Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corinne Lepage : Ne laissons pas
les éditorialistes "avoir la peau"
des "petits candidats"

Pour la candidate de Cap 21, les "éditorialistes politiques parisiens, masculins et conservateurs sont incapables de penser en dehors de leurs schémas habituels".

Coup de gueule

Publié le
Corinne Lepage : Ne laissons pas 
les éditorialistes "avoir la peau" 
des "petits candidats"

"Je suis coupable de ne m’être pas pliée à leurs exhortations : rester candidate alors que je ne pèse pas dans les sondages…puisque je n’existe pas dans les médias. La boucle est bouclée."

Il reste à écrire une histoire interdite de ce début de campagne : le rôle des propriétaires et rédacteurs en chef des grands médias et des éditorialistes politiques parisiens, masculins et conservateurs, en ce qu’ils sont incapables de penser en dehors de leurs schémas habituels et les imposent à 65 millions de Français.

Sûrs d’eux, multipliant les tares qu’ils reprochent aux autres (conflits d’intérêt, orientations politiques très fortes, jamais rappelées pour faire croire à l’indépendance et à la neutralité, sur-rémunération, erreurs jamais reconnues…) ils ne peuvent avoir tort et par voie de conséquence ne peuvent que chercher à mettre en œuvre leurs prophéties auto réalisatrices.

Où est la déontologie ? Où est l’indépendance de la presse dont l’objectif n’est pas d’assurer la liberté des journalistes pour eux mêmes mais pour garantir une information objective et complète et le pluralisme politique ? Elles sont complètement absentes dans cette campagne, qu’il s’agisse de la presse écrite ou de la presse radiotélévisée.

« Ils » ont tout d’abord choisi le storytelling général, un duel droite-gauche et les épisodes plus ou moins bidons, faisant monter des outsiders potentiels pour pimenter et « vendre » leurs papiers ou leurs émissions.

Ils ont ensuite défini celles et ceux qui pouvaient concourir avec un soin de tueur mais se sont mis à détruire les « petits candidats » coupables d’exister et de risquer de faire bouger même à la marge l’histoire qu’ils ont pré-écrite. Comment ? C’est très simple : en niant l’existence même de ces candidats, puis en les méprisant, utilisant le maigre temps de parole obligatoire octroyé pour concentrer les questions posées sur les parrainages.

Ils ont « eu la peau » de plusieurs candidats et je suis coupable de ne m’être pas pliée à leurs exhortations : rester candidate alors que je ne pèse pas dans les sondages…puisque je n’existe pas dans les médias. La boucle est bouclée. Je pourrai citer les refus permanents de l’AFP –où personne ne me suit- de passer mes dépêches, les émissions annulées et reportées sans date (spécialité de Canal +) le refus pur et simple (spécialité France 2 et 3), les tournages réalisés et jamais passés (Canal +), le service plus que minimum (France Inter, RTL et Europe 1), sans compter l’absence totale dans la presse écrite avec des interviews jamais passées (L’express et Marianne), réduite à la version « .fr »  malgré un engagement ferme (Le Monde) ou l’inexistence totale (Le Parisien et Libération). En réalité, en ce qui me concerne ont fait leur travail TF1, BFM, I-télé, LCI et la presse régionale y compris les antennes régionales de France 3.

Dans le même temps, ces Messieurs ont défini, et c’est encore plus grave les thèmes de la campagne les ramenant à ce qu’ils connaissent (l’économie, la dette) ou ceux qu’ils « supportent » « (les grands annonceurs des journaux)  et écartant les sujets de fond comme l’écologie, la nouvelle économie, la santé publique, l’avenir européen, la défense ou les grands choix géostratégiques. Le traitement médiatique particulièrement détestable (voire haineux qui m’a été réservé par Jean-Pierre Elkabach, parce que je cumule la triple tare d’être femme, écologiste et ne pas appeler à voter Sarkozy) témoigne de ce refus de voir arriver dans le débat une candidate en capacité de recentrer sur d’autres sujets que leurs sujets de prédilection et coupable de ne pas dépendre d’un appareil politique en place mais au contraire de se réclamer de la société civile.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par le Gône - 13/03/2012 - 08:14 - Signaler un abus Vous débarquez..?...

    le Presse, votre presse de gauche , avait choisi d'abort DSK..et c'est tres simple a comprendre..manque de bol l'autre c'est craché en pleine partouze..alors ils se sont rabatus sur "Couille molle" l'enfariné hollandais..et cette belle Presse, n'a pas de temps a persdre avec les autres..ca coute cher d'aller voirr les candidats alors que la rue solferino est toute proche..et que c'est table ouverte pour ces chers journalistes.

  • Par sam84 - 13/03/2012 - 08:44 - Signaler un abus Ah bon ?

    Vous reprochez a la presse de faire pour d'autres ce que vous voudriez qu'elle fasse pour vous c'est a dire vous rendre populaire Vous criez a la victime en inversant l'ordre des valeurs c'est habile mais pas crédible... Vous n’êtes pas assez visible a votre avis,dans la presse mais pas plus ni moins que dans l'opinion,et hélas pour vous cela ne date pas d'hier.... Il ne suffit pas de vouloir exister pour que cela soit une réalité... Vous vous prêtez de l'importance en oubliant que tout homme ou femme politique n'a que l'importance que nous électeurs nous vous accordons provisoirement

  • Par revizor - 13/03/2012 - 09:14 - Signaler un abus Corinne Lepage vous êtes une démagogue

    Madame Lepage étant une démagogue qui mange à tous les rateliers en fonction de ses intérêts immédiats il est normal que les électeurs ne lui fassent pas confiance

  • Par piaff - 13/03/2012 - 09:15 - Signaler un abus Et OUI !

