Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vous avez aimé la gauche caviar ? Vous adorerez la gauche de droit divin !

Vous la croyez en fin de vie ? Certes, mais ses derniers soubresauts sont d’une arrogance extrêmement haineuse.

C’est nouveau et ça vient de sortir

Publié le
Vous avez aimé la gauche caviar ? Vous adorerez la gauche de droit divin !

La gauche caviar a vécu. Pierre Bergé est très, très vieux. Jean-Michel Ribes et Guy Bedos émettent des borborygmes chevrotants. Il était temps qu’une nouvelle gauche arrive : la gauche de droit divin ! Elle a d’évidents rapports de consanguinité avec la devise du défunt Hara-Kiri : bête et méchant(e). Elle n’est pas non plus sans faire penser au pape : elle prétend comme lui à l’infaillibilité. Et enfin – et ce n’est pas négligeable – ses liens familiaux avec le camarade Staline sont avérés : vous n’êtes pas d’accord, une balle dans la nuque…

Cette gauche-là s’avance appuyée sur un déambulateur.

Et elle lorgne vers la chaise roulante. Mais il ne faut pas s’y fier. Elle peut encore mordre avec son dentier et en tout cas aboyer. C’est le cas de Vincent Peillon. Peillon, vous savez c’est l’homme qui a estimé que les musulmans connaissaient aujourd’hui en France le destin des juifs sous Vichy… Et il a récidivé en esquissant des portraits comparés de l’homme de droite et de l’homme de gauche.

Il s’est surpassé. « La droite c’est : “Il est noir ? Il n’a pas le droit de voter !” » Houlà ! L’homme de droite est donc essentialisé, il est le descendant génétique, intellectuel, politique du marchand d’esclaves d’antan. Négrier un jour, négrier toujours. Mais pas moi : mes ancêtres vivaient en Pologne. Na ! Vincent Peillon est, paraît-il, philosophe. Sa pensée est à la philosophie ce qu’un tabouret de cuisine est à un fauteuil Louis XV. Ce qu’une casserole en fer-blanc est à une porcelaine de l’époque Ming. Ce que l’eau de vaisselle est à un champagne millésimé.

Et alors ? Il peut tout dire, M. Peillon. Des conneries, des saloperies, des abjections. Et pourquoi il peut tout dire ? Mais parce qu’il est de gauche ! De la gauche de droit divin que rien n’arrête. Mais il n’est pas encore au top dans sa définition de l’homme de droite. Il a oublié de dire que ce dernier, quand il croisait un Noir, le saluait en ricanant : « Bonjour bamboula. » Il a négligé également de rappeler que l’homme de droite, toujours très riche, remplissait sa piscine non pas avec de l’eau, mais avec du sang d’ouvrier.

Le cas Peillon, aussi vomitif soit-il, ne doit pas nous faire oublier une charmante personne également représentative de la gauche de droit divin : Najat Vallaud-Belkacem. En son temps, elle avait dit reconnaître un électeur de gauche « à ce qu’il parle exactement de la même façon à un patron du CAC 40 et à un chauffeur de taxi ». Moi, quand je croise une hyène capitaliste, un requin de la finance, je lui lance toujours : « Salut connard. » Et, mis en présence d’un chauffeur de taxi, j’utilise les mêmes mots : « Salut connard. » Je suis de gauche, non ? Youpi ! Vive moi !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ikaris - 06/01/2017 - 18:22 - Signaler un abus Bon article ... maque les dernières peillonnades !

    Mon bon monsieur Rayski je crois que Peillon va encore vous inspirer beaucoup de billets d'humeur car à peine en faites vous un qu'il sort une nouvelle "Peillonnade". Là il s'est dit "indigné" car Fillon s'est dit "gaulliste et chrétien" (chose que je n'ai pas vu quand il était à Matognon car il a accompagné une politique atlantiste et a inauguré de la mosquée alors qu'il n'avait pas à le faire). Peillon étant philosophe revendiqué je pense qu'on peut dire qu'il est spécialiste (tout comme BHL) du sophisme.

  • Par langue de pivert - 06/01/2017 - 18:35 - Signaler un abus

    Le problème ce n'est pas les bouffons qui dirige la gauche...mais les 18 000 000 de citoyens qui la mettent au pouvoir ! Que faire ? Ouvrir des camps de rééducation par le travail ? De concentration ? Impossible la gauche est propriétaire des brevets et détentrice du monopole ! ☺ Combien en restera-il en 2017 de ces drôles de citoyens ?

