Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Eh oui il n’y a pas plus français que les Juifs ! Et pourtant ils partent ...

L’année passée 5000 Juifs ont quitté la France pour Israël. Il parait que c’est moins qu’avant. Et alors ? C’est 5000 de trop.

Revenez s’il vous plaît

Publié le
Eh oui il n’y a pas plus français que les Juifs ! Et pourtant ils partent ...

Bien que De Gaulle ait parlé des Juifs comme d’un “peuple d’élite” il faut ici, et d’emblée, rassurer tous ceux qui n’ont pas eu la chance de naître juifs. Il y a chez les Juifs tout autant d’imbéciles que chez les Normands. La même proportion de demeurés que chez les Bretons. Et un pourcentage identique de personnages totalement dépourvus d'intérêt que chez les Tourangeaux. Mais il y a un mais. Et ce mais le voici.

Entre les Juifs et la France un pacte a été scellé il y a longtemps.

Au moment de la révolution de 1789. Et c’est pourquoi dans les synagogues, il y a une prière spéciale pour la République. Pendant des générations les enfants juifs n’ont eu aucune difficulté à ânonner “nos ancêtres les Gaulois”. Dans leurs familles on leur apprenait à être français, très français, plus français encore que les Français qui s'étaient juste donné la peine d’être “de souche”.

Oui les Juifs devaient être encore plus français que les autres, car confusément, ils savaient qu’ils n’étaient pas d’ici. Et que cela leur créait des devoirs et des obligations dont les autres étaient dispensés. Et ils ont donc été - et sont toujours - français, à la recherche d’une perfection dans la francitude qui ferait oublier leurs patronymes souvent à sonorité étrangère. Y a t-il plus français que Marc Bloch, fusillé par les nazis, notre plus grand historien contemporain ? Y a t-il plus français que Raymond Aron, un philosophe qui nous honore ou que le cardinal Lustiger Juif et archevêque de Paris ?

Quelqu’un a t’il mieux chanté la France et son identité que le Juif polonais Finkielkraut ? Connaît-on plus franchouillard que le dessinateur Gotlib qui créa l’inoubliable Superdupont  ? Plus gaulois que Goscinny, le père d’Astérix, petit fils d’un rabbin de Varsovie ? Plus parisien, plus parigot que le chanteur Francis Lemarque de son vrai nom Nathan ? Plus cévenol que Jean Ferrat qui fut enterré sous le nom de Jean Tenenbaum ? Et Gainsbourg, ce n’était pas la France ?

Pourtant des Juifs partent. Non, nous ne sommes pas sous Vichy. La France n’est pas devenue antisémite. Mais il y a chez nous, solidement et durablement installés, des segments de haine. Une haine de la France et des “sales Français”. Et pour les Juifs “sales Juifs”, c’est double peine. Pourquoi croyez-vous que depuis longtemps et bien avant les attentats, il y a des policiers devant les synagogues ? Pourquoi y a t-il des barrières et d’autres policiers devant les écoles juives ? Pourquoi il n’y a déjà plus de Juifs à Sevran, à Bobigny, à Trappes et dans les quartiers nord de Marseille ?

Si vous avez des enfants, trouveriez-vous normal qu’ils aillent à l’école la peur au ventre ? Alors oui des Juifs partent. Pour un pays en guerre où l’on risque aussi sa vie. Mais au moins là-bas l’ennemi est nommé et désigné. Ces Juifs qui nous quittent c’est un peu de France qui s’en va. Un gain pour Israël ? Quelle importance ! Il faut qu’ils reviennent dans le pays qui est le leur. C’est leur mère même s’ils ont tendance à la considérer comme une marâtre. Mais pour que cela se fasse, il faudrait peut-être que d’autres qu’eux s’en aillent ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par fasanan - 11/01/2017 - 09:14 - Signaler un abus Merci M. Rayski

    et je ne fais pas partie du "peuple d'élite".

  • Par ISABLEUE - 11/01/2017 - 09:34 - Signaler un abus Merci mon petit Benoit.

    Ouf, vous n'avez pas oublié Jean Ferrat..... Merci.

  • Par Olivier62 - 11/01/2017 - 10:09 - Signaler un abus Vous en dites trop ou pas assez

    "il faudrait peut-être que d’autres qu’eux s’en aillent ?" et qui sont ces "eux" ? Je vais vous le dire, puisque vous n'osez pas : pour beaucoup, les jeunes d'origine immigrée et musulmans qui transportent en France le conflit israëlo-palestinien. Maintenant si on est dans cette situation, c'est pour beaucoup du fait du pro-immigrationnisme de la plupart des intellectuels et institutions communautaires du judaïsme français, qui rêvent d'une société multi-culturelle (voir BHL). Vous avez voulu la société multi-culturelle, vous l'avez ! Au fait, Israël aussi est une société de ce type, avec pour brillant résultat d'obliger les gens à se promener armés en permanence. Brillant succès des utopies.

