Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La France, terre élue du jihad ! Les chiffres sont effrayants…

On le pressentait ou on le devinait. Maintenant, on sait.

Dieu reconnaîtra les siens

Publié le
La France, terre élue du jihad ! Les chiffres sont effrayants…

 Crédit LUDOVIC MARIN / AFP

Molenbeek a eu son heure de gloire. Cette petite ville belge faisait la Une des journaux : nombreux étaient les djihadistes qui venaient de là-bas. Envieux de ce palmarès, ils étaient nombreux en France à en rêver…

Un rapport du Centre d'Analyse du Terrorisme (CAT) vient de confirmer enfin notre première place dans cette compétition. Molenbeek c'est de la gnognotte. Du pipi de chat. Place à Trappes, Bobigny, La Courneuve, Saint-Denis et Roubaix.

Le CAT a étudié les profils de 238 condamnés pour terrorisme. Il note que depuis janvier 2013, 980 Français ou résidents ont manifesté des velléités de départ vers l'Irak et la Syrie. Et que des milliers y seraient partis. 1269 individus y seraient encore. 

La lecture des chiffres est certes fastidieuse.

Mais ne négligeons pas ceux du CAT : ils font froid dans le dos. Au 15 mai 2018, le parquet traitait 513 dossiers liés au djihadisme : 1620 individus concernés ! Il s'agit bien d'un phénomène de masse. 17 affaires impliquant 37 personnes jugées à ce jour depuis janvier dernier.

Cela se passe devant trois instances judiciaires : la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris, une cour d'assise antiterroriste et aussi – et c'est à pleurer – le tribunal pour enfants. Le rapport cite par exemple le cas d'Abou Ismaïl, un garçon de 13 ans originaire du Val-de-Marne, qui "rêvait de poignarder des kouffars dans la rue".

On continue ? Un tiers des 338 cas étudiés sont des "revenants". C'est-à-dire qu'ils sont revenus en France après un séjour en Irak ou en Syrie. Pourquoi ne les a-t-on pas sanctionnés à leur retour ? Ces djihadistes ont évidemment tué en Irak et en Syrie. Certes, les preuves et les témoignages manquaient pour leur faire un procès et les emprisonner. Mais peut-être aurait-on pu les placer dans un centre de rétention !

On ajoutera qu'il y a de plus en plus de femmes et de jeunes filles parmi eux. Et que 38% des condamnés ont fait leurs premières armes dans la petite délinquance de cité et le banditisme. Le rapport du CAT ne précise pas l'origine des 338 jihadistes ou apprentis jihadistes. Les statistiques ethniques sont en effet interdites en France.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 26/05/2018 - 10:54 - Signaler un abus Oui, mais nous,

    on a eu la chance d'avoir en 2012 un président socialiste et deux ministre de l'intérieur débiles. Le premier pensait qu'il avait été élu pour célébrer et commémorer, sûrement des séquelles de la IVème République, les eux autre croyaient qu'il suffisait de supprimer les libertés individuelles citoyennes des honnêtes gens et de remplir des Fiches S pour combattre les tueurs, et que bien sûr, socialisme oblige, il ne fallait surtout pas créer de Guantanamo en France. Et ce sont ces mêmes personnes qui hurlaient au scandale quand on parlait de "racaille à nettoyer au Karcher". Ils ont eu tort, tous, et le sang des victimes qu'ils ont laissé verser leur est totalement imputable. Malheureusement, eux, ils étaient bien protégés.

  • Par Atlante13 - 26/05/2018 - 10:59 - Signaler un abus Excusez moi, parti trop vite;

    non pas "les eux autre" mais "les deux autres"...

  • Par cloette - 26/05/2018 - 11:17 - Signaler un abus déprimant

    mais pas étonnant, et savoir c'est pire que subodorer, la preuve tue. Mais ce n'est pas fini, qu'un début, les migrants errent dans Paris, de pauvres hères qui ne seront pas renvoyés, ils finiront dans les banlieues feront des gosses, et la suite est évidente, l'effectif grandira .

  • Par VV1792 - 26/05/2018 - 12:27 - Signaler un abus Monsieur Rayski votre dernier

    Monsieur Rayski votre dernier commentaire est inacceptable. Nous savons tous qu ils viennent de l ile de Sein et de Yeu mais ce n est pas pour ca que nous devons ostraciser leurs habitants en devoilant de telles statistiques.