  • Par langue de pivert - 06/01/2017 - 18:38 - Signaler un abus oups désolé !

    les bouffons qui dirigent

  • Par JG - 06/01/2017 - 19:11 - Signaler un abus Peillon...le gros c.. et le gros c....

    Je repète ce que j'ai dit ailleurs. Peillon : il suffit d'enlever le PE et de mettre COU à la place..mais c'est encore trop gentil, enlevons les cinq premières lettres (PEILL) et remplaçons les par un simple C, ça suffira....

  • Par tartanpion - 06/01/2017 - 19:29 - Signaler un abus délicieux et

    Jubilatoire !

  • Par 2bout - 06/01/2017 - 19:53 - Signaler un abus Quel avenir pour le PS ...

    si la mobilisation à la primaire de la belle alliance ne dépassait pas le million de participants ? Alors du bruit, du buzz, afin de remplir le vide, et peut-être, de faire illusion.

  • Par cloette - 06/01/2017 - 20:26 - Signaler un abus Il va en sortir comme cela encore ?

    Car c'est la deuxième depuis son retour de Suisse , et il va prendre de l'assurance jusqu'à la "primaire" .... soyons à l'écoute et payons nous Peillon , il le mérite !!

  • Par vangog - 06/01/2017 - 21:20 - Signaler un abus Le Front National fera le ménage dans l'éducation

    Nationale (sic)...les cas irrécupérables comme Vincent Peillon seront incités à choisir une autre orientation, moins néfaste pour les cerveaux fragiles et faciles à manipuler des petits Français. Ce type de fêlé sera interdit d'éducation...à vie!

  • Par Rayski - 06/01/2017 - 23:20 - Signaler un abus vangog

    On vous avait dèja dit que la masturbation est un plaisir solitaire !

  • Par Ceolwyn - 07/01/2017 - 00:40 - Signaler un abus TOP

    Chapeau bas

  • Par FIGAROCB - 07/01/2017 - 05:28 - Signaler un abus Excellent article

    Bravo, cette gauche "caviar" et arrogante il ne faut surtout pas la louper, mais c'est beaucoup trop rare, la majorité des journalistes étant de ce bord !! Espérons que les >Français finiront par comprendre de plus voter pour ces pauvres types qui font du mal à notre Pays !!

  • Par Anguerrand - 07/01/2017 - 07:57 - Signaler un abus Les cons osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnait

    disait Audiard, je me demande si ce dernier n'était pas plus philosophe que Peillon. Au fait, comment peut on obtenir ce titre ? Tous les philosophes de gauche bien sûr ont ils été auto proclamé ? Ils ont soutenu le communisme, beaucoup sont encore vivants, pas un à ma connaissance ne s'est excusé de leur soutien malgré les dictatures et les 100 millions de morts.

  • Par lexxis - 07/01/2017 - 09:06 - Signaler un abus ON POURSUIT OU PAS?

    La diffamation, cela se poursuit, cela s'assigne en justice! Le silence actuel de la droite est consternant, alors que la gauche a usé et abusé de la judiciarisation de la vie politique. Et bien entendu, comme de juste, silence radio chez toutes les associations prétendument antiracistes, mais surtout réellement gauchos qui se révèlent étrangement discriminantes et … étonnamment tolérantes!

  • Par Phlt1 - 07/01/2017 - 11:26 - Signaler un abus @lexxis

    Très juste remarque.!; tant que la Droite restera dans son complexe installé par les mamelles de l'idéologie de Gauche, à savoir l'amalgame, le manichéisme et le relativisme, les 3 outils qui permettent de brouiller la pensée, la Gauche continuera d'avoir de beaux jours devant elle, et confortablement. Les paroles de Peillon sont profondément ignobles et dans la bouche de Dieudonné, il y aurait déjà un procès pour incitation à la haine raciale grâce à une association.!. Zemmour serait déjà devant un tribunal. Mais là, rien alors que c'est tout simplement du racisme anti-blancs.!. Tant que la Droite ne comprend pas l'urgence à poser et affirmer les vraies bases des vraies valeurs, elle perdra. Aucun député n'a posé plainte, ne serait-ce que pour disqualifier publiquement ce type qui a osé être Ministre de l'Education Nationale: c'est juste terrifiant.!.

