Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Désolé pour les adeptes des compléments multivitaminés, cette étude scientifique vient de montrer qu’elles ne vous font vivre ni mieux ni plus longtemps

Les mélanges vitaminés et minéraux sont souvent consommés pour compenser une alimentation déséquilibrée, en apportant ce dont le corps aurait besoin et dont il manquerait.

Cocktail

Publié le
Désolé pour les adeptes des compléments multivitaminés, cette étude scientifique vient de montrer qu’elles ne vous font vivre ni mieux ni plus longtemps

 Crédit Pixabay

Atlantico : Une étude récente du Journal of the American College of Cardiology affirme que ces cocktails n'ont aucun effet sur les maladies cardiaques. Comment l'expliquer ?

Stéphane Gayet : Une remarquable étude, mais de peu d'intérêt

Cette étude est impressionnante par son ampleur, sa rigueur et sa puissance, elle vient d'être publiée dans une revue cardiologique de prestige, mais on peut légitimement se poser la question de sa pertinence. En effet, il n'a jamais été dit médicalement qu'un apport quotidien de plusieurs vitamines et sels minéraux pouvait contribuer à prévenir les maladies cardiovasculaires. D'où vient donc cette idée assez saugrenue ? C'est le témoin d'une méprise sur le rôle des vitamines et des sels minéraux.

En somme, l'absence d'impact sur la fréquence des maladies cardiovasculaires d'un apport complémentaire quotidien de vitamines et sels minéraux n'est vraiment pas faite pour nous étonner. Il y a tout de même des études plus utiles à mener. Va-t-on un jour conduire une étude pour prouver que dormir beaucoup ne stimulait pas la pousse des cheveux, alors que beaucoup de gens le croient ?

Vitamines et sels minéraux : quels sont leurs rôles exacts ?

C'est une fois de plus l'occasion de remettre les pendules à l'heure à propos des vitamines et sels minéraux. Ce ne sont ni des fortifiants, ni des stimulants, ni des substances prophylactiques polyvalentes.

Le terme de vitamine a été créé en 1911 par Casimir Funk, biochimiste américain d’origine polonaise. Ce chercheur, après s’être établi à Londres, a découvert, dans la pellicule de son enveloppant les grains de riz, une substance capable de prévenir et même guérir le béribéri. Cette maladie grave touche les nerfs et l’appareil cardio-vasculaire. Elle est provoquée par la consommation exclusive et prolongée de riz décortiqué. Cette fameuse substance salvatrice est une amine, c’est-à-dire une molécule azotée et hydrocarbonée (fonction chimique amine). Funk l’a appelée "amine vitale" ou vitamine.

C’est donc la première vitamine connue, elle a été dénommée vitamine B1 (son nom chimique est la thiamine). On a découvert ensuite toute une série de vitamines : on en connaît 12 autres (A, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, D, E, K). Les vitamines A, D, E et K sont dites liposolubles : notre corps les met en réserve dans le tissu graisseux et le foie. Les vitamines B et C sont dites hydrosolubles : notre corps est incapable de les stocker et doit donc en consommer chaque jour.

Comment agissent les vitamines ?

Les vitamines sont ainsi des substances organiques indispensables à la vie, mais à doses très faibles. À quoi servent-elles ? Elles ne nous nourrissent pas, sans quoi elles agiraient à doses élevées ; ce sont en réalité des acteurs obligatoires de certaines réactions chimiques essentielles de notre organisme (en leur absence, ces réactions ne peuvent se produire et cela a des conséquences délétères). Le corps humain est bien sûr incapable de fabriquer les vitamines —exception faite de la vitamine D et indirectement de la vitamine K —, c’est pourquoi les vitamines doivent être impérativement apportées par l’alimentation : elles sont contenues dans de nombreuses matières nutritives, souvent d’origine végétale.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 05/06/2018 - 11:19 - Signaler un abus l'ouvrage " serons nous immortel"

    de Ray Kurzweil , a pour recette principale dans l'optique du titre des doses de vitamine C effarantes, et je ne sais quoi d'autres conseils farfelus ( Ray Kurzweil, le pape du "transhumanisme" )

  • Par assougoudrel - 05/06/2018 - 13:06 - Signaler un abus Carences

    pendant et après les conflits en Ex-Yougoslavie, faute de nourriture et de vitamines, beaucoup de femmes ont perdu leurs dents à une vitesse phénoménale. Certaines, qui travaillaient dans les camps militaires de la force multinationale, sont très reconnaissantes envers les dentistes qui leur ont fait des prothèses dentaires, car elles ont pu retrouver leur dignité.

  • Par vangog - 06/06/2018 - 00:44 - Signaler un abus Pareil pour les aubergines farcies!...

    Elles ne nous font vivre ni mieux, ni plus longtemps (enquêtes certifiée par le CIRC...), et pourtant, c’est bon!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Stéphane Gayet

Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€