Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

La France peut-elle être entraînée dans la spirale d'un déclin économique européen ?

Selon un article du Guardian, le Royaume-Uni serait actuellement en plein déclin économique. Ceci serait dû à une production insuffisante pour relancer l'économie et à un défaut d'innovation. Qu'en est-il de la France ?

Tous dans le même sac ?

Publié le
La France peut-elle être entraînée dans la spirale d'un déclin économique européen ?

La France pourrait bien se retrouver entraînée dans la spirale d'un déclin économique européen. Crédit Reuters

Atlantico : Absence de stratégie productive et d'infrastructures, déficit d'innovation : une tribune publiée le 8 mars dans le Guardian accrédite l'idée d'un réel déclin économique britannique. Une idée qui n'est pas nouvelle mais la situation britannique est-elle aujourd'hui particulièrement préoccupante ? Quels indicateurs en attestent concrètement ?

Philippe Moreau Desfarges : Il est vrai que l'on remarque plusieurs signes préoccupants dans l'économie britannique. A long-terme, le handicap le plus grave est clairement, comme vous l'avez mentionné, son déficit d'infrastructures. L'autre problème de taille est évidemment la concentration des richesses et des activités sur la CIty, choix qui n'est pas aussi absurde que l'on peut souvent le décrire mais qui s'avére coûteux dans un contexte de crise économique. Le Royaume-Uni, quel qu'en soit son opinion, appartient à l'Europe de fait et son déclin vient s'inscrire dans le déclin général du Vieux Continent. 

Pierre-François Gouiffès : Il me semble important de regarder ce processus sur longue période.

Après un XIXème siècle exceptionnel dans tous les domaines (économique, militaire et diplomatique), le Royaume-Uni connaît tout au long du XXème siècle un déclin relatif quasi continu - notamment par rapport aux Etats-Unis, au Japon, à l’Allemagne et à la France - s’éloignant chaque jour un peu plus de son statut initial de « top dog ».

La situation change après les années Thatcher et jusqu’à la crise de 2008 : 3,2% de croissance annuelle de 1997 à 2007, grâce notamment à l’industrie financière (5% de la valeur ajoutée, 1 millions d’emplois, excédent extérieur supérieur à 1,6% du PIB en 2005).Il apparaît toutefois après coup que ce taux de croissance a été dopé par le déficit public, la hausse de l’immobilier et de la consommation alimentés par le crédit.

2009 est donc une année de choc brutal avec une baisse de PIB de 4% jamais compensée depuis. Les recettes des années 1990 sont mortes, et l’économie se trouvent dans une très grande difficulté marquée par deux tendances angoissantes citées par le Guardian : une « régression » économique liée à la baisse de la productivité, une incapacité à générer des excédents commerciaux quelle que soit la valeur de la monnaie.

Y'a t-il des points communs aux faiblesses britanniques françaises  ? L'Hexagone est-il aussi menacée de déclin ? 

Philippe Moreau Desfarges : Bien qu'ils aient optés pour des stratégies très différentes, la situation des deux pays est comparable, et ce de manière très nette sur au moins deux points :

Tout d'abord le déclin industriel, qui s'est opérée dès le début des années 60 en Grande-Bretagne (environ vingt ans avant la France, NDLR). Si vous analysez l'évolution de secteurs-témoins comme l'industrie anglaise et son équivalente française, on remarque que malgré des choix différents, la situation à l'arrivée est plus ou moins la même. Idem pour les défis à relever.

 Enfin le fait que le poids de l'Etat-providence pèse sur le potentiel économique. Contrairement aux idées reçues sur le libéralisme britannique, le pays a construit au fil du temps un welfare state substantiel qu'il a conservé aujourd'hui. Même Madame Thatcher,connue pour être prête à tout bouleverser, aura quitté le pouvoir sans avoir touché au fameux National Health Service. Comme en France, il s'agit d'un système de santé qui est un lourd facteur de charges économiques, donc de handicap relatif dans la compétition mondiale, la question des déficits publics devenant peu à peu un problème structurel. 

Il y a donc effectivement deux situations de déclin, mais la Grande-Bretagne a aussi fait des choix spécifiques. En optant pour une stratégie d'internationalisation des entreprises, le pays à certes perdu les champions nationaux qui nous sont si chers de ce côté de La Manche, mais a réussi a sauver des niches de l'économie. Aujourd'hui en 2013, il se trouve que le Royaume-Uni ne s'en sort pas merveilleusement, mais que sa situation est dans les faits meilleure que celle de la France.

