Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bugs gouvernementaux ou pas, Emmanuel Macron a les coudées franches pendant au moins deux ans et voilà les dossiers sur lesquels il ne pourra pas s’exonérer de résultats

Terrorisme, Europe, Emploi, inégalités. Emmanuel Macron s'est engagé, et rien ne l'empêche aujourd'hui de délivrer.

On s'était dit rendez-vous dans 2 ans

Publié le
Bugs gouvernementaux ou pas, Emmanuel Macron a les coudées franches pendant au moins deux ans et voilà les dossiers sur lesquels il ne pourra pas s’exonérer de résultats

Depuis sa victoire aux législatives en obtenant une très large majorité, le mouvement d'Emmanuel a désormais les mains libres pour les deux prochaines années, soit avant les élections européennes de 2019 qui viendront sanctionner les premières années du quinquennat ? Pour chacune des thématiques suivantes, reflétant les préoccupations principales des Français, quel est le constat de la situation actuelle, quels sont les enjeux auxquels l’exécutif pourrait être confronté, et quels sont les résultats pouvant être obtenus dans le courant de cette période de 2 ans ?

 

1- Le Chômage :

Eric Dor : L’économie française bénéficie cette année d’une amélioration généralisée de la conjoncture en zone euro. La zone euro profite de la reprise de la demande mondiale, tirée par les pays émergents, et de la moindre austérité budgétaire chez la plupart de ses pays membres. En France, l’investissement des entreprises a retrouvé une bonne croissance permise par de meilleures perspectives de demande et par l’amélioration de la rentabilité des entreprises. Le CICE a en effet dopé la profitabilité des entreprises françaises. Quant à l’investissement résidentiel, il s’est également repris, favorisé par les taux d’intérêt très bas et la meilleure orientation des perspectives d’emploi.

Cette reprise semble devoir continuer au moins jusqu’en 2018 et 2019.   La  Banque de France a relevé ses perspectives de croissance réelle du pays à 1,4% en 2017, puis 1,6% en 2018 et 2019. Ces taux de croissance peuvent sembler bien modestes au regard des périodes d’expansion du passé.  Mais comme la progression de la productivité du travail s’est effondrée et se traîne autour de 0,5% par an, de tels taux de croissance de la production suffisent à induire une augmentation de l’emploi. Les effets sont déjà bien perceptibles sur le marché du travail. L’emploi a fortement augmenté sur un an. En données désaisonnalisées, le taux de chômage harmonisé est maintenant de 9,5% en France, alors qu’il était encore de 10,1% un an auparavant.

Même sans réaliser aucune réforme particulière, le gouvernement peut donc espérer une augmentation de l’emploi et une baisse du chômage au cours des premières années du quinquennat, simplement en raison de l’environnement conjoncturel.  Il profitera également de l’effet positif des politiques du quinquennat précédent en matière de rentabilité des entreprises.

Il reste néanmoins que le taux de chômage est beaucoup trop élevé en France, par exemple en comparaison avec l’Allemagne qui est quasiment au plein emploi. De surcroît les disparités entre les opportunités d’emploi des différentes catégories de travailleurs sont énormes. D’abord le taux de chômage des jeunes est beaucoup plus élevé que la moyenne nationale. Ensuite, pour chaque catégorie d’âge, le taux de chômage est extrêmement élevé chez les peu qualifiés, et plutôt réduit chez les très qualifiés.

Le gouvernement espère résoudre ces problèmes majeurs  par des réformes structurelles du marché du travail, et par un effort accru de formation professionnelle. Il est toutefois peu plausible que les réformes structurelles puissent produire des effets significatifs à un horizon court. Déjà, l’efficacité d’une flexibilisation accrue du marché du travail, pour doper l’emploi, est très incertaine. Les enquêtes de l’INSEE montrent que peu d’entreprises citent la règlementation du marché de l’emploi comme des barrières au recrutement. Les barrières sont plutôt l’incertitude sur les perspectives de ventes, la difficulté à trouver de la main d’œuvre compétente, et le coût du travail. Les investigations sur longue période, et un grand ensemble de pays, montrent que flexibiliser le marché du travail augmente surtout la vitesse de réaction du volume de l’emploi à la conjoncture économique, sans affecter significativement le taux d’emploi moyen à long terme. En claire, sur un marché de l’emploi très flexible légalement, l’emploi diminue très rapidement dès qu’une récession commence, et augmente très vite dès qu’une expansion est amorcée. Ces réactions sont étalées dans le temps avec un marché du travail moins flexible.