  • Par fasanan - 07/01/2017 - 11:50 - Signaler un abus Edac reécrit l'histoire

    Edac ferait bien de ne pas essayer de reécrire l'histoire. La droite n'était plus au pouvoir en 1940 depuis le succès du front populaire. Le pacifisme de la gauche au pouvoir qui va se cacher derrière un vieillard de 82 ans pour mieux camoufler ses lâchetés voila la réalité. Le nazisme était l'allié objectif des musulmans (Turquie, Irak) avec les même méthodes de part et d'autre (génocide arménien, attaque contre les minorités juives dans tout le Moyen Orient). Il vous en faut d'autres ?

  • Par Montagne fm - 07/01/2017 - 11:51 - Signaler un abus 2%

    Peillon subira le même sort que Cécile Duflot lors de la primaire des verts. Aussi il est inutile de donner de l'importance à ces propos de fils de collaborateur de l'union soviétique qui a, semble-t-il, parfaitement assimilé la dialectique marxiste familiale.

  • Par kelenborn - 07/01/2017 - 11:55 - Signaler un abus Le Roy Crassepoutine

    Il sévit sur Causeur une courge faisandée co-scénariste du film "Chez nous" à qui j'ai donné le surnom de Crassepoutine tant il est abject. Ce personnage , commentant l'élection de Trump distinguait avec le talent intellectuel de caniveau qui est le sien le bon populisme, celui qui est de gauche (Chavez, Tsipras) de celui qui est de droite (suivez mon regard) avec lequel-JE CITE : "DU SANG NOUS SEPARE" Le personnage étant stalinien estampillé repenti , membre du parti communiste et sans doute en quête de virginité sur Causeur, je comprends effectivement les propos de Benoit Raysky qui écrit lui aussi sur Causeur. On pensait que Crassepoutine avait fait erreur , que c'était plutôt dans la boucherie du camarade Staline qu'il fallait le trouver et bien non!!! Il est dans la piscine, et c'est bien sûr MLP qui l'a remplie. Merci Atlantico, car à Causeur, Hercule Poirot doit être occupé à faire la cour à Elisabeth et n'a pas le temps d'y faire fonctionner ses petites cellules grises MK

  • Par fasanan - 07/01/2017 - 11:57 - Signaler un abus "dans le Peillon tout et bon"

    "dans le Peillon tout est bon" tant que la presse nous délectera de ses petits plats mijotés et que personne ne réagira contre cette atteinte à la gastronomie

  • Par edac44 - 07/01/2017 - 12:22 - Signaler un abus @ Fasanan

    Vous faites comme tous ces politicards actuels et quelques journalistes nauséabonds, quel que soit leur tendance politique, vous ne retenez de l'histoire ou de l'actualité, que ce qui vous plaide en faveur de votre argumentaire et rejetez ce qui n'y contribue pas. Ça porte un nom, cela s'appelle de la désinformation par omission, mensonge et amalgame !... Je vous invite à lire le lien suivant dont l'auteur ne pourra jamais être taxé de "gôchiste" =====> http://bit.ly/2j1CyRM =====> extraits ========================================================================> Concernant les pleins pouvoirs dévolus au Maréchal Pétain après la défaite militaire de juin 1940, par l’Assemblée nationale issue des élections de 1936 qui avait porté au pouvoir le Front populaire, il convient de rappeler que si un grand nombre de députés radicaux ou socialistes avait voté la confiance au Maréchal Pétain, 80 d’entre eux s’y étaient toutefois opposés. A l’inverse, dans les rangs de la droite, un seul député, de Kirilis, avait voté contre, ce qui signifie à contrario que la majorité des députés de droite et du centre droit avaient massivement apporté leur suffrage au Maréchal Pétain.

  • Par abracadarixelle - 07/01/2017 - 12:45 - Signaler un abus Et la rime naturelle à Peillon .....

    vous l'avez tous crié en chœur , parfois précédée de " gros" ou " sale"....

  • Par assougoudrel - 07/01/2017 - 12:53 - Signaler un abus Quand je lis toutes ces horreurs

    venant de nos politiciens plus que douteux et qu'on ose effacer mes commentaires trop "odieux" pour certains, je trouve que tout le monde a peur de la Gauche et qu'elle a encore de beaux jours devant elle. Elle hibernera et, à son réveil, elle aura faim, très faim, soif, très soif tel un grizzly et ce sera la catastrophe de nouveau. Toute amélioration, tout bénéfice gagné durement, car les français ressembleront au chiffre "8" à force de se serrer la ceinture, seront balayés en un rien de temps par la tornade appelée Gauche. Ces gens peuvent tout dire et si ceux d'en face ne ferait que semblant de proférer de tels propos, un déchainement de violence verbales viendrait des médias, des politiciens gauchistes pour crier "au scandale". La Gauche trouve que Fillon est violent. Mon voisin dit, je cite: "que pour connaitre la violence, elle devrait aller en Syrie, en Irak, en Afghanistan ou, pourquoi pas dans les banlieues où réside son électorat qui a tous les droits, sans aucun devoir". Fin de citation.