Pierre-François Gouiffès : De 1890 à 1990 le taux de croissance français a été systématiquement supérieur à celui du Royaume-Uni, jusqu’à deux points de plus pendant les Trente glorieuses. La situation s’est inversée dans les années 1990 en faveur du Royaume-Uni mais sur des bases dont on peut désormais douter du caractère répliquable à l’avenir.

Mais aujourd’hui la France et le Royaume-Uni sont tous les deux dans des situations très difficiles, avec quelques points communs (contribution négative du commerce extérieur à la croissance, perte du AAA) –mais aussi des différences majeures, avec la participation de la France à la zone euro. La très délicate situation britannique prouve d’ailleurs que la récupération par la France de sa souveraineté monétaire - prônée par certains - semble loin d’être la baguette magique permettant de régler tous les problèmes économiques.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anemone - 15/03/2013 - 08:45 - Signaler un abus Titre de l'article

    "La France peut-elle être entraînée dans la spirale d'un déclin économique européen ?" Ne pensez vous pas que vous auriez pu titrer: "La France peut-elle contribuer à entraîner l'Europe dans la spirale d'un déclin économique européen ?" Je crois que le titre eut été beaucoup plus plausible et juste. La victimisation à la Hollandréou, merci! On la lit dans toutes les autres parutions journalistiques. On ne va pas la retrouver ici aussi!

  • Par sam75 - 15/03/2013 - 08:48 - Signaler un abus Pas la bonne question

    La bonne question l'Europe peut elle etre entraînée par le déclin économique de la France

  • Par ZOEDUBATO - 15/03/2013 - 08:59 - Signaler un abus Ce déclin est accentué par l'immaturité de FLAMBY

    Qui est en train de faire exploser le dette - par ses dépenses irresponsables et inutiles (embauche de 60 000 féainéant syndiqué dans l'EN, etc - le faible rendement des impôts Flamby a ruiné le pays en chassant les éléments socialement étranger à sa politique Ceci n'apparaît pas dans les comptes car les dettes ont été camouflé dans des comptes hors bilan et autres voies de garage Pour avoir une bonne idée de l'augmentation de la dette (~2 fois plus rapide que sous NS) : additionner les sommes empruntées et les remboursements des différents canaux, les comparer aux données officielles et s'apercevoir qu'il a une différence énorme FLAMBY est, en économie et fiscalité, le plus mauvais élève de L'Europe Flamby n'a pas le courage et n'est qu'un politicard qui ne sera jamais reconnu comme Homme d'Etat Il n'a pas le courage, par clientélisme , de faire la seule chose qui peut à la fois baisser le dette et relancer la croissance: - faire des économies structurelles (il y a 60 milliards à trouver), - arrêter de dépenser de façon irresponsable puis affecter ces sommes - en dimintion d'impôts et de coût du travail pour les Entreprises privées au remboursement de la dette

  • Par la saucisse intello - 15/03/2013 - 09:04 - Signaler un abus La France....

    est TOUT A FAIT capable de décliner toute seule. D'ailleurs.....c'est déja fait !

  • Par honduras - 15/03/2013 - 09:05 - Signaler un abus formidable

    on pourrait plutôt dire la france entrainera t'elle l'europe dans sa politique sociale des années 45 qui n'est plus finançable mais pourtant à laquelle nous avons ajouté l'assistanat, le droit au logement, à la santé, à la justice pour tout citoyen du monde qui en fait la demande, il suffit d'un passeport de la cee ou d'une assistante sociale voir d'une organisation financée par l'état dont l'activité est illicite, accueillir des personnes du bout du monde et obtenir par tout moyen des papiers ( fausse adresse,faux témoignage, etc )

  • Par Guff - 15/03/2013 - 09:05 - Signaler un abus A dada su'l capital...

    Le renchérissement des énergies fossiles, puis leur disparition entraînera un fort déclin du capitalisme et sa dissolution, non sans soubresauts agités, malgré le recours à la main d'oeuvre des pays de l'ex tiers-monde. Retour au féodalisme (regain de l'obscurantisme religieux) ou passage à l'autogestion?

  • Par sophie33 - 15/03/2013 - 09:09 - Signaler un abus Qui sont les plus coupables ??

    Vous tous les spécialistes en économie ou les ronds-de-cuirs de Bruxelles qui, même s'il n'y a pas de croissance dans un pays, ils ponctionnent des milliards au pays déficitaire ?? Les cigarettes ?? Plus de production en France, mais les fumeurs peuvent importer des autres pays européens !!! Et tout à l'avenant. Alors oui, vous les spécialistes et eux les j'enfoutre de Bruxelles êtes coupables. Car vous ne faites que dénoncer ceux que les autres s'empressent d'appliquer. Révolution, vous avez dit ?? Non, nous disons révolution et dehors tous ces gens qui vivent sur la bête mourante. @Derezed : le déclin ??? Non, l'exécution de la France et de l'Europe. C'est plus facile après après avoir créé cette UE, de l'abattre d'un seul coup. Sinon combien de temps aurait-il fallu pour abattre les pays les uns après les autres, car entretemps, les premiers abattus auraient pu se relever ???