2- Terrorisme et Intégration : 

François-Bernard Huyghe : Il me semble que la solution ne se trouvera pas dans une nouvelle loi sur le terrorisme qui intègre ou essaye d'intégrer les acquis de l'état d'urgence puisqu'on a vu que cela n'empêchait pas sporadiquement l'éclosion de violence comme ce qu'il s'est passé sur les Champs-Élysées ou l'attentat au marteau devant Notre-Dame. On voit bien qu'il y a un problème bureaucratique de coordination des services. Je ne sais pas si c'est l'adjonction de la Task Force qui résoudra tout cela, mais il y a visiblement un problème de surabondance du renseignement et donc pas un besoin d'en rajouter. Il faut avoir une capacité d'analyse et de sélection plus importante. Le second point c'est que dans cette lutte on va se trouver rapidement face aux conséquence d'une victoire militaire de la coalition contre le Califat. Il y a un jour où les troupes soutenues, Kurdes ou autres, vont réussir à rentrer à Mossoul ou à Raqqa où le Califat disparaitra complètement et posera le problème du retour des foreign fighters, principalement des combattants français dont on ne connaît pas le nombre exact mais qui se comptent certainement en centaines, qui ont été en Syrie en Irak et se sont aguerris là-bas, y ont parfois fondé des familles et eut des enfants. Une des priorités auxquelles il faut penser, sauf à envisager de les tuer tous (ou que nos Alliés s'en chargent) c'est la façon dont nous pouvons traiter juridiquement ces combattants, afin d'éviter que de retour en France, après un cours séjour en prison pendant lequel ils en radicalisent d'autres ils reviennent à la vie civile sans que le danger soit écarté.

Peut-on obtenir des résultats dans les deux ans ? Je n'y crois pas honnêtement. Il y a en tout cas un vrai chantier juridique et législatif. On a un très gros problème avec le terrorisme, c'est qu'on ne sait pas faire de la déradicalisation ou du contre-discours. Il y a eu des tas de tentatives soit du côté d'organisations de la société civile soit par des agents gouvernementaux, qui ont envoyés des messages totalement inadaptés aux djihadistes. C'est un vrai problème et un vrai terrain de réflexion : comment s'adresser à ceux qui sont en voie de radicalisation au nom de leur système de valeurs pour les empêcher de vouloir venger le Califat quand il sera tombé. Et il faudra arriver à empêcher la radicalisation en prison, soit un chantier très important de plus.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 22/06/2017 - 10:19 - Signaler un abus 1,6% de croissance, c'est enooooorme!

    mais les ripou-socialos macronistes seront, comme toujours, deux ou trois points en deçà de ces prévisions, ce qui ne fera pas baisser le chômage ni la dette, au contraire...et donc, l'embellie espérée pour résoudre l'aggravation du régime des retraites n'aura pas lieu...d'où, re-ponction sur les salaires et les con-tribuables...la France gauchiste tourne en rond!

  • Par assougoudrel - 22/06/2017 - 10:33 - Signaler un abus Il a tellement les coudées franches

    qu'il offre la place de Michel Rocard à Ségolène Royal, poste qui avait été créé par N. Sarkozy (ambassadrice des Pôles Arctiques et Antarctiques (je crois).

  • Par Babaswami - 22/06/2017 - 10:53 - Signaler un abus Rien

    Celui qui vient de nulle part n'a pas l'intention d'aller quelque part. S'il a été élu, c'est précisément parce qu'une large majorité a compris qu'il ne ferait rien.(continuation du hollandisme) En 2022: 2600 milliards de dette , 60 % de dépense publique par rapport au PIB, 6 millions de chômeurs.

  • Par lasenorita - 22/06/2017 - 11:28 - Signaler un abus ''Son diagnostic est faux''

    Concernant l'immigration musulmane, notre président de la République n'est pas du tout au courant des chiffres exacts..Macron est dans une ''bulle'': je lui conseille de vivre, pendant quelques jours, dans un ''quartier sensible'' ou dans une ''zone de non-droits''.. Les ''vrais'' français non-musulmans ne sont plus en ''sécurité'' chez eux à cause de l'islamophile qui gouverne la France..Macron a été élu grâce aux votes des musulmans, d'origine étrangère, il ''soigne'' son électorat..il CONTINUE de laisser entrer, en France, des terroristes musulmans... tant pis pour la ''sécurité'' des ''vrais'' Français non-musulmans!

