Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’étrange black­out sur le saccage du Tribunal administratif de Toulouse

Dans la nuit du 8 au 9 mars, le Tribunal administratif de Toulouse a été entièrement vandalisé : dossiers éparpillés sur le sol, bureaux visités, photocopieurs renversés etc... Une magistrate a fait l’objet de menaces de mort. Ce tribunal juge un fort contentieux concernant le droit des étrangers. Y aurait-il là un début d’explication à ce saccage ?

Attention sélective

Publié le
Info Atlantico

C’est un fait divers, si l’on peut l’appeler ainsi, dont personne ou presque, ne parle. Et pourtant, il est d’une particulière gravité. Pour la première fois, depuis que la France se voit touchée par une série de dégradations, d’actes racistes, antisémites et d’attentats, un bâtiment judiciaire a fait l’objet d’un saccage en bonne et due forme. Cela s’est passé au Tribunal administratif de Toulouse, où sur quatre étages, bureaux de magistrats, de greffiers ont été littéralement vandalisés, vraisemblablement lors du week-end du 8 au 9 mars.

Le lundi matin, vers 6 heures 30, les pompiers sont appelés pour un dégât des eaux au Tribunal. Ils sont abasourdis. La juridiction baigne dans l’eau. Visiblement au cours de la nuit, les robinets de l’ensemble du bâtiment ont été sciemment ouverts. L’eau a coulé plusieurs heures durant, abîmant sols et faux-plafonds…

Mais le pire est à venir : des dossiers sont éparpillés, parfois déchirés, des photocopieurs ont été renversés, des bureaux visités… Et surtout, sur les quatre étages apparaissent sous forme de tags, les mêmes inscriptions à la bombe de peinture noire : "Le prophète te jugera" ou encore "Avertissement." Le nom d’une magistrate, de confession musulmane, est même écrit sur les murs. Comme ceux de fonctionnaires de police. Les menaces de mort sont à peine voilées. Passé le moment de stupeur, le personnel prend vite conscience que ce saccage n’est sans doute pas le fait d’une bande de jeunes voyous et désoeuvrés… Non, cette intrusion, la nuit, survenue, coïncidence, la veille de la visite du vice-président du Conseil d’Etat, Jean-Marc Sauvé- aurait plutôt pour auteurs des individus connaissant parfaitement les lieux. On comprend pourquoi : le Tribunal administratif de Toulouse, qui couvre les départements de l’Ariège, l’Aveyron, la Haute-Garonne, le Tarn et la Haute-Garonne, outre six chambres chargées du contentieux dans divers domaines (logement, marchés, fonction publique, collectivités locales etc…), statue sur un important contentieux consacré au droit des étrangers.

Pour l’année 2014, comme l’a rappelé La Dépêche, l’un des rares journaux à avoir évoqué ce saccage ahurissant, 6 196 affaires ont été jugées, dont 1853 portant sur le droit des étrangers, parmi lesquelles 514 mesures d’éloignement…Or, certaines reconduites à la frontière ont dû fortement déplaire. D’où une possible vengeance qui aurait débouché sur une action violente. C’est en tout cas une hypothèse sur laquelle travaille de la Brigade de répression du banditisme de Toulouse.

Alors qu’il eut été normal de mettre en vacances le Tribunal pendant au moins une semaine, le temps de le remettre en état, rien n’a été fait. N’oublions pas le drame de Charlie Hebdo nous a dit un syndicaliste policier. C’est bien pour cette raison que l’Unsa-Police "demande aux pouvoirs publics de ne pas prendre ces menaces à la légère et d’assurer protection et assistance aux victimes de ces menaces." D’ailleurs, à propos de sécurité, le Tribunal n’avait fait l’objet d’aucune mesure en ce sens. Aujourd’hui, le personnel – une soixantaine de fonctionnaires et magistrats- vit très mal ces événements sur lesquels n’a lieu aucune communication. Ni, semble-t-il du côté du Parquet de Toulouse, ni du côté de la présidence du Tribunal. Pourquoi ce black-out ? A cause des élections départementales dont le premier tour se déroule dans 15 jours ? Poser la question, c’est peut-être y répondre. En tout cas, après l’engouement, l’espoir suscité par l’unité de la République tant célébrée le 11 janvier, on se dit que, oui, la France n’en finit pas de craquer.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par winnie - 12/03/2015 - 07:23 - Signaler un abus effectivement,

    J'avais déjà vu cet article sur le site " f de souche " mais pas aileurs, voila ce qui arrive lorsque les peines de prison ne sont pas dissuadives mais surtout pas de vague et bien sur, les inscriptions ne veulent rien dire, pas d'amalgame !

  • Par Anguerrand - 12/03/2015 - 08:20 - Signaler un abus Apres on nous dira de ne pas faire d'amalgame!

    La loi d'Allah, le Coran, la Charia sont au dessus de nos lois. Mais bien sur nos medias inféodés " oublient de nous informer". Une façon comme une autre de nous faire accepter " en douceur" l'implantation définitive de l'islam en France. Nos clochers feront d'admirables minarets.

