Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Esclavage en Libye : pourquoi l’Europe ne doit pas accepter la responsabilité que l’on tente de lui faire porter

Le 14 novembre dernier, le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein a déclaré : « La communauté internationale ne peut pas continuer à fermer les yeux sur les horreurs inimaginables endurées par les migrants en Libye, et prétendre que la situation ne peut être réglée qu’en améliorant les conditions de détention », et ce, tout en ajoutant « La politique de l’UE consistant à aider les gardes-côtes libyens à intercepter et renvoyer les migrants (est) inhumaine »

Esclavage

Publié le
Esclavage en Libye : pourquoi l’Europe ne doit pas accepter la responsabilité que l’on tente de lui faire porter

Atlantico :« Les interventions croissantes de l’UE et de ses États membres n’ont jusqu’à présent pas servi à réduire le nombre d’abus subis par les migrants ». N'y a-t-il pas un risque à accepter la mise en cause de l'Union européenne par un haut responsable de l'ONU dans la situation actuelle de la Libye ?

Alain Rodier : Il est tout à fait exact que la situation des migrants vendus comme des esclaves en Libye - mais pas seulement dans ce pays - est abominable. Elle est la résultante d’abord de la misère qui pousse des malheureux à quitter le pays où ils sont nés et ensuite du chaos qui prévaut sur place, l’autorité régalienne centrale ayant disparu au profit de chefs de guerre qui dirigent leurs zones d’implantation avec des méthodes dignes du moyen-âge. Personne n’est capable aujourd’hui de leur faire entendre raison à moins de lancer une opération militaire d’envergure pour tenter de parvenir à contrôler ce qui reste de la Libye, ce qui est loin d'être évident sur un plan purement tactique.

Or, aucune puissance nationale, voire régionale, n’en n’a les moyens humains ni surtout la volonté stratégique.

L’Union Européenne ne peut rien entreprendre directement sur le terrain - pas de gouvernance centrale, moyens militaires limités - et ce ne sont pas les États-Unis ni la Russie "occupés ailleurs" qui vont s’y risquer.

En fait, Zeid Ra’asd Al Hussein a  la solution. Il souhaite, sans le dire, que l’UE ouvre toutes grandes ses portes pour accueillir le million de réfugiés présent sur le sol libyen. Et quand bien même cela serait, cela provoquerait alors un exode massif de migrants de tout le continent africain attirés par les "lustres" de l’UE jugée riche (mais qui ne parvient déjà pas à assurer un bien-être minimum à tous ses citoyens).

C’est là où se trouve véritable problème insoluble : la misère qui prévaut sur le continent africain. Il faut aider ces pays à se développer est une autre litote qui a cour depuis des dizaines d’années. Certes si les fonds versés ne finissaient dans la poche de nombre de responsables pervertis, cela aurait pu marcher mais l'échec est patent.

Pour sa part, l’Europe est comme un terrain de golf entouré de favelas. Qui peut empêcher les habitants des favelas d’envahir le terrain de golf ? Si ce ne sera pas la prospérité pour tout le monde, au moins la "provocante" richesse aura disparu, l’ensemble des populations étant alors plongées dans la même misère.

L’ONU, quant à elle, n’est même pas à même de faire appliquer en Libye les résolutions qui ont été votées. Il ne lui reste donc plus qu’à argumenter en prêchant dans le vide. La guerre lancée en 2011 pour abattre Kadhafi avait été plus simple car l’ennemi avait été clairement désigné. Aujourd’hui, les multiples centres de puissance sont trop nombreux pour être traités dans leur globalité même si quelques frappes aériennes ont lieu ici et là. Elles visent surtout ponctuellement des groupes qui dépendent de Daech ou d'Al-Qaida "canal historique".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par wwmat - 22/11/2017 - 08:49 - Signaler un abus Oui enfin,

    Pourquoi ne parle t on que d'esclavage en libye alors que par ex. la Mauritanie tolere cette abomination ainsi que nombre d'autres pays musulmans.

  • Par assougoudrel - 22/11/2017 - 09:48 - Signaler un abus En tous cas, les esclaves libyens

    réclament la France. Je suis certains que les rabatteurs (associations) sont déjà sur place pour nous les ramener.

  • Par pb15 - 22/11/2017 - 10:08 - Signaler un abus macron a déjà prévu d'en

    macron a déjà prévu d'en accueillir et a invité l'UE à accentuer ses efforts dans ce domaine. Il dit tout et son contraire : nous sommes foutus !!!