  • Par Chupula - 15/03/2013 - 09:18 - Signaler un abus Vous avez dit spirale?

    Le bateau France est un navire privé de gouvernail et de moteur. On soupçonne de plus certaines voies d'eau sans toutefois réellement bien les localiser mais les pompes fonctionnent encore bien. Le capitaine est inexpérimenté car c'est la première fois qu'il prend la mer. Il a recruté son équipage sur les conseils de sa vieille maman qui aimait bien la photo de certains membres et devait de menus services à certains autres membres. La croisière va appareiller et on annonce gros temps. C'était quoi la question? Ah oui :"La France peut-elle être entraînée dans la spirale d'un déclin économique européen ?" Réponse : Bien sûr que non, tout va bien se passer.

  • Par Thomas Bishop-Garnier - 15/03/2013 - 09:20 - Signaler un abus L’incompétence des économistes est flagrante !

    Si un domaine ne connait pas la crise des vocations et de la posture médiatique, c'est celui des économistes ou plutôt des "predictionnistes" qui n'en finissent pas de dire tout et le contraire. Ce n'est pas que les constats qu'ils font soient faux mais les interprétations exprimées ou les solutions préconisées sont toutes erronées, voire totalement inefficaces. La France perd sa puissance économique et industrielle depuis que les gouvernants suivent les politiques préconisées par les "économistes". Il est certain que la France n'aurait jamais connu les "30 glorieuses", encore moins la reconstruction d'après-guerre, avec les politiques économiques menées depuis plus de 40 ans.

  • Par sianabog - 15/03/2013 - 09:20 - Signaler un abus Revoir les fondamentaux archaïques

    Rien ne changera fondamentalement tant qu'on n'aura pas compris que PIB et croissance sont des référents, sinon totalement insensés, faussement informatifs , surtout si toute analyse et autre stratégie s'appuien essentiellement sur ces seuls deux concepts "Le PIB n’est plus adapté aux défis du XXIe siècle, il faut donc d’une part le corriger et d’autre part lui adjoindre d’autres indicateurs. Deux types de mesures devraient compléter le PIB : des indicateurs de contraintes physiques (comme l’indicateur de l’empreinte écologique qui est aujourd’hui de 50 % supérieur à la biocapacité, des indicateurs d’empreinte carbone ou relatifs au climat, etc.) et des indicateurs sur les finalités humaines poursuivies (indicateurs de santé sociale, plus qualitatifs, tels la qualité du travail, le travail des enfants, le nombre d’heures de loisirs, le taux d’obésité…). Il est intéressant de voir le contraste entre un PIB qui n’arrête pas de croître et une santé sociale qui se dégrade". Vous ne connaissez donc pas le propos de Bob Kennedy à ce sujet  ? On peut le retrouver ici http://lucadeparis.free.fr/infosweb/autonomie.htm (Je ne suis pas lucadeparis et ne prêche pas pour sa paroisse)

  • Par jirem - 15/03/2013 - 09:23 - Signaler un abus je vais vous paraitre simpliste... mais...

    Cela est le resultat evident d une politique immigrationniste incontrolee depuis 40 ans... Ne lisez pas que l immigre est le probleme... NON... c est le laxisme et la vision (electorale) a court terme qui a fait cela... sans jamais vouloir rien bousculer pour arriver en haut... on en arrive a aujourd hui... Explosion des prix des loyers en 10 ans (il y a 10 ans), main d oeuvre non qualifiee entrainant une baisse de notre savoir faire, les etrangers savent bien que le " made in France " est plus reellement du " made in world ", une immigration sans competence assistee qui vit avec les aides sociales et qui fait beaucoup d enfants... etc etc... le declin d un pays en bon eduforme ... a des fins electorales ancestrales.. obtenir le pouvoir et ne pas trop tout chambouler pour ne pas choquer l opinion... A cela s ajoute une politique Europeenne " inexistante " ... que nous sommes obliges de suivre via Bruxelles... A quand un president couillu ??!!

  • Par la saucisse intello - 15/03/2013 - 09:52 - Signaler un abus @ednalloh et @jirem.....

    Vous avez TOUT dit, rien ne manque ! @sianabog : J'aime beaucoup votre commentaire, ce n'est pas de l'alexandrin mais ça reste QUAND MEME de la poésie !