  • Par Pig - 12/03/2015 - 08:29 - Signaler un abus "Le nom d’une magistrate, de confession musulmane" ?

    On connaît la religion des agents publics maintenant ? Ou bien c'est de son nom qu'on infère une religion ? Il faut arrêter d'assigner les gens à leur supposée religion ! Des Arabes sans religion, ou chrétiens, ça existe. A cause de cet "amalgame" trop rarement dénoncé, on nous bassine avec les prétendus 5 millions de musulmans que compterait la France alors qu'il y en a beaucoup moins.

  • Par Texas - 12/03/2015 - 08:41 - Signaler un abus Black-Out

    Les commentaires " immoraux " et " racistes " sur Me Taubira suscitent beaucoup plus d' intérêt mediatique .

  • Par Texas - 12/03/2015 - 09:05 - Signaler un abus Et puis..

    ...les manifestants contre la gabegie du RSI sont des gens plus dangereux , qui meritent eux , un encadrement policier adapté et quelques maigres entrefilets . En dernier recours , on orientera les caméras vers Ferguson...

  • Par vangog - 12/03/2015 - 09:15 - Signaler un abus Oui, Fdesouche, organe d'expression libre l'avait commenté

    alors que tous les Medias aux ordres ont soigneusement passé sous silence cet événement. Plus que ce saccage du tribunal administratif de Toulouse, c'est le silence des Medias qui est assourdissant, et doit alerter les Francais sur le glissement progressif de nos médias vers ceux d'une dictature socialiste a l'égale de celle qui régnait en France en 1940.

  • Par Pierre29000 - 12/03/2015 - 10:27 - Signaler un abus Merci Atlantico

    Merci Atlantico de nous informer, je n'avais pas entendu parler de ca, ni sur RTL, ni sur Le Figaro.

  • Par jmpbea - 12/03/2015 - 14:22 - Signaler un abus Là, on se rend bien compte que ceux qui "essaient de gouverner"

    ainsi que les journalistes, les corps constitués...sont ligués pour minorer , voire étouffer toute information montrant la collusion des immigrés..islamisants...malfrats....qui tentent d'intimider la France alors que les petits juges aux ordres du Blaireau ne cessent de chercher des malversations qui sont , hélas, le pain quotidien de la politique de quel côté qu'elle penche...

  • Par assougoudrel - 12/03/2015 - 16:03 - Signaler un abus Merci à Atlantico

    et je resterai abonné quand je serai expatrié d'ici peu pour être informé et continuer à lire les commentateurs qui me donnent l'impression d'une amicale.

  • Par Henrik Jah - 12/03/2015 - 18:46 - Signaler un abus Merci Atlantico et @assougoudrel

    Vous avez raison l'ami nous lecteurs formons une amicale malgré les différences d'opinions: l'amicale de la France et du débat. Je ne vous connais pas mais cela me fait de la peine qu'un grand monsieur comme vous quitte le Pays mais je ne doute pas que vous ayez vos raisons. Cordialement

  • Par dav4abe - 12/03/2015 - 19:18 - Signaler un abus C'est dans ces moments là qu

    C'est dans ces moments là qu'on voit qu'ils sont complètement à la ramasse nos dirigeants, croire pouvoir cacher des faits d'une tel gravité est stupide. Et @assougoudrel, c'est la meilleure chose à faire, ceux qui ne peuvent pas partir vous envie.

  • Par Liberte5 - 12/03/2015 - 21:51 - Signaler un abus Un black out de l'information...

    qui montre la peur du pouvoir et des médias d'avoir à faire savoir ce type d’évènement.

  • Par C3H5.NO3.3 - 12/03/2015 - 21:56 - Signaler un abus C'est bon

    Ça fera quelques électeurs républicains de plus. A mince, c'est vrai que le parti pour lequel ils vont voter n'est pas républicain. Trop ballot...

  • Par no-name - 13/03/2015 - 17:29 - Signaler un abus C'est sûr que s'il a été

    C'est sûr que s'il a été écrit "Le prophète te jugera", il ne faut pas en parler...consigne bien respectée par les médias aux ordres. Il manque quelques paires de (grosses) couilles à nos politicards de tous bords pour remettre ce pays d'aplomb, et comme ils sont tous plus intéressés par leur sort personnel que par celui de leurs concitoyens, ce sera de pire en pire. Comme assougoudrel, j'ai décidé de partir et on est nombreux. Je ne veux pas voir le désastre à venir, bon courage à ceux qui seront encore là...

  • Par zouk - 13/03/2015 - 18:41 - Signaler un abus Tribunal administratif de Toulouse

    Il faudra frapper très fort quand les coupables seront jugés et surtout prendre les mesures de protection nécessaires en les affichant clairement et non pas en taisant lâchement ce saccage. Quant à partir, pourquoi pas? mais il n'est pas facile de se refaire une vie dans un pays où l'on restera toujours un étranger. Je parle d'expérience.