  • Par ISABLEUE - 22/11/2017 - 10:27 - Signaler un abus TU PARLES CHARLES

    on a déjà vu des reportages de clandestins en Afrique et aussi en Egypte, prisonniers et esclaves de salauds. c'est monnaie courante. Mais les bobos se lèvent aujourd'hui..... serait ce pas la faute des méchants blancs qui ont supprimés le chef de la Lybie ??? c'est vrai que tout va mieux lorsque les présidents tout puissant disparaissent.. Tout va bien mieux !!! et nous les méchants blancs on serait racistes.

  • Par lasenorita - 22/11/2017 - 10:56 - Signaler un abus Les musulmans sont racistes!

    Les musulmans ''blancs''(Arabes) ont toujours méprisé les ''Noirs'' et de TOUS TEMPS, les musulmans ont réduit les Noirs en esclavage! Ceci existait avant la ''colonisation'' de l'Algérie par les Français....l'esclavage des Noirs par les musulmans (blancs) est plus ancien que celui fait par les ''Blancs'' lors de la déportation des Noirs vers les Amériques et cet esclavage a duré plus longtemps!.. Cet esclavage des Noirs par les musulmans (blancs) a cessé après la prise de l'Algérie par les Français, ceux-ci ont libéré des esclaves Noirs et des esclaves chrétiens des geôles des tyrans algériens.. Les musulmans émasculaient les esclaves hommes, ils les faisaient ramer toute la journée dans leurs bateaux (des Barbaresques)et ils mettaient les femmes-esclaves dans des harems où elles faisaient des petits musulmans... ce qui explique que certains Arabes ont les yeux bleus et le teint clair...Maintenant que les musulmans ne sont plus ''colonisés'': ils ont repris leurs mauvaises habitudes....

  • Par Marie-E - 22/11/2017 - 11:49 - Signaler un abus maintenant que l'EI est vaincu

    dixit l'Iran, qui se souvient des esclaves sexuelles chrétiennes et yezidis et les jours de marché en Irak. C'est effectivement comme écrit lasenorita une mauvaise habitude que les Arabes n'ont jamais perdue vis à vis de ceux qui n'ont pas les mêmes croyances qu'eux en cas d'invasion ou qui sont plus noirs qu'eux . Marre de tout le temps devoir s'occuper de tout alors que je crois me souvenir qu'on est accusé d'être de" vilains colonisateurs"

  • Par vangog - 22/11/2017 - 12:49 - Signaler un abus L’escalavage a existé de tout temps en Afrique et Arabie...

    mais les bobos immigrationnistes et caritativo-gauchistes semblent le découvrir, aujourd’hui, d’avantage comme prétexte à la colonisation de l’Europe, que comme indignation humanitaire...

  • Par Stargate53 - 22/11/2017 - 13:46 - Signaler un abus C'est sur qu'il ne faut pas culpabiliser !

    L'Europe n'est pas à l'origine du problème et il faut se retourner contre ceux qui font ces pratiques honteuses et inhumaines.

  • Par MIMINE 95 - 22/11/2017 - 14:39 - Signaler un abus ET HIER, SOIREE SUR LA 2 AVEC AU PROGRAMME ....

    une grande manipulation des esprits grégaires avec un Xème "documentaire-rappel" des "heures les plus z'ombres de notre histoire . C'est plus de l'histoire , c'est du bourrage de crâne

  • Par kelenborn - 22/11/2017 - 15:13 - Signaler un abus ah

    "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde" Rocard , me semble-t-il! Admirable car bobo-compatible comme l'était son auteur! C'est comme si on affichait restaurant végétarien et qu'à l'intérieur on découpait les jambons! Belle phrase qui permet de dire "Bonnes gens, dormez bien" et si vous avez cru voir arriver les sauvages c'est que vous aviez regardé "Cannibal Holocaust" à la télé

  • Par brennus - 22/11/2017 - 16:03 - Signaler un abus licite

    Certaines religions considérent l'esclavage comme licite,c'est pourquoi il perdure. En tout cas l'Europe ne saurait en rien être tenue responsable de cette abomination.

  • Par Marie-E - 22/11/2017 - 16:13 - Signaler un abus Brennus

    vous écrivez "certaines religions considèrent l'esclavage comme licite". Comme je n'en vois qu'une, pourriez vous m'indiquez quelles sont les autres. Merci d'avance de contribuer à mon instruction.

  • Par Anouman - 22/11/2017 - 20:59 - Signaler un abus U.E.

    La seule politique efficace pour l'UE est d'abord de ne pas les laisser venir s'installer et ensuite d'aller les informer dans leur pays, qu'au mieux ils finiront esclaves s'ils s'en vont.

  • Par Mellorine - 23/11/2017 - 07:34 - Signaler un abus Ah si seulement...

    Khadafi était encore là...