  • Par pemmore - 15/03/2013 - 09:58 - Signaler un abus J'adore l'expression industrie financière,

    les Italiens aussi considèrent, sans oser le dire bien sur, la mafia comme une industrie, lol! Et si l'Ecosse prend son indépendance, ce qui serait une super chance pour eux (comme nous Bretons) et se servent de la manne pétrole pour construire leur agriculture , on peut dire que l'Angleterre est dans le gouffre. Et quoi faire de toute cette immigration improductive. Toute leur jeunesse s'en va et 500000 immigrés arrivent tous les ans.

  • Par crisemajeure.fr - 15/03/2013 - 10:05 - Signaler un abus Le titre de cet article est une absolue évidence

    En 2007, au tout début de la mandature SARKOZY, FILLON disait il n'y a plus rien dans les caisses. Cette semaine SAPIN ministre du Travail a dit " la France est en faillite, en totale faillite " http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130127trib000745039/pour-michel-sapin-l-etat-francais-est-totalement-en-faillite-.html Selon l'investigation à l'origine du livre " La face cachée du mondialisme " www.crisemajeure.fr, dès les années 1950, la structuration de l'Europe des nations a été organisée pour ligaturer les Etats-nation les rendre interdépendants et les piéger dans la nasse de la mondialisation. C'est une réalité aux yeux de tous, mais sans que le plus grand nombre puisse en comprendre les causes et l'objectif final. Tous les Etats européens sont comparables à un groupe d'alpinistes encordés les uns aux autres, si ceux du bas dévissent, ceux du haut finiront par chuter aussi, c'est aussi une absolue évidence. Dans ce contexte, ce qui compte c'est de savoir comment et pourquoi cela se produit ainsi ? Or, la plupart des gens ne cherchent pas à en savoir plus, c'est pourquoi les évènements à venir vont les tromper au premier degré, à leur entier détriment.

  • Par l'enclume - 15/03/2013 - 10:08 - Signaler un abus La France est déja dans la spirale, et, pépère fait le pingouin.

    Putain, ils sont forts ces z'élites, la théorie du pire. J'ai un cancer de la prostate, pas grave mon pote, mon voisin a un cancer généralisé. On va allez loin avec des gugusses pareils, voir Moscovici, Touraine, Sapin, c'est pas nous, c'est Sarkozy. On devrait changer une lettre dans la pub : Des nouilles, des nouilles, oui mais des P.....i

  • Par EOLE - 15/03/2013 - 10:11 - Signaler un abus Ni âme ni sens...

    Vous pouvez retirer le point d'interrogation. Le déclin économique n'est que la suite inéluctable du déclin civilisationnel européen qui est général en Europe occidentale malgré les tentatives d'enrayement des "trente glorieuses". Cela fait longtemps que l'Europe n'a plus d'âme et les européen plus le moteur d'un projet de civilisation.

  • Par guy bernard - 15/03/2013 - 10:15 - Signaler un abus et les banques anglaises, alors !

    vous oubliez que le Royaume Uni a été obligé de recapitaliser ses banques, ce qui l'a obligé à une politique d’austérité sans précédent, et a gardé des objectifs de désendettement ambitieux (75 % du PIB en 2015). sans le poids des banques, ils se porteraient infiniment mieux que nous ! nos banques sont restées solides, nous ont rapporté de l'argent ( à l'exception notable de Dexia) et nous fabriquons nos déficits avec un Etat qui a open bar pour financer toutes ses gabegies. les Anglais s'en tireront toujours parce qu'ils sont courageux , pragmatiques et competents. la France préfère tirer sur la corde jusqu'à la révolution.

  • Par Maria85 - 15/03/2013 - 10:19 - Signaler un abus La France .....

    ... ne va pas être entraîner les autres pays, c'est elle et les autres pays socialos qui vont entraîner les autres pays européens vers la ruine !!!!

  • Par sbgf43 - 15/03/2013 - 10:29 - Signaler un abus LA FRANCE ETAT D'URGENCE

    Pour les esprits constructifs et concrets...il faut lire ce livre de Christian Saint Etienne LA FRANCE ETAT D'URGENCE

  • Par la saucisse intello - 15/03/2013 - 10:38 - Signaler un abus L'europe......

    c'est un fort Alamo dont la France serait les latrines. Mais un fort Alamo sans Travis, sans Crokett, sans Bowie, sans poudre ni balles ni fusils ni boulets ni canons, sans rien.....surtout sans courage. Santa Anna est encore à des dizaines de kilomètres, pourtant le drapeau blanc est hissé au sommet du mat et les portes de la vieille mission sont grand ouvertes. Ca finira pareil.......mais ça ira plus vite !