  • Par Marie-E - 22/06/2017 - 12:21 - Signaler un abus Que de la com

    Dramatique. Pire que ce que je pouvais imaginer. Le Conseil des ministres : 1 femme, 1 homme pour montrer la parité (si on avait oublié) 1 ministre de la justice gauchiste, 1 ministre de santé favorable à 11 vaccins obligatoires (dont 1qui crée la polémique avec une suspicion de sclérose en plaques), normalement on nous prédit une embellie économique (je demande à voir avec nos technocrates). En ce jour de canicule et de circulation alternée, il faut voir la file de voitures de fonction allumées attendant la sortie du conseil et peemettant de voir la collégialité avant chaque personnalité ...tout est hypercalculé pour montrer l'efficacité et ne pas faire d'impairs. ...pauvre France, tu es encore mal barrée, en particulier à cause des Français qui se sont encore trompés suetout les vieux dont une partie a voté Macron sans comprendre que nos retraites ne vont pas pouvoir être versées encore longtemps sans sacrifice important.

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 13:59 - Signaler un abus pfouie

    Est ce qu'il fallait convoquer autant de spécialistes pour enfoncer des portes ouvertes, parfois sur le vide! Une seule chose qu'on peine à répéter tant les oreilles sont sales: l'excédent allemand divisé par le coût salarial augmenté des profits ( 60 000 E multiplié par 3/2 =90000 euros) c'est 3 MILLIONS d'emplois! Clair? Sans excédent obtenu grâce à la mise en coupe réglée des économies d'europe de l'Est réunies en un pacifique Lebensraum, le chômage allemand serait supérieur au notre!!!! Alors pas besoin de rechercher du côté du marché du travail!

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 14:01 - Signaler un abus helas

    On se dit: on va sur cet article car comme ils n'y comprennent rien y aura pas Asougoudrel et Vangog! ben si ils sont la! manque Ganesha!

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 14:06 - Signaler un abus hehe

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/06/22/01016-20170622ARTFIG00139-business-france-la-nouvelle-affaire-qui-menace-le-gouvernement.php Ca sent Penique au bord nous dirait la mère Michelle!

  • Par Totor Furibard - 22/06/2017 - 16:11 - Signaler un abus Sachons écrire en Français !

    On en dit pas en Français "Délivrer" [des résultats] ce qui est la traduction littérale ET incorrecte de "to deliver" en anglais (ce qui veut dire "le faire" ou "produite des résultat concrets", etc.). En Français on dit "produire des résultats".

  • Par assougoudrel - 22/06/2017 - 16:28 - Signaler un abus @kelenborn

    Que vous ai-je dit pour me prendre pour cible? Je n'ai jamais cité votre nom, ni contredit vos commentaires et si, par mégarde, j'aurais dit une phrase qui choquerait, je vous demande de me pardonner. Mais si c'est par pure agressivité gratuite (on ne peut même pas dire physique), je vous demande, de me gommer de votre tête. Aujourd'hui je reste poli. Que vous vous en prenez à Ganesha qui va un "peu" fort, ça se comprend, mais je ne vois pas ce que je viens faire la-dedans. Comme beaucoup et comme vous, je me réfugie dans Atlantico et voilà que vous me purgez. J'essaie de comprendre.

  • Par Sangha26 - 22/06/2017 - 16:29 - Signaler un abus diagnostic faux !

    @la senorita Je partage entièrement votre point de vue. S'il quittait un peu sa bulle et déambule tout simplement dans un marché de l'une de nos petites (et grandes aussi, bien sûr) villes du midi et même plus haut, il serait bien surpris et se demanderait tout comme moi ce matin encore, si nous sommes toujours en France ou en Afrique du Nord ! ça donne à réfléchir, et beaucoup ! Mais il n'a même pas l'air d'y penser !

  • Par vangog - 22/06/2017 - 17:10 - Signaler un abus @assougoudrel Kelenborn croit "savoir"mieux que les autres...

    alors, ça lui monte à la tête! Le mieux est d'ignorer ce type de personne méprisante, et lui laisser croire qu'il a la science infuse...à propos de science infuse, le lebensraum allemand a été dénoncé par le Front National bien avant que Kelenborn en prenne conscience, comme nous avons dénoncé "le manque de coordination des services de lutte contre le terrorisme"...mais nous sommes des "bas-du-front", alors mieux vaut nous traiter par le mépris, une forme de colère contre soi-même pour n'avoir pas le courage de dire que le Front National a eu raison avant les"hauts-du-front-anti-front"...

