Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 22 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Épidémie de stéatohépatite non-alcoolique : si, les moyens de lutter contre la maladie du foie gras humain existent

La maladie du foie gras humain est méconnue. Pourtant, chaque année, elle fait de plus de en plus de victimes.

NASH

Publié le - Mis à jour le 31 Mars 2017
Épidémie de stéatohépatite non-alcoolique :  si, les moyens de lutter contre la maladie du foie gras humain existent

Atlantico : Qu'est-ce que le NASH et pourquoi entend-on beaucoup parler de cette maladie aujourd'hui ?

Guy-André Pelouze : Il existe depuis au moins 30 ans dans tous les pays industrialisés une augmentation très importante d'une pathologie jusque-là peu fréquente et méconnue la stéatose hépatique non alcoolique autrement dit le foie gras humain. Alors que des activistes font parfois la une des journaux pour nous dissuader de manger du foie gras de palmipède, au motif d'une maltraitance animale, les êtres humains atteints de foie gras non alcoolique ne sont pas l’objet de la même sollicitude. Chez les palmipèdes le foie gras est physiologique car il a pour point de départ une disposition génétique permettant à ces palmipèdes de stocker l’énergie pour migrer, chez l’humain il s’agit du résultat de notre mode de vie et les conséquences sont tragiques.

Dans les deux cas une consommation intense et continue de sucres dans un contexte d’excès de calories produit un résultat attendu: le stockage de gras dans les cellules du foie qui se mettent à ressembler à des adipocytes (cellules du tissu gras). Les romains gavaient les oies aux figues sèches et appelaient le foie gras iecur ficatum c’est à dire foie gras aux figues! Nous les gavons au maïs et les humains consomment en excès des produits industriels liquides et solides qui contiennent beaucoup de sucres (amidons, saccharose, lactose et sucres simples).

20 % à 26% de la population en Europe est atteinte de stéatose hépatique non alcoolique appelée NAFLD (pour Non-Alcoholic Fatty Liver Disease). Il s'agit de l'atteinte hépatique la plus fréquente en occident. C’est aussi la première cause des perturbations du bilan hépatique biologique dans ces mêmes pays. Cette transformation graisseuse du foie peut rester asymptomatique très longtemps et même ne jamais évoluer vers l’étape que nous allons décrire maintenant le NASH.

De la stéatose hépatique au NASH

Le NASH de Non-Alcoholic Steato-Hepatitis ou stéato-hépatite non alcoolique est une atteinte grave du foie qui associe une stéatose (le foie gras précédemment décrit) et une sclérose par inflammation qui se termine par la cirrhose. Cette maladie hépatique survient dans un contexte d’obésité notamment androïde (c’est à dire le gros ventre), de diabète type 2 et d’hypertriglycéridémie. Les complications de cette maladie silencieuse sont extrêmement graves: maladies cardiovasculaires, insuffisance hépatique et cancer du foie.

Comparaison nutritionnelle des figues sèches, de la farine de maïs et du soda: chaque fois la concentration en sucres est très élevée 

Le problème du NASH est-il donc uniquement une question de sur-consommation de sucre ? Quelle est l'ampleur du danger sanitaire que soulève cette question du NASH ?

Pour résumer le NASH c’est l'excès calorique, l’abondance des sucres et un état inflammatoire.

Il faut placer la consommation de tous les sucres dans le contexte d’excès calorique qui résulte d’une abondance alimentaire que l’humanité n’a jamais connue. De même qu’elle ne connaît plus de famine ni de période de restriction calorique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 28/03/2017 - 15:42 - Signaler un abus très intéressant

    pour ceux et celles qui sont concernés

  • Par Marie-E - 28/03/2017 - 15:43 - Signaler un abus très intéressant

    pour ceux et celles qui sont concernés

  • Par Le gorille - 28/03/2017 - 20:07 - Signaler un abus Manger de tout un peu !

    C'est de ma grand-mère ! Qui le tient de ... Va falloir que nos pontes reviennent à l'école de leurs grands-mères !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guy-André Pelouze

Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.

Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle, il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€