  • Par Pihoui - 15/03/2013 - 10:47 - Signaler un abus "Le bon élève..."

    Depuis que Monsieur Hollande a dit (ce 15 Mars 2013) : "...la France est le bon élève de l'Europe..." je dors beaucoup mieux. Je suis pleinement rassuré. Pas vous ? Mais quand allons-nous pouvoir mettre un terme à ces pitreries qui nous ridiculisent ?

  • Par Equilibre - 15/03/2013 - 10:55 - Signaler un abus Où comment sous prétexte que nos politiques aient de plus

    BO résultats à présenter chaque année, nous avons sacrifié notre futur en lui piquant de plus en plus d'argent via la dette, en refusant de s'adapter continuellement. L'occident, qui n'est plus trop occident d'ailleurs vis-à-vis de sa population, s'est tiré une balle dans le pied depuis 30 ans minimum. Pour parachever et cacher le tout, une superbe bouse, appelée UE, avec sa copine neuro, sont venus accélérer le processus, en ne nous faisant pas ressentir ce que nous aurions dû ressentir. La facture finale arrive. Babel a été construite. Elle terminera comme la première.

  • Par Benvoyons - 15/03/2013 - 10:59 - Signaler un abus sianabog - 15/03/2013 - 09:20 Et alors???????cela donne quoi???

    par miracle la France sera 1° en économie avec ta martingale????? Si ton industrie n'est pas compétitive à cause des coûts de l’État sur la Nation et bien il faut que l’État réduise sa structure de 25% pour que la France puisse redevenir un pays dynamique. Les pays Nordiques l'ont fait. Ils ont mis des pans entier de l'économie dans le privé. Sans cela pas de solution mais nous serons dans 4 ans dans l'obligation de trancher à la hache dans les dépenses de l’État. Caton 1) pour le moment ne fait que de la "prestidigitation" regarder bonnes gens je réduis la dépense( investissement), mais comme il ne réduit rien de la surface de la structure État ,même avec une relance nous irons dans le mur car la surface trop importante de l’État goinfrera la relance et cela créera qu'un résiduel d'activité dans le privé.

  • Par Benvoyons - 15/03/2013 - 11:05 - Signaler un abus sianabog - 15/03/2013 - 09:20 Et alors??? Tu as un thermomètre

    dans le cul et ta température est de 40° tu es donc malade. Tu achètes un thermomètre plus moderne pour éviter de te le mettre dans le cul cela ne change rien tu as toujours 40° et donc finalement tu l'as dans le cul tu es toujours malade.

  • Par l'agitateur - 15/03/2013 - 11:29 - Signaler un abus politiciens

    nous avons aussi des politiciens que nous meritons peut etre .. regarder l'article de valls sur les rooms, il nous dit que la france est devenu un super aimant pour ces gens a qui l'on donne + de 1000€ pour rentrer chez eux et qui reviennent encore + nombreux le mois d'apres..que faisait le ps quand le president ns voullait les virer; on a perdu 5 ans et des milliards d'euros....

  • Par Salaudepatron - 15/03/2013 - 11:32 - Signaler un abus La chute inéluctable !

    Jusqu’où faudra t-il que nous descendions, pour que la population se révolte ? Les Socialos sont en train de casser le pays et rien ne bouge... l’opposition ne moufte pas, malgré le chômage qui explose... Le salut viendra de la rue, en espérant que cela ne tarde pas, mais les Français ont compris que Flamby n’était qu’un beau parleur et que rien ne se passera comme il l'espère. La courbe du chômage ne va pas s’inverser, elle va s’aggraver et Flamby devra une fois encore manger son chapeau, pour essayer de nous faire avaler la pilule. IL FAUT VIRER CETTE BANDE D’INCAPABLES NEFASTES, AVANT QU’IL NE SOIT VRAIMENT TROP TARD !!

  • Par l'agitateur - 15/03/2013 - 11:36 - Signaler un abus suite..

    nous aurions bessoin d'une dictacture pendant quelques temps regarder a marseille des enfants de 14 ans qui se promenent avec des fusils d'assaut que fait on? rien on ne peut les mettre en prison , moi j'enleve la nationalite francaise a la famille " qu'il soit d'origine etrangere ou francais de souche"...donc plus d'alloc ,plus de secu, plus d'ecole ect ect