    BRAVO et merci de le dire encore une fois !

  • Par amandina - 13/03/2012 - 11:43 - Signaler un abus elle a un peu raison !

    la presse française est de gauche pour la plupart quand on voit une audrey pulvar tellement haineuse vis a vis de jf cope dans on n est pas couche, franchement il y a de quoi se poser bcp de question mme pulvar votre pere etait un independandiste martiniquais mais il a bien profiter de la mere "france" comme bcp d antillais dailleurs ils la veulent leur independance pas de prob marine la leur donnera mais sans un sou ça va etre dur il va falloir qu ils bossent ......marine le pen a bcp de courage mais bon elle a un gros defaut elle defend son pays la france en un mot elle est patriote moi qui na jamais ete raciste franchement je commence a le devenir pourquoi simple j en ai marre d etre insultee et meme frappee'cela m est arrive- par des maghrebins et des africains quon fasse des controles d identites et vous verrez la plupart sont en france illagalment dehors l afrique et le maghreb sauf ceux et celles qui sont en france travaillent et respectent les lois françaises les salafistes retour au pays suppression de la nationalite française avec tout ce qui va avec n importe comment si rien n est fait on aura le droit a une guerre civile en france d ici peu

  • Par amandina - 13/03/2012 - 11:43 - Signaler un abus elle a un peu raison !

    la presse française est de gauche pour la plupart quand on voit une audrey pulvar tellement haineuse vis a vis de jf cope dans on n est pas couche, franchement il y a de quoi se poser bcp de question mme pulvar votre pere etait un independandiste martiniquais mais il a bien profiter de la mere "france" comme bcp d antillais dailleurs ils la veulent leur independance pas de prob marine la leur donnera mais sans un sou ça va etre dur il va falloir qu ils bossent ......marine le pen a bcp de courage mais bon elle a un gros defaut elle defend son pays la france en un mot elle est patriote moi qui na jamais ete raciste franchement je commence a le devenir pourquoi simple j en ai marre d etre insultee et meme frappee'cela m est arrive- par des maghrebins et des africains quon fasse des controles d identites et vous verrez la plupart sont en france illagalment dehors l afrique et le maghreb sauf ceux et celles qui sont en france travaillent et respectent les lois françaises les salafistes retour au pays suppression de la nationalite française avec tout ce qui va avec n importe comment si rien n est fait on aura le droit a une guerre civile en france d ici peu

  • Par Cynorrhodon - 13/03/2012 - 15:25 - Signaler un abus Je me marre....

    Non mais, elle rigole Corinne ?! "Sûrs d’eux, multipliant les tares qu’ils reprochent aux autres (conflits d’intérêt, orientations politiques très fortes, jamais rappelées pour faire croire à l’indépendance et à la neutralité, sur-rémunération, erreurs jamais reconnues…)" Eh bien elle ne manque pas d'air l'avocate "spécialisée en environnement" sur le conflit d'intérêt, et "l'INDEPENDANCE"... voir ici :http://alerte-environnement.fr/?p=2645 C'est du foutage de gueule. Dehors !!!

  • Par Cynorrhodon - 13/03/2012 - 15:29 - Signaler un abus En revanche...

    Sur l'accroche de l'article, et l'orientation (militantisme) de la presse fRançaise vers la gauche, on ne peut que valider...

  • Par Bon sens - 13/03/2012 - 15:48 - Signaler un abus Lire un bouquin savoureux sur la presse de gauche

    Je vous invite à lire comment la presse de gauche a choisi de militer en effet, plutôt que d'informer. Dans "Ils ont acheté la presse", qui vient de sortir chez un petit éditeur indépendant dont la presse nationale évite de parler, on se délecte à apprendre des multiples infos cachées sur Bergé, Olivennes, Pigasse, Pulvard, et l'organisation "bidouillée" de toute la primaire socialiste. Je vous assure qu'on 'est pas déçu quand on lit ça... voir rien que la table des matières sur Amazon. La pauvre Lepage, petite joueuse à côté des pros du copinage !

  • Par LeditGaga - 13/03/2012 - 17:39 - Signaler un abus Naïveté !

    Un peu naïve Corinne qui semble ignorer que l'UMPS a depuis longtemps phagocyté la presse, définitivement à leur botte, y compris la fameuse botte de NKM ! Eh oui, la course à l'Elysée est plus compliquée qu'une course à l'échalotte ou en sac... c'est une dure lutte ! A ce propos, le grand spécialiste de la "dure lutte", le hardeur des Sofitel, nous a tous abandonnés, ayant préféré le stupre et la débauche aux honneurs du premier poste de France !

  • Par LeditGaga - 13/03/2012 - 18:15 - Signaler un abus Allez Corinne...

    Il est temps de tourner Lepage !

  • Par A2lbd - 13/03/2012 - 18:52 - Signaler un abus Ce n'est plus cap 21 mais cape fear

    Avec dans les rôles principaux : Juliette Lewis : Corrine Lepage Nick Nolte : François Bayrou Robert de Niro : le méchant éditorialiste La police : les électeurs les cinéphiles comprendront....

  • Par bobocleaner - 13/03/2012 - 21:54 - Signaler un abus ce qui est fun

    quand un de ces politicards centristes inutiles mais se croyant indispensale au débat constate un soi disant manque d'imagination ou réclament une nouvelle façon de penser c'est que EUX n'arrive pas à imaginer un microcosme politico-médiatique sans leur petite personne. Rassurons la ; la France peut se passer de sa candidature. Prenez votre retraite à Fukushima en paix

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Corinne Lepage

Corinne Lepage est avocate, députée européenne et présidente de Cap 21. Ancienne ministre de l'Environnement, elle vient de signer La Vérité sur le nucléaire (ed. Albin Michel), paru en juin 2011.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€