  • Par atlantique07 - 11/01/2017 - 10:45 - Signaler un abus Après Merah

    J'ai toujours pensé que l'indignation après cette affaire avait été trop molle.L'assassinat des enfants juifs dans leur école aurait du suscité un énorme mouvement dans notre pays et cela n'a pas hélas été le cas.....

  • Par cloette - 11/01/2017 - 10:56 - Signaler un abus en accord

    avec Atlantique07

  • Par N.K. - 11/01/2017 - 11:07 - Signaler un abus dispersion

    La diaspora a toujours été perçue cimme une malédiction. Pourquoi s'entêter à priver des gens qui de génération en génération disent et répètent "si je t'oublie Jérusalem que ma main se dessèche" du bonheur de réaliser ce rêve de plus de 2000 ans? eretz Israël leur tend les bras. Le quartier de Mea Sharim les attend avec impatience...

  • Par Borgowrio - 11/01/2017 - 11:17 - Signaler un abus Par contraste , notre vision des choses change

    Pour le coup , c'est une chance de vous compter parmi nous .Si nous n'en étions pas conscient avant , il nous suffit d'assister médusés au retour de l'obscurantisme religieux . Mais j'y pense , quelle terre promise pour nous ? Il nous faut garder celle la .... Merci pour votre engagement pour notre pays .

  • Par pasdesp - 11/01/2017 - 11:29 - Signaler un abus A vomir le commentaire de N K

    .

  • Par Rayski - 11/01/2017 - 11:33 - Signaler un abus pasdep

    Vous m'enlevez le dégueulis de la bouche.....

  • Par Jeffouille91 - 11/01/2017 - 12:15 - Signaler un abus Chretien , Pied Noir , et bientôt en retraite.....

    je suis dégouté par cette classe politique bienpensante qui vend notre culture , notre liberté et l'avenir de nos enfants et petits enfants pour se faire réélire et garder leurs immenses privilèges.J'ai l'impression que ce pays que j'aime est foutu ! Alors je vais faire comme les juifs , prendre mon voilier et faire le tour du monde en évitant soigneusement tous les rivages gangrenés par la folie humaine

  • Par ikaris - 11/01/2017 - 13:54 - Signaler un abus Les causes du départ ... Olivier 62 a raison

    Je me joins à votre regret M Rayski et la plupart des exemples de "grands juifs français" me conviennent tout à fait car j'ai pour eux de l'admiration. Vous auriez pu rajouter ... Eric Zemmour ! Les juifs s'en vont car ils se sentent menacés par l'antisémitisme de la communauté musulmane. Or comme le dit Olivier62, cette immigration musulmane s'est développée dans les proportions qu'on lui connait aujourd'hui car les élites juives via leurs insitution (CRIF, LICRA et leurs émanations) , leurs "intellectuels" (BHL, Dray et pas mal d'autres) et leur présence dans les médias l'ont favorisée et ont désarmé idéologiquement les français : lois liberticides sur la liberté d'expression, diabolisation du FN, théatre de l'antifascisme médiatique. Ils ont misé sur le multi-culturalisme contre la société française traditionnelle. Résultat : les juifs "de base" (ceux qui vivaient à Sevran, Sarcelles et autre) ont été les premiers punis par les choix politique (suivis de près par les français de souche) d'une certain élite communautaire.

  • Par edac44 - 11/01/2017 - 14:41 - Signaler un abus L’alya des Juifs de France ou le « petit remplacement » ???

    Non, ce n’est pas le « grand remplacement » prophétisé par Renaud Camus. Mais c’est déjà un pathétique « petit remplacement ». Les Français qui n’ont pas la chance (ou la malchance) d’être juifs, ont suivi le même mouvement. Mais comme ils n’ont pas de Terre Promise, ils sont allés moins loin, se contentant de quitter des quartiers inhospitaliers qu’on s’obstine à appeler « sensibles ». Alors, n'oublions pas que les juifs de France sont les seuls français à avoir au moins deux patries, la terre promise (mais par qui ???) d’Israël et notre bonne vieille terre de France.

  • Par jurgio - 11/01/2017 - 14:55 - Signaler un abus Quand votre pays se dérobe dessous vous comme une trappe

    on part avec l'espoir de le retrouver ailleurs.