  • Par Anouman - 13/03/2015 - 22:47 - Signaler un abus Blackout

    M. Gaetner, il n'y a rien d'étrange. Les médias et la justice ne peuvent s'occuper des propos prétendument racistes contre Mme Taubira et des saccages perpétrés par de pauvres gens victimes d'apartheid et dont la misère sociale est dépassée par leur misère intellectuelle. N'avez vous pas idée de la déchéance dans laquelle les entraîne la discrimination religieuse et raciale à leur égard par de mauvais Français? Nous avons affaire à des populations persécutées dont les actes ne sont que le reflet de l'incompréhension que le vulgus a de leur grandeur. Parlez-en à M. Valls il saura vous remettre l'esprit en place.

  • Par mymi - 14/03/2015 - 09:44 - Signaler un abus Assougoudrel s'en va

    Helas, vous avez bien raison... dommage que je ne puisse en faire autant, tant je suis inquiète pour notre pays. Merci d'avoir parlé de l'"Amicale" des commentateurs", c'est effectivement ainsi que je le perçois et ça fait quand même chaud au coeur. En tout cas, au moins vous poursuivrez vos commentaires car bien souvent, le mien se résumerait à "d'accord avec Assougoudrel". A très vite sur Atlantico

  • Par Anguerrand - 14/03/2015 - 10:09 - Signaler un abus A assougoudrel

    Vous nous faite saliver de quitter la France, mais accepteriez vous de nous dire où avez vous trouvé votre paradis, sait on jamais, un jour peut être on pourrait envoyer des commentaires de ce pays ( ou DOM) ?

  • Par vangog - 14/03/2015 - 10:27 - Signaler un abus En 1940, il y avait les socialistes collabos...

    et les Gaullistes qui quittaient la France et se retrouvaient à Londres, non pas pour les allocs gauchistes, mais pour revenir sauver la France...c'est la seule façon pour un patriote de quitter la France: avoir envie d'y revenir très fort, après avoir mis dehors les collabos de l'islamisme!

  • Par Orchidee31 - 14/03/2015 - 23:03 - Signaler un abus Amicale des commentateurs

    Jolie expression - c'est vrai qu'on finit par se connaître par pseudo interposé - quant au sujet qui nous occupe, les médias de gauche font tout pour occulter les sujets qui "dérangent" bien soutenus par les politiques gauchos - c'est scandaleux -

  • Par winnie - 15/03/2015 - 07:41 - Signaler un abus Medias de gauche ?

    C' est un pléonasme !

  • Par Yves3531 - 15/03/2015 - 09:21 - Signaler un abus National socialisme...

    @ vangog - 14/03/2015 - 10:27 - Pas d'accord avec vos engagements eco-gauchos FN, mais OK sur l'état type national socialiste actuel. Propagandastaffel journalistique et artistique par intermittence subventionnée, justice aux ordres actionnant la police politique, éducation nationale et enseignement supérieur aux programmes orientés de manière univoque, parole publique encadrée, collusion grand capital-état, economie sur administrée, ... C'est notre national socialisme à nous, plus insidieux mais aux mêmes caracteristiques de base. D'ailleurs, c'est génétique chez nos socialeux, on nous le cache bien, mais 12 des 17 derniers ministres SFIO de la IIIème Republique furent liés à la collaboration et au régime de Vichy. Nos tristes propagandistes actuels le cachent, mais bien des grands noms de la collaboration étaient auparavant SFIO ou Radicaux Socialistes - citons entre autres Jacques Doriot, Jean Luchaire, Pierre Drieu la Rochelle, Pierre Laval, Marcel Déat, René Bousquet, Georges Bonnet (père d'un socialiste éminent ...), la consanguinité est rejetée, mais...

  • Par vangog - 16/03/2015 - 00:04 - Signaler un abus @Yves3531 vous pouvez ajouter à ce système de corruption

    typiquement socialiste qui inspire a nos Médias un traitement partial de l'information, les syndicats et les associations, partagés à égalité avec les autres partis de gauche, afin de contrôler tout ce joli monde... Une chose m'étonne, cependant! Comment votre lucidité qui reconnait cette corruption des corps intermédiaires par les socialistes, n'a-t-elle pu remonter à l'origine de cette corruption, les années 1974-1980, qui ont permis la colonisation des médias par un clan consanguin? Et comment les différents gouvernements qui ont suivi n'ont jamais pu rétablir la partialité de ces corps intermédiaires, s'imposant de façon masochiste, chantages, extorsions et manipulations médiatiques à profusion, qui sont largement cause de la situation pitoyable de la France actuelle?...les deux réponses possibles sont la complicité des UMPS ecolofrondegauchiste dans cette corruption, ou une invraisemblable bêtise teintée de masochisme...au choix!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Gaetner

Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à l'Express, chargé de l'investigation.

 

Il est l'auteur de La République des copains (Flammarion, 2005), Réglements de comptes pour l'Elysée et La Manipulation Clearstream dévoilée (Oh! Editions, 2006, avec Jean-Marie Pontaut), et La République des imposteurs (L'Archipel Editions, 2014).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€