  • Par vangog - 26/05/2018 - 14:23 - Signaler un abus Lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple...

    il ne « sanctionnera pas les revenants à leur retour du lieux de leurs crimes avérés », mais il interdira ce retour! La loi française permet la déchéance de nationalité pour les individus coupables de crime de haute trahison contre la France. Et ces « revenants »en sont coupables, en plus de leurs crimes...en leur interdisant l'entrée en France, celle-ci fera un acte de justicé, puisque ces assassins pourront enfin se faire juger dans le pays de leurs crimes...c’est évident, non? fin du danger terroriste importé par les gauchistes!...

  • Par jurgio - 26/05/2018 - 14:29 - Signaler un abus Monsieur Dubois, bon Français,

    a l'aimable « charité » d' inviter les termites à venir manger à la maison. Tenue correcte non exigée.

  • Par zen-gzr-28 - 26/05/2018 - 15:21 - Signaler un abus Il est à souhaiter que :

    Il est à souhaiter qu'un ministre du gouvernement lise cet article...et informe dans les plus brefs délais Jupiter, le 1er ministre et le ministre de l'intérieur qui n'ont pas l'air d'être au courant de ce triste fait ! Ils pourraient donc prendre des mesures essentielles pour ne plus être le plus mauvais élève de la classe ...!

  • Par kelenborn - 26/05/2018 - 15:42 - Signaler un abus Atlante

    J'ai pas bien compris.... le petit excité dont le nom veut dire bouseux en hongrois, le Karcher....il l'a utilisé quand ?

  • Par Juvénal - 26/05/2018 - 17:14 - Signaler un abus Un rapport du Centre d'Analyse du Terrorisme (CAT)

    Un rapport du Centre d'Analyse du Terrorisme (CAT) et moi qui croyait que CAT, c'était un centre d' apprentissage pour le travail de handicapé ! Quel est donc cet organisme ? de droit public ? Qui a des infos sur ce centre ?

  • Par melanie ghislain - 26/05/2018 - 17:26 - Signaler un abus tous les dirigeants depuis

    tous les dirigeants depuis 1995 sont des incapables, il n'y a aucune autorite , on se demande pourquoi nous payons tres chers des ministres, qui sont completement inutiles et le PR actuel n'est helas pas plus competents que ses predecesseurs, a quand les francais vont faire le boulot que les elus ne font pas, la les manifestations seraient utiles mais pour cela personne ne bouge

  • Par assougoudrel - 26/05/2018 - 18:41 - Signaler un abus Un rapport a été remis à Collomb

    Il est question d'un vieil homme habitant Trappes, boulevard Djémel Dabouze, qui revenait du marché, marchant péniblement, le poing sur la hanche, le bras formant un cercle. En arrivant dans son appartement situé au 10 ème étage (l'ascenseur en panne), sa femme lui dit: "tu n'en as pas trouvée?". Effaré, il s'écria: "Merde, alors! Ils ont volé ma pastèque"!

  • Par Anguerrand - 26/05/2018 - 19:58 - Signaler un abus Vangog 14: 23

    Il est de plus en plus visible que le FN( RN ?) et Mélenchon sont de plus en plus proches. Attendez quand la vraie droite Marion Maréchal, et le LR qui seuls sont contre l’immigration, Marine est foutue, elle ne sais que parler et proche des idées «  sociales » de Melenchon

  • Par vangog - 26/05/2018 - 20:37 - Signaler un abus @Anguerrand Ayez pas peur!

    L’élection européenne n’aura lieu que dans un an...un an de répit pour les LR-LREM...profitez-en pour vous cultiver, faire votre jardin, emmener les petits au zoo, j’sais pas moi...

  • Par lasenorita - 27/05/2018 - 11:58 - Signaler un abus L'islamisation de la France est due à nos gouvernants!