  • Par Pourquoi-pas31 - 15/03/2013 - 11:38 - Signaler un abus comparaison

    Les anglais sont pragmatiques, ils n'inventeraient pas des lois inaplicables comme la derniere trouvaille de nos députés concernant les factures d'énergie. Cette loi est une véritable usine à gaz. Faire le dignostic de 4 milions de foyer va prendre du temps, couter une fortune sans apporter la moindre valeur ajoutée. Cela va occuper des bureaux d'étude payés par le contribuable au final. Ce seront encore les dépenses publiques qui vont s'envoler. Tout cela pour un résultat inexploitable. Comment séparer la consommation électrique du chauffage de celle de l'eau chaude, de la cuisinière, de la machine à laver, etc... . Les professionnels du chauffage y ont renoncé depuis longtemps, la domotique étant hors de prix. NOS DEPUTES N'ONT AUCUN SENS PRATIQUE et cela transparait dans nombre de textes de lois et dans les propositions absurdes et farfelues qu'ils émettent. OU EST L'EGALITE inscrite aux frontons de nos mairies ? Je vais devoir payer mon Kilowatt plus cher que mon voisin ? pourquoi pas faire plusieurs prix pour la boite de petits poids ? après, il restera l'air, il faut qu'ils y réfléchissent dés maintenant, à la vitesse ou va la chute ...

  • Par l'agitateur - 15/03/2013 - 11:42 - Signaler un abus @salaudepatron

    oui vous avez raison ou est l'opposition ? on entend plus nos fillon , juppe,et autres a croire que flamby leur ai donne un gros cheque pour qu'ils se taisent...

  • Par Pourquoi-pas31 - 15/03/2013 - 11:48 - Signaler un abus La balance du commerce extérieur

    La balance du commerce extérieur à commencé à plonger quelque mois après la mise en place des 35 feures. Regardez les courbes des graphiques et les dates ! C'est normal, 4 heures / 39 heurs, cela fait environ 10%. Si vous vendez un produit comportant de la matière, il augmentera son prix d'environ 5% par cotre, si vous vendez de l

  • Par Pourquoi-pas31 - 15/03/2013 - 11:55 - Signaler un abus La balance du commerce extérieur

    La balance du commerce extérieur à commencé à plonger quelque mois après la mise en place des 35 feures. Regardez les courbes des graphiques et les dates ! C'est normal, 4 heures / 39 heurs, cela fait environ 10%. Si vous vendez un produit comportant de la matière, il augmentera son prix d'environ 5% par cotre, si vous vendez de la prestation intellectuelle, votre prix augmente de 10%. Les beaux esprits vous diront : "oui, mais on a compensé en améliorant notre productivité" Que croyez vous que font nos concurrents internationnaux ? Ils dorment ?

  • Par conan - 15/03/2013 - 12:36 - Signaler un abus Une bonne idée pour sauver l'économie: légalisation

    Il existe une solution évidente et sûre pour relancer l'économie: légaliser tous les produits psycho actifs, à commencer par le cannabis, ça créera de nombreux emplois: commerçants, contrôleurs qualité, producteurs etc... En plus, les produits taxés rapporteront à l'Etat au lieu de couter en répression pour un résultat médiocre. Si c'est possible pour l'alcool, pas de raison de ne pas le faire pour le cannabis: juste besoin d'un peu de courage politique.

  • Par casanova - 15/03/2013 - 12:59 - Signaler un abus le point d'interrogation est superfaitatoire

    Avec + 10% de chômeurs (chiffre officiel), une désindustrialisation accélérée, des riches qui se barrent, des investisseurs étrangers fuyant la France, une croissance pratiquement égale à 0, une dette qui augmente, une immigration en expansion, une délinquance battant tous les records et un Président normal travesti en rambo.....la France est en plein déclin.

  • Par Loupdessteppes - 15/03/2013 - 13:09 - Signaler un abus La spirale de l'idéologie

    Pour l'heure la France est simplement entrainée dans la spirale de l'idéologie des Marx Brtohers (le retour...), rien d'autre à l'horizon...

  • Par ElPorkito - 15/03/2013 - 13:46 - Signaler un abus @casanova

    Absolument ! J'ajoute que l'intervention de Véronique Genest sur F2 et les déclarations de Nabila décrédibilisent totalement la France d'un point de vue intellectuel et moral.

  • Par Hugo from Caracas - 15/03/2013 - 13:56 - Signaler un abus @ElPorkito

    Je vous arrête ! Vous confondez tout.... L'entrée de Véronique Genest en politique symbolise le déclin intellectuel et morale de la France OUI ! En effet, cette membre éminente du fonctionnariat du ciné Français s'est ridiculisé à la tv chez ruquier... Par contre, Nabilla est le symbole de la jeune fille dynamique, qui s'est faite toute seule, une logique de responsabilité individuelle et entrepreunariale...D'ailleurs en l'appelant la "French Kim Kardashian" les américains ne s'y trompent, elle portera haut les couleurs de la France et participera à notre rayonnement culturel à l'international comme Kim K !