  • Par lasenorita - 22/06/2017 - 17:52 - Signaler un abus La soirée à Las Végas..

    kelenborn j'ai lu l'article,que vous citez, concernant la soirée de Macron à Las Végas, en janvier 2016,une soirée à 400.000€ payée par le contribuable.. J'ai bien aimé les commentaires de 2 internautes..je cite..ca18''Il va, bientôt, y avoir autant de grelots en Macronie que dans un troupeau de vaches'' et Thomas Céleste: ''A la corruption s'ajoute ici une certaine incompétence''...et les 120.000€ de ''frais de bouche'' dans les derniers mois de Bercy...décidément ce ministre de ''l'économie'' n'est pas très ''économe''!...

  • Par assougoudrel - 22/06/2017 - 17:53 - Signaler un abus Merci vangog

    Je prend note. Ça ne va pas fort en ce moment chez nous, alors on a autre chose à faire que d'embêter les gens. Chacun à le droit de s'exprimer (poliment), d'avoir ses opinions, voter pour qui bon lui semble et de vivre sa vie. S'en prendre aux autres par bon plaisir devient un agression, au même titre que les voyous. Cordialement.

  • Par cloette - 22/06/2017 - 18:18 - Signaler un abus J'ai éteint le poste

    Les roucoulements énamourés des médias m'insupportent.

  • Par Louna - 22/06/2017 - 19:54 - Signaler un abus kelenborn :et la liberté d'expression ?

    Laissez assougroudel, vangog,Ganesha, tous les autres et ....moi-même nous exprimer sans nous juger. La richesse des forums d'Atantico c'est sa diversité. Peu importe le niveau de culture générale , l'origine, l'opinion politique, l'âge, le niveau social, etc...., l'essentiel est de s'exprimer, de deviser et de refaire le monde entre personnes polies et courtoises. Amicalement

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 20:14 - Signaler un abus desinformation ou bêtise

    Voila ce que l'on trouve dans le Figaro "Preuve en est: la nouvelle composition du gouvernement découverte mercredi soir obtient également l'assentiment d'une majorité de Français à en croire l'institut de sondage. 56% se déclarent satisfaits par ce remaniement, , une proportion qui atteint naturellement 92% des sympathisants d'En marche!, mais aussi 57% des sympathisants de droite hors FN." Pas besoin d'être le Jupiter des statistiques pour se poser des questions. Si 56 % des français sont d'accord mais la quasi totalité des sympathisants d'en marche et 57% de ceux de droite, il faut que les autres représentent un sacré paquet de monde à moins que les EM représentent un tout petit échantillon!!! Ceux qui ont voté EM auraient ils déjà honte?

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 20:18 - Signaler un abus Louna -

    Ben est ce que je les empêche de s'exprimer? J'utilise ma liberté d'expression pour dire qu'ils ressassent les mêmes conneries chaque jour que Dieu fait et même ceux plus nombreux qu'il ne doit pas faire! Vous confondez liberté d'expression et tolérance! Et je suis tout sauf....politiquement correct! quand je vois un âne , je dis que c'est un âne, quand je vois un gogol je fais de même et vs avez raison: on peut faire cela sur Atlantico et il faut leur en tenir gré

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 20:20 - Signaler un abus Par assougoudrel

    Bon promis juré comme chair à pâté, je ne dirai plus de mal de vous!

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 20:25 - Signaler un abus Par lasenorita

    Zavez raison c'est assez fantastique! Voila que notre Mère Denis national fait moins chevalier blanc que Macron de Carabas qui aurait vomi sur ses beaux habits!! Bon et ça c'est avant que ne commence le bal. Je parie que dans six mois ceux qui ont voté pour le Macron à l'escardèche vont raser les murs

  • Par assougoudrel - 22/06/2017 - 21:38 - Signaler un abus @kelenborn

    J'ai vu des bagnoles écraser de plus beaux chiens errants que vous. Je vous pisse au cul en long, en large et en diagonale, pauvre connard qui s'ignore. Je plains vos voisins qui côtoient un débile comme vous. Quand à l'âne, allez vous faire mettre par lui, jusqu'aux C....s.