  • Par Raymond75 - 23/11/2017 - 08:21 - Signaler un abus Pays incapables

    On peut comparer la situation du Vietnam aujourd'hui, pays ravagé par cinquante ans de guerre jusqu'en 1975, avec les pays africains. Ce pays est en plein développement, les enfants scolarisés au moins jusqu'au collège dans les régions les plus reculées,souvent plus, des dispensaires partout et l'électricité dans tous les villages. --- En Afrique, les indépendances remontent aux années soixante, généralement sans guerre. Depuis : soixante ans de massacres, de pillages, de destructions, corruption généralisée, aucune politique de santé, pas d'infrastructures, totale incapacité de maitriser son développement sauf rares exceptions. Ces pays exportent leur jeunesse pour s'en débarrasser faute de lui proposer un avenir, et ne cessent de jouer aux victimes perpétuelles. --- La misère qui frappe ces peuples est dramatique, mais toute aide internationale se perd dans la corruption, y compris l'aide alimentaire et médicale. --- Les Africains sont des victimes d'une culture et de traditions ethniques qui les rendent collectivement incapables. Il n'y a aucun avenir pour eux en Europe, là où sévi le chômage de masse, la désindustrialisation, l'endettement, et les dumping fiscal et socia

  • Par Borgowrio - 23/11/2017 - 08:57 - Signaler un abus Témoignage , réalité

    Je suis allé sur l'ile de Gorée visiter les lieus d'où partaient les bateaux d'esclaves . J'ai senti , en tant que blanc les regards hostiles des visiteurs noirs . Depuis des décennies la gauche française a ancré dans les têtes la responsabilité de l'homme blanc , alors que les esclavagistes étaient de toutes les couleurs . Autre témoignage , modeste , à Dakar , nous avions une bonne que nous avons payé au tarif syndical , soit 800 CFA , alors que noirs riches les payaient 250 CFA et quelques fois oubliaient de payer . Tout ceci n'a jamais ému personne . Pour moi , c'est une forme d'esclavage

  • Par tubixray - 23/11/2017 - 09:02 - Signaler un abus Excellente comparaison Afrique / Asie du sud est

    Avec en prime le rappel de la traite des esclaves noirs par les arabes, la chute des vilains dictateurs qui tenaient leur pays et jugulaient l'expansion de l'islam ... L'Europe n'en est nullement responsable .... Seule solution: militariser la Méditerranée et les frontières de l'UE.

  • Par Raymond75 - 23/11/2017 - 13:49 - Signaler un abus Pays incapables

    On peut comparer la situation du Vietnam aujourd'hui, pays ravagé par cinquante ans de guerre jusqu'en 1975, avec les pays africains. Ce pays est en plein développement économique, les enfants scolarisés au moins jusqu'au collège dans les régions les plus reculées,souvent plus, des dispensaires partout et l'électricité dans tous les villages. --- En Afrique, les indépendances remontent aux années soixante, généralement sans guerre. Depuis : soixante ans de massacres, de pillages, de destructions, corruption généralisée, aucune politique de santé, pas d'infrastructures, totale incapacité de maitriser son développement sauf rares exceptions. Ces pays exportent leur jeunesse pour s'en débarrasser faute de lui proposer un avenir, et ne cessent de jouer aux victimes perpétuelles. La misère qui frappe ces peuples est dramatique, mais toute aide internationale se perd dans la corruption, y compris l'aide alimentaire et médicale. Les Africains sont des victimes d'une culture et de traditions ethniques qui les rendent collectivement incapables. Il n'y a aucun avenir pour eux en Europe, là où sévi le chômage de masse, la désindustrialisation, l'endettement, et les dumping fiscal et social.

  • Par Neurohr Alain - 23/11/2017 - 17:47 - Signaler un abus Utile mise en garde aux Africains

    Il faut faire savoir partout en Afrique que la Libye est un pays extrêmement dangereux. Les Noirs y sont vendus comme esclaves, certains hommes castrés, les femmes réduites en esclavage sexuel. Surtout braves gens, ne vous aventurez pas au-delà du Sahara.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Rodier

Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Il est l’auteur, en 2017 de Grand angle sur l'espionnage russe chez Uppr et de Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre chez Balland, en 2015, de Grand angle sur les mafias et de Grand angle sur le terrorisme aux éditions Uppr ; en 2013 du livre Le crime organisé du Canada à la Terre de feuen 2012 de l'ouvrage Les triades, la menace occultée (éditions du Rocher); en 2007 de Iran : la prochaine guerre ?; et en 2006 de Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme (éditions Ellipse). Il a également participé à la rédaction de nombreux ouvrages collectifs dont le dernier, La face cachée des révolutions arabesest paru chez Ellipses en 2012. Il collabore depuis plus de dix ans à la revue RAIDS. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€