  • Par Marie-E - 11/01/2017 - 16:03 - Signaler un abus tout ce qui est écrit

    est exact article et commentaires à l'exception de NK qui est puant (mais il y en a toujours au mois 1) je voulais seulement dire que moi bien sûr je trouve que la France a changé et je ne m'y reconnais plus, évidemment j'ai été déçue du manque de réaction lors de l'attentat de Toulouse...mais la principale raison de mon questionnement, c'est que je suis sioniste et depuis 1948 le peuple juif a retrouvé son pays. Je suis également religieuse et si je me prépare à m'en aller, c'est avant tout pour retrouver le seul endroit où je peux enfin dire : un peuple (am), une terre (eretz) et la Torah...Finie la Galout (l'exil) Ce n'est pas pour cela que je ne me sens pas française...mais j'ai fait mon choix...enfin

  • Par ISABLEUE - 11/01/2017 - 16:22 - Signaler un abus Marie-E

    depuis Illan Halimi, oui je comprends que les Français juifs partent ailleurs. Même Illan est enterré à Jérusalem, la capitale d'Israel, car même les tombes sont abimées.... je comprends. Mais je n'approuve pas. ce n'est pas aux juifs de s'exiler, mais à la racaille de rentrer aux pays de leurs ancêtres puisque si maltraités ici.....

  • Par Anguerrand - 11/01/2017 - 17:06 - Signaler un abus Une cause essentielle du depart des juifs

    c'est bien la grosse présence des musulmans, dans un premier temps et des français dans un second. La seconde cause est la guerre israélo palestinienne qui se répercute en France a comme cause la colonisation des territoires palestiniens et leur rigidité sur cette cause. Que dirions nous si l'Allemagne annexait l'Alsace, nos ancêtres ont fait la guerre quand c'est arrivé. Les causes sont donc en partie de la faute d'israel qui ne renonce pas à agrandir son territoire contre l'avis du monde entier et même de ses alliés à l'ONU.

  • Par Marie-E - 11/01/2017 - 17:59 - Signaler un abus @Anguerrand

    Israël veut vivre. C'est cela que beaucoup n'arrivent pas à comprendre. Après Oslo, beaucoup d'Israéliens ont cru à la apix...mais le double discours d'Arafat puis d'Abbas ainsi que l'encouragement aux intifadas a renforcé la méfiance des Israéliens qui au fur et à mesure des élections se sont détournés de la gauche. Le retrait unilatéral et les roquettes quotidiennes tirées par le Hamas ont fini de détruire le peu d'optimistes. Il y a pourtant eu des échanges et il y en a encore avec les Palestiniens mais les média français (en reprenant les infos de l'AFP sans analyse) préfèrent indiquer ce qui ne va pas plutôt que des essais de communiquer. Les implantations ne sont qu'un des problèmes et pas du tout l'essentiel. Dans les implantations, les commerces, le bâtiment fonctionnaient avec du personnel palestinien qui y trouvait son compte, mais ça c'était avant septembre 2015. Quand les Gazaouis venaient travailler en Israël, c'était avant 2005. Il y a tellement de mensonges sur ce conflit (de basse intensité comme on dit) que tous les jours je le bats avec les mots pour contrer la propagande néfaste des réseaux sociaux.

  • Par Marie-E - 11/01/2017 - 18:05 - Signaler un abus @Anguerrand (suite)

    quant à l'agrandissement du territoire : savez vous que si la Judée Samarie devient totalement palestinienne (vidée de ses habitants juifs ainsi que le répète Abbas) mais qu'Israël doit conserver ses 20% de citoyens arabes car on le lui demande en tant que démocratie, l'aéroport de Ben Gourion et toute la région entre Nétanya et Haïfa seront à moins de 15 KMS des territoires. Alors quand les prochaines élections libres (sans la corruption et l'arbitraire de l'Autorité palestinienne) auront lieu et que le Hamas obtiendra le pouvoir, que se passera t il ? la curée contre Israël n'aura pas lieu car les implantation sont vitales pour Israël et le peuple israélien à part quelques bêlants d'extrême gauche admirés comme pacifistes en Occident a compris et vote en conséquence désormais pour le Likoud et Netanyahou et les partis nationalistes religieux.

  • Par cloette - 11/01/2017 - 19:11 - Signaler un abus @Marie-E

    Je comprends très bien votre départ, mais j'avais vu un jour un texte d'un rabbin ( j'ai oublié son nom) peut-être même était -ce un article sur Atlantico ( je ne sais plus ) , qui disait que le génie juif s'était révélé dans la Diaspora , raisonnait il en terme de "destin" avec une connotation religieuse ? Israel étant alors autre chose qu'un pays ? Mais je dis humblement que non seulement je ne sais pas , mais je ne permettrais certainement pas de donner une opinion si j'en avais une , et je répète que je comprend tout à fait ceux qui veulent partir ...