  • Par assougoudrel - 22/06/2017 - 21:48 - Signaler un abus Je profite pour vous dire

    au revoir; je me désabonne, car j'ai autre chose à faire que de me prendre la tête avec un imbécile. Je suis en rogne et je ne décolère pas et je n'ai pas envie de sortir d'autres grossièretés.

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 21:55 - Signaler un abus TIENS Assougoudrel

    quand t'aurais désaoulé il te restera le goudron et les plumes en option pour amuser la galerie http://kelenborn.e-monsite.com/pages/les-aventures-de-macroleon/nouvelles-1/les-personnages-des-aventures-de-macroleon.html

  • Par kelenborn - 22/06/2017 - 22:08 - Signaler un abus ça continue

    quand y en a plus y en a encore Manque Tapie dans l'équihttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/22/97001-20170622FILWWW00370-bouches-du-rhone-la-presidente-du-conseil-departementale-en-garde-a-vue.phppe! ça fait petit bras

  • Par Bobby Watson - 22/06/2017 - 22:33 - Signaler un abus Scandale d'état

    Les journalistes de l'AFP dénoncent ce soir un scandale d'état. La direction de l'Agence, téoriquement indépendante, a délibérément caché des infos sensibles sur Ferrand pour protéger Macron- A lire ici: http://www.valeursactuelles.com/politique/quand-lafp-tentait-detouffer-laffaire-ferrand-pour-proteger-macron-85239

  • Par Ganesha - 23/06/2017 - 10:00 - Signaler un abus Assougoudrel, Pervers Narcissiques

    Assougoudrel. On trouve de nombreux ''pervers narcissiques'' sur les sites de discussion internet ! Une caractéristique les distingue des autres ''radoteurs'' : ils demandent l'exclusion d'intervenants dont les opinions les contrarient. Ils se rêvent en ''dictateurs'' reignant sur une cour d'admirateurs serviles. La règle n•1 sur internet est la même que dans les jardins zoologiques : ''Ne nourissez pas les animaux'' ! Don't feed the trolls !

  • Par Ganesha - 23/06/2017 - 11:01 - Signaler un abus Exemple

    A titre d'exemple, lisez l'échange d'amabilité s dans cet article : Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-kalfon-emmanuel-macron-vision-gagnant-perdant-economie-qui-est-vision-oligarchique-celle-nouvelle-bourgeoisie-post-3088245.html#184jxuoJoSoU5Pl2.99

  • Par misol - 23/06/2017 - 22:21 - Signaler un abus nous sommes vraiment mal barrés!

    comme l a dit l'un des commentateurs de ce site nous sommes réellement mal barrés. Macron reste l'illusionniste qui lui a permis d'être élu, il a divisé la gauche, il est en train de diviser la droite, le centre n'y survivra pas non plus, il aura ce qu'il veut c'est à dire un parti unique à sa botte (beaucoup de députés sont des novices en politique) il sait très bien manipuler les français et les médias lui lèchent les pieds. La démocratie aussi est mal barrée!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Eric Dor

Eric Dor est docteur en sciences économiques. Il est directeur des études économiques à l'IESEG School of Management qui a des campus à Paris et Lille. Ses travaux portent sur la macroéconomie monétaire et financière, ainsi que sur l'analyse conjoncturelle et l'économie internationale

Voir la bio en entier

Michèle Tribalat

Michèle Tribalat est démographe, spécialisée dans le domaine de l'immigration. Elle a notamment écrit Assimilation : la fin du modèle français aux éditions du Toucan (2013). Son dernier ouvrage Statistiques ethniques, une querelle bien française vient d'être publié (éditions de l'Artilleur). Son site : www.micheletribalat.fr

Voir la bio en entier

Christophe Bouillaud

Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.

Voir la bio en entier

François-Bernard Huyghe

François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris.
 
Il enseigne notamment au Celsa-Paris IV à l’Iris Sup, et anime le site http://huyghe.fr
 
Spécialiste des stratégies de l'information, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Soft-idéologie (Robert Laffont ), L'Ennemi à l'ère numérique (Puf), Comprendre le pouvoir stratégique des médias (Eyrolles), Maîtres du faire croire de la propagande à l'influence (Vuibert), Les terroristes disent toujours ce qu'ils vont faire (avc A. Bauer, Puf), et Terrorismes, Violence et Propagande (Gallimard) 
 
Son dernier ouvrage s'intitule: Désinformation Les armes du faux (Armand Colin 2016). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€