  • Par un - 15/03/2013 - 14:18 - Signaler un abus un

    La France est déjà dans le déclin (pas de langue de bois) L'activité économique au point mort (ce n'est pas la faute de Sarko), je suis patron d'une petite entreprise, je suis exsangue, je n'ai pas encore claqué la porte pour mes gens et leur famille......mais cette situation ne peut perdurer Quand le connard de Flamby est arrivé, il critique la finance, les patrons avec l'abruti de Montabourg, ils n'ont pas compris que sans finance, les entreprises ne peuvent fonctionner !!! est-ce que je critique mes gens en entreprise ?qui font tout ce qu'ils peuvent pour avoir la tête hors de l'eau !! J'ai de la haine pour ce gouvernement de socialos Français, courage pour une manif monstre et renvoyer ces socialos d'où ils viennent ........

  • Par Vertigo - 15/03/2013 - 14:27 - Signaler un abus Par Hugo from Caracas - 15/03/2013 - 13:56

    Par contre, Nabilla est le symbole de la jeune fille dynamique, qui s'est faite toute seule, une logique de responsabilité individuelle et entrepreunariale... ----------------------------------------- Vous me faites peur, vous êtes sérieux ou c'est de l'ironie?

  • Par ElPorkito - 15/03/2013 - 14:28 - Signaler un abus Non mais allo ! Hugo from Caracas et Nabila, mais allo quoi ?!

    En parlant de déclin, vous devriez commencer par revoir votre orthographe, moral sans "e". Nabila (un seul "l") la Kim Kardashian française ? Laissez moi rire. D'ailleurs si mon souvenir est bon, Kim K a accédé à la notoriété grâce à une sex tape qu'elle a tourné avec l'aide de Ray J. Elle ne s'est pas à proprement parler "faite toute seule" ce qui rend votre parallèle un peu osé. Au demeurant votre soutien à cette jeune femme est tout à fait admirable et je le respecte. Saviez-vous au passage que Hugo Chavez fustigeait les implants mammaires ?

  • Par henir33 - 15/03/2013 - 15:21 - Signaler un abus à pourequoi pas

    quand je travaillais dans le conseil il y avait une maxime / boutade pleine de bon sens: quand le travail tend vers zéro la productivité tend vers l'infini c'est ça la situation française !!

  • Par l'enclume - 15/03/2013 - 15:25 - Signaler un abus Un mal pensant ???????

    sbgf43 - 15/03/2013 - 10:29 Je constate que Christian Saint Etienne, n'est plus trop invité, voir pas du tout, sur les plateaux télé ou radio. Salaudepatron - 15/03/2013 - 11:32 Quelle rue, celle qui croit les sornettes sans broncher ou se poser de question. Hier soir j'assistais à une réunion de notre com/com, plus aucune subventions de la part du département. J'ai interpellé le Conseiller général, la réponse est significative : C'est de la faute à l'APA et au RSA, que je sache l'APA, c'est pour plus tard. Je lui rétorque que nous n'avons plus de subvention mais que les impôts départementaux augmentent quand même. Nos petites entreprises rurales sont entrain de crever, et ces enfoirés nous demandent de payer sur les deniers communaux, les travaux qu'ils ne financent plus. Ils pourront ainsi dire aux gogos qui les croiront : VOYEZ CE N'EST PAS NOUS, C'EST VOTRE COM/COM QUI AUGMENTENT LES IMÔTS. Récemment une com/com sur la demande du Département à retenu 32,50 euros à une famille sur endettée qui n'avait pas pu payer le transport scolaire. Je m'en suis inquiété, c'est ce qui m'a été répondu : Ce n'est pas nous c'est la com/com, le pognon va bien les caisses du département.

  • Par rudi11 - 15/03/2013 - 16:40 - Signaler un abus peut elle ?

    elle nage dedans, oui, vla la réalité la soumission à bruxelles, le refus de stopper les licenciements abusifs montrent que nos politiques sont étroitement liés aux souhaits du medef et autres cac40 malfaisants le tout gratuit pour les immigrés sans papiers, pendant qu on reduit les remboursement aux cotisants, qu on reduit maintenant les pensions, montre que ces dirigeants là se moquent largement des français ce qui leur importe, c est de briller en réunions internationales, rien d autre ..........

  • Par francoise - 15/03/2013 - 16:40 - Signaler un abus nous sommes dans le déclin

    avec 5 millions de chômeurs, les impôts et les charges sociales sur les particuliers et sur les entreprises, nous ne sommes pas prêt de voir le jour... Inquiétant également cette arrivée en masse des roms, des bulgares, des roumains... Inquiétant de voir les entreprises espagnoles et portugaises du BTP prendre des parts de marché en France... Notre pays est mal parti, rétablissement de nos frontières, marchés publics pour les entreprises françaises... Baisse des charges sociales et des impôts, avec Flamby nous sommes cuits.