  • Par langue de pivert - 11/01/2017 - 19:27 - Signaler un abus "J'entends des voix off"

    Ah Gainsbourg ! Son "j'entends des voix off" ! A réécouter ! Ils vont nous manquer ! La France va leur manquer ! Ils reviendront ! Quand un nouveau gouvernement ne permettra plus que l'on crie impunément "mort aux juifs" dans les rues de Paris ! Quand il fera partir ceux qui font partir les juifs ! Le vert a remplacé le vert-de-gris mais c'est toujours du vert ! Qu'ils soient tous maudits !

  • Par Marie-E - 11/01/2017 - 20:29 - Signaler un abus @Cloette

    en fait c'est très personnel mais une chose est sûre : que ce soit en diaspora ou en Israël, l'accent est mis sur l'éducation, l'apprentissage de la lecture et des principes du judaïsme, même pour ceux qui ne pratiquent pas la religion. Ensuite il y a 2 versions chez les rabbins : certains sont pour la diaspora pour le moment car elle protège dans un certain sens les juifs car s'il se produit quelque chose, ils sont dispersés (ce qui explique que l'état d'Israël observe toujours ce qui se passe dans le monde pour les juifs et le discours de Netanyahou à Toulouse), d'autres au contraire insistent sur la version que j'ai exposée. Après les situations personnelles sont très variées, en particulier ceux qui ont des jeunes enfants, ceux qui ont déjà connu des situations dangereuses (Pologne, Ukraine, Algérie,...) et certaines communautés restent vivaces par exemple en Ukraine malgré les difficultés. Et que dire de Berlin : la reconstruction à l'identique de la synagogue détruite par les nazis (magnifique) et la reconstitution d'une communauté très dynamique même si elle est petite est très émouvant et constitue une belle revanche sur les événements passés.

  • Par Anguerrand - 11/01/2017 - 20:58 - Signaler un abus Rien ne peut justifier qu'un pays s'agrandisse au dépend

    d'un peuple. Je n'ai pas de sympathie personnelle pour les Palestiniens, mais ils ont besoin d'un pays et de frontières, pour une paix durable. Tous les pays du monde ont condamné cette colonisation israelienne à l'ONU, même ses alliés les plus fidèles. Depuis la création d'Israel le problème se pose, ont toujours fini sur des guerres ou de la guérilla, c'est ça que veulent les israéliens alors si Israel ne veut pas concéder des frontières et un état palestinien la guerre continuera. Tous les israéliens ne sont pas de cette avis. De plus si les juifs quittent leur pays, la France disent ils, c'est bien une conséquence de la rigidité d'Israel et ça nous laisse des problèmes sur notre territoire dont nous ne sommes pas responsables. Les français ont largement aidé Israel en leur transmettant la technologie de l'arme atomique, arme dissuasion contre les musulmans .

  • Par pale rider - 11/01/2017 - 21:23 - Signaler un abus Quelle tristesse ...

    Comme je l'ai déjà dit les juifs sont les canaris dans la mine. Quand les représentants de ce petit peuple sont attaqués c'est qu'une tyrannie est à nos portes. Malheur et honte à nous de ne pas les protéger . Mais nos élites sont des traîtres et des vendus , tout le monde sais qu'ils obéissent à d'autres maîtres que leur peuple.

  • Par pale rider - 11/01/2017 - 21:31 - Signaler un abus Angerrand

    désolée mais je crois que vous ne comprenez pas grand chose au sujet . Vous croyez qu'une paix est possible . Ce n'est pas le cas . L'objectif des palestiniens (et de tous les autres pays arabes d'ailleurs) n'est pas d'avoir un pays . Leur objectif et de flanquer les juif , tous les juifs à la mer . Je crois que vous saisirez mieux lorsque l'équilibre démographique aura encore un peu changé ici en France, que les ghettos seront bien qhettoises que l'état aura complétement disparu et ne resteront comme activité que le chômage et les maniements d'armes, que leurs incursions en territoire limitrophe se ra plus violent encore que maintenant. Alors direz vous : mais ils demandent seulement un pays , pourquoi ne pas leur donner ?? Le donnerez vous ?

