenant, un ''quartier sensible'', nous étions 30 élèves au C.P.(20 musulmans et 10 non-musulmans) et tous les élèves qui passaient au C.E1 savaient lire, écrire et parler ''le français''.. mais c'était ''un temps où les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître''..

  • Par Allumette - 12/07/2017 - 14:49 - Signaler un abus Bravo Messieurs Rayski et Ferlou

    Merci pour ce savoureux épisode . De fait je me suis abonnée pour mieux vous lire.

  • Par vangog - 12/07/2017 - 17:52 - Signaler un abus Quand on sait que toutes les filles rêvent d'être princesses...

    Chiavalpalatête est la reine! de quoi se plaint-elle?...

  • Par Joly Maurice - 19/07/2017 - 17:02 - Signaler un abus Bof...

    Beaucoup disent pire sans jamais devoir s'en excuser! Voyez certains humoristes auto proclamés dont la vulgarité est servie en guise d'humour... Et nos rappeurs, toujours un mot gentil bien sûr, c'est habituel de les entendre déverser de la haine et des appels au meurtre, et qui pour leur demander des comptes? Je vous soutient Monsieur Rayski!

  • Par lepaysan - 24/08/2017 - 08:22 - Signaler un abus Que Me Schiappia assume,

    Elle fait du fric avec du Business érotique ou sexuel très cru et ensuite joue a la Saintenitouche. Je soupconne Me Schiappia d'être une spécialiste pour faire du fric et sa Com avec tout ca . Mr Rayski, avec ces excuses, encore un article qui parle d'elle alors que je ne sais même pas de quoi elle a été ministre.

  • Par vangog - 25/08/2017 - 23:23 - Signaler un abus J'ai connu une salope qui avalait...

    une femme "bien" par ailleurs...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€