  • Par zelectron - 15/03/2013 - 18:18 - Signaler un abus le mauvais exemple

    Ne serait pas plutôt l'inverse ? L’Europe peut-elle être entraînée dans la spirale d'un déclin économique français ?

  • Par yoda - 15/03/2013 - 18:38 - Signaler un abus l'europe est un echec !

    On voit bien qu'elle appauvri tout les pays qu'elle touche, un jour les peuples vont se révolter contre la misère qu'elle apporte !

  • Par _zoedubato - 15/03/2013 - 22:20 - Signaler un abus Nicolas sarkozy a laissé 600 milliards de dettes

    Nicolas SARKOZY a laissé 600 milliards de dettes, 1 million de chômeurs, 125 milliards de déficit Le déclin est dû au centralisme la JACOBIN dans les domaines politiques, financiers et organisationnels. Les landers Allemandes sont autonomes financièrement parlant et la région de basse saxe est actionnaire de VW et donc porsche. LES pme du mittelstand sont adossées à des banques pour financer leurs activités. L'Allemagne a de plus 70 % de locataires et pas comme sarko encouragé une république de propriétaires et les loyers y sont peu onéreux ce qui amène une grosse Epargne nationale. Les solutions sont donc connus. 35 milliards pour construire les logements sociaux en France. Il faut organiser la scission des banques régionales des grands groupes dans une structure mutualiste et les adossées aux PME à fusionner pour les ETI et négocier les contrats de RD avec les IUP IUT Fac. Il faut vendre des biens durables en Asie

  • Par Equilibre - 15/03/2013 - 22:47 - Signaler un abus @ _zoedubato, dit @bobolecler en temps normal.

    On t'a reconnu. Même style, partant dans tous les sens, sans suite logique entre les phrases. Pas de paragraphes, ni retour à la ligne. Tu es vraiment un en... de te servir du pseudo d'un commentateur.

  • Par boblecler - 16/03/2013 - 08:34 - Signaler un abus EQUILIBRE atteinte du manque d'interdisciplinarité

    Dans un monde globale, dont tu revendiques la globalité, il faut penser globale et pas seulement réduction de coût. Suffit de regarder les anglais. On réduit le nombre de postes ok, on licencie à tour de bras dans les usines pour réduire les coûts et améliorer les marges. Mais quand on se sert des prêts hypothécaires pour soutenir la consommation, on creuse la dette quand il faut renflouer les banques comme Royal bank of scotland etc et les nationaliser pour ton sectarisme. Que des banques anglaises, allemandes (kommerzbank, hypovereinbank), italiennes et irlandaises doit te faire vomir! Et pourtant ton sectarisme empêchera la France de se redresser..

  • Par gdv - 16/03/2013 - 09:28 - Signaler un abus Mais elle est déjà dans le déclin....et cela va s'accélerer.

    Si la France continue à fabriquer de la m...dans une ambiance de travail de m.... comme un pays du Sud, elle rencontrera de plus en plus la concurrence des pays émergents qui font les mêmes produits (l'ambiance de m...en moins). L'allemagne s'en sort car elle a la culture du travail bien fait, c'est une notion qui échappe totalement à notre population Africaine qui globalement contitue une bande de jean foutre au travail. Ce n'est pas bien politiquement correcte que de dire cela mais je m'en fous. Si vous voulez voir la différence sur le produit fabriqué, allez donc faire un tour en Allemagne ou en Suisse et observez la qualité de la construction...vous pouvez vous dire que c'est partout pareil.

  • Par gegemalaga - 16/03/2013 - 10:14 - Signaler un abus declin

    comme dit sam75 ...; et ne revez pas : les pays qui vont s'en sortir le mieux , ce sont ceux ou il y a ( ou aura ) le moins de SUR-CONSOMMATION !! gegemalaga

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Moreau Defarges et Pierre-François Gouiffès

Philippe Moreau Defarges est chercheur à l'Institut français des relations internationales (IFRI) et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris. Spécialiste des questions internationales et de géopolitique, il est l'auteur de très nombreux livres dont Introduction à la géopolitique (Points, 2009) ou 25 Questions décisives : la guerre et la paix (Armand Colin, 2009).

Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po Paris (histoire & économie politique). Il a notamment publié "Margaret Thatcher face aux mineurs" (Privat, 2007) et "réformes: mission impossible ?" (Documentation française, 2010). Il tient un blog sur pfgouiffes.net .

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€