  • Par Wortstein - 11/01/2017 - 22:15 - Signaler un abus Pale rider

    +1 rien à redire. Marie-E, moi qui vis au milieu de nombreux juifs, j'entends tout et son contraire. De l'assimilation pure et simple bien laïcarde à l'Alya. Le plaisir de discuter, de bosser, de vivre avec les juifs est bien réel et facile. Je n'ai pas de contact avec les ultra orthodoxes qui fuient ce que je suis et c'est bien dommage pour eux. En revanche, je ne ressens qu'une forme d'angoisse et de fausseté avec mes compatriotes musulmans même bien intégrés (très minoritaires finalement). Il y a quelque chose de tordu viscéralement dans leur code de vie. Et ce n'est pas génétique....

  • Par Jasmin84 - 11/01/2017 - 22:32 - Signaler un abus Il faut arrêter de penser que

    Il faut arrêter de penser que le problème vient de la prétendue colonisation des territoires. C'est un leurre auquel seul croient les naïfs. Israel s'est retiré du sud Liban et a été remplacê par le Hezbollah, il S est retiré de Gaza et a été remplacé par le Hamas. Quand ouvrirez vous les yeux ? Je pars parce certes en israel il y a de l insécurité mais la police et la justice est là pour protéger les victimes. Ces institutions jouent leur rôle. Elles sont un rempart entre les terroristes et les citoyens. La France a choisi de protéger les terroristes au nom des droits de l'homme. Elle va laisser revenir ceux qui ont pris les armes contre les francais. La France laisse ses citoyens désarmés face à la barbarie. Je suis désespérée de voir l'état de ce pays. Mon pays que j'aime tant.

  • Par edac44 - 12/01/2017 - 00:00 - Signaler un abus Shir LaShalom

    Reste à savoir pourquoi les juifs d’Israël ou plutôt les conservateurs religieux et les leaders du Likoud pour dire les choses clairement, ont tué la paix en assassinant Yitzhak Rabin ??? Yigal Amir, si un jour nos routes se croisent, je te tuerai sur le champ d'une seule balle en pleine tête !....

  • Par edac44 - 12/01/2017 - 00:38 - Signaler un abus @ Jasmin84

    La France vient de payer un très lourd tribut au terrorisme. Alors vous laisser dire que la France à choisi de protéger le terrorisme est une ignominie insupportable surtout en cette période où l'on commémore la mémoire de toutes nos innocentes victimes. Mais la France est aussi, comme l'état d’Israël, un pays démocratique qui respecte certains principes de justice pour éviter de tomber dans une dictature sanguinaire et fasciste dont les juifs furent, il y a 60 ans, les principales victimes. Je pense aussi que l'on est encore pour l'instant plus en sécurité à Paris qu'à Tel-Aviv. Mais ne croyez surtout pas que les citoyens français demeurent désarmés face à la barbarie.Si je peux légalement porter une arme quand je me rends en Israël, il m'est pour l'instant interdit de le faire ici !... de plus, à part nos militaires et gendarmes de carrière, peu de nos citoyens ne sauraient faire usage avec maitrise d'une arme. Autrefois, nous avions le service militaire pour cela !... les temps changent et hélas, nos ennemis aussi !

  • Par alghandy - 12/01/2017 - 09:50 - Signaler un abus Il y a un peu de juif en nous.

    Cela fait au moins 2000 ans que des juifs sont présents sur le territoire que l'on appelle aujourd'hui la France. Industrieux, mobiles, passeurs culturels, ils ont contribué à irriguer les lieux où ils vivaient. Et, certains, comme par exemple Marc Bloch, ont parlé de la France, comme nul autre. Alors, qui que nous soyons, de quel qu’endroit d’où nous venons, dans notre francité, il y a un peu de, Jérusalem, d’Athènes, de Rome et autre chose. Je ne suis pas né juif, mais je sais que j’ai un peu de juif en moi, comme toute personne qui vit en France. Simplement, j’en suis conscient et fière.

  • Par evinrude - 12/01/2017 - 11:21 - Signaler un abus Et si Atlantico publiait ?

    Pourquoi Atlantico ne présente-t-il pas les meilleurs publications sur cette problématique ? Pourquoi jamais d’interview d’un auteur exceptionnellement compétent et rigoureux ? : Le Grand Malentendu. Islam, Israël, Occident, Odile Jacob, 2015 ; Islam, Phobie, Culpabilité, Odile Jacob 2013 ; Un certain « vivre ensemble » Musulmans et juifs dans le monde arabe, Odile Jacob 2016 ; L'Énigme antisémite, Seuil, 2004 ; Fous de l'origine : journal d'Intifada, Bourgois, 2005. Travaux de Daniel Sibony.

  • Par Lapalatine - 12/01/2017 - 14:30 - Signaler un abus C'est triste...

    Merci pour cet article Mr Rayski; mais que c'est triste!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€