    Pendant la ''guerre d'Algérie'': les gauchistes ''aidaient'' les fellouzes à tuer nos soldats et des ''civils innocents'', les musulmans ont chassé un million de non-musulmans de leur pays natal et ils ont ''nationalisé'' leurs biens, puis 15 millions de musulmans ont suivi les ''colonisateurs'' en ''Métropole'' où ils ont acheté des propriétés avec de ''l'argent sale'' (drogue,corruption,.etc..)..tout ceci sous l'œil bienveillant de nos politicards qui leur donnaient la ''nationalité française'' avec l'espoir que ces musulmans (qui ont le droit de vote chez nous) voteraient pour eux! En 1962,le maire socialiste de Marseille (Gaston Defferre) voulait ''jeter à la mer'' les non-musulmans chassés de leur pays natal par les musulmans. .Les gauchistes préféraient laisser entrer, à Marseille, des terroristes musulmans ''étrangers'' plutôt que des ''Français'' honnêtes et travailleurs. .on voit le résultat!.. En 1958:les étudiants de l'UNEF et Jean-Paul Sartre, criaient, dans le Quartier Latin: ''L'Algérie aux Algériens'' et ,maintenant,les gauchistes nous traitent de racistes si nous disons: ''la France aux Français''!...

  • Par Dorine - 27/05/2018 - 16:06 - Signaler un abus Faut pas se plaindre

    Il y a des lieux en France où on ne voit aucun musulman, arabe, asiatique, noir ou "indigène étranger". Ce sont les terres désertifiées, laissées à l'abandon par les gouvernements, où des agriculteurs entretiennent leur terroir et n'ont pas pas peur de mettre la main à l'ouvrage, quel qu’il soit. Ensuite, vous avez les lieux où se regroupent les très riches pour leurs vacances : le petit personnel embauché pour prêter main forte à la saison estivale est blanc. Les seuls noirs ou arabes sont des footballeurs.....

  • Par Dorine - 27/05/2018 - 16:12 - Signaler un abus Donc, vous avez le choix

    de déménager si les métropoles et les cités occupées vous donnent la nausée.

  • Par lasenorita - 27/05/2018 - 17:13 - Signaler un abus La complaisance de nos gouvernants pour les islamistes!

    Dorine...Mon époux a été muté à Nîmes, nous nous y sommes installés afin que mon époux puisse être près de son travail.. mais les musulmans, qui m'ont chassée de mon pays natal, m'ont suivie, à Nîmes,où nous payons des impôts énormes et où l'insécurité est aussi importante! Ce sont les musulmans qui doivent PARTIR et non les non-musulmans!.. Nos dirigeants doivent dire aux musulmans: ''La valise ou le cercueil'' comme les musulmans l'ont dit, en 1962,aux non-musulmans ''nés en Algérie''.. en 1962:les non-musulmans,qui quittaient leur pays natal, entendaient les yous-yous stridents et joyeux,des musulmanes, à Alger....maintenant j'entends, de nouveau, ces yous-yous les soirs de Ramadan, ici, dans ma ville...parce que les musulmans ont suivi les ''colonisateurs'' en ''Métropole''. .j'ai dit à une musulmane qui m'avait réveillée à minuit qu'elle me dérangeait, elle m'a insultée parce que les musulmans ont ''tous les droits'' ici, en France, même celui d'empêcher de dormir les non-musulmans!...

  • Par Dorine - 27/05/2018 - 20:22 - Signaler un abus Senorita

    Ne vous inquiétez pas, les français, étant de plus en plus mal éduqués, vous réveillent aussi la nuit. Je connais votre problème à Nimes, Carcassonne, Narbonne et sur le pourtour de la Méditerranée française car de plus en plus de gens remontent vers mon département pour avoir la paix et se sentir chez eux. Ce n'est pas la solution. Mais les Romains n'ont jamais eux-aussi trouvé de solutions et après navigué entre l'intégration et le refus de leur installation, la Rome antique occidentale a disparu. La seule chose que je voulais dire, c'est que les maghrébins et les africains n'y connaissent rien en agriculture et du coup, ils peuplent moins les campagnes.

  • Par Atlantica75000 - 27/05/2018 - 21:29 - Signaler un abus Sans bruit

    Un certain nombre de people quittent discrètement la France et a priori pas seulement à cause du fisc Ainsi Amanda Sthers, l'ex de Bruel est installée à LA : les explications varient selon les media : une fois elle est partie car son amoureux s'y trouve, une autre car elle trouve Paris trop stressant. C'est le mot, oui !