  • Par edac44 - 07/01/2017 - 15:16 - Signaler un abus @ Laplatine

    1) Où vous ne savez pas lire 2) ou vous êtes bien comme beaucoup de "tordus" qui sévissent sur ce site, en retournant mon propos sur le coté pénible (la lecture des posts d'autrui) adressé à @ coolapic. Perso, j'apprécie ce site pour certaines valeurs défendues, notamment celles contre l'invasion islamiste en France mais pas forcément les rédacteurs et journalistes qui prétendent les défendre. Ceci dit, je fais partie de ceux qui prennent un malin plaisir à foutre des coups de pied dans la fourmilière et qui a certainement les "moyens". Mais ne me faites dire dire ce que je n'ai jamais dit : il y a aussi de très bons articles et parfois de très bons commentaires sur ce site et c'est aussi pour cela que j'y suis. ==================================================================> Mais vous avez raison sur un point : rien ne m'oblige non plus !... Quand on s'expose en public, faut aussi s'attendre à en recevoir la critique, il n'y a que dans les dictatures où la parole est unique !... On n'y est pas encore, non ???

  • Par Lapalatine - 07/01/2017 - 15:29 - Signaler un abus Bravo..

    Bien envoyé Mr Rayski !

  • Par edac44 - 07/01/2017 - 15:39 - Signaler un abus @ Benoît Rayski

    La censure est, a toujours été et sera toujours l'arme des faibles et des "journaleux" qui se prétendent journalistes. Vous pouvez flinguer tous mes commentaires, ceux qui les ont lus et qui refusent toute forme de soumission, s'en souviendront. Je conserve ces quelques échanges en archive pour mes cours "on line" sur la médiocrité journalistique !...

  • Par Citoyen Ordinaire - 07/01/2017 - 15:44 - Signaler un abus Plus populiste que les populiste....

    Amusant ou Déprimant ces types qui se voudrait dénoncer le populisme...en étant encore plus populiste que ceux qu'ils dénoncent (mot qu'ils aiment bien).

  • Par Rayski - 07/01/2017 - 17:43 - Signaler un abus edac44

    Tous vos commentaires n'ont pas été flingués loin de là ! Les plus orduriers ont été effacés,les plus cons sont restés...

  • Par ISABLEUE - 07/01/2017 - 19:12 - Signaler un abus oui ils n'ont pas fini de nous en dire des conneries

    jusqu'au mois de mai. soyons patients Par contre trés peu de personnes rapportent les paroles de ces imbéciles, alors qu'on a entendu pendant 7 ans parler de yacht de Bolloré et de Casse toi pov con..... Par contre, là depuis 5 ans, silence radio..... on omet les paroles socialistes !!Il faut dire qu'on n'arrive plus à suivre leurs saillies idiotes...trop nombreuses... on sature

  • Par edac44 - 08/01/2017 - 09:48 - Signaler un abus @ Rayski

    Le lecteur, même de base, appréciera la finesse de vos propos. Quel style, vraiment !... Un grand merci d'avoir laissé mes propos les plus "cons", ils tranchent avec la médiocrité de votre plume !...

  • Par jean-louis Garson - 09/01/2017 - 06:00 - Signaler un abus Merci monsieur Rayski

    C'est grâce à des articles comme ceux de monsieur Rayski que je me suis abonné à Atlantico. J.L. Garson

  • Par kelenborn - 10/01/2017 - 21:36 - Signaler un abus A RAYSKI

    J'ai beaucoup apprécié votre article. Même si le dénommé Edac publie un point de vue contraire, ce n'est pas une raison de le censurer et ce quelle que soit la teneur de ces propos. Ne vous mettez pas à la hauteur du Duc Crassepoutine dans Causeur! Vous valez mieux que cela et n'oubliez jamais que les lecteurs, contrairement à vous n'ont la parole que si on veut bien la leur donner

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€