Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Déradicalisation : la réponse indignée de Dounia Bouzar au rapport d'Esther Benbassa

"Madame Benbassa, si vous m’aviez auditionnée, voilà ce que je vous aurais expliqué..."

Droit de réponse

Publié le
Déradicalisation : la réponse indignée de Dounia Bouzar au rapport d'Esther Benbassa

Madame la Sénatrice,

Les Français doivent savoir que vous rendez un rapport où vous prétendez effectuer un audit sur la déradicalisation en France alors que vous n’avez ni auditionné l’équipe du CPDSI en tant que première équipe mobile d’intervention mandatée par le ministère de l’Intérieur sur toute la France et les DOM-TOM (1134 saisines de familles et 43 d’équipes de préfectures), ni auditionné ma personne pour le résultat de mes premières conclusions de recherche-action avec les parents et les professionnels.

Comment osez-vous associer mon nom, mon travail, mon expertise que vous méconnaissez, aux résultats de votre rapport ?

Pourtant, vous citez mon nom et le CPDSI dans ce rapport et dans les médias. Vous prétendez donc m’avoir auditionnée ? Présentez alors le rapport d’audition sur lequel vous affirmez vous baser. Rapport d’audition absolument fictif, madame la Sénatrice…

Y a-t-il d’autres dispositifs que vous n’avez pas réellement audités que vous comptez délégitimer ? Sur combien de chercheurs et d’associations qui essayent de lutter face à un péril grave vis à vis de la jeunesse allez-vous taper gratuitement pour avoir une heure de gloire ? Fournissez les PV d’audition des gens que vous prétendez avoir rencontrés et évalués. Ou avouez que vous ne vous basez que sur des articles de presse et sur les réseaux sociaux... La politique vous a-t-elle fait perdre toute méthodologie d’universitaire ? Toute éthique minimale ?

Car oui, Madame Benbessa, la déradicalisation, ou plutôt  le désengagement, est un sujet sérieux :les parents ont besoin de soutien ; les professionnels ont besoin d’accompagnement et de supervision, quand il y a des réussites comme quand il y a des échecs. Toutes personnes alliant la théorie et la pratique savent que les échecs permettent d’avancer car ils forcent à se repositionner et permettent d’avoir des réussites, car il y a de nombreuses et grandes réussites que vous n’avez pas souhaité auditionner et valoriser.

En traitant le sujet avec si peu de scientificité, vous faites effectivement de la déradicalisation une tartuferie et vous faîtes mal à la France et à sa jeunesse.

Si vous m’aviez auditionnée, je vous aurais donc raconté que les retours d’expérience avec les radicalisés, leurs familles et les professionnels qui les accompagnent, démontrent  que :

- la déradicalisation n’est pas une déprogrammation, ni un lavage de cerveau ;

- la déradicalisation n’est pas non plus un simple désendoctrinement, et sur ce point nos travaux nous ont menés à évoluer ;

- la déradicalisation doit être individualisée, car les motifs d’engagement dans le djihad sont tous différents ;

- la déradicalisation n’est pas un terme approprié, car les idéaux poursuivis par les jeunes de manière radicale doivent être entendus et reconnus, c’est leur engagement qu’ils doivent réajuster ;

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 22/02/2017 - 14:30 - Signaler un abus là je passe mon tour

    je n'apprécie pas particulièrement dounia Bouzar qui je pense s'est trompé dans sa tentative de déradicalisation mais la sénatrice Esther Benbassa la trinationale (Israël, Turquie, France) c'est le pompon.

  • Par Alain Proviste - 22/02/2017 - 15:11 - Signaler un abus QUERELLES DU DESERT

    On a quand même dû pas très bien se débrouiller pour se retrouver avec ce genre de débat sur des crétins haineux à essayer de récupérer. J'aurais en ce qui me concerne des vues plus radicales sur la façon efficace de régler ces problèmes.

  • Par horus35 - 22/02/2017 - 15:21 - Signaler un abus 0+0 =0 !

    Bataille ce chiffonnières sans aucun intérêt ! Autre chose ?

  • Par Alain Briens - 22/02/2017 - 16:17 - Signaler un abus Ne boudons pas notre plaisir !

    A ma gauche, une convertie à l'Islam, Dominique de son vrai prénom, un vrai modèle d'intégration à l'envers donc...acoquinée avec Farid Benyettou, mentor des frères Kouachi pour des soi-disant programmes de déradicalisation qui n'ont prouvé leur efficacité que pour dépenser de l'argent public et qui de surcroit emploie ses deux filles (!) pour des résultats, sinon un travail, totalement fictifs... A ma gauche aussi (je n'ose pas dire à ma droite) une sénatrice israelo-turco-française, qui pense que le voile est moins aliénant que la mini-jupe et que le renvoi de la belle Léonarda s'apparente à une rafle, une dame qui veut lutter contre le sexisme, le racisme, l'homophobie, la lesbophobie, la transphobie et même la handiphobie (si !). Entre deux personnes de cette qualité, comment faire son choix ? Et comment en est-on arrivé à une telle guerre civile dans le camp du bien ? Que la meilleure gagne !

  • Par ikaris - 22/02/2017 - 17:04 - Signaler un abus un bon article pour le Bondy Blog

    ... mais je ne vois pas tellement pourquoi on exhibe ces crêpages de chignons entre mangeuses de crédits d'état ici. Merci aux commentateurs : je ne connaissais pas le pédigrés de ces deux "spécialistes de la diversité religieuse" ... mais je ne perdais rien !

  • Par adroitetoutemaintenant - 22/02/2017 - 19:05 - Signaler un abus Déradicalisation

    Il n’y a que le calibre 5,56 et la stérilisation qui déradicalisent !

  • Par abracadarixelle - 22/02/2017 - 19:53 - Signaler un abus Déradicaliser ?

    Je tiens le concept pour une fumisterie gaucho tendance bobo... La seule solution viable est empêcher le retour des pseudo combattants par décès provoqué sur le lieu de leurs exploits ; pour ceux détectés en France , favoriser leur départ et les traiter et ensuite appliquer la solution retenue pour les premiers. Fin du problème !

  • Par bebert4 - 22/02/2017 - 21:10 - Signaler un abus Déradicaliser?

    La radicalisation est le retour aux racines,Les racines de l'islam seraient elles mauvaises? On nous aurait menti?

  • Par Stargate53 - 22/02/2017 - 21:16 - Signaler un abus Commentaire inutile

    La deradicalisation restera un doux rêve de toute façon

  • Par Olivier K. - 23/02/2017 - 00:24 - Signaler un abus @AlainBriens

    Je ne pensais pas que l'état était tombé aussi bas!! Merci pour le décryptage!

  • Par Anguerrand - 23/02/2017 - 08:46 - Signaler un abus deridicaliser un rêve inaccessible

    Pour tous ceux qui rentrent des guerres contre l'Occident, au mieux pour être tranquille, il faut les mettre ensemble, on ne pourra jamais rien faire, il faudrait tous les mettre à Cayenne, ce sont des traîtres à notre patrie et le resteront.

  • Par Paul Emiste - 23/02/2017 - 09:17 - Signaler un abus Ouaip...

    Tant que des groupuscules gauchistes à 2 ou 3% auront des députés et sénateurs...Pro-por-tio-nelle!!!

  • Par jc0206 - 23/02/2017 - 09:31 - Signaler un abus Nous sommes en guerre ....

    Le traitement des traitres pour être efficace doit rester simple.

  • Par ISABLEUE - 23/02/2017 - 09:47 - Signaler un abus Hé bé...

    La peste et le choléra se crêpent le chignon...

  • Par O.Coutrot - 23/02/2017 - 10:13 - Signaler un abus Esther Benbassa

    Il suffit d'écouter Mme Benbassa ânoner ses interventions au Sénat pour apprécier le niveau de cette élue. Pitoyable !

  • Par Beredan - 23/02/2017 - 11:19 - Signaler un abus La pompe à fric s'enraye...

    Mme Bouzar qui faisait ses choux gras de la deradicalisation va devoir se recycler...

  • Par edac44 - 23/02/2017 - 23:30 - Signaler un abus @ adroitetoutemaintenant

    Je conteste le choix du calibre 5,56, c'est celui de l'Otan et faut un fusil d'assaut type " .223 Remington" pour s'en servir !... C'est un peu trop encombrant !... Donc, un bon vieux S&W, calibre 357, voire un 44 magnum sont largement suffisants pour déradicaliser "définitivement" n'importe quel salopard d'intégriste islamique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Dounia Bouzar

Dounia Bouzar est docteur en anthropologie du fait religieux.

Elle fonde en 2008 son propre cabinet d’études et d’analyses : le cabinet Cultes et Cultures. Un cabinet « mère & fille » spécialisé sur l’application de la laïcité et la gestion de la diversité religieuse, tant dans le monde du travail que dans la société civile.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€