  • Par Dorine - 28/05/2018 - 10:52 - Signaler un abus Atlantica 75

    Il n'y a pas que les people qui quittent Paris. Il y a aussi tous ceux qui ont un revenu moyen et qui ne peuvent se loger. Bientôt, il n'y aura à Paris que les revenus haut de gamme et ceux qui, faute de se loger, couchent sous les ponts. Même paramédicaux et médecins commencent un reflux vers la province. Les people sont un pourcentage tellement faible dans la population et ne contribuent pas dans une grande proportion à la dynamique de l'économie française, que peu me chaut leur départ. Le plus ennuyeux est le départ de la classe moyenne qui fait rentrer les sous dans l'économie.

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 28/05/2018 - 11:56 - Signaler un abus En cause : l’éducation de nos « têtes blondes »

    Tant parentale que nationale il y a un effrayant déficit éducatif qui plombe sérieusement le pays tout occupé à gaver ses élites ( les sachants s’y croyant hihi Hi) L’ecole à temps plein svp et responsabilisation des chers parents Scusi je rêve !

  • Par pierre de robion - 28/05/2018 - 18:22 - Signaler un abus le stylo et la kalach!

    Je suis prêt à mourir pour que vous puissiez propager vos idées., bla bla bla, mais je ne me sens pas le droit (ou la force qui prime le droit) de mourir pour les empêcher de triompher! Que reste -t-il? Le titre d'un livre de M. Houellebecq!

  • Par lasenorita - 28/05/2018 - 18:43 - Signaler un abus Ce sont les muzz qui doivent partir!

    Dorine: vous n'avez pas compris ce que je disais! Effectivement, il existe aussi des non-musulmans mal éduqués, mais nous avons, déjà, en France,6 millions de chômeurs et 6 millions de ''pauvres'' et ce n'est pas la peine de faire encore entrer, chez nous,des terroristes musulmans ''étrangers'' qui augmentent notre insécurité et nos impôts!80% de nos prisonniers sont musulmans!...Puisque les musulmans étaient si joyeux, en 1962,d'avoir chassé TOUS les non-musulmans de ''leur'' pays: qu'ils RESTENT donc dans ce ''beau pays'' que leur avait laissé les non-musulmans... au lieu de suivre les ''colonisateurs'', en France...ces non-musulmans qui, paraît-il, les exploitaient!.. c'est du masochisme!...

  • Par Liberte5 - 28/05/2018 - 21:35 - Signaler un abus Je ne vois ce qui pourrait inverser la chute finale de la France

    Rien , mais vraiment rien ne semble se mettre en place pour renverser la situation. J'aimerai me tromper, mais j'ai bien peur que non.

  • Par Liberte5 - 28/05/2018 - 21:37 - Signaler un abus je ne vois pas ........

    ainsi c'est plus clair.

  • Par Dorine - 29/05/2018 - 09:09 - Signaler un abus Senorita

    On fait venir les arabes pour le travail pénible que nous ne voulons pas faire. On fait venir aussi les polonais et tous ceux des pays périphériques qui sont contents de pouvoir travailler dans un pays plus stable socialement. On oublie de leur donner envie de s'intégrer. Sans doute que nous aurions moins besoin d'étrangers si nous savions nous retrousser les manches comme dans certains coins de France méprisés par la sphère parisienne. La génération de la guerre d'Algérie n'est plus la même, ici et au Maghreb. La violence qu'ils ressentent à notre égard n'a plus les mêmes origines. Mais je pense que le ministère de l'intérieur devrait écouter les émissions du culte musulman sur France Culture le dimanche matin. J'ai été assez choquée de ce que j'ai entendu ce dimanche. Peut-être que le problème vient de notre propre désamour pour notre culture, notre histoire et notre religion. Et nous laissons nos banlieues se peupler de pauvres hères à qui on monte le bourrichon contre notre propre culture, histoire et religion, comme sur France culture.

  • Par vangog - 09/06/2018 - 08:16 - Signaler un abus Vous ne l’apprendrez-pas dans les médias-fake-News...

    de la bande à Macron-Drahi...mais le peuple libre annonce la victoire du patriote Janez Jansa, du Parti Démocrate slovène, proche de Viktor Orban et qui a fait campagne contre l’invasion de clandestins...en Slovénie aussi, ça sent le sapin